1. //
  2. // Demies
  3. // Real Madrid-Manchester City (1-0)

Madrid s'offre une finale et un derby

Grâce à un but de Bale en première mi-temps, le Real a rejoint l'Atlético en finale de Ligue des champions au détriment de Manchester City. Une prestation tout en maîtrise qui peut permettre à Zidane de gagner un premier titre dans la peau d'entraîneur.

Modififié
2k 146

Real Madrid 1-0 Manchester City

But : Bale (20e) pour le Real Madrid

Cette fois, son pantalon n'a pas craqué. Mais la joie de Zidane au coup de sifflet final n'en était pas moins grande. Dans son sombre smoking désormais bien identifié, ZZ félicite ses joueurs. Rencontre après rencontre, échéance après échéance, il s'habitue de mieux en mieux à son nouveau costume. Joueur, tous les ballons qu'il touchait se transformait en or. Sa carrière d'entraîneur prend le même tournant. Car le Français est en train de défier tous les pronostics. Appelé au chevet d'un Real qui était loin d'être en super forme en janvier dernier, ZZ est aujourd'hui en finale de Ligue des champions pour sa première expérience en tant que coach. Cinq mois à peine après son premier match professionnel sur un banc. Contre Manchester, son Madrid a montré de la maîtrise, du talent et un but de Bale en première période. Il n'en fallait pas plus pour éliminer un City accrocheur, mais trop faible. On aura donc droit à un nouveau derby madrilène pour le dernier duel de la C1, deux ans après la Décima de la Maison-Blanche remportée devant les Matelassiers.

Bale, boss malgré lui


Alors qu'on croyait le Real Madrid très handicapé par les pépins physiques, c'est finalement City qui s'en plaint. Non seulement Ronaldo est aligné, mais en plus Kompany se blesse dès la dixième minute. Une énorme tuile pour les Anglais, tant on connaît l'importance du capitaine belge dans la défense mancunienne. Bale, le nouveau patron madrilène, en profite un quart d'heure plus tard en provoquant - sans le faire exprès - un superbe but. Une sorte de centre-tir dévié par Fernando qui vient taper l'intérieur du deuxième poteau pour venir nettoyer la lucarne. CR7 ou pas, le Gallois s'en tape : c'est désormais lui l'homme décisif de sa team, même sans le vouloir. Cette ouverture du score récompense un début de partie contrôlée et dominée par les Espagnols. Navas a beau courir sur son aile droite, il en faut beaucoup plus pour contourner les arrières merengues. C'est même Ramos qui pense marquer le second pion... refusé pour un hors-jeu bien provoqué par les Citizens. Au milieu, la surprise Isco fait le taf, et Touré est totalement étouffé par la doublette Kroos-Modrić. Marcelo est en feu, Agüero est transparent, et Fernandinho tape le poteau... Bref, tout baigne pour Madrid.

Stérilité vs impuissance


Le discours de Pellegrini à la pause, qu'on imagine corsé, ne change pas grand-chose. Certes, City touche un peu plus le cuir, mais le Real continue à être dangereux à chaque offensive. Bale, en particulier, joue très juste, et la qualité de ses passes est un régal. Ronaldo est le maître dans les airs et manque de doubler le score environ quinze fois. À tel point qu'il se transforme en volleyeur pour envoyer illicitement la balle au fond après une tête pleine barre de Bale. Qu'attend le Chilien pour faire entrer Sterling, Bony ou Iheanacho afin d'amener du bordel ? C'est chose faite avec la sortie de Touré (enfin...) à une demi-heure du terme, puis de Navas. Mais il est trop tard. Le Real trop fort. Et le costard de Zidane trop sur-mesure.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    JuanSchiaffino Niveau : National
    Note : 8
    bravo aux deux équipes qui nous ont offert la demie finale la plus pourrie de l'histoire. Incroyable.
    Et ca après ca critiques l'Atleti? Soyons sérieux.
    Comment le PSG a fait pour perdre contre City? Incompréhensible.
    Frenchies Niveau : CFA
    Note : 1
    Roma Wolsburg City ...

    l'europa league du Real est splendide
    Note : 5
    QUEL. MATCH. DE. MERDE.

    Des millions d'euros pour une telle merde.
    Haters gonna hate anyway, madrid en finale et c'est mérité.
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Je comprends pas les commentateurs qui se paluchant à base de "ce club est un géant" alors que ce match était pourri.

    Ils n'ont sans doute pas vu le match d'hier? Forcément quand tu choisis de diffuser Madrid - City et que tu te rends compte que l'autre match était mille fois mieux, t'es obligé de vendre le produit
    Tien city aurait du recruter simeone plutot que pep qu'il sortent un peu leur c******* pour voir.
    Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
    Ce match m'a presque dégoûté du foot.
    Message posté par JuanSchiaffino
    bravo aux deux équipes qui nous ont offert la demie finale la plus pourrie de l'histoire. Incroyable.
    Et ca après ca critiques l'Atleti? Soyons sérieux.
    Comment le PSG a fait pour perdre contre City? Incompréhensible.


    Le Psg a été moins fort que City tout simplement.
    Voir Zidane en final et Luis Enrique gagné la Champions la saison dernière montre à quel point l'effectif du Real et du Barca sont énormes, ils n'ont même plus besoin d'un top coach.
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Bon finalement la différence entre City et le PSG, c'est que les citizens sont passés pour des cons devant encore plus de monde
    Note : 1
    Fernando Torres marquera en finale. Comme toujours. Et il tuera ce pathétique Réal.
    Pellegrini a été désastreux tactiquement. Au match aller déjà City était devenu totalement inoffensif après être passé du 4-2-3-1 au 4-4-2 et pourtant il remet le même schéma. Rebelotte son équipe est totalement inoffensive parce que De Bruyne est le dépositaire du jeu de City et qu'il sert À RIEN sur un côté et pourtant il tente le 4-2-3-1 juste entre la 60eme et la 70eme.
    Incompréhensible.
    MovinLikeBernie Niveau : Loisir
    Le parcours à la portée, l'adversaire 'héroique' en finale, le match piège contre Wolsburg, pour le reste, c'est largement maîtrise mais c'est pas la folie...
    Le Real a clairement ce que j'appelle 'la froideur' du champion. Et rien que pour Zizou, je ne m'en plaindrai pas!
    Qui a dit que c'était dur d'aller en finale de C1 ?!
    Quelle purge immonde!

    Ces 2 équipes devaient leur présence à ce stade aux tirages successifs, et elles l'ont prouvé par une pauvreté commune de jeu affligeante.

    On a clairement vu la vraie finale hier soir.
     //  22:46  //  Hooligan du Népal
    Note : 2
    Bon j'ai souvent défendu Lolo, et désolé de ramener ça au PSG, mais se faire taper par ce City, c'est faute pro.
    Bale? Man of the Year! Kompany? Negro fragile! Zidane? Le Di Matteo du riche! 2016? Voir 2014! En route pour la Undecima, doux retour aux années 2000!

    P.s: le vaccin contre la rage est disponible chez le veterinaire le plus proche de chez vous!
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Message posté par MovinLikeBernie
    Le parcours à la portée, l'adversaire 'héroique' en finale, le match piège contre Wolsburg, pour le reste, c'est largement maîtrise mais c'est pas la folie...
    Le Real a clairement ce que j'appelle 'la froideur' du champion. Et rien que pour Zizou, je ne m'en plaindrai pas!


    Moi je pense surtout que le Real a un niveau moyennasse d'un non-champion. On sera peut-etre surpris mais je ne les vois vraiment pas battre l'Atletico
    ...Et à la question comment le PSG a pu etre sorti par ce City : Et ben c'est simple il été encore plus nul !
    Note : 2
    Que des rageux. Partout. C'est pénible.

    Toujours agréable d'aller sur le live pour lire que je suis un sous-homme non éduqué inclus dans le fond du panier de la population.

    Moi, quand un match me saoule au bout de 10 minutes et que je n'aime pas les 2 équipes qui y jouent, bah je zappe. Je ne vais pas râler toutes les 2 minutes sur le live et traiter les supporters de merdes.

    Vous êtes lourds avec votre unique vision du football.
    JuanSchiaffino Niveau : National
    Message posté par tottiOuj
    Le Psg a été moins fort que City tout simplement.
    Voir Zidane en final et Luis Enrique gagné la Champions la saison dernière montre à quel point l'effectif du Real et du Barca sont énormes, ils n'ont même plus besoin d'un top coach.


    jsuis pas vraiment d'accord sur l'apport éventuel d'un zidane ou enrique (que je ne me permettrai pas de juger). Ici, cest tout simplement la faiblesse ahurissante de City qui est la base de tout, pas la faute du Real. Le City a joué pire que le Milan de ces derniers mois, exploit gigantesque.
    Quand au Real, ils sont chanceux, qqpart, car contre cette équipe minable ils auraient du tuer le match facilement, et perso j'ai cru qu'ils allaient se prendre un but de merde improbable à la dernière seconde (ce qui arrive souvent dans ces cas la, mais City est encore une fois trop faible mais pr ca..)

    Bref, putain rendez nous le Bayern en finale. Contre cet Atleti la...
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2k 146