Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mais où va donc signer Ronaldinho ?

Comme annoncé depuis plusieurs jours par la presse brésilienne, Ronaldinho a résilié son contrat à l'amiable avec l'Atlético Mineiro. L'ancien milieu offensif du PSG et du Barça tiendra une conférence de presse mercredi pour donner plus de précisions sur la suite de sa carrière. Mais à 24 heures de l'intervention médiatique de Ronnie, quelques pistes plus ou moins crédibles sortent déjà du lot.

Modififié

QPR

C'est, a priori, la piste la plus crédible pour le moment. D'après plusieurs sources brésiliennes et anglaises affirmant avoir été en contact avec l'agent du joueur, Ronaldinho serait bien parti pour rejoindre les Queens Park Rangers et son pote Júlio César. L'objectif ? Retrouver une deuxième jeunesse comme le portier de la Seleção et permettre aux hommes de Redknapp de se maintenir dans l'élite anglaise. Il s'agirait aussi de la première expérience de R10 en Premier League. Il y découvrira les plus belles pelouses du monde mais aussi et surtout l'amour du contact rugueux. Quoi qu'il arrive, il sortira évidemment un gros match à Stamford Bridge, avec si possible un but du pointu pour emmerder José Mourinho. Il y a des choses qui ne changeront jamais.

Milan AC

El Shaarawy, Ménez, Rami, etc. Le Milan AC ressemble de plus en plus à une équipe de guignols. Alarmé par le brutal déclin de son ancienne maison, le champion du monde 2002 n'a pas supporté de voir Manchester City marcher sur les Rossoneri comme sur la vulgaire chaussette qui traîne au milieu de ta chambre. Au coup de sifflet final de ce massacre, Ronaldinho a éteint sa télévision, décroché son téléphone et demandé à son frère d'agent de négocier une rupture de contrat à l'amiable avec l'Atlético Mineiro pendant que lui enfilait son costume de super héros, persuadé d'être le seul à pouvoir sauver la dernière chose qui reste à son ami Silvio. Mais contre toute attente, Ronnie ne demandera pas à évoluer au milieu de terrain mais en défense centrale. Adil Rami titulaire dans la charnière du septuple champion d'Europe ? Et puis quoi encore ?

MLS

Et s'il était là, le vrai bon choix de fin de carrière du Ballon d'or 2005 ? Au pays de la NBA, le showman qu'il est se régalerait et régalerait sans l'ombre d'un doute. Là-bas, la question du salaire ne se posera même pas - c'est économiquement le candidat le plus solide de ce point de vue - et il surnagerait du fait du manque de concurrence solide malgré les énormes progrès réalisés par le championnat américain ces dernières années. S'il signe aux États-Unis, il y a très peu de chances pour qu'il rejoigne son compatriote et ancien partenaire de sélection Kaká à Orlando. En revanche, New York semble beaucoup plus chaud sur la piste Ronaldinho, surtout depuis que Xavi ne serait finalement pas contre une prolongation cet été. À suivre, donc.

PSG

Ronaldinho est un homme d'actes (sexuels), pas de paroles. Si, contrairement à d'autres, il n'a jamais vraiment promis de revenir dans le club qui l'a propulsé sur le devant de la scène européenne, le Brésilien a toujours rêvé en secret de faire son retour à Paris. Surtout depuis que le PSG a un gros porte-monnaie et des vrais joueurs. Autant Ronnie n'était jadis pas très emballé par un come-back dans la ville lumière aux côtés des Hoarau, Gameiro, Chantôme et autres Jallet, autant le fait de distribuer des caviars à Zlatan Ibrahimović et Cavani l'intéresse déjà un peu plus. Mais c'est surtout la perspective de former le duo le plus frisson de l'histoire de la Ligue 1 - et celui qui court le moins - avec Javier Pastore qui pourrait pousser l'ex joueur de l'Atlético Mineiro à proposer ses services à son ancienne équipe. Ça, et les boîtes de nuit parisiennes. Évidemment.

Boca Juniors

Un ténor sort et un autre le remplace. Tel est le rêve absolument fou de Boca Juniors, orphelin de l'immense Juan Roman Riquelme depuis plusieurs semaines à présent. Sportivement, Ronaldinho apparaît comme une option crédible tant son jeu de vétéran se rapproche de celui de l'Argentin, à savoir distribuer des caviars, mettre des petits ponts et marquer quelques pions sur coups francs. Et puis pour qui la Bombonera pourrait gueuler à pleins poumons au moment de l'entrée des joueurs maintenant que Riquelme n'est plus là ? Pas grand-monde, sauf un type de l'envergure de Ronnie. En tout cas, s'il décide de signer là-bas, le numéro 10 et l'amour des hinchas xeneizes lui seront promis.

Dans un club de natation

Si son agent a assuré que Ronaldinho « jouerait au football jusqu'à 42 ans » , la retraite reste une option viable. Et le Brésilien a déjà tout prévu concernant la reconversion. Elle passera par un club de natation. Mais pas n'importe lequel. Pas question de se taper des entraînements militaires chez Philippe Lucas ou avec Yannick Agnel aux États-Unis. Ronnie n'était pas un homme d'efforts au Camp Nou, il ne le sera pas à 34 balais non plus. Son truc, c'est plutôt les piscines à vagues. Direction Aquaboulevard pour lui. Attention néanmoins aux selfies douteux au bord des bassins.

Beşiktaş

Le Beşiktaş aime Ronaldinho, ce n'est pas nouveau. Comme en janvier dernier, le club stambouliote devrait s'aligner sur le numéro 10 brésilien. Mais pour y parvenir, les Turcs devront se plier aux exigences de sa majesté qui, au début de l'année, réclamait, en plus d'un contrat juteux, des billets d'avion à destination du Brésil pour sa famille et lui, des parts sur les recettes liées aux ventes des maillots floqués à son nom mais aussi de fortes primes en cas de titres remportés ainsi qu'une voiture (carburant inclus) payée par le club. Si, par miracle, le Beşiktaş venait à courber l'échine, nul doute que Ronnie vivrait une belle fin de carrière dans une ville où le footballeur serait traité comme un prince. Encore plus lorsqu'il s'agit d'une étoile Mondiale. Attention à ne pas dégainer l'artillerie devant le personnel du club. Ricardo Quaresma a connu par le passé quelques problèmes avec la direction à cause de détails du genre.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17