1. // Histoire
  2. // Blasons
  3. // Épisode 16

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié
70 4

Aston Villa Football Club


Derniers de la Premier League avec douze petits points, les joueurs d'Aston Villa risquent bien de faire leurs adieux à l'élite du football anglais à la fin de cette saison. Sauf miracle, Rémi Garde ne pourra empêcher le lion des Villans de rejoindre le Championship. Et le lion risque de faire la tronche. Fondé en 1874 à Birmingham, le club d'Aston Villa devient rapidement un repère/repaire pour la communauté écossaise très importante de la ville qui s'industrialise. Parmi eux, un évangéliste amoureux du football qu'il a découvert en Écosse décide de prendre la présidence du club et de le faire progresser. Cet homme, William McGregor, décide d'appliquer un des symboles de l'Écosse sur les maillots noirs des Villans en octobre 1878. Après des problèmes avec l'intendante, qui lavait mal les maillots, le lion est brodé sur d'énormes blasons qui sont attachés sur les maillots. Ainsi, l'intendante peut les détacher avant lavage. Habile. Depuis, le lion est resté. L'étoile à ses côtés a été ajoutée en 2007 en mémoire de la victoire en Coupe d'Europe des clubs champions en 1982. Le lion est presque similaire à celui présent sur le blason des Glasgow Rangers. Or, ce dernier comporte la devise « Ready » ( « Prêts » ), elle aussi empruntée aux Écossais par les Villans, qui ont opté pour la devise « Prepared » . C'est en 1887 qu'Aston Villa choisit le Claret & Blue comme couleurs principales. Avant ça, le chocolat, le noir, le rouge et même le vert avaient été essayés. S'il n'y a pas vraiment d'explications sur le choix de ces deux couleurs, Aston Villa est en revanche le premier club anglais à les avoir portées. Bien avant les dizaines d'autres clubs qui jouent également avec ces couleurs.

Club de Regatas Vasco da Gama


Oh qu'il est beau ce blason ! Pour commencer par le plus important et par le commencement, il faut s'intéresser aux lettres présentes en haut à gauche et en bas au centre : CRVG. À la base, le club a été créé par quatre grands rameurs – Henrique Ferreira Monteiro, Luis Antonio Rodrigues, José Alexandre d'Avelar Rodrigues et Manuel Teixeira de Souza Júnior – et était réservé à la pratique de l'aviron, alors très en vogue à Rio de Janeiro. Beaucoup des fondateurs du club et des premiers membres de ce dernier sont des immigrés portugais. Nous sommes en 1898, et cette année-là, on fête les 400 ans de la découverte historique du navigateur portugais Vasco da Gama, le tout premier Européen à rallier les Indes en bateau en contournant le cap de Bonne Espérance. C'est donc tout logiquement que le nom du navigateur est choisi pour représenter ce nouveau club d'aviron. Au final, le football gagne la ville de Rio de Janeiro et le CR Vasco da Gama. Au début du XXe siècle, une fusion avec le club Lusitania acte la naissance de l'équipe de football du club. Les couleurs des maillots sont en revanche choisies bien avant la création de l'équipe de football, au moment où l'équipe d'aviron rejoint le championnat local. Le noir correspond aux mers inconnues que devait affronter Vasco da Gama, le blanc correspondrait à la voie qu'il a ouverte vers les Indes, et la croix rouge, bien que différente de celles hissées sur les bateaux de l'explorateur, a un lien avec l'évangélisation des peuples. Selon une autre explication, les couleurs seraient aussi le symbole de la lutte anti-raciste du club, qui fut le premier à élire un président non blanc en 1904, alors que le racisme était monnaie courante dans le sport au Brésil.

Lokomotiv Moscou


À l'autre bout du globe, on lâche les avirons et on prend les commandes d'une locomotive lancée à vive allure. Pour commencer, non, ce n'est pas un A qui est présent sur le blason du club moscovite. En Russie, on n'utilise pas le même alphabet qu'en France. Or, dans l'alphabet cyrillique, on écrit le L comme un A sans sa barre du milieu. Ici, on l'aura compris assez vite, le L fait référence au nom du club, Lokomotiv. Mais pourquoi Lokomotiv ? En 1923, le KOR Moscou est fondé (Клуб Октябрьской Революции signifie en français Club de la Révolution d'octobre). En 1936, le club devient le Lokomotiv Moscou, principalement parce qu'il est composé de cheminots footballeurs des abords des gares de la capitale russe. C'est donc tout logiquement qu'une locomotive apparaît sur le blason. Inutile d'expliquer la présence du ballon de football sur le bouclier. En revanche, les ailes méritent une petite explication. En réalité, les deux ailes déployées ont représenté bien des fois différents services de chemin de fer dans les pays de l'Est. Les couleurs du club, le vert, le rouge et le blanc, ont été choisies lors de la création de celui-ci et sont restées à travers les âges. La SNCF n'a plus qu'à monter une équipe de football.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

stagiaire... le temps passe long ce vendredi... mettez-nous en appétit pour ce week-end
"La SNCF n'a plus qu'à monter une équipe de football."

Bah ils en ont même monté quelques centaines, et ce depuis un bon petit siècle, ça s'appelle l'USCF (Union Sportive des Cheminots de France).

Je voudrais pas gâcher ta super chute, mais bon voilà.
Pour la SNCF, je ne sais pas. en revanche l'US Métro (affiliée à la RATP) existe :) La section rugby avait d'ailleurs fusionné avec le Racing de 2001 à 2015.

Sinon, avec l'histoire des maillots, ces articles sont vraiment mes préférés.
Continuez cette chronique.
Elle est vraiment top !

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
70 4