Mais pourquoi les anciens de Dortmund reviennent ?

Shinji Kagawa et Nuri Şahin sont partis à un mercato d'intervalle de Dortmund, un club qui semblait trop petit pour réussir à retenir leurs immenses talents. Mais l'un après l'autre, ils sont revenus la queue entre les jambes. C'est quoi le délire avec les joueurs de Dortmund ?

Modififié
18 26
« Voici la véritable signification du dernier jour du mercato. » La phrase est signée Peck Brooks pour Yahoo ! Sports, mais l'ensemble des supporters du Borussia Dortmund aurait pu dire la même chose. Depuis plusieurs heures, l'euphorie est totale et ne redescend pas. Noël est venu en avance. L'opération #FreeShinji est un succès. Les tweets satisfaits pleuvent. Les articles surexcités pullulent. Les stations-service se congratulent. Tout l'univers des Borussen se met en joie pour la moindre petite image.


Vendu pour plus de 16 millions d'euros, Shinji Kagawa rentre au bercail avec un prix presque deux fois moindre deux ans plus tard. Kagawa rentre au club où il a prouvé qu'il pouvait être l'un des plus excitants numéro 10 du continent, après avoir été sous-utilisé par quatre entraîneurs différents (Sir Alex Ferguson, David Moyes, Ryan Giggs et Louis van Gaal). Or, depuis la nouvelle période fructueuse du BVB, il s'agit du deuxième retour en grande pompe après Nuri Şahin, dix-huit mois plus tôt. Dans les deux cas, l'aller-retour est un soulagement pour le joueur et une joie pour le club. Mais alors pourquoi être parti ? Et pourquoi revenir aussi vite ?

#FreeShinji, ou l'Heimweh des Borussen


Avec Dortmund, Şahin et Kagawa réussissent de très grandes choses, collectivement comme individuellement. Ils portent le club jusqu'à un niveau plus atteint depuis une décennie. Produit de la formation à Dortmund, Nuri Şahin a poussé son talent jusqu'à un sacre de meilleur joueur de Bundesliga en 2011. L'année suivante, dépourvu du jeune milieu axial, le Borussia Dortmund continue sa marche en avant grâce à Kagawa, qui confirme les espoirs entrevus auparavant. Le Bayern de Jupp Heynckes subit un triple revers (0-1, 1-0, 5-2) auquel le Japonais n'est pas étranger. Et Dortmund s'offre ainsi un doublé Pokal-Bundesliga ponctué par un record de points marqués. Shinji est inarrêtable cette saison-là et sa relation avec Lewandowski épanouie.

Youtube

Tour à tour, les deux joueurs ont alors pris suffisamment de galon pour aspirer à « plus grand » . Ils partagent les rêves de tous. Şahin l'explique : son départ, ce n'est rien d'autre qu' « un rêve d'enfant de jouer dans l'une des trois plus grandes équipes du monde » qui se réalise. Mais cet accomplissement est difficile à gérer : ces joueurs ont désormais un statut à défendre, moins de libertés dans leur jeu et doivent gagner leur place avec un nouveau staff et de nouveaux partenaires. Leurs situations se dégradent rapidement avec des blessures malchanceuses et leur niveau s'en ressent. Le malaise s'installe. Comme d'autres après. Ils sont nombreux au final à ressentir une sorte d'Heimweh (le « mal du pays » ) loin de ces Schwarzgelben-là. Götze est installé, mais donne parfois l'impression de ne pas être à plein régime. Barrios s'est perdu. Bittencourt et Leitner confirment tout juste qu'ils peuvent évoluer en Bundesliga. Et certains posent la question : est-ce le BVB qui fait les joueurs ou les joueurs qui font le BVB ?

Shinji revient parmi les siens


« Je me suis rendu compte qu'en tant que footballeur, mais aussi en tant qu'homme, il n'y a qu'au Borussia Dortmund que je peux être à 100 %. » Lors de sa conférence de presse d'après come-back, Şahin ne s'en cachait pas : il a besoin de Dortmund autant que l'inverse. D'où un lien jamais rompu, qui n'aide certainement pas à l'acclimatation à l'étranger. « J'ai joué à la Playstation online avec eux [ses anciens coéquipiers], on a parlé régulièrement au téléphone. » Au club, pour autant, des visages ont changé. Heureusement, un homme ne bouge pas : Jürgen Klopp. Ça tombe bien, le relationnel est très fort entre Kloppo et ses joueurs, qu'ils soient vieux (Kirch, Friedrich) ou plus jeunes. « J'avais le sentiment que je serais le bienvenu ici. Et j'ai dit à Jürgen qu'il avait de nouveau un tireur de penalty. »

Du côté des supporters également, ce lien est vivace, car ces deux joueurs ont grandi avec la Südtribune. Ils ont été adoptés, chéris, et compris dans leur démarche de départ. Surtout, l'un comme l'autre ont noué un lien très fort grâce à leur jeu spectaculaire. Kagawa et Şahin sont des chouchous. Un retour des enfants chéris ne se refuse jamais, car de tels joueurs et leur public dépendent l'un de l'autre. Alors, entre les joueurs, les supporters et l'entraîneur, Şahin a compris qu'il ne voulait être qu'au Borussia Dortmund, avouait-il en janvier 2013. Ainsi, Nuri est revenu. Maintenant, Shinji revient. Et tout cela ne ressemble qu'à une bête histoire de rupture malencontreuse, le temps d'aller papillonner ailleurs voir si l'herbe est aussi verte, pour mieux revenir vers son echte Liebe ( « l'amour vrai » , devise de Dortmund). L'amour d'un entraîneur, d'un club, d'une ville, d'une tribune et d'un stade. Et l'amour de la bière.

Youtube


Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Paulgeorge Niveau : DHR
Le premier qui fait la blague sur Didier Drogba et Marseille a gagné
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le Borussia Dortmund, faudra aller les chercher cette année... Le gros coup du mercato là c'est clairement ça, pas la venue à Barcelone du cannibale.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Du coté des joueurs :

Ils ont été bons sous le maillot de BvB, ils ont voulu tenter de franchir un palier, sans trop de succès et leur carrière est sévèrement entre parenthèse, si le club se manifeste, pourquoi refuser un retour ? Dortmund c'est pas non plus n'importe qui

Du coté du club :

Ils ont perdu pas mal de monde, donc le besoin est réel, ils connaissent déjà les joueurs et vice versa donc niveau adaptation tout va bien et niveau financier, un petit effort des 2 parties et l'affaire devrait se régler.

De plus, Klopp les connait très bien, bref

D'un coté comme de l'autre, je ne vois que des avantages
Manque plus que Gotze, Lewandowski, et Barrios.




Sans rapport ou presque, ça me rappelle moi sur FM qui retourne chercher les "formés au club" qui sont partis dans d'autres clubs quand je suis en dèche pour la C1, haha.
Klopp a dit un jour que Kagawa est le meilleur numéro 10 qu'il est coaché... Il ne l'a pas dit pour Gotze, espérons qu'il retrouve son niveau et brille à nouveau.
CacaMourihno Niveau : Loisir
un club respectable en somme, le seul aussi
J'ai jamais compris pourquoi Ferguson et même Moyes le faisais jouer sans arrêt sur un téco. Les mecs s'obstinaient, un peu comme Wenger avec Ozil.

La question est de savoir qui de Mykhitaryan (je sais pas l'écrire, c'est comme Scwharzpkopf, mais on s'en fout non?) ou Kagawa prendra le rôle de meneur de jeu. A moins que ce diable d'Arménien se fasse descendre d'un cran pour jouer au coté du gros porc de Gundogan, Sahin ou Bender?
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
C'est exactement la meme histoire a arsenal.
nasri, fabregas, song...
Message posté par AeyronSk
Klopp a dit un jour que Kagawa est le meilleur numéro 10 qu'il est coaché... Il ne l'a pas dit pour Gotze, espérons qu'il retrouve son niveau et brille à nouveau.


D'un autre côté, Götze n'est pas numéro 10, ça aide.
Message posté par rikii
La question est de savoir qui de Mykhitaryan (je sais pas l'écrire, c'est comme Scwharzpkopf, mais on s'en fout non?) ou Kagawa prendra le rôle de meneur de jeu. A moins que ce diable d'Arménien se fasse descendre d'un cran pour jouer au coté du gros porc de Gundogan, Sahin ou Bender?


Peuvent jouer en 10: Kagawa, Miki, Reus, Gundogan, Jojic (les deux derniers ont déjà dépanné). Ajoute à ça Sahin, Aubame, GK et Kuba, et ça fait pas mal de permutations possibles pour 4 postes "offensifs" derrière l'attaquant.
Gueule de bois pour les défenses adverses!
Faut aussi rappeler que Dortmund a un jeu très spécifique et que des Klopp, y en a qu'un seul.
En tant que mancunien ça me désole mais en tant que fan du joueur c'est une bonne chose pour lui.
Fergie s'obstinait à faire jouer dans l'axe un rooney moyen ou un mata venu en sauveur et devant obligatoirement jouer vu son prix et mettait shinji à gauche. Et quant il était sur le banc (souvent), il le faisait rentré a 20 min de la fin et attendait de lui qu'il soit l'homme du match. On ne lui a pas laissé sa chance et c'est bien dommage pour nous les amoureux du foot que nous sommes.
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par rikii
J'ai jamais compris pourquoi Ferguson et même Moyes le faisais jouer sans arrêt sur un téco. Les mecs s'obstinaient, un peu comme Wenger avec Ozil.

La question est de savoir qui de Mykhitaryan (je sais pas l'écrire, c'est comme Scwharzpkopf, mais on s'en fout non?) ou Kagawa prendra le rôle de meneur de jeu. A moins que ce diable d'Arménien se fasse descendre d'un cran pour jouer au coté du gros porc de Gundogan, Sahin ou Bender?


Mykhi joue sur un coté, et Reus joue 10 actuellement. Sinon je pense que Reus retournera a gauche, Kaga en 10 et l'arménien à droite voir en 8 (son poste de formation)
Message posté par CacaMourihno
un club respectable en somme, le seul aussi


Sauf que Dortmund c'est pas dans la Somme mais en Rhenanie...
Message posté par Yanks
En tant que mancunien ça me désole mais en tant que fan du joueur c'est une bonne chose pour lui.
Fergie s'obstinait à faire jouer dans l'axe un rooney moyen ou un mata venu en sauveur et devant obligatoirement jouer vu son prix et mettait shinji à gauche. Et quant il était sur le banc (souvent), il le faisait rentré a 20 min de la fin et attendait de lui qu'il soit l'homme du match. On ne lui a pas laissé sa chance et c'est bien dommage pour nous les amoureux du foot que nous sommes.



Sauf que sous Ferguson, Mata était à Chelsea. C'est plutôt le recrutement de Van persie qui a poussé Ferguson a mettre Rooney en 10 et décaler Kagawa sur un côté, par défaut.
Après, ton raisonnement s'applique parfaitement a Moyes, je te l'accorde.
Sans avoir suivi dans les details, le retour de Sahin se passe bien, non ? Est ce qu il a le meme niveau qu a son depart ou le pic de forme est quand meme passe ?
plus qu un peu de patience et le "Borussia du sud" de labrune va signer ribéry, drogba, nasri et..... ah bah non ya pas eu tant de bons joueurs ces dernières années
Allez, Van Buyten et valbuena
fredkanouté Niveau : District
ça me fait penser un peu au mec de grands collectifs qui se perdent dans de "gros club" style Fc Nantes 95, on peut pas dire que les Ouedec, Pedros et autre Loko ont vraiment confirmé dans la duré ailleur.
Note : 5
Je suppose que je ne suis pas le seul à profiter de cet article pour rêver au retour des gloires passées de mon club.

Je pense qu'on peut dire que Klopp est un génie dans la mesure où il a su monter un plan de jeu (quel qu'il soit), y a fait adhérer les joueurs, tant et si bien que tous n'ont qu'un seul but, collectif. De même, il a su entretenir une dynamique de groupe tout en tissant un lien d'affect extrêmement fort avec toutes les individualités, ce qui n'est pas choses facile. C'est hallucinant de voir qu'il a créé quelque chose qui tire les hommes à leur meilleur niveau mais les rend à la fois complètement dépendant de ce système. Klopp, en fait c'est pas du tabac, c'est de la coke.
misugi-27 Niveau : CFA2
Message posté par George is the Best


Sauf que Dortmund c'est pas dans la Somme mais en Rhenanie...


Je me délecte de ton avatar à chacun de tes commentaires !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
18 26