Mahrez : « Je ne pense pas que l’on sera champions »

0 8
Surprenant, étonnant, magique, Leicester est toujours leader de la Premier League après 17 journées.

Pourtant, l'effectif ne s'enflamme pas. L'ancien réserviste du Havre garde les pieds sur terre et sait qu'il reste beaucoup de chemin à parcourir. Un peu trop, même. « Quand on est premiers en septembre, c’est une chose, quand on l’est en décembre, c’en est une autre, je pense » , a déclaré le milieu de terrain offensif au Canal Football Club. « Il faut féliciter le travail fourni par tous les joueurs et le club. Pas d'euphorie néanmoins, car derrière, la concurrence est rude : maintenant, je ne pense pas que l’on sera champions. Les grosses écuries, Manchester City, Arsenal sont juste derrière. Ils ont des effectifs beaucoup plus étoffés que le nôtre. »

Pendant les fêtes, Leicester affrontera Liverpool et Manchester City. La forme de la révélation algérienne, auteur de 14 buts en 18 matchs, jouera beaucoup dans la suite des aventures des Foxes. TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Ca fait pas deux semaines qu;il a dit ca?

prochain titre: Labrune aurait zappe Mahrez.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Il le dit tous les jours ou c'est moi ?
Sûrement aussi parce que la seule question qui vient à l'esprit des différents journalistes est "alors, champions ?".

Il faut l'excuser, alors, s'il ne change pas d'avis à chaque fois qu'on lui pose la question, surtout qu'il fait preuve d'une humilité et d'une lucidité que je n'ai pas tellement vu dans son jeu (je l'ai vu jouer quatre ou cinq fois seulement).

La vraie question est donc "pourquoi les journalistes n'ont-ils le plus souvent que trois questions interchangeables dans leurs sacs ?"
Message posté par Algiers
Sûrement aussi parce que la seule question qui vient à l'esprit des différents journalistes est "alors, champions ?".

Il faut l'excuser, alors, s'il ne change pas d'avis à chaque fois qu'on lui pose la question, surtout qu'il fait preuve d'une humilité et d'une lucidité que je n'ai pas tellement vu dans son jeu (je l'ai vu jouer quatre ou cinq fois seulement).

La vraie question est donc "pourquoi les journalistes n'ont-ils le plus souvent que trois questions interchangeables dans leurs sacs ?"


"etes vous content de votre début de saison ?" "personne ne vous attendait là, pensez vous etre champion?" "comment vous sentez vous au sein du collectif?"
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par groin
"etes vous content de votre début de saison ?" "personne ne vous attendait là, pensez vous etre champion?" "comment vous sentez vous au sein du collectif?"


HAHA ah fond, ces 3 questions la reviennent TOUT LE TEMPS!!
Sulley l'otarie Niveau : District
Il auraient pu innover niveau question...genre " Alors, Mahrez et Vardy, plus fort que Laurel et Hardy ?"
Message posté par pierre ménès 2.0
HAHA ah fond, ces 3 questions la reviennent TOUT LE TEMPS!!


En même temps le journalisme sportif atteint vite ses limites: on veut tout scientifiser comme une soirée élection présidentielles, avec 17 intervenants, 152 caméras et une palette graphique, pour au final se rendre compte que quand le gars tire à côté, mais on a pas forcément d'explication, et que l'équipe qui marque le plus de buts, c'est toujours celle qui gagne le match
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 8