1. // Coupe du monde 2014
  2. // Insolite

Mais pourquoi les joueurs croisent-ils les bras pendant les compositions ?

Cette année, chaque présentation des équipes est accompagnée d'une petite animation pour chaque joueur, à qui la FIFA a demandé de croiser les bras. Une volonté d'affirmer son autorité ? Explications et analyses.

Modififié
90 48
« Si la FIFA a demandé aux joueurs de croiser les bras, ils se sont sans doute dit que c'était avant tout la position la plus commune. C'est comme si à l'école on vous disait de mettre les mêmes uniformes. » Le synergologue Stephen Bunard n'a pas trouvé d'autre explication que celle-là. Car cette initiative de la bande de Sepp Blatter en a surpris plus d'un. À chaque match du Mondial brésilien, pendant l'annonce des compositions d'équipes, les joueurs tapent la pose dans une séquence vidéo de quelques secondes, bras croisés. Une conformité que la FIFA a imposé à tous les joueurs, qui ne permet a priori pas de faire resurgir des différences. C'est le but du projet, d'ailleurs : « C'est une façon de gommer les disparités qu'il peut y avoir entre les uns et les autres, d'homogénéiser le tout. Et c'est dommage, poursuit le docteur Lightman français. Si tout n'était pas conforme, dès la posture, dès la première image qui est donnée, on verrait la façon dont le joueur aborde le tournoi. On verrait ceux qui croient plus en eux, et ceux qui sont davantage perturbés. »

Effectivement, ce mouvement, si court soit-il, n'est pas anodin. En l'analysant, il révèle de vrais aspects d'une personnalité, selon les postures, la vitesse d'exécution, les traits du visage. « On part de l'idée que le fait de fermer les bras nous met dans une position d'autorité, analyse Stephen Bunard également auteur de "Leurs gestes disent tout haut ce qu'ils pensent tout bas". Mais le problème des croisements de bras, c'est qu'il y a des idées reçues, des croyances, des représentations. Dans l'esprit de la FIFA, la perception à grande échelle de ce geste est de marquer, à tort, de l'assurance, de la stabilité. Je pense qu'ils nous vendent ce geste comme ça. » Et ça marche. Ou du moins à peu près. L'idée est applaudie, moquée ou détournée, mais elle fait réagir et les joueurs donnent tous, ou presque, un sentiment de sérénité face au match qui va débuter.

« Robben marque le plus sa détermination »


« Les croisements de bras sont différents entre chaque joueur en fonction des préférences motrices et psychologiques de chacun, affirme de son côté Maxime Baudel, posturologue et biomécanicien du sport. Par exemple, un joueur qui présente un centre de gravité antérieur va avoir tendance à mettre les pouces vers le haut. » Hugo Gervex, mentaliste, analyse quant à lui les différentes postures de bras sur son site. « De mon point de vue, ce geste est avant tout défensif, affirme-t-il. Mais pas ici. On leur demande de prendre cette posture pour qu'ils affirment leur assurance. » Il est revenu sur plusieurs attitudes de joueurs répertoriées par Slate dans un article qui liste et compare les différents croisements de bras des joueurs de la Coupe du monde, « même s'il ne faut pas tirer de conclusions définitives d'un simple geste » . « Par exemple, Uchida et Beckerman montrent de l'assurance dans leur geste, commente-t-il. C'est le message de base qu'ils veulent faire passer. Ochoa, en revanche, montre plus que de l'assurance. Ses pouces relevés montrent qu'il n'est pas intimidé, qu'il est même fier. Ce geste, que l'on retrouve chez les trois Colombiens également, rend son auteur plus impressionnant. M'Bolhi aussi veut montrer une détermination par la vitesse d'exécution, une certaine efficacité. » La palme de l'assurance revient cependant à Arjen Robben : « C'est lui qui marque le plus sa détermination. Il se pose en joueur qui va réussir. En gagnant. » Dommage, ce n'est pas passé loin.

« John Boye, on voit bien qu'il est perdu »


Mais si certains affirment leur assurance, leur détermination ou leur volonté d'impressionner, d'autres n'y parviennent pas vraiment, toujours selon Hugo Gervex : « Duarte en l'occurrence, il est mal à l'aise, il rate son geste. Il y a une inadéquation entre ce qu'il ressent vraiment et le message qu'il doit faire passer. On retrouve également une anxiété chez Nekounam ou Modrić. Le premier est vraiment angoissé, le second n'a vraiment aucune assurance. On lit même une micro-expression de peur dans son regard. La comparaison avec un lapin apeuré de Slate est excellente. John Boye aussi, quand on regarde ses yeux dans son croisement de bras, on voit bien qu'il est perdu. Il ne sait pas ce qu'il doit faire. » Enfin Benoît Assou-Ekotto n'a pas du tout mis en pratique sa bonne prestation lors de ce petit rituel en se chamaillant avec Moukandjo face au Brésil lors du dernier match du Cameroun : « Il exprime un certain contentement dans son geste. On lit une certaine joie de vivre. Il est content d'y aller, il a hâte. Il cherche à montrer de la sympathie. » Globalement, aux yeux des téléspectateurs du moins, le croisement de bras de présentation est donc une réussite. Mais l'expérience sera-t-elle reconduite en Russie ? Il reste quatre ans à la FIFA pour trouver une autre chorégraphie...

Paul Arrivé et Eddy Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 11
C'est :

1 - Parce que les rugbyman le font, que ça gonfle leurs muscles, alors pourquoi pas mettre les footeux à leur avantage ?
2- Pour uniformiser le football. Un peu plus.
3- Pour se rappeler que le football ça vend du jeu vidéo, alors si on peut se rapprocher des stéréotypes...

Bref, ça n'a absolument aucun intérêt.

NB : J'ai rêvé, ou bien Pogba lui s'est démerdé pour ne pas les croiser ses bras lui ?
Prochain article : "mais pourquoi les footballeurs puent des mains ?"
Jean-Michel Largué Niveau : DHR
Il me semble que Pogba est le seul joueur à ne pas l'avoir fait. Cela démontre que c'est un rebelle anticonformiste qui essuyez des crottes de nez contre le bureau de la maîtresse, pas vrai monsieur le synergologue ?
Jean-Michel Largué Niveau : DHR
essuyait* (mes yeux saignent)
Note : 1
C'est juste pour symboliser ce qu'ils allaient faire durant ce mondial...c'est à dire rien.
Note : 7
"C'est une façon de gommer les austérités qu'il peut y avoir entre les uns et les autres, d'homogénéiser le tout."

C'est du chinois pour moi.
Les austérités ?
Les aspérités peut-être... et encore...
Bon, après je ne suis pas synergologue, ni sinologue.
Chers amis journalistes de So Foot, il faudrait arrêter de prendre certaines idées de Topito, c'est au moins la 4ème fois et ça commence à se voir
Pour être précis, Pogba le fait mais commence à les croiser trop tard et est coupé dans son élan. Je pense que ceci peut expliquer le manque de maturité qu'il a manifesté sur le terrain, synonyme d'une éducation de type "décontractée", mais pas trop. "Prends ton temps mais n'oublie pas ta cible" Je pense que ces arrières-grands parents étaient donc des nazis réfugiés en argentine.

Je suis posturologue,

non mais quelle escroquerie putain...
LaPaillade91 Niveau : Loisir
On le savait, mais y a vraiment des gars qui gagnent leur vie avec du vent
Verre à tie Niveau : Loisir
Pourquoi la mode en ce moment sur Sofoot c'est de parler de nazis argentins?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Putain le grec c'est le fantôme de Jérémy Ménez venu nous hanter pendant le Mondial.

Et mention spéciale à Ochoa. Je sais pas ce qu'il cherche à faire, quel message il veut faire passer, mais sa manière de croiser les bras interpelle.
Message posté par Verre à tie
Pourquoi la mode en ce moment sur Sofoot c'est de parler de nazis argentins?


Parce qu'il y en a vachement plus que de nazis israëliens... Simplement.
Je trouve pas cet article inintéressant. Moi-même en voyant les compos je m'amusait à observer les joueurs qui foiraient totalement leur truc. Après faut pas s'embarrasser avec de la psychologie de bazar, c'est juste une question d'être à l'aise ou pas devant la caméra.
Super Dupont Niveau : CFA2
Sky Sports fait a peu pres pareil en Premier League depuis un moment, sauf que les joueurs mettent leurs bras dans le dos. La FIFA et ses empaffes n'ont une nouvelle fois rien n'invente.
highway61 Niveau : DHR


Note pour plus tard : ne jamais serrer la main d'un Colombien
Pogba s'est foiré sur son croisement de bras, il a voulu faire le Bg genre je prends mon temps, du coup son gif est incomplet
l'explication de cette "nouveauté" est très simple : depuis des années c'est la présentation des 11 de départs des matchs de libertadores et championnats brésiliens et argentins, c'est tout simplement pour se mettre aux habitudes locales

mais bon pour se rendre compte de ça faut regarder autre chose que le foot euro...
John Boye n'est pas perdu,si tu regardes un poulet t'auras le même degré d'expressions. Le degré 0...

La seule lueur d'intelligence qu'il a eu c'est en tenant sa liasse de 100 000 $.

Si je suis une crevure? Non j'ai juste vu une dizaine de matchs route de Lorient

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
90 48