1. //
  2. //
  3. // Atlético-Real Sociedad

Madrid la blanche devient rouge

Quatorze ans durant, le Real s’est toujours acoquiné des derbys de la capitale. Une habitude qui n’en est plus : une troisième fois de suite vainqueurs au Bernabéu, les Colchoneros ont repris la main sur le contrôle de la capitale espagnole. Un vent d’air frais, un vrai.

Modififié
La scène paraît si lointaine. Et pourtant, elle n’est vieille que de cinq ans. En novembre 2011, alors que leur Real Madrid broie une énième fois le voisin rojiblanco, les Ultras Sur n’attendent pas même le temps additionnel pour dégainer une pancarte passée à la postérité : « À la recherche d’un adversaire digne pour un derby décent. » Un chambard en règle qui se retourne aujourd’hui contre tous les suiveurs madridistas. Car depuis ce revers de 4-1, et une disette longue de douze ans sans mettre au tapis l’ennemi héréditaire, l’Atlético de Madrid a repris le trône de la capitale castillane. Et de quelle manière ! Le dernier succès en date (0-1), estampillé par un Griezmann galactico, pousse même l’antre de Chamartin au bord du précipice. Vainqueurs une troisième fois de suite en Liga au Santiago Bernabéu, les Colchoneros viennent, eux, d’établir un nouveau record dans l’histoire du championnat. Une prouesse statistique, un chef-d’œuvre pour le peuple des Matelassiers, c’est selon, qui n’aurait vu le jour sans l’arrivée du Cholo Simeone sous la guérite du Vicente-Calderón. Mais pas que.

Simeone : « C’est ce que nous sommes »


Signe d’un changement d’époque, Diego Simeone débarque en salle de presse du Santiago Bernabéu avec un sourire désormais habituel. Sa voix ne surjoue pas, ses mimiques restent discrètes, et ses mots d’une fatalité terrible pour un Madridismo qui déblatère sa haine à quelques pas de là, non loin de la Puerta 55 : « Nous prenons la possibilité de gagner ici avec naturel. C’est difficile de vous transmettre les sensations qu’ont mes joueurs lorsqu’ils sont dans l’autobus pour venir jouer ici. Mais que nous perdions ou que nous gagnions, l’équipe joue pareil. Voilà comment nous sommes. » Cette identité, qui rend si fier le peuple des bords du Manzanares, prolonge la série en Liga à six derbys madrileños sans connaître la défaite. Surtout, plus que la pathétique prestation des hommes de Zinédine Zidane, c’est bien le plan de bataille des Colchoneros qui a favorisé le délitement progressif du onze merengue. Pour ce, l’Atlético a répété le même schéma depuis l’arrivée du Cholo. À savoir, une possession de balle minimaliste, une occupation des espaces défensifs idoine, et une grinta à toute épreuve.


Dans les chiffres, la tactique imposée par Diego Simeone se résume à une possession de 29 %. Une donnée à faire s’évanouir Pep Guardiola qui raconte à elle seule tout le charisme et l’intelligence des Rojiblancos. Surtout, elle se confirme lors de tous les précédents duels de Liga entre les deux voisins de la capitale : 45 % face à Benítez, 44 % (1-2) et 35 % (4-0) lors de l’édition 2014-15, et 38 % (0-1) et 40 % (2-2) pour l’exercice 2013-14. La recette, connue de tous, n’empêche pas l’Atlético de la répéter lors de chacune de ses rencontres, que ce soit face au mastodonte blaugrana comme contre le petit Poucet d’Eibar. Une cohérence à toute épreuve qui a usé jusqu’à la moelle les maigres velléités de révolte du Real Madrid. Reste que pour imposer sa physionomie, Diego Simeone s’appuie sur des joueurs disciplinés et un milieu renforcé, mais surtout sur un groupe conscient de l’héritage sportif de l’Atlético. Son dogme est adopté par tous les composants du vestiaire rojiblanco. À tel point qu’ils sont prêts à mourir avec les idées de leur gourou : « Même si parfois nous défendons tous dans notre surface, nous savons ce à quoi nous jouons » , dixit Diego Godín.

Cordialité face à arrogance


Le central uruguayen, justement, s’est montré des plus sereins en zone mixte. Et ce, même lorsqu’il est interrogé sur les propos plus qu’arrogants de Guti - « Aujourd’hui, aucun joueur de l’Atlético n’aurait le niveau pour jouer au Real Madrid » . Tel un gentleman, il se permet un tacle à la hauteur des genoux, et non de la carotide : « Petit, on m’a enseigné à être respectueux, humble et à ne pas être arrogant. Nous avons un profond respect pour les joueurs du Real Madrid et pour Guti, nous espérons juste qu’il en aille de même pour nous. » La suffisance de Guti, retraité habitué aux punchlines, se retrouve dans de nombreuses strates du Madridismo. Car bien que dépassée sur le terrain, la direction des Blancs se réfugie dans le passé et se congratule de sa place de numéro uno au classement Forbes. Une réalité loin du quotidien laborieux de Rojiblancos qui ne cessent de grappiller leur retard. Désormais à Madrid, le Real a trouvé un adversaire des plus dignes. Pis, l’Atlético est même devenu le seul et unique roi de la capitale, ce grâce à une identité rouge vif.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

le roi de la capitale restera le club aux 11 coupes hein,
pas le loser magnifique -_-

c'est quand même pas grand chose une "série" de 3 victoires.
sur les dizaines d'années sans débat.


Surtout que la gagne ne fait pas tout,
certes y arriver quand c'est qu'un vague espoir c'est la fête en soi.

Mais le Real se prend la tête avec "la manière" pour une bonne raison (qui n'est donc pas la gagne, bien qu'ils s'en soit remis à Mourinho erf) !!
c'est le privilège des riches, des grands ...
KillerCroc Niveau : CFA
Ce qui est certain, c'est qu'il y'a eu un avant, et qu'il y'aura un après Simeone. El Cholo (GRANDE CHOLO!!!) a transmis la gagne dans toutes les strates du club, et a su forger une identité de jeu en adéquation avec les valeurs du club. Alors evidemment ça fait pas le bonheur des amateurs de beau jeu ( bien que le recrutement de Grizi, Vietto, Carrasco démontre la volonté de jouer vite et technique devant, sur certaines séquences de jeu, l'Atleti n'a rien à envier au Barça) ma
KillerCroc Niveau : CFA
mais ça fonctionne, le groupe est uni et ultra discipliné. Bien qu'il leur arrive de perdre dans les grands matches, c'est jamais sans avoir opposé une sacré bataille tactique. Contre un Barça ou un Real c'est pas rien.
Il m'arrive encore de me pincer quand je vois d'ou on vient... les années d'inconstance chroniques et de raclées contre le voisin et le Barça, avec les joies éphémères (Europa League 2010, Forlan y el Kun!)...
Maintenant on peut être fier de dire que l'Atleti est un grand d'Europe.
Te quiero Atleti!
frenchies tu parles du passé, nous on parle d"aujourd'hui et du futur
3 victoires de suite au Bernabeu pour un derby , tu te permet de dire que c'est pas rien !!!! reflechis n'est-ce pas ??
Cette équipe est tout simplement monstrueuse. Je me rappelle de la "finale" de la liga 2014. Les colchoneros sont menés 1-0, pourtant ils gardent leur calme, continuent de jouer avec leur stratégie et leur discipline, et cela finit par payer, tellement cela respirait une confiance en leur stratégie, et que quoiqu'il arrive, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, l'essentiel était de tout donner sur le terrain pour ne rien regretter.
Cela a failli marcher en finale de ldc, mais la chance de Ramos est passée par là (heureusement). Je suis certain que si le Real avait ouvert le score sur ce match, l'Atletico aurait pu gagner ce match.
« À la recherche d’un adversaire digne pour un derby décent. »
Le karma, cette bitch, on dirait qu'elle attend la première avec une goutte d'arrogance pour frapper
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Pour moi l'Atletico de Simeone, c'est la plus belle équipe actuellement. Ce qu'elle a réussi à accomplir en Espagne et sur la scène européenne, en terme d'émotions, c'est magique.
Voir Griezmann qualifié de "galactico", j'adore car c'est un pied de nez aux supporters du Real et je déteste car au fond, pour moi, c'est une insulte.
Un grand homme qui a redonné ses lettres de noblesse à la ville de mon coeur! Il me rendra toujours aussi dingue à jouer à domicile contre une équipe de 3ème division avec 6 joueurs à vocation défensive mais il restera à jamais comme l'un des sauveurs de ce club.
Après avoir vécu pendant longtemps les moqueries, les nombreuses blagues contre le patéti, des madrilènes pro réal qui ne comprenaient pas comment on pouvait être né à l'étranger, vivre à Madrid et supporter "une équipe de seconde zone" quand il y a le Réal dans la même ville; je remercierai à jamais cet homme pour tous ce qu'il a fait pour ce club.
Quelle tristesse de ne plus vivre à Madrid et de ne plus pouvoir vivre cette ambiance unique d'un derby dans la même ville...
J'ignorais que la suprématie d'une ville se définissait sur une dizaine de matchs (ou alors on commence à parler de suprématie temporaire ce qui n'a aucun sens)!Désolé pour ceux qui vivent dans la culture de l'immédiat (blabla c'est le passé) mais c'est combien déja le nombre de victoires d'affilée du Real au Calderon? Et le bilan global des confrontations?
Aaaaah!
Frenchies, frenchies...
Oh wait!
Note : -1
Tocard va
Message posté par GalateaTêtenjoy
Pour moi l'Atletico de Simeone, c'est la plus belle équipe actuellement. Ce qu'elle a réussi à accomplir en Espagne et sur la scène européenne, en terme d'émotions, c'est magique.


Derrière le Barça, possible.


Vous manquez d'humour, monsieur!
Lepetitprince Niveau : DHR
Message posté par ofwgkta
J'ignorais que la suprématie d'une ville se définissait sur une dizaine de matchs (ou alors on commence à parler de suprématie temporaire ce qui n'a aucun sens)!Désolé pour ceux qui vivent dans la culture de l'immédiat (blabla c'est le passé) mais c'est combien déja le nombre de victoires d'affilée du Real au Calderon? Et le bilan global des confrontations?


Il ne faut pas le prendre comme ça.
La réalité est que le Real est, à nouveau, sorti de l'ultra top européen. L'Atletico n'est pas loin d'y rentrer. Aujourd'hui, la meilleure équipe madrilène est l'Atletico, point barre.
Ils ont jeu pour battre les gros, on met le bus et on contre, après si on analyse le but contre le Real, 0 pression des milieux de terrain 3 défenseurs contre 3 attaquants et un décalage qui laisse un boulevard à Filipe Luis...

Ce Real là ne gagnera jamais contre l'Atletico mais bon vu que l'année prochaine une grande lessive se prépare côté blanc je me fais pas trop de soucis, laissons les gagner 3 matchs.

Puis faut rappeler qu'il y'a pas si longtemps que ça, l'Atletico n'avait plus gagné contre le Real depuis une dizaine d'année domicile comme extérieur.

Keep Calm !
Je suis très peu la liga, donc je ne vais porter aucun jugement sur cet Atletico de Simeone, et la suite de mon post n'est aucunement un jugement sur eux.

Mais j'ai simplement une certitude: cette équipe jouerait absolument pareil, avec les mêmes joueurs et le même plan de jeu, mais en étant coachée par Mourinho, on ne parlerait que de parcage de bus et d'antifootball.

Là c'est grinta et intelligence. La joie des poids et des mesures.

remarque, je pense aussi que si Simeone était actuellement coach de Chelsea et que le Chelsea en question jouait comme son Atletico actuel, idem, on parlerait de la "tradition du bus" de Chelsea.
T'oublies le point le plus important: Mourinho a eu des moyens et des effectifs avec largement plus de potentiel technique alors que Simeone a dû faire avec des joueurs individuellement moins forts à 2 ou 3 exceptions près.

De plus la gestion des troupes depuis 5 ans c'est beaucoup moins bon, il se met systématiquement le vestiaire à dos en moins de deux saisons.

Après il y a toujours eu un biais car beaucoup de gens ne peuvent pas piffrer le Mou mais factuellement il a toujours eu largement les moyens de choisir ses armes contrairement au Cholo.
il y a 4 heures Sergio Ramos acrobate en vacances 3 il y a 6 heures Pogba marque en dabant 34 il y a 6 heures Le central de Kansas met une bicyclette 4 il y a 10 heures Crivelli à Angers 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 7
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7