1. // Fêtes de fin d'année

Mais au fait, à part le Boxing Day, on regarde quoi pendant les fêtes ?

Le Boxing Day, d’accord. Tout le monde connaît. N’empêche que certains n’ont pas forcément envie de se farcir uniquement du foot anglais pendant deux semaines. Petit guide des (rares) alternatives.

Modififié
0 7
On cherche le nouveau Verratti en Serie B italienne

Allez savoir pourquoi, pendant que les joueurs de la Serie A passent tranquillement les fêtes au chaud, en attendant la reprise le 5 janvier, ceux de Serie B, eux, ne chôment pas. Ils ont eu trois jours de repos pour fêter Noël, mais dès les 26 décembre, hop, c’est reparti. La 20e journée a eu lieu hier, à 15h, avec, entre autres, un Palerme-Ternana qui a permis aux Siciliens de se relancer à la deuxième place du classement après leur défaite pré-Noël face à Carpi. Et pas le temps de se reposer. La Serie B remet le couvert dès dimanche, avec deux gros chocs au programme : Crotone-Palerme et Pescara-Empoli. L’occasion de découvrir, peut-être, quelques pépites italiennes de 19 ans qui, dans deux ans, feront le bonheur du PSG.

On regarde Del Piero chez les kangourous

Ce qui est pratique, avec l’A-League australienne, c’est que c’est un peu comme la NBA : il y a des matchs tous les jours. Par contre, c’est un match par jour, et basta. Si vous n’avez pas de bol, donc, vous pouvez tomber le jour d’un Melbourne Victory contre Wellington Phoenix, le dernier contre l’avant-dernier, comme aujourd’hui. Mais avec un peu plus de chance, vous pouvez assister à un Sydney-Brisbane Roar, qui oppose Alessandro Del Piero à l’actuel leader du championnat australien. Manque de pot pour vous, ce match a eu lieu hier, Sydney s’est incliné 5-2 mais Del Piero a claqué un sublime coup franc dont il a le secret. Ce n’est que partie remise. L’ancien Turinois jouera à nouveau le 3 janvier, face à Adelaide United. Et pour ceux qui ont envie de s’offrir une expérience unique, il y a un petit Western Sydney-Wellington Phoenix le 1er janvier à 9h du matin heure française. Pile quand vous serez en train de décuver de votre soirée du jour de l’An. Plaisir.

On parie sur la première défaite du Celtic

Le Boxing Day, c’est l’Angleterre, oui, mais c’est aussi l’Écosse. Le championnat écossais ne connaît pas de trêve, lui non plus, et on jouera même pratiquement tous les jours entre le 29 décembre et le 5 janvier. Ce championnat, depuis l’absence des Rangers, est outrageusement dominé par le Celtic. Cette saison, le bilan des Vert et Blanc est de treize victoires, trois nuls, et pas la moindre défaite. Et si le premier revers arrivait justement pendant ce Boxing Day ? Pas sûr, au vu du programme qui attend les hommes de Neil Lennon : aujourd’hui, à 16h, un déplacement à Saint-Johnstone, dimanche, un autre déplacement à Inverness, le 1er janvier, la réception de Partick Thistle et le 5 janvier, encore un déplacement à Saint-Mirren. Bon, de toute façon, vu que le Celtic compte actuellement 10 points d’avance sur son dauphin, Dundee United, même une défaite ne changerait pas grand-chose. Mais bon. Un revers le 1er janvier, ce serait tout de même drôle.

On se met un peu de championnat belge, une fois

Coup dur pour les Belges. Après s’être bien rempli la panse pour le Réveillon de Noël, les joueurs de Jupiler League doivent immédiatement digérer pour être sur la pelouse ce jeudi 26 décembre. Au programme : une jolie journée de championnat, la 21e très précisément, et la dernière avant la trêve hivernale, qui s’étendra jusqu’au 18 janvier. Pourquoi ne pas avoir arrêté comme tout le monde le week-end dernier ? Ça, ce sont les mystères du championnat de nos voisins préférés. En attendant, cette journée de Noël réserve tout de même une sacrée affiche, avec un Anderlecht-Zulte Waregen à 18h. La journée se terminera demain soir, avec le leader, le Standard, qui se déplace à Courtrai. Histoire de finir l’année 2013 en beauté, tiens.

On suit les performances de Galatasaray en Turquie

La trêve en Turquie ? Non, connaît pas. Les Turcs ont récemment prouvé que cela ne les dérangeait pas de jouer sous la neige (coucou la Juve), du coup, on continue à jouer même en cette fin décembre glaciale. La prochaine journée de championnat aura donc lieu ce week-end, en toute normalité. Elle se déroulera sur trois jours, de vendredi à dimanche. L’occasion de suivre les performances de Galatasaray, le représentant turc en huitièmes de finale de Ligue des champions. Les potes de Drogba et Sneijder se déplacent sur la pelouse de Kayseri Erciyesspor, avant-dernier du classement. La tâche n’est pas beaucoup plus compliquée pour le leader, Fenerbahçe, qui reçoit Kayserispor, lui aussi relégable. Il faudra également suivre les prestations de la surprise de la saison, Kasımpaşa, actuel deuxième du classement, qui reçoit le modeste Akhisar Belediye dès ce vendredi avec, donc, l’occasion de revenir momentanément à 4 points du leader. Tiens, et sinon, vous saviez que le meilleur buteur du championnat turc, Aatif Chahechouche, est français ? Formation AS Nancy Lorraine pour lui.

On se met un petit Sporting-Porto, pépère

Les Portugais pensaient être tranquilles jusqu’à la reprise du championnat, le 12 janvier prochain ? Tu parles. Pas de vacances pour les Lusitaniens. Surtout, de bien belles affiches à suivre pendant cette période de fêtes. Le 29 décembre, place aux phases de poules de la Coupe de la Ligue. Et là, ça ne rigole pas. Dans le groupe B : Sporting-FC Porto, pan. Le leader de Liga Sagres contre le leader de Liga Sagres. Le même jour, on aura droit à un Rio Ave-Paços de Ferreira dans le groupe A et un Estoril-Sporting Braga dans le groupe C. Le lendemain, Benfica se déplacera chez le Nacional Funchal pour le premier match du groupe D. Ensuite, jour de l’An, on s’amuse, on décuve, et dès le 4 janvier, c’est reparti. Au programme, de la Coupe du Portugal, avec entre autres Benfica-Gil Vicente. Mais tout ça ne sont que des amuse-bouche pour le maxi-choc de début janvier : Benfica-Porto, pour la reprise du championnat, le 12 janvier. Bref, des fêtes mouvementées, au Portugal.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Surcouf13 Niveau : DHR
Ou encore notre femme, notre soeur ou nos filles nous obligent à regarder "Maman j'ai raté l'avion", "Le Grinch" ou "Le père Noël est une ordure"...
Il y a deux meneurs en Liga Sagres ? Ca semble bien compliqué comme championnat.
Et le championnat du monde de fléchettes aussi!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 7