En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Mais pourquoi n'es-tu pas à Hull City, Yannis Salibur ?

Alors qu'il pensait partir à Hull City cet hiver, Yannis Salibur a finalement vu son transfert refusé par la FIFA et finira la saison dans les Côtes-d'Armor avec Guingamp. Explications.

Modififié
Présent sur la pelouse du Stade Vélodrome, ce mercredi soir, avec ses potes de l’En Avant de Guingamp pour y affronter l’Olympique de Marseille, Yannis Salibur n’était pas là pour faire de la figuration. Malgré la défaite des siens 2 à 0, l’ancien Clermontois a prouvé qu’il était totalement investi au sein de la formation costarmoricaine. Pourtant, Salibur (vingt-six ans) n’aurait jamais dû se retrouver au Vélodrome avec le maillot de l’EAG sur le banc pour disputer un match de Ligue 1, mais plutôt 1500 kilomètres plus loin, à Hull, dans le Nord de l’Angleterre.

Un problème de timing


Décidé à imiter le LOSC, Hull City s’est amusé à réaliser de nombreux transferts lors du dernier jour du mercato hivernal, le 31 janvier dernier. Outre les arrivées d’Andrea Ranocchia, Alfred N'Diaye ou encore Kamil Grosicki, les dirigeants des Tigers avaient jeté leur dévolu sur Yannis Salibur en transmettant une offre de 10 millions d’euros à Guingamp pour s’attacher ses services. Offre logiquement acceptée par l’EAG qui pensait battre son record de vente, et ainsi réaliser une belle plus-value après avoir acheté Salibur 400 000 euros en janvier 2015 à Clermont. Problème, le club anglais tarde à transmettre les documents nécessaires à la validation du transfert du joueur formé au LOSC.


Résultat des courses, en attendant la réponse de la FIFA au sujet de ce transfert, Yannis Salibur patiente tranquillement et continue de s’entraîner avec Guingamp, sans toutefois participer au match de Coupe de France face aux Herbiers, ou à celui de Ligue 1 contre Caen. De l’autre côté de la Manche, Marco Silva, l’entraîneur de Hull City, est aussi dans l’attente : « Nous n’avons pas de date. Nous attendons toujours, mais nous verrons la dernière décision de la FIFA. » Même son de cloche chez Antoine Kombouaré, son pendant costarmoricain : « Je n’ai aucune idée si ça va durer. J’ai acté le départ de Salibur... mais il n’est pas encore parti. » L’entraîneur kanak ne croit pas si bien dire puisque le 6 février dernier, la FIFA refuse le transfert au motif que les documents sont arrivés après la deadline. Les Guingampais sont alors autorisés par la LFP à « requalifier le contrat de Yannis Salibur » .

Et maintenant, que va-t-il faire ?


Un vrai/faux départ qui ravit les supporters de Guingamp qui pourront de nouveau admirer Yannis Salibur à l’œuvre. Il faut dire que l’ailier français est en grande partie responsable de la première bonne partie de saison de l’EAG avec ses cinq buts, ses accélérations dévastatrices et ses centres au cordeau pour Jimmy Briand. Mais pour Yannis Salibur, ce transfert avorté est un vrai coup dur, lui qui se rêvait déjà en Premier League et qui devra faire comme si les pelouses de Michel d'Ornano et du Moustoir étaient celles de Stamford Bridge ou d’Old Trafford. En cas de coup de mou, Yannis pourra toujours se servir des exemples de David de Gea ou d'Eric-Maxim Choupo Moting, deux joueurs qui ont vu leur transfert capoter à cause d’un fax envoyé quelques minutes trop tard et qui ont su rebondir en continuant d’être performant sur le terrain.


En revanche, pour certains joueurs, un transfert raté peut être fatal pour une carrière. C’est notamment le cas de Yannick Djaló. À l'été 2011, alors qu’il cartonne avec le Sporting Portugal, au point d’obtenir une sélection avec le Portugal, l’attaquant originaire de Guinée-Bissau voit son transfert à l’OGC Nice refusé par la FIFA. Un coup dur pour Djaló qui ne s’en est jamais vraiment remis. Après des prêts successifs à Toulouse, aux États-Unis et en Russie, l’attaquant désormais âgé de trente ans est actuellement sans club après une dernière pige au Ratchaburi Mitr Phol en Thaïlande. Si les joueurs ne vivent pas tous l’échec d’un transfert de la même manière, tous ont un point commun, ils ne rejoignent quasiment jamais le club avec lequel le rendez-vous a été manqué. Et vu le classement de Hull City en Premier League, ce n’est pas plus mal pour Salibur s’il ne veut pas jouer en Championship la saison prochaine.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 23 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7