En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires Mondial 2018
  2. //
  3. // J2
  4. // Pérou/Chili

Mais pourquoi Vargas est-il aussi fort en sélection ?

23 buts en 49 sélections, une place de titulaire indiscutable aux yeux de Jorge Sampaoli, et une entente parfaite avec Alexis Sánchez. Eduardo Vargas vient titiller Medel et compagnie au rang d'idole nationale. Pourtant, sa carrière en club est un échec constant.

Modififié
Karim Benzema est souvent pointé du doigt pour cela. Marco Verratti n'a pas encore épaté l'Italie, tel qu'il le fait en Ligue 1 tout du moins. Diego Costa est sans cesse critiqué en Espagne, pour son mauvais rendement avec le maillot de la « Roja » . Mais peut-on vraiment être aussi bon en sélection qu'en club ? Eduardo Vargas, joueur d'Hoffenheim, est à lui seul l'exemple du joueur qui se sublime quand vient l'heure des rassemblements nationaux. Pourtant, sa carrière en club(s) – huit déjà, à seulement vingt-six ans – est un fiasco total. Formé à Cobreloa, Vargas n'a jamais su s'imposer en Europe, malgré les espoirs importants placés en lui. Comment fait-il pour autant briller avec le Chili ?

Un record… en club


Récemment nommé dans la pré-liste pour le Ballon d'or, Edu Vargas est conscient que son transfert en Allemagne peut enfin lui permettre de faire taire les critiques. Celles qui, au Chili, le qualifie de « joueur irrégulier, bon lors des tournois courts » ou « de joueur normal, mais crack avec la sélection » . Auteur d'un but en six matchs avec Hoffenheim, le natif de Renca (banlieue de Santiago) a même demandé à Jorge Sampaoli de se passer de ses services pour le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. « Je veux faire tout mon possible pour m'intégrer rapidement. J'ai demandé à l'entraîneur de ne pas me sélectionner » a-t-il affirmé dans Kicker, avant le match amical face au Paraguay. Une requête ignorée par le chauve argentin. Lors de la victoire 2-0 du récent vainqueur de la Copa América face au Brésil, Vargas a ouvert le score. Avec ce but, Vargas est devenu le sixième meilleur buteur de l'histoire du Chili. Mieux, le duo Sánchez-Vargas a dépassé (en matière de statistiques) la légendaire doublette Salas-Zamorano avec 42 buts en 52 rencontres, contre 33 buts en 30 matchs pour l'attaque chilienne des années 90.

Pourtant, sa carrière en club n'a rien d'un long fleuve tranquille. De ses débuts au pays, on retiendra l'excellente campagne en Copa Sudamericana en 2011, avec onze buts et un titre à la clé. La même année, la Universidad de Chile s'adjuge les tournois nationaux « d'ouverture » et de « fermeture » . Jorge Sampaoli, alors entraîneur de la « U » , ne peut rien faire face aux 11,5 millions d'euros alignés par le Napoli pour s'offrir les services de Vargas. L'éclosion attendue n'aura pourtant jamais lieu. Avec Naples, Vargas marque seulement trois buts (tous en Ligue Europa) en vingt-six matchs. Un triste bilan qui l'envoie au Grêmio Porto Alegre, deux saisons après son arrivée en Europe. Valence (cinq buts en vingt-cinq matchs) et Queens Park Rangers (trois buts en vingt-deux matchs) tenteront aussi de relancer la carrière de Vargas, en vain. Paradoxalement, ses passages en Europe lui valent un record : Edu Vargas est le seul joueur sud-américain à avoir évolué dans les quatre grands championnats (Italie, Espagne, Angleterre et Allemagne).

La transformation sous Sampaoli


Lorsqu'il revêt la tenue nationale, Eduardo Vargas est un autre joueur. Aligné à la pointe de l'attaque en compagnie d'Alexis, le joueur d'Hoffenheim a libéré l'Estadio Nacional face au Brésil. Si Vargas a pu montrer l'étendue de son talent face aux hommes de Dunga, il le doit à Jorge Sampaoli et à son changement tactique prématuré. Cinq minutes avant la pause, le sélectionneur du Chili tranche : Francisco Silva, défenseur central aux côtés du tenace Medel et du tactile Jara, est remplacé par Mark González, milieu gauche. S'il abandonne la défense à trois, Jorge Sampaoli ne renonce pas à ses principes : pression haute, appels interminables de ses deux pointes, ode à la renaissance du numéro dix (Valdivia titulaire malgré son exil aux Émirats arabes unis, remplacé par Matías Fernández, auteur du caviar pour Vargas). Là encore, Edu Vargas, approvisionné par un Arturo Vidal positionné plus haut, profite des ajustements tactiques du sélectionneur de la « Roja » Sampaoli.

L'homme qui a transformé en résultats les idées de Bielsa a créé un système adapté à chacun de ses joueurs. Ainsi, des hommes sans continuité en club, tels que le meilleur buteur de la dernière Copa América (à égalité avec Paolo Guerrero) ou Mauricio Isla, peuvent s'y épanouir allégrement. Surtout, Eduardo Vargas brille lorsque Sampaoli est sur le banc. En 2010, avec la U de Chile, Vargas marque seulement un but. L'année suivante, Sampaoli le transforme en machine à buts avec vingt-neuf ficelles en une saison. Une question se pose. Vargas pourrait-il briller ailleurs que sous le mandat de Sampaoli ? Son parcours de globe-trotter et ses débuts hésitants en Bundesliga offrent une réponse, certes hâtive, mais qui pourrait confirmer que la carrière de « Turboman » en club est une anomalie. Une chose est sûre, Vargas n'a jamais évolué dans un club au jeu similaire à celui prôné par Jorge Sampaoli. Dans la nuit de mardi à mercredi (4h15, heure francaise), le Chili se rend à Lima pour y affronter le Pérou. L'occasion de briller une nouvelle fois sous le maillot de la « Roja » pour Vargas. Avant de retourner dans son club, et de ressentir une nouvelle fois le mal du pays.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:55 OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 Hier à 15:43 Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner !
il y a 5 heures Xabi Alonso bientôt entraîneur 19 Hier à 16:10 Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:49 Le Nord-Coréen Han boude les radios 31 Hier à 15:12 Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 41 Hier à 14:16 L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
Hier à 09:46 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham Hier à 09:30 La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 28 Hier à 08:40 Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 27 dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4 samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 103 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 12 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32