1. // Histoire – Blasons – Épisode 22

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié
45 5

Oxford United Football Club


Partout dans le monde, et plus particulièrement en Angleterre, on aime agrémenter les blasons de figures animales plus ou moins classes. Si beaucoup adorent les oiseaux, d'autres préfèrent les animaux de la ferme. C'est le cas du Oxford United Football Club, qui a choisi comme emblème le taureau (ou le bœuf, si ce dernier est castré). Fondé en 1983 comme le Headington Football Club, l'équipe devint l'Oxford United Football Club en 1960 et intégra la Football League Two (la quatrième division anglaise), dans laquelle elle évolue cette saison. La présence d'une tête de bœuf et d'une rivière sur le blason s'explique finalement assez facilement. Au tout début de son existence, la ville d'Oxford n'était connue que pour son gigantesque marché situé près de la rivière Isis. Non loin de là se trouvait un gué qu'empruntaient régulièrement les troupeaux alentours. Des troupeaux de... bœufs, bien évidemment. En 2008, la statue d'un bœuf a même été érigée devant le Kassam Stadium. Trois ans plus tard, elle a été vandalisée et peinte en rose... Le club a réagi intelligemment en lançant une campagne pour récolter de l'argent pour la recherche contre le cancer du sein. Si le club n'a pas toujours joué en bleu et jaune, quelques explications permettent de comprendre ce choix. L'or aurait été choisi pour imiter les Wolverhampton Wanderers, et le bleu ferait directement référence à la ville (Oxford Blue). Le surnom des joueurs, The U's, fait référence au nom du club (United).

Hereford United F.C.


Les visiteurs du salon de l'agriculture vont enfin trouver un club qui leur ressemble, celui qu'ils peuvent supporter, celui qui leur permettra de combiner l'amour des bovins et l'amour du ballon rond. Ce club, c'est le Hereford United Football Club. Petite ville de l'Ouest de l'Angleterre, Hereford se situe dans le comté du Herefordshire. Or, c'est de cette région que provient l'une des races bovines à vocation bouchère les plus présentes en Europe et dans le monde (200 millions de têtes de bétail à travers le globe). De robe rouge et à la tête blanche, cette belle vache a les poils qui frisent en hiver. C'est donc tout logiquement que ce symbole de la région s'est retrouvé au premier plan sur le logo du club d'Hereford. Surnommés the Bulls, les joueurs évoluent donc depuis des années sous la protection des troupeaux mystiques qui broutent paisiblement le long de la frontière galloise. Côté couleurs, les Bulls ont toujours joué en blanc et noir. Après la Seconde Guerre mondiale, quand les tissus blancs vinrent à manquer, les joueurs furent obligés de tailler leurs shorts dans des rideaux occultants noirs. Les tissus blancs, moins chers et plus facilement récupérés, s'accordèrent finalement plutôt bien avec ces nouveaux shorts noirs.

Lincoln City Football Club


À Lincoln, la figure héraldique du club a aussi des cornes, mais ce n'est pas un bovin. Loin de là. C'est en fait un diablotin, an imp, un Tyrion Lannister. Et il n'est pas là par hasard. D'après une légende locale, il serait arrivé à Lincoln un jour que le diable en personne se sentait d'humeur joueuse. Il envoya sur terre tous ses diablotins et leur permit de faire n'importe quoi. Après avoir causé des ravages à Chesterfield, les lutins s'arrêtèrent dans la magnifique cathédrale de Lincoln. Ils détruisirent les vitraux, cassèrent les colonnes, semèrent le chaos jusqu'à ce qu'un ange surgisse de la Bible laissée ouverte sur l'autel. L'ange fut transformé en pierre. Il est toujours visible dans la cathédrale aujourd'hui. Un peu plus loin sur la route, il en transforma un autre à St James' Church. Côté couleurs, le Lincoln City Football Club a conservé les couleurs originales du Lincoln Recreation FC. Ces deux couleurs sont aussi celles des armoiries de la ville, ce qui explique leur adoption par les premiers clubs de football des environs.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

KingMastre Niveau : CFA2
"Fondé en 1983 comme le Headington Football Club, l'équipe devint l'Oxford United Football Club en 1960 et intégra la Football League Two (la quatrième division anglaise), dans laquelle elle évolue cette saison."

Gabriel Cnudde est le frère caché de Marty McFly...
KingMastre Niveau : CFA2
Les diablotins auraient du faire un match au lieu de faire n'importe quoi...

J'ai beaucoup aimé l'anecdote sur le Lincoln City FC...

Bon WE à tous et ne picolez pas trop...
KillerCroc Niveau : CFA
Vive le Corned Beef Hereford!
A titre de complément :
- Le nom d'Oxford est composé de Oxen (=Boeuf) et Ford (=gué). L'origine de ce nom est lié à l'histoire que votre article raconte.
- L'Isis est en fait, la Tamise. En latin, Tamise se dit Tamisis et les oxoniens étant à la fois, des snobs et des feignasses utilisent une version latine et raccourcie du nom de cette rivière. Résultat : avant Oxford, la Tamise est à la Tamise ; après aussi ; mais dans Oxford, c'est l'Isis.
Pour pinailler, le club d'Hereford United n'existe plus, ayant fait faillite en 2014.
Un trust de supporters a alors fondé le club du Hereford FC sur les cendres de United. Ils militent actuellement en 9è division...
il y a 4 heures 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy il y a 48 minutes L'entraîneur d'America joue le douzième homme
il y a 2 heures Le poirier du coach des Rangers il y a 3 heures Une sacrée quetsche en D2 belge il y a 3 heures Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu il y a 3 heures Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln il y a 3 heures La chevauchée fantastique de Mavididi il y a 4 heures Berbatov cherche un club il y a 4 heures Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 4 heures Un joli coup franc du milieu de terrain il y a 4 heures Les golazos de Youri Tielemans il y a 5 heures Superbe geste technique raté au Mexique il y a 13 heures Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois
Hier à 16:34 Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan Hier à 16:10 Le golazo d'Insigne face au Chievo Hier à 14:59 Le tifo gigantesque des fans du Standard Hier à 14:33 Le golazo de Rudy Gestede Hier à 14:32 Les supporters de Millwall envahissent la pelouse Hier à 12:50 Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur Hier à 12:03 Ribéry rend visite à Théo Hier à 11:30 Favre en colère contre Letizi Hier à 08:34 Chamakh va rebondir en Serie B Hier à 08:13 Thibaut Courtois chanté par Shay Hier à 08:13 Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique
45 5