Mais pourquoi tu veux partir, Marco Verratti ?

L'avenir de Marco Verratti est toujours incertain. L'agent du joueur a mis la pression sur le PSG qui, du coup, tarde à donner une réponse définitive quant aux conditions exigées par le joueur. Mais franchement, qu'irait-il faire ailleurs ?

Modififié
593 111
Il était « un pari pour l'avenir » . Voilà l'étiquette que l'on a immédiatement collée sur Marco Verratti, lors de sa signature au PSG. C'était le 17 juillet 2012. Le joueur sortait d'une saison éprouvante avec Pescara, au terme de laquelle il avait conquis la montée en Serie A. Convoité par les grands clubs italiens, la Juve en tête, Marco avait finalement choisi de prendre tout le monde à contrepied, et de s'engager avec le PSG. Forcément, au beau milieu de Zlatan, Lavezzi et Thiago Silva, l'arrivée d'un milieu de terrain inconnu de 19 ans est quasiment passée inaperçue. Un an plus tard, Verratti est au centre des débats. Changement radical. Le joueur n'a toujours pas donné de garanties sur son avenir au PSG, et s'amuse même à dicter de nouvelles conditions pour rester. Comme un taulier, comme s'il n'en était pas à son premier coup d'essai. Il faut dire qu'en un an, Verratti a bien grandi. Il a prouvé toutes ses qualités sous les ordres d'Ancelotti, devenant l'une des pièces maîtresses du PSG champion de France. Alors, forcément, le joueur a pris confiance (non pas qu'il en manquait avant d'arriver à Paris) et demande désormais plus, sous peine de se barrer ailleurs. Pour le plus grand plaisir du Real Madrid, de la Juve, de Naples et de la Fiorentina, qui l'accueilleraient à bras ouverts.

Déjà du temps de jeu

La stratégie de l'agent de Verratti n'est pas franchement très subtile. Le bien-nommé Donato Di Campli a tenu à rencontrer Jean-Claude Blanc ce jeudi, au Parc des Princes. Au terme de la réunion, il a mis un petit coup de pression aux dirigeants parisiens. « Marco veut être reconnu comme un joueur important. Ce qui a été proposé ce matin n'est pas encore suffisant. Mais le fait est que Marco a un contrat de 4 ans avec le PSG. Nous nous reverrons la semaine prochaine. Les négociations doivent se poursuivre » , a-t-il affirmé. Avant, évidemment, d'utiliser la fameuse technique de l'autre offre, bien connue des brocanteurs et des vendeurs de marché. « Les alternatives ne manquent pas. Et ce matin j'ai eu une proposition monstrueuse de la part de De Laurentiis. » Bien vu, le coup de l'offre de De Laurentiis, qui n'a effectivement jamais caché son affection pour le milieu de terrain international italien.

Néanmoins, il faut analyser la situation pour bien comprendre ce que veut vraiment Verratti. Le mec est arrivé à Paris à l'âge de 19 ans, avec aucun match en Serie A dans les pattes. Au cours de la saison, il a dû vivre avec la concurrence de Thiago Motta, Matuidi et Chantôme. Des quatre milieux de terrain, Verratti est toutefois celui qui a eu le plus de temps de jeu (1772 minutes en Ligue 1) derrière l'infatigable Matuidi et ses 3132 minutes disputées. Le joueur a également eu la possibilité de disputer 9 matchs de Ligue des champions sur 10, n'étant absent que lors du match retour contre Valence, à cause de sa (stupide) suspension. Alors, que veut-il de plus ? À 20 ans, il est titulaire chez le champion de France et a la possibilité d'évoluer derrière des joueurs comme Zlatan, Lavezzi, Ménez, Lucas et, désormais, Cavani. Pas dégueu, pour s'entraîner à délivrer des caviars. S'il passait son temps sur le banc, on comprendrait son agacement, mais là, quoi ? Verratti a même conquis l'équipe nationale cette année (avec son premier but azzurro face aux Pays-Bas, en amical) et a disputé une finale d'Euro U21. D'autres, à son âge, jouent encore avec la réserve ou sont prêtés en D3. Un brin grosse tête, le Marco ?

Se refaire une place ailleurs

Après, on ne peut pas en vouloir à un jeune joueur d'être ambitieux. Au contraire. Avec Ancelotti, Verratti avait ses repères. Là, il trouve un nouvel entraîneur, à qui il doit encore tout prouver. Peut-être par peur de se retrouver mis à l'écart, ou de passer au second plan derrière des joueurs plus blasonnés, il demande au club des garanties. Cela peut se comprendre. Même si la concurrence n'a jamais fait de mal à personne. Elle est même plutôt stimulante. Et puis, à Paris, il y a une marge de progression énorme, tant d'un point de vue personnel que collectif. Le PSG a des ambitions, veut lutter pour la C1 et pour une suprématie sur le territoire français. Du temps de jeu, Verratti en aura, donc. S'il devient plus mature sur certains points (comportementaux, surtout), il a le talent et le génie pour devenir incontournable, au même titre qu'un Thiago Silva ou qu'un Zlatan. Alors, aller voir ailleurs, d'accord, mais pour y trouver quoi ?

Ancelotti le voudrait au Real Madrid. Un nouveau pays, encore une nouvelle langue. Et la concurrence serait encore plus rude qu'à Paris, avec Xabi Alonso, Khedira, Illarramendi, Isco, Casemiro et Modrić. À moins qu'il ne pose aussi ses conditions avec Florentino Pérez, pourquoi pas. À vrai dire, on comprendrait mieux un retour en Italie. Verratti a quitté l'Italie très jeune, mais a rejoint un PSG très italien. Le départ d'Ancelotti et l'arrivée de Blanc pourraient lui donner envie de rentrer au bercail, où tous les grands clubs sont prêts à l'accueillir. La Juve le voulait déjà la saison dernière, mais n'y avait pas mis les moyens nécessaires. Mais en même temps, entre Pogba, Pirlo, Marchisio et Vidal, il jouerait où, le petit Marco ? Le pari serait plus osé à Naples ou à Florence, où les équipes sont en construction (nouveau Napoli avec Benítez, Fiorentina encore en mode « peinture fraîche » avec Montella). Toutefois, en 2013, quitter le PSG et rejoindre la Fiorentina, avec tout le respect pour le club florentin, est-ce vraiment un pas en avant ? Verratti va devoir y réfléchir, et faire ses choix. À Paris, il est déjà un pilier. Ailleurs, il devra se (re)faire une place. Et pour ça, il ne pourra pas exiger de garanties.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 1
Pour une fois, il faut dire et c'est dommage que Éric Le mentionne pas. Verrati était un des choux forts de Leo, Ancelotti a su tirer le maximum du potentiel du ragazzo. Mais c'est plus la démission de l'esthete de Niteiro qui a fait perdre au petit Marco tout sens commun de la réalité... Je suis persuadé qu'avec Leonardo et même sans Ancelotti, le PSG ne se trouverait pas dans une telle situation....
Orso94210 Niveau : CFA
Raaaaahhh, c'est une nouvelle fois la même chose.
Il râle et va se faire revaloriser à 3M€/an. De Laurentis a démenti, de toute façon.

Il veut partir où alors ? A la Juve? Avec les Pirlo, Marchisio, Vidal et Pogba, je lui souhaite bon courage.

J'ai mon côté supp', qui me donne envie de lui dire "bah casse-toi !!!", mais il m'a vraiment épaté la saison dernière. On connait tous les défauts qu'il lui reste à gommer, mais pour le reste, c'est un crack.

Fais péter les tickets-restau Nasser !!!!!!!!!!!!
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Bah à Turin ce serait un gros coup Pirlo a déjà dit que c'était son digne successeur. On fait pas mieux comment adoubement surtout que Andrea est poche de plus en plus proche de sa fin. Le projet turinois me semble à l'heure actuelle plus solide que celui napolitain ou même florentin pour lui.
Note : 22
Ben il a un contrat, Nasser a tellement de thunes que s'il veut le mettre en CFA 3 ans il le peut. Voilà ce qu'il faut dire à son agent: ta gueule.
Orso94210 Niveau : CFA
Certes, mais Pirlo est pas encore cramé. On peut imaginer qu'il va prendre sa retraite internationale après la coupe du monde, mais il va peut-être nous faire encore deux saisons.

Je vois mal Marco finir sa carrière au PSG. A mon avis il bouge pour l'Italie dans 4 ans grand MAX.

En attendant, il faut le conserver. Avec les muscles de Motta en papier mâché, il aura son rôle à jouer.
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Et aucun article sur Nogueira qui veut quitter Sochaux ?

Ah oui j'oubliais.
Quand tu attires les joueurs avec des thunes, il ne faut pas s'étonner qu'il chialent pour des augmentations...
Le PSG avant les qataris, ils s'en tamponnaient les italiens, et d'un coup certains pensent que les joueurs sont venus chez eux pour le "projet sportif", car c'est sûr, la L1, c'est un sacré "Projet" (mais plus blair witch que project)
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Tout ca pour rien,
cet article repose sur rien. C'est une situation très classique dans les grands clubs . L'agent met la pression en utilisant les médias pour négocier une augmentation.
Evidement que Verrati ne partira pas, mais qui mettrai 4M€ par an pour ce joueur + indemnité de transfert...
Message posté par el peruano loco
Bah à Turin ce serait un gros coup Pirlo a déjà dit que c'était son digne successeur. On fait pas mieux comment adoubement surtout que Andrea est poche de plus en plus proche de sa fin. Le projet turinois me semble à l'heure actuelle plus solide que celui napolitain ou même florentin pour lui.


Ou même le projet parisien ya pas photo la Juve c'est le top 4 niveau effectif
volontaire82 Niveau : Loisir
Perso je rêverais qu'un jour on puisse entendre le réel avis des joueurs avant d'entendre celui de leurs agents..;
Orso94210 Niveau : CFA
Haters gonna hate.

Ne crois pas que les supps' (j'en fais partie) en soient dupes.

En fait, pour faire simple, ils viennent pour la thune (qui pourrait le nier?), mais aussi pour le "projet sportif".

Tu sais, le projet qui va consister à se renforcer chaque année avec 2-3 top "players". Et y'a pas douze mille clubs en Europe qui peuvent se le permettre.
rossonerii Niveau : DHR
Pour un club normal sa aurait pu faire une belle plus-value de le vendre avant le clash mais c'est pas comme ci le psg avait besoin d'argent.
Surtout il faut qu'il reste pour qu'Ibra continue à parler "du petit gros" dans le JDZ !
Message posté par Brad
Quand tu attires les joueurs avec des thunes, il ne faut pas s'étonner qu'il chialent pour des augmentations...
Le PSG avant les qataris, ils s'en tamponnaient les italiens, et d'un coup certains pensent que les joueurs sont venus chez eux pour le "projet sportif", car c'est sûr, la L1, c'est un sacré "Projet" (mais plus blair witch que project)


Pour un joueur qui vient de pescara, qui n'a jamais évolué en serie A, qui va dans un club qui mise beaucoup sur lui, qui y gagne une reconnaissance médiatique énorme, sa première sélection en squadra azzura, ses premiers matchs de LDC et qui évite d'être prêté à sienne ou catane ou pire pendant 4 ans, je pense que le projet du PSG est plus qu'intéressant...
pfff c'est de la branlette tout ça et cet article aussi
@Al Bundy
oui, c'est intéressant, mais, il y avait des clubs comme la Juve, qui le voulaient, et il est partie auG pour les thunes. Maintenant, je maintiens que pour un joueur italien, eou espagnols, jouer en L1 ne les a jamais fait rêver. Et des gros clubs, dans des bons championnats qui jouent la C1 pour la gagner, il y en a un paquet. Donc quand tu as le choix entre la Juve et le PSG, si tu n'es pas français, et que tu ne regarde que le sportif, tu vas à Turin!
seb-guillot Niveau : DHR
Après les rumeurs (d'envie) de départ du Z et de Thiago Silva, Maintenant Verratti, Who's next ?
Ce n'est pas en revalorisant son salaire qu'il va asseoir sa place dans le 11 type.
On a donc ici puremment un caprice financier d'un gamin de 20 piges qui vient d'avoir son permis et veut donc s'acheter une belle voiture toute neuve...
Le seul probleme cest que d'autres vont vouloir, a juste titre, aligner leur salaire (nottament les plus expérimentés), et pour ca, Nasser va certainement poser un stop general.
En tout cas je serais Nasser, je lui dirait: "Cest mort, et bonne chance pour trouver ton prochain club!" parce que 4 ans de contrat restant pour un crack comme lui, "Cest 38 millions" comme dirait Aulas..
georgesleserpent Niveau : Loisir
Je pense que la juve a fait une énorme connerie en le laissant filer au PSG l'été dernier, car le joueur clé de la juve est Pirlo, et Veratti est le seul actuellement qui, dans le style de jeu, peut prétendre à être le successeur de Pirlo : pas de grosses qualités athlétiques, mais une vision du jeu et une technique énorme,et un positionnement de 6, même si Veratti a un style plus "grinta" que Pirlo.
Donc je pense que la juve ne devrait pas laisser filer l'occasion si Veratti avait envie de quitter le PSG cet été.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
La flemme de ré-écrire ce que je pense, je me contenterai d'un copy / paste de ce que j'avais deja dit concernant le cas Thiago Silva

Je ne lui crache pas personnellement à la gueule, j'en pense pas moins d'un Verratti qui lui aussi commence à me les briser. Le mec vient de faire une bonne saison, mais il a aussi fait ses conneries ( je parle de Verratti là ), il signe 5 ans et au bout de la 2eme saison, il veut tripler son salaire... 1 an qu'il est la !! Il a été acheté à Pescara en série B, il a jamais joué un seul match de série A

Meme si ce mec est connu sur " database " depuis quelques années, ca va quoi, tu veux pas chouiner à la fin de la 2eme saison au moins, si possible en ayant eu le même rendement sur le terrain, et la maitrise de 2/3 coups de sang en plus. La ouais on peut parler nouveau contrat.

Mais dès la première saison lui, direct...

J'suis pas sur qu'il aurait eu un tel comportement si était sous contrat à la Juve, au Milan ou autre. On en revient à ce que disait un commentateur précédent, sur le fait que l'aura du PSG n'est pas au niveau de celle des grand d'Europe, mais c'est un nouveau riche qui veut se montrer, alors on essaie de tirer sur le larfeuille de QSI, on se fait bien voir sur le terrain et on espère un transfert rapide vers un panzer anglais, espagnol, italien ou allemand, dernièrement.

Tu vois ce que je veux dire quand je parle de respect de l'institution PSG ou nan ?

Pour le moment, le PSG est un tremplin pour la majorité des joueurs type TS, Zlatan et j'irais même jusqu'à dire, avis perso, encore une fois, toutes les recrues QSI

En admettant que d'ici quelques années le PSG soit régulièrement 1/4 de finaliste minimum en LDC sur 3-4 ans consécutifs, l'aura du PSG aura suffisamment changé pour que les joueurs viennent à Paris pour un projet, une chance de gagner un trophée majeur européen, et non plus pour une sorte de parenthèse exotique friquée comme peuvent l’être des Anzhi Makachkala par exemple
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Messi, fils de Dieu
593 111