Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. //
  3. // Sneijder

Mais bordel, il va finir où, Sneijder ?

C'est le feuilleton du mercato. Où va donc aller Wesley Sneijder, désormais mis de côté par l'Inter ? Le joueur a exprimé son désir de partir. Problème, malgré des pistes chaudes, on ne lui a pas encore trouvé de destination. Voilà nos propositions.

Modififié

Il file à Galatasaray

La semaine dernière, Massimo Moratti reçoit les dirigeants de Galatasaray au siège de l'Inter. À la fin du colloque, il admet avoir trouvé un accord, parce que « l'offre le satisfait » . Après quelques jours d'hésitation, le vainqueur de la C1 2010 finit par accepter d'aller à Istanbul. Par contre, ce sera sans Madame Sneijder, qui n'est pas franchement la bienvenue en Turquie après qu'une vidéo où elle apparaît dénudée a fait le tour de la Toile. Bah ouais, on ne rigole pas avec ça. Sneijder débarque donc en Turquie, où il retrouve d'autres anciens de Serie A, Felipe Melo, aka le pitbull, et Fernando Muslera, aka le castor. Du coup, il décide de se faire appeler « le goéland » , comme ça, pour tripper. Il demande à avoir le numéro 10, mais celui-ci appartient déjà à Felipe Melo. Sneijder opte donc pour le numéro 842. En honneur de son année de naissance, 1984, et parce que 8+4-2 = 10. Logique. Pour son premier match, il met une ouverture millimétrée pour Umut Bulut, et un caviar à Elmander. Les deux hommes se prennent d'amitié pour lui, et l'emmènent bouffer dans les meilleurs restaurants de la ville. En juin, sur un coup de folie, ils décident de revenir à Toulouse, et emmènent Sneijder dans leurs valises. La folie.

Il retourne au Real Madrid

Alors que le président de l'Inter et celui de Galatasaray se sont mis d'accord, Sneijder tergiverse. Non pas par le fait d'aller jouer là-bas, mais par celui de devoir dire à ses potes hollandais qu'il est désormais « stambouliote » . L'angoisse. Après quelques semaines, il décide de prendre tout le monde à contre-pied, et rejoint Mourinho au Real Madrid. Pour faire tout comme avant, il se laisse pousser les cheveux, et demande au Mou de faire venir Huntelaar et même Lassana Diarra, tiens. Refusé. Mais l'adaptation au Real Madrid est compliquée. Sneijder n'avait pas regardé le classement, et pensait que les Madrilènes étaient en tête de la Liga. Il est rapidement blasé de faire 0-0 contre Getafe ou de perdre 2-1 à La Corogne. Du coup, il déprime, et son désarroi ne fait qu'augmenter au fur et à mesure que sa femme, Yolanthe, s'éclate le week-end à Ibiza, île où son père était connu comme le « King of Ibiza » . À l'entraînement, Wes s'en prend violemment à Coentrão, parce qu'il ne supportait plus sa coiffure. Bref, trop d'embrouilles : Sneijder signe en juillet à Galatasaray. Comme ça, en six mois, ses potes ont eu le temps d'apprendre à prononcer « stambouliote  » .

Il va rejoindre son frère au RKC Waalwijk

Sneijder a quitté les Pays-Bas en 2007. À près de six années d'intervalle, il commence à éprouver de la nostalgie pour ce pays où les mots ressemblent à des sons étranges. Courtisé par Galatasaray, il choisit finalement de rentrer au bercail. Son premier choix, l'Ajax, son club formateur. Son deuxième, Utrecht, sa ville de naissance. Son troisième, le RKC Waalwijk, formation dans laquelle évolue depuis cet été son petit frère de 21 ans, Rodney. Désireux de resserrer les liens familiaux, Wesley rejoint les rangs de l'équipe qui ferait un nombre maximum de points au Scrabble. Arrivé là-bas, il décide de se lancer dans une grande entreprise : regrouper le plus grand nombre de Sneijder et homonymes sous le maillot de RKC. Il rameute ainsi l'autre petit frère, Jeffrey, mais aussi les Allemands Manuel Schneider, Marco Schneider, Ralf Schneider, le Suisse Jérôme Schneider et le Français Yann Schneider. Une équipe folle, totalement incohérente, qui termine 13e du championnat. À la fin de la saison, l'armada Sneijder décide de monter sa propre équipe, le Sneijder FC, qui participera à un championnat à deux équipes avec le FC Kallon. À quand le Dinamo Traoré ?

Il convainc Zlatan de rentrer à l'Ajax

Saison 2001-02. Un certain Zlatan Ibrahimović, 20 ans, débarque à l'Ajax. La saison suivante, Wesley Sneijder rejoint l'équipe première. Pendant deux saisons, les deux hommes vont évoluer ensemble, remportant le championnat en 2004. Mélancolique, le milieu de terrain néerlandais décide de rentrer à Amsterdam, mais à une seule condition : que Zlatan vienne avec lui. De fait, Sneijder a toujours regretté que son ancien coéquipier soit parti de l'Inter au moment où lui arrivait. Il va donc voir Leonardo pour lui demander la main du Z. Leo pense d'abord que le Néerlandais veut rejoindre le PSG. Flatté, il accepte l'offre de Sneijder sans même en écouter les termes. C'est avec surprise qu'il découvre en Une de L'Équipe, le lendemain, qu'il a laissé filer Zlatan à l'Ajax. De retour là-bas, les deux compères font le forcing pour faire revenir Mido, qui est en train de tomber dans l'oubli à Barnsley. Mais lors du premier match où les trois sont alignés ensemble, Mido s'énerve et lance une paire de ciseaux à Zlatan, en souvenir du bon vieux temps. Sneijder, qui déprimait à Milan, est comblé : il a enfin retrouvé deux clowns pour se marrer.

Il devient espion à Munich

11 juillet 2010. Finale de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Les Pays-Bas défient l'Espagne, soit deux nations qui n'ont jamais remporté l'épreuve. Lors de ce match, Wesley Sneijder, au sommet de son art après avoir remporté le triplé avec l'Inter, offre deux caviars à Arjen Robben. Mais le sosie de Pascal le grand frère échoue à deux reprises. C'est le tournant. Derrière, l'Espagne gagne et remporte le Mondial. Si Robben avait marqué, Sneijder aurait remporté le Mondial. Et certainement que, quelques mois plus tard, il aurait également remporté le Ballon d'or. Par conséquent, Wes conserve une certaine haine envers le joueur du Bayern. Lassé du football en général, Sneijder décide donc de tout envoyer en l'air, et déménage à Munich. Il s'inscrit à Golden Eye, une agence d'espionnage bavaroise. Pendant des mois, il traque son ancien coéquipier au Real Madrid, lui envoie des lettres anonymes, installe des caméras secrètes chez lui. Le 25 mai 2013, soir de la finale de Ligue des champions entre le Bayern Munich et le Barça, Sneijder vient se cacher dans le casier de Robben, et lui envoie des messages subliminaux. En entrant sur la pelouse, le joueur du Bayern est pris d'une crise de panique et quitte la pelouse. Le Barça s'impose 4-1. Robben arrête sa carrière et rejoint les ordres, persuadé qu'il entend les voix du Seigneur. Les voix du Sneijder, ouais.

Il présente une émission de téléréalité aux côtés de sa femme

Hormis la Coupe du monde, qu'il a vu passer juste sous son nez, Sneijder a pratiquement tout gagné. Désireux de s'ouvrir à d'autres horizons et de passer plus de temps avec sa femme, il fait le choix de se lancer dans la télévision. Son but : créer une émission de téléréalité, qu'il présenterait avec sa Yolanthe. Le principe de l'émission : réunir sur un terrain de football tous les mecs qui auraient dû gagner le Ballon d'or mais qui ne l'ont jamais eu et les laisser vivre ensemble pour voir lequel est le plus rageux. Sneijder, sur le même modèle que le poste d'entraîneur-joueur, obtient une place de présentateur-participant. Les autres candidats ? Paolo Maldini, Raúl, Andrés Iniesta, Xavi, Andrea Pirlo, mais aussi Ryan Giggs, Thierry Henry et même Franco Baresi, tiens. L'émission cartonne, les audiences explosent, et les Sneijder deviennent même le couple le plus populaire d'Italie. Au bout de sept semaines de compétition, ils ne sont plus que deux en lice : Sneijder et Thierry Henry, mais le Français est disqualifié pour avoir mis une main aux fesses de Yolanthe. Sneijder gagne le Ballon d'or de ceux qui n'ont pas gagné le Ballon d'or. Et ça, même Messi ne pourra pas le lui subtiliser.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 4 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 55 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9