1. // Histoire
  2. // Blasons
  3. // Épisode 12

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons avec des oiseaux ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié
21 14

Valenciennes Football Club


Pour cet épisode spécial oiseaux, il est important de mettre un club français à l'honneur. Ce club, c'est le Valenciennes Football Club, actuellement en Ligue 2. Sur son blason rouge vif se trouve une tête de cygne. Alors, qu'est-ce que ce noble animal, au caractère plutôt agressif sur la terre ferme, vient faire sur les armes d'un club du comté du Hainaut ? Pour trouver la réponse, il faut chercher du côté de l'étymologie du nom de la ville. Selon la légende, il y a bien longtemps, une princesse sauva un cygne au bord de l'Escaut et décida ensuite de veiller sur lui en faisant construire sa villa à l'endroit même. D'abord peu peuplée en cygnes, la région devint rapidement infestée de ces animaux à plumes. La princesse décida alors de baptiser sa villa Val-en-Cygnes. Plus tard, beaucoup plus tard, les premières traces écrites d'un tel nom sont apparus. En l'an 693, une sentence rendue par Clovis II parle d'un lieu-dit nommé « la vallée des cygnes » . C'est d'ailleurs sous le règne des Mérovingiens que la simple villa du bord de l'Escaut est transformée en palais. De villa en palais, puis de palais en bourg, la ville grandit, et la prononciation de son nom évolue lui aussi jusqu'à devenir celle qu'on connaît aujourd'hui, Valenciennes. Voici pourquoi le cygne est l'emblème de Valenciennes, et qu'on le retrouve partout : sur le fronton de la gare, sur le fronton du musée des Beaux-Arts ou sur le blason du VAFC. Le rouge et le blanc sont les deux couleurs historiques du club depuis sa création et ont été choisies pour les différentes valeurs qu'on leur attribue. Elles sont elles aussi à l'honneur sur le blason du club.

Tottenham Hotspur Football Club


Après le cygne, le coq. Car oui, c'est bien un coq qui figure sur l'emblème de Tottenham. Et pour savoir pourquoi, il faut avoir lu Shakespeare. Ou pas. En 1882, des étudiants du Nord de Londres décident de fonder un club de football et de le nommer d'après Henry Percy, un noble anglais de la fin du Moyen-Âge, grand capitaine des guerres anglo-écossaises et grand chevalier ayant mené la rébellion contre le roi Henry IV. Un palmarès qui lui vaut d'ailleurs d'être un personnage important dans Henry IV, Part 1 de William Shakespeare. Haut en couleurs, ce personnage est d'ailleurs surnommé « Harry Hotspur » pour deux raisons présumées : Harry portait des éperons reconnaissables entre mille et en faisait même porter à ses coqs de combat (c'est en tout cas ce que laissent deviner ses armoiries). Lors de la création du club, les jeunes étudiants découvrent qu'un descendant d'Harry Hotspur réside dans le quartier, d'où l'emprunt du nom pour leur nouveau club. En 1909, alors que les Spurs viennent de décrocher la promotion en Division One, un ancien joueur, William James Scott, fait construire et installer une immense statue d'un coq surmontant un ballon au-dessus de la tribune ouest. Statue qui deviendra quelques années plus tard, en 1921, l'emblème du club. On peut d'ailleurs voir sur le blason du club que le coq est représenté avec ses éperons aux pattes. Avant d'adopter le blanc et le bleu, les Spurs avaient eu plusieurs couleurs officielles. Ce n'est qu'au début du siècle dernier que les dirigeants adoptent le blanc et le bleu en hommage à Preston North End, premier club anglais à réaliser le fameux doublé en 1889.

West Bromwich Albion F.C.


Toujours en Angleterre, car voilà, les Anglais semblent aimer les oiseaux, les Baggies jouent avec un petit animal volant sur le torse. Un petit oiseau choisi par le secrétaire du club, Tom Smith, à la toute fin des années 1880 (le club est fondé en 1878, ndlr). À cette époque, les joueurs doivent se changer dans des vestiaires publics tenus par un gardien et son petit oiseau en cage. Un throstle ou, en français, un turdidé, un oiseau de la grande famille des passereaux. Ainsi, le premier blason représente cet oiseau chantant sur la barre de sa cage. La barre disparaîtra un peu plus tard, remplacée par une branche d'aubépine. La raison de ce changement est simple : en 1900, le club quitte son ancien stade pour investir The Hawthorns. Or, la traduction anglaise pour aubépine est... hawthorne. La boucle est bouclée. Après plusieurs tentatives infructueuses avec du rouge, du blanc, du jaune et même du vert, les Baggies adoptent leurs désormais célèbres rayures bleues et blanches lors de la saison 1885-1886. Seulement, à cette époque, le bleu est un peu plus clair qu'aujourd'hui. Ce n'est qu'après la Première Guerre mondiale que le bleu roi apparaît sur les maillots et, donc, sur le blason. Durant la Deuxième Guerre mondiale, et ce, à cause de soucis économiques, WBA est obligé d'adopter des maillots unis bleus. Eh oui, les rayures, c'était pour les riches !




Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

"même porter à ces coqs de combat" dur dur.

Sinon rubrique toujours aussi intéressante et instructive, surtout la partie consacrée à Valencienne.
Le Liver bird des Reds méritera sûrement un article entier ;)
Robin Huc Niveau : DHR
Message posté par Ibath
"même porter à ces coqs de combat" dur dur.

Sinon rubrique toujours aussi intéressante et instructive, surtout la partie consacrée à Valencienne.


Mais le s à Valenciennes, l'auteur l'a mis lui. Mais tu as raison, c'était un beau passage cette histoire sur les cygnes du VAFC.
Putain révélation, il a y a un Cygne sur le logo du VAFC, j'ai toujours cru que c'était la trajectoire d'un ballon de foot, ou juste un liseré blanc pour faire joli.
football champagne Niveau : District
très bon article! je m'attendais à voir un passage sur le blason de Norwich city que j'ai toujours trouvé intriguant et particulièrement sympa.
Z'aiment bien les piafs apparemment nos amis brittons

https://www.google.com/search?q=blason+ … 4Q_AUIBigB#tbm=isch&q=blason+fc+norwich+city
Un pigeon rôtis au petit pois. SoCuisine.
N'importe quoi le truc sur le VAFC.
"Valenciennes" vient de l'empereur romain Valentinien... le coup du cygne, ça date du XXème siècle, quand quelqu'un s'est dit que le Lion, emblème de la ville à l'origine, c'était quand même un peu banal, alors pourquoi ne pas choisir un animal local et dont la prononciation se rapproche (de loin) de celle de la ville?

Bref, très déçu. J'aime beaucoup ces articles, mais ça vaut pas la peine si c'est pour que j'aille vérifier à chaque fois...ou alors faut bien préciser que c'est un mythe.
Sachant que le top du top, c'est la fameuse sentence de Clovis II, dans la "vallée des cygnes". Ouais, ouais. Je suppose qu'il a rendu sa sentence depuis sa tombe? Non parce qu'en 693, Clovis II est mort depuis 40 ans.
Gabriel Cnudde Niveau : District
Hello SKGV !

Merci de ta vigilance. Tu as raison, Clovis II est mort depuis quelques années déjà en 693. Une erreur d'attention, la sentence a plutôt été rendue par Clovis IV, roi des Francs.

Pour ce qui est de l'empereur romain Valentinien, les livres d'histoire le mentionne évidemment, mais je lui ai préféré ici l'histoire de la princesse et du cygne qui permet mieux d'expliquer ce qu'un cygne vient faire sur ce blason. Et j'ai précisé au début du paragraphe qu'il s'agissait d'une légende.

Je trouvais ça sympa, pour une fois, qu'un blason n'est rien à voir avec les armes de la ville - un lion comme tu l'as si bien dit.

Voilà, j'espère que tu comprendras que sur de si petits paragraphes, c'est compliqué d'évoquer toutes les histoires liées à une ville, j'essaierai de faire plus attention aux dates la prochaine fois.

Bon week end !

Gabriel Cnudde Niveau : District
Les livres d'histoire le mentionnENT même.
Gabriel Cnudde Niveau : District
Et pas "n'est rien à voir". Bon sang, vivement le week end.
Haha repose-toi bien Gabriel ! Moi j'men fous qu'elles soient vraies ou pas, tes histoires, du moment qu'elles sont intéressantes, ce qui est le cas !
Salut!

Merci de ta réponse, déjà. Et ouais, bon...j'aurais quand même préféré la vraie histoire (un mec qui a tout inventé parce que c'était joli) plutôt qu'une légende un peu pipeau mais bon, admettons. Au moins ça m'aura fait chercher de quoi il retournait.
Sinon, allez, pour te faire pardonner de ton erreur sur Clovis, je te propose que tu nous expliques d'où vient le logo de Sankt Pauli, et surtout pourquoi diable est-ce qu'un club avec un nom très chrétien est devenu un repaire de gauchistes tendance anar.
Merci en tout cas, ça reste une série très sympa à suivre.
Ohlala, trop brouillon cette histoire de WBA !
Si le nom du site est justement "the hawthorns", c'est que le terrain de l'actuel stade était alors envahi d'aubépines au moment de débuter la construction ! Ils ont juste gardé le nom pour préciser à l'époque de quel terrain ils parlaient. Et concernant le piaf, c'était avant tout l'emblème du pub où les ouvriers métallurgistes qui furent les premiers joueurs du club avaient l'habitude de se retrouver (mais bon, au fil des décennies, dur de savoir quelle histoire est la vraie là dessus).
Hier à 17:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! Hier à 10:20 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy
Hier à 20:41 Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match Hier à 17:00 Une bicyclette en D5 belge Hier à 16:33 Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi Hier à 16:15 Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:05 CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas Hier à 15:34 Acheampong fête la victoire sur un adversaire Hier à 15:06 Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort Hier à 14:43 Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine Hier à 13:47 L'entraîneur d'America joue le douzième homme Hier à 12:08 Le poirier du coach des Rangers Hier à 11:29 Une sacrée quetsche en D2 belge
Hier à 11:25 Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu Hier à 11:00 Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln Hier à 11:00 La chevauchée fantastique de Mavididi Hier à 10:35 Berbatov cherche un club Hier à 10:33 Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée Hier à 10:19 Un joli coup franc du milieu de terrain Hier à 10:06 Les golazos de Youri Tielemans Hier à 09:35 Superbe geste technique raté au Mexique Hier à 01:15 Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala
21 14