1. //
  2. // Barrages
  3. // Gladbach-Young Boys

Pourquoi personne ne parle de ce Raffael ?

Depuis trois ans, Raffael fait le bonheur du Borussia Mönchengladbach et est devenu une valeur sûre de la Bundesliga. Pourtant, personne ne semble le connaître au-delà des frontières allemandes. Retour sur sa carrière.

Modififié
Avez-vous déjà tenté de parler de Raffael autour de vous ? Si votre interlocuteur n’est pas un passionné de Bundesliga, vous avez sûrement eu affaire à un mur. «  Ah oui, l’ancien latéral de Manchester United ? » , vous a-t-on répondu. «  Ah oui, le chanteur français né dans une caravane qui sait que la terre est plate et dont on ne se souviendra plus dans 150 ans ? » , ont rigolé d’autres. Là, vous avez abandonné, et même si vous non plus, vous n’aviez pas envie de partir fâché, vous ête allés faire un tour sur la route.


Bah ouais, comment expliquer que l’arrière droit de l’Olympique lyonnais, qui n’a jamais eu le niveau pour jouer à MU et qui n’a pas montré grand-chose en Ligue 1, soit dix fois plus connu que l’un des meilleurs attaquants de Bundesliga, qui rayonne chaque week-end sur les pelouses allemandes ? Très franchement, la réponse reste un mystère. Car Raffael Caetano de Araújo, avant-centre du Borussia Mönchengladbach, représente une valeur sûre au pays d’Angela Merkel. La semaine dernière encore, personne n’a fait de cas de sa très belle ouverture du score sur le terrain des Young Boys Berne. Un but qui a lancé son équipe sur les rails de sa victoire 3-1 quasiment qualificative pour la compétition reine.

Youtube

Les assists en marque de fabrique


Pourtant, ce genre d’actions est loin d’être rare de la part du Brésilien. Ainsi, Raffael a envoyé quinze ballons au fond des filets l’an dernier, tout en réalisant quatorze passes décisives. En l’espace de 39 matchs, toutes compétitions confondues. Autant dire qu’il faut prendre son mal en patience pour voir une partie dans laquelle il ne se montre pas décisif. Alors, oui, le bonhomme a déjà trente et un ans. Certes, il n’a pas toujours présenté de tels chiffres. Mais il n’a jamais été bidon non plus. Son talent n’est pas apparu du jour au lendemain. Bien au contraire. Après avoir fait ses gammes dans son pays natal, à la Juventus sud-américaine, puis en Suisse, à Chiasso, l’avant-centre opte pour le FC Zurich. Balancé dans le grand bain à vingt printemps, le môme ne déçoit pas.


En cent rencontres, il marque 49 fois. Sans oublier ses assists, au nombre de 25. Avec ce genre de chiffres, le gamin attire forcément les recruteurs. La suite s’inscrit donc en Allemagne. Au Hertha Berlin d’abord, en 2008, pour 4,5 millions d'euros. Les défenses germaines étant plus accrocheuses que les suisses, Raffael galère un peu, mais conserve des performances correctes. Huit pions lors de sa première saison pleine, dix durant les deux suivantes et sept pendant la quatrième, avec toujours ces passes décisives – 29 en tout à Berlin –, qui sont sa marque de fabrique. Un buteur, oui, mais un buteur capable d’offrir des caviars sans se prendre la tête avec le classement des meilleurs buteurs. Parce que Raffael, c’est ça : un joueur doué des deux pieds avec une générosité certaine.

Raffael plus joli que Sarkozy


Le passage à vide a lieu en 2012-2013. Transféré au Dynamo Kiev pour neuf millions, le natif de Fortaleza ne s’adapte pas, joue treize fois (un but, deux passes dé) et revient à l’hiver en Bundesliga, en prêt, à Schalke 04. Pas hyper à l’aise, le garçon est alors récupéré six mois plus tard par le Borussia Mönchengladbach, qui, sans franchement le savoir, fait une belle affaire. En déboursant cinq millions d’euros, les Poulains se payent le complément parfait de Max Kruse, arrivé lors de la même période. Assez puissant, rapide, endurant, doté d’une bonne technique, du sens du placement ainsi que d’une belle frappe de balle, Raffael a tout de l’attaquant complet. Et le montre sous les ordres de Lucien Favre, qui l’avait déjà coaché au Hertha.


Bilan : 44 pions et 25 assists en trois ans. Ce qui a évidemment contribué aux bons résultats récents de son club : sixième place en 2014, troisième en 2015, quatrième en 2016. Pas fou, le Borussia a fait prolonger son Brésilien jusqu’en juin 2019 cet été. Parce que son employeur n’a que faire qu’il ne soit pas médiatique, tant qu’il fait le boulot. « Pas de délice, pas d'étincelle, pas de malice sans Raphaël, les jours sans lui deviennent ennui  » , chantait déjà une jolie demoiselle en 2002. Si on pouvait parler un peu moins du mari de cette dernière et un peu plus de notre Raffael à nous, on ne s’en plaindrait pas. Après tout, les deux savent faire l’actualité.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Merci pour l'article. Je m'évertue depuis des années à dire à mes potes et aux gens qui suivent le foot que ce mec est un super joueur les trois dernières années c'est autant de buts que de passes dé.

Il n'est pas non plus considéré comme une star en buli car le mec est un joueur "lisse", mais tous les observateurs et connaisseurs s'accordent à dire qu'il est parmi les tops du championnat. Sa régularité est assez incroyable en plus. L'article décrit bien ces qualités sportives donc je ne vais rien rajouter, mais avec Kruse ils faisaient très très mal les deux. Et je pense que le mec va pouvoir jouer encore quelques saisons à ce niveau tant il est technique et intelligent dans le jeu.
clement6628 Niveau : CFA
Pour votre première partie, ce n'est ni plus ni moins qu'une histoire de médiatisation. Tout le monde connaît Jesé Rodriguez qui a toujours été remplaçant au Real et qui risque de l'être à Paris et beaucoup moins connaissent Ricardo Rodriguez qui est un excellent latéral.
Il n'évolue pas dans un top club et la Bundesliga est encore aujourd'hui moins médiatisée que ses voisins. Une fois cité les effectifs du Bayern et Borussia et quelques joueurs de Wolfsburg, Schalke ou le Bayer, il faut commencer à se creuser les méninges.
Pour avoir regarder des matchs des Fohlen, la saison passée, ce type a absolument de l'attaquant moderne. Dommage qu'il ait déjà passer la trentaine car certains clubs se seraient penchés sur son cas.. Ma foi, tant mieux pour Mönchengladbach et j'espère qu'il va réussir à trouver la bonne entente avec Thorgan Hazard, ça ne pourra qu'être bénéfique pour notre petit Belge !
DoutorSocrates Niveau : CFA
Faut plus mettre l'accent sur Lucien Favre l'ami. C'est lui qui l'a coaché à Zurich, puis l'a amené dans ses bagages au Hertha et enfin à Gladbach. La seule période à vide de Raffael c'est lorsqu'il a été transféré dans un club qui n'était pas coaché par Favre. Raffael c'est son bébé. Vous risquez de le voir débarquer un jour à Nice ahaha.
BruceLeeZarazu Niveau : DHR
Je pense que le petit n°10 qui déboule sur son flanc pour lui donner la passe s'appelle Hazard.
Note : -1
Il paye à mon avis son cv qui n'est pas assez clinquant pour plaire au grand public, et peut être aussi une certaine sobriété dans le jeu: complet sans faire trop de spectacle.

Mais après s'il est efficace et discret, ce n'est pas plus mal, çà lui permet d'être tranquille pour bosser et çà permet aussi à son club d'espérer le garder un peu plus.
Buteur, pas vraiment. C'est un attaquant atypique, complet, comme les brésiliens savent le faire (Rivaldo, Alex de Fenerbahçe/Parme, ou Firminho actuellement). Capable de jouer avec un deuxième attaquant ou en 10.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Note : 2
Enfin de la reconnaissance pour ce joueur, qu'on ne verra aussi jamais sous la tunique de la Seleçao alors qu'il est l'un des meilleurs attaquants brésiliens sur le marché et cela depuis des années.
@Zanka

Du mal à comprendre ta notation de ton commentaire. Je n'y vois aucun feu d'artifice pouvant expliquer une telle dépréciation.

@Ahmed Gooner

J'ai toujours eu ce problème avec le Brésil. Je trouve qu'ils ont un peu trop l'habitude de privilégier la puissance médiatique des joueurs et leur aura auprès du public plutôt que le réel intérêt dans l'équipe.
Je me demande encore comment le Brésil a pu, par exemple, faire fi des performances extraordinaires de l'OL dans les années 2000 pour appuyer son ossature.
Le peu de crédit qui avait été donné à Cris et Juninho me laisse encore pantois : comment ces deux joueurs pouvaient ne pas être titulaires indiscutables, surtout le second ?
Comment une demi douzaine de joueurs étaient préférés à Pernambucano pour tirer les coup francs dangereux ?

Cet état de fait est maintenant beaucoup moins vrai car la qualité des joueurs brésiliens a fortement diminué et qu'ils sont maintenant obligés de faire avec ce qu'il y a.
Reste des anomalies comme celle de Rafael : le Brésil actuel a besoin de cohésion et d'une identité de jeu et ce n'est pas en boycottant un joueur aussi collectif que les choses peuvent s'arranger.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Ahmed-Gooner
Enfin de la reconnaissance pour ce joueur, qu'on ne verra aussi jamais sous la tunique de la Seleçao alors qu'il est l'un des meilleurs attaquants brésiliens sur le marché et cela depuis des années.


Complètement d'accord ! Ca fait un moment que je me demande pourquoi Raffael n'a jamais eu sa chance avec la Seleçao (un peu comme Allan ou Bruno Peres à d'autres postes) alors qu'il figure clairement parmi les meilleurs joueurs offensifs brésiliens actuels...
il y a 30 minutes Un mercato raccourci en Premier League ? 9 il y a 34 minutes Gignac donne son nom à un tigre 6
il y a 3 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 3 Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 38
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33
À lire ensuite
Dória, l'humour vache