1. // Histoire
  2. // Blasons
  3. // Épisode 21

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié
62 4

Football Club Midtjylland


Champion en titre du championnat du Danemark, le Football Club Midtjylland est un tout jeune club. Fondé le 1er juillet 1999, ce club est encore mineur. Malgré tout, il compte déjà à son actif un titre de champion, quatre finales perdues en Coupe nationale et deux deuxièmes places en championnat en 2007 et 2008. Récemment, les Danois ont même réussi à faire douter Manchester United en Ligue Europa (une victoire deux buts à un au match aller avant une cinglante défaite cinq buts à un au match retour). Le Football Club Midtjylland est né de la fusion de deux anciens clubs de la région, le Herning Fremad et l'Ikast FS. De cette fusion ont été gardées les couleurs actuelles du club, le rouge et le noir, que l'on retrouve sur l'écusson. Le nom du club est bien évidemment présent, de même que sa date de fondation. En danois, Midtjylland est le nom de la grande région du Jutland-Central. Le dessin du milieu ne représente pas un casque de Vikings, n'en déplaise aux amateurs de la série éponyme. Il s'agit en fait d'une gueule de loup. Les joueurs du club sont effectivement surnommés « Ulvene » ( « les Loups » ) et les supporters sont appelés les Black Wolves. Bien qu'aucun loup sauvage ne vive encore aujourd'hui au Danemark, la légende raconte qu'ils peuplaient les alentours des villes d'Ikast et Herning bien avant la construction de la moindre petite hutte. Quoi qu’il en soit, on risque de continuer à entendre parler des Loups dans les années à venir. Et tant pis pour Wolfsburg.

Columbus Crew Soccer Club


Retour de la Major League Soccer oblige, il faut aller faire un petit tour de l'autre côté de l'Atlantique. D'autant plus qu'au pays de l'Oncle Sam, on sait faire des blasons hors du commun. Celui du Columbus Crew Soccer Club en est l'exemple parfait. En 1996, date de création de la franchise, les fans ont dû répondre à un sondage du canard local, The Columbus Dispatch, pour trouver le nom du club. Après plusieurs semaines, on opta finalement pour Columbus Crew. Cité industrielle à la fin du dernier millénaire, Columbus adopte ce nom qui est censé représenter l'unité et l'esprit d'équipe qui habitent toute la ville. Les couleurs, le jaune, le gris et le noir, ont été choisies en adéquation avec le nom de la franchise. Surnommée America's hardest working team (l'équipe la plus besogneuse des États-Unis), c'est tout logiquement que le Columbus Crew a opté pour un blason mettant en scène trois ouvriers chapeautés. Jusqu'en 2014, il s'agissait du seul blason des États-Unis avec des visages humains. En octobre 2014, le propriétaire Anthony Precourt décida d'adopter un blason plus sobre, plus en adéquation avec la ville de Columbus, plus tellement ouvrière, mais modernisée au cours de la dernière décennie.

L'ancien logo :

Southampton Football Club


En plus d'être une ville phare en Angleterre – elle est surtout connue pour avoir été le lieu de construction des grands navires anglais et le port de départ du Mayflower – la ville de Southampton possède un club des plus emblématiques, doté d'un blason chargé en signification. Fondé le 21 novembre 1885 sous le nom St. Mary's Young Men's Association F.C, d'où ils tirent leur surnom, The Saints, le club de la ville adopte dès ses débuts les couleurs rouge et blanche. Les joueurs sont d'ailleurs très rapidement connus comme The Cherry and White Squares. Jusqu'en 1974, le club n'a pas de blason propre, il utilise les armes de la ville. En 1974, un concours est tenu parmi les supporters. C'est finalement le design de Rolland Parris qui est retenu. Et quel design ! L'auréole est bien évidemment une référence aux surnoms des joueurs, les Saints. L'écharpe rouge et blanc est censée marquer le lien fort entre le club et ses supporters. L'arbre est une référence non dissimulée à l'immense New Forest qui s'étend à l'ouest de la ville de Southampton. Les traits bleus représentent la mer et le port de la ville. Pour finir, Rolland a ajouté une rose blanche des Hampshire, énormément utilisée dans la région. Et pour le ballon de football... Inutile d'expliquer ce qu'il fait là.




Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

C'est ça qu'on aime chez vous, SoFoof. Ces articles qu'on en trouve pas ailleurs qui nous permettent de parfaire notre culture foot.
Arrêtez les brèves people et concentrez vous la dessus, l'histoire des clubs, des joueurs, les anecdotes oubliées...
Note : 1
Putain des gros tocards les dirigeants de Colombus.

Les mecs avaient le logo le plus classe de MLS et ils le troque pour un logo générique digne de La ligue des masters
Ce que j'aime chez So Foot, en plus de leur humour, c'est ce genre d'articles.
Encore, encore, encore... :D
capitaine ad hoc Niveau : District
Navré de jouer les ayatollahs du samedi soir So Foot, mais le Mayflower est parti de Plymouth et pas de Southampton (d'où le surnoms des joueurs de Plymouth Argyle, les Pilgrims, et la présence du Mayflower sur le logo du club). Sinon très chouette article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
62 4