Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Histoire
  2. // Blasons
  3. // Épisode 17

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié

Sheffield Wednesday F.C.


En voilà un drôle de nom pour un club. Le club de football de Sheffield mercredi, sérieusement ? En réalité, il y a une explication logique à ce blase. En 1820, dans le Lancashire du Sud, on aime jouer au cricket. À Sheffield, on crée le Wednesday Cricket Club. Les joueurs du WCC jouaient le... mercredi. Impossible pour un joueur de manquer un match et de prétexter, comme ton pote en FSGT, qu'il avait oublié quel jour c'était. Le problème, c'est qu'on ne peut pas jouer au cricket l'hiver. Pour ne pas que l'équipe se désolidarise, on fonde le 4 septembre 1867 une section football. La suite, on la connaît : le football passe devant le cricket en matière de popularité. Mais le nom demeure, bien que l'équipe ne joue plus ses matchs le mercredi, mais le week-end. Pendant leurs premières années, les footballeurs de Sheffield sont d'ailleurs surnommés The Wednesdays. Seulement, en 1889, le club est contraint de déménager dans le stade d'Hillsborough, à Owlerton. Cette banlieue du Nord-Ouest de Sheffield est à l'origine du blason du club. Puisque dans « Owlerton » , il y a « Owl » et qu'en anglais, « an owl » est une chouette, on a décidé de se servir de cet animal comme emblème du club. Cette fois-ci, pas de petite histoire d'une chouette ayant sauvé le président du club. Sur les anciens blasons figurait une rose blanche de York (signe héraldique de la maison York) et une devise : « consilio et animis » ( « Sagesse et courage » ). Le bleu et le blanc sont les deux couleurs historiques du club.

Sheffield United Football Club


Difficile d'évoquer le Sheffield Wednesday FC sans parler ensuite de son plus grand rival, le Sheffield United FC. Tout comme l'autre club de la ville, le SUFC était à la base un club de cricket, fondé en 1854 (le premier club de sport anglais à utiliser le terme « United » dans son nom). En 1899, lorsque les Chouettes partent pour leur nouveau terrain, Barmall Lane se retrouve sans locataires. C'est à cette date que la section de football est créée au sein du Sheffield United Cricket Club par Sir Charles Clegg, qui était déjà président du SWFC. Dès leurs premières saisons, les joueurs évoluent en rouge et noir et, hormis quelques rares exceptions, ne changeront pas de couleurs. Mais alors, pourquoi les couteaux ? Simplement parce qu'à l'époque, Sheffield était une ville productrice d'acier très réputée pour ses couverts et, donc, pour ses couteaux. D'ailleurs, pendant longtemps, le surnom « The Blades » (les lames) a été partagé par les joueurs de United et par les joueurs de Wednesday, puisqu'il s'agissait là du patrimoine de toute la ville, et pas seulement de l'un des deux clubs. Après le départ des Wednesday vers Owlerton, les joueurs de United gardèrent seuls ce surnom plutôt classe. Pendant un temps, ils furent également surnommés « the Cutlers » pour les mêmes raisons. En 2006, le club achète le club chinois Chegdu Wuniu et décide de changer son nom. Voilà pourquoi un club au blason similaire, le Chengdu Blades, existe actuellement à l'autre bout du monde, bien loin de Sheffield.

Oldham Athletic A.F.C.


En parlant de blasons identiques, celui du Oldham Athletic est lui aussi très « chouette » . Un rapport avec le Sheffield Wednesday ? Absolument aucun, non. Si ce n'est la raison pour laquelle la chouette a été choisie comme emblème. En Angleterre, tout est question de prononciation. Et l'accent anglais est parfois tricky. Et dans le Lancashire, on ne dit pas « Eau-le-dam » . Non, on a plutôt tendance à dire « Owl-dam » . Et voilà d'où vient la chouette du Oldham Athletic AFC. Côté surnom, même son de cloche. On peut chercher encore et encore la définition de Latics dans le dictionnaire français/anglais sans jamais trouver quelque résultat concluant. En fait, The Latics est une contraction du mot Athletic. Voilà pourquoi les joueurs d'Oldham sont surnommés les Latics, et voilà pourquoi ils partagent ce surnom avec les joueurs du Wigan Athletic. Au début de son histoire, le Oldham Athletic évoluait en rouge et noir, comme le club de rugby de la ville. Dans les années 1950 et 1960, le club adopte le bleu et le blanc qu'il ne quittera plus qu'à de rares occasions. Après avoir affronté une probable liquidation en 2004, le club a décidé d'inscrire sur tous ses maillots la mention « Keep the faith » : « Garder la foi » . Pour l'heure, les Latics évoluent en League One, la troisième division anglaise. Une équipe que doivent connaître les fans de Football Manager qui choisissent le mode carrière.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 42 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 8 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien