1. // Histoire
  2. // Blasons
  3. // Épisode 10

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié

Association sportive Nancy-Lorraine


Au même titre que celui de Sedan ou de Rennes, le blason de l'AS Nancy-Lorraine est un de ceux qui intriguent le plus en France. Si cela fait longtemps que le chardon n'a plus piqué en Ligue 1, il mérite tout de même qu'on se penche sur son histoire. Oui, si cet emblème et la devise qui l'accompagne, « Qui s'y frotte s'y pique » , peuvent prêter à sourire, ils sont pourtant historiques dans la ville de Nancy. Le blason du club a beau avoir été récemment remis au goût du jour, le chardon et la devise n'ont eux pas bougé. Et ils ne bougeront sans doute jamais. Comme c'est souvent le cas, le club n'a pas hésité à puiser dans les armoiries de la ville pour bâtir son identité visuelle. Les armes de Nancy font effectivement la part belle au chardon lorrain depuis belle lurette. Depuis la période de régence des ducs de Lorraine, et plus précisément depuis celle du duc René II. Le 5 janvier 1477, ce dernier affronte à Nancy le duc de Bourgogne Charles le Téméraire. Les locaux remportent la bataille et permettent aux duchés lorrains de rester indépendants. À cette période, les ducs lorrains font leur la devise « non inultus premor » ( « nul ne me touche sans impunité » ). Il s'agit là d'une référence directe au chardon lorrain, à qui les ducs réservent une belle place sur leurs armoiries. En 1575, Charles III autorise enfin la ville de Nancy à utiliser cet élément végétal sur ses propres armoiries. Peu à peu, la célèbre devise dérive vers « Ne toquès mi, je poins » ( « Ne me touche pas, je pique » ) et vers « Qui s'y frotte s'y pique » . Sur le blason apparaît également l'année de création du club, 1967, le tout sur un écu aux couleurs emblématiques de l'ASNL, le rouge et le blanc. À quand un match contre des Écossais ? Un Chardonico quoi.

Associazione Sportiva Roma


Pour tous les férus d'histoire, Rome est un symbole, un bijou, une merveille si riche et abondante qu'un millénaire d'existence ne suffirait pas pour révéler tous ses secrets. Fort heureusement, grâce au football et au blason de l'AS Roma, on peut en révéler au moins un : celui de la fondation de la ville. Dans la mythologie romaine, Rémus et Romulus sont les deux fils jumeaux de la princesse et vestale Rhéa Silvia et du dieu Mars, rien que ça. Le père de Rhéa, Numitor, était roi de la grande Albe la Longue jusqu'à ce que son frère, Amulius, ne le dépossède du trône. Effrayé que ses neveux ne réclament un jour le trône, Amulius ordonne qu'on les jette dans le Tibre (de plus, Rhéa était une vestale, et les vestales avaient obligation de virginité). Les jumeaux ne sont finalement pas tués, mais déposés dans une panière qui descend le fleuve. En aval, ils échouent au pied du mont Palatin et sont recueillis par une louve, devenant ainsi des Mowglis avant l'heure. La louve les allaite et les maintient en vie jusqu'à ce qu'ils soient récupérés et élevés par un berger du nom de Faustulus et de sa femme, Larentia, dont Tite-Live doute de la fidélité en la qualifiant de femme de petite mœurs. Bref, c'est la raison pour laquelle le blason de l'AS Roma fait la part belle à une louve et à deux nouveaux-nés. Ce que le blason ne dit pas, c'est qu'une fois grand, Rémus et Romulus retrouvent et tuent Amulius pour replacer le grand-père Numitor sur le trône. Ce dernier meurt rapidement après – c'était bien la peine de se donner tout ce mal – et les jumeaux décident de fonder leur propre ville. Et là, tout part en vrille. Rémus voit 6 oiseaux, mais Romulus en voit 12 et devient donc le roi, logique. Romulus délimite ses frontières, fonde sa ville et prévient son frère que s'il franchit les frontières, il sera tué. Bien évidemment, Rémus fait le malin, traverse, et son frère le tue. Pour les historiens du football, il s'agirait là du tout premier derby de l'histoire, à une époque où la mort était seul gage de victoire ou de défaite. Une bien belle histoire.

Watford Football Club


Les jeunes amoureux du football anglais doivent bien se demander pourquoi les promus de Watford jouent avec un trophée de chasse en guise de blason. Il faut dire qu'entre le Watford FC et les blasons, rien n'a jamais été simple. Fondé en 1881, le club ne se dote d'un premier blason qu'au début des années 1950 (les archives des périodes plus anciennes ont pour la plupart été détruites, indique le club). Celui-ci est doté d'une tête de cerf, des initiales du club et d'un ballon de football. En 1959, le cerf disparaît et seules les initiales restent visibles sur l'écu. En 1968, les supporters votent pour un nouveau surnom. Tous ou presque décident que les joueurs seront appelés les Hornets (les frelons, en français). Résultat logique, le club dessine un nouveau blason en adéquation avec ce nouveau surnom animal. Un frelon rouge est brodé sur les maillots dès 1968. En 1974, les designers vont un peu trop loin dans les expérimentations et laissent s'échapper une terrible créature de leurs cerveaux drogués : Harry the Hornet. Assez logiquement, les supporters restent pantois devant cette création enfantine et décident, en 1978, de changer une nouvelle fois de blason. Cette fois-ci, les couleurs restent les mêmes, le rouge, le noir et le jaune, mais l'animal change. C'est le retour du cerf sur le blason. Mais pourquoi un cerf ? Simplement parce que cet animal peuple la région de l'Hertfordshire. À noter qu'il s'agit bien d'un cerf, et pas du tout d'un élan. Parce qu'un élan dans le Sud de l'Angleterre, c'est assez rare tout de même. En revanche, aussi bête que cela puisse être, les joueurs sont toujours surnommés les Frelons. Allez comprendre.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ben ouais les gars, mais...et les couleurs? D'habitude vous nous expliquez aussi les couleurs? Alors, OK, Rome c'est la pourpre et l'or, les couleurs impériales, logique, mais le blanc et rouge de l'ASNL et le noir-jaune de Watford?
Attention, hein, on aime tous la série mais faut pas tomber dans la facilité. :D
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Réussir à placer Romulus et Remus et Mowgli dans la même phrase, c'est une performance
Pinedhuitre22 Niveau : DHR
Romus et Remulus? Mon prof d'histoire m'aurait-il joué des tours..
Dan Bilzeroux Niveau : Loisir
Il y a déjà eu un chardonico ! C'était lors de la saison 2007-2008, en poules de la coupe de l'UEFA. Deux Nancy-Motherwell pour deux victoires françaises, qui ont contribué à la qualification de l'ASNL.

Sacrée époque pour Nancy d'ailleurs. Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2006. Élimination de Schalke 04 en tour préliminaire de la coupe de l'UEFA, une équipe demi-finaliste de la précédente édition qui compte dans ses rangs deux futurs pépites : Ozil et Neuer. Parcours exemplaire et qualification pour les 16ème de finale mais élimination face au Shaktior Donetsk qui venait de la Champions. Et l'année suivante, historique 4ème place en L1, l'OM n'arrachant la 3ème qu'à la toute dernière journée, alors que Picot avait été imprenable toute la saison.

Mais tremble Ligue 1, Nancy recommence à piquer et revient l'an prochain !
Dan Bilzeroux Niveau : Loisir
Pour ce qui est des couleurs de l'ASNL, il me semble qu'elles sont liées aux couleurs de Total, tout premier sponsor au moment de la création du club. La maillot était alors blanc et rouge, avec un short bleu. Le bleu a ensuite peu à peu disparu.
Dan Bilzeroux Niveau : Loisir
Et pour être tout à fait complet, on peut aussi parler des deux bandes rouges verticales. Elles sont présentes sur le blason et par intermittence sur le maillot, tantôt sur les manche, tantôt sur le côté gauche du tronc.
C'est un élément assez emblématique du club et du maillot, qui permettait d'identifier l'équipe rapidement, et beaucoup de supporters regrettent leur disparition.
Et pour être encore plus complet, de 1996 à 2006, le slogan n'était plus "Qui s'y frotte s'y pique" mais "La rage de réussir". Pour le coup, je pense qu'aucun supporter de Nancy (et j'en fais partie) ne regrette cette disparition.
Pour Watford on a quand même le cerf le plus mal dessiné du monde


pour la cathédrale il me semble que c'est Monreale...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26