1. //
  2. //
  3. // Atlético-Real Sociedad

Madrid la blanche devient rouge

Quatorze ans durant, le Real s’est toujours acoquiné des derbys de la capitale. Une habitude qui n’en est plus : une troisième fois de suite vainqueurs au Bernabéu, les Colchoneros ont repris la main sur le contrôle de la capitale espagnole. Un vent d’air frais, un vrai.

Modififié
La scène paraît si lointaine. Et pourtant, elle n’est vieille que de cinq ans. En novembre 2011, alors que leur Real Madrid broie une énième fois le voisin rojiblanco, les Ultras Sur n’attendent pas même le temps additionnel pour dégainer une pancarte passée à la postérité : « À la recherche d’un adversaire digne pour un derby décent. » Un chambard en règle qui se retourne aujourd’hui contre tous les suiveurs madridistas. Car depuis ce revers de 4-1, et une disette longue de douze ans sans mettre au tapis l’ennemi héréditaire, l’Atlético de Madrid a repris le trône de la capitale castillane. Et de quelle manière ! Le dernier succès en date (0-1), estampillé par un Griezmann galactico, pousse même l’antre de Chamartin au bord du précipice. Vainqueurs une troisième fois de suite en Liga au Santiago Bernabéu, les Colchoneros viennent, eux, d’établir un nouveau record dans l’histoire du championnat. Une prouesse statistique, un chef-d’œuvre pour le peuple des Matelassiers, c’est selon, qui n’aurait vu le jour sans l’arrivée du Cholo Simeone sous la guérite du Vicente-Calderón. Mais pas que.

Simeone : « C’est ce que nous sommes »


Signe d’un changement d’époque, Diego Simeone débarque en salle de presse du Santiago Bernabéu avec un sourire désormais habituel. Sa voix ne surjoue pas, ses mimiques restent discrètes, et ses mots d’une fatalité terrible pour un Madridismo qui déblatère sa haine à quelques pas de là, non loin de la Puerta 55 : « Nous prenons la possibilité de gagner ici avec naturel. C’est difficile de vous transmettre les sensations qu’ont mes joueurs lorsqu’ils sont dans l’autobus pour venir jouer ici. Mais que nous perdions ou que nous gagnions, l’équipe joue pareil. Voilà comment nous sommes. » Cette identité, qui rend si fier le peuple des bords du Manzanares, prolonge la série en Liga à six derbys madrileños sans connaître la défaite. Surtout, plus que la pathétique prestation des hommes de Zinédine Zidane, c’est bien le plan de bataille des Colchoneros qui a favorisé le délitement progressif du onze merengue. Pour ce, l’Atlético a répété le même schéma depuis l’arrivée du Cholo. À savoir, une possession de balle minimaliste, une occupation des espaces défensifs idoine, et une grinta à toute épreuve.


Dans les chiffres, la tactique imposée par Diego Simeone se résume à une possession de 29 %. Une donnée à faire s’évanouir Pep Guardiola qui raconte à elle seule tout le charisme et l’intelligence des Rojiblancos. Surtout, elle se confirme lors de tous les précédents duels de Liga entre les deux voisins de la capitale : 45 % face à Benítez, 44 % (1-2) et 35 % (4-0) lors de l’édition 2014-15, et 38 % (0-1) et 40 % (2-2) pour l’exercice 2013-14. La recette, connue de tous, n’empêche pas l’Atlético de la répéter lors de chacune de ses rencontres, que ce soit face au mastodonte blaugrana comme contre le petit Poucet d’Eibar. Une cohérence à toute épreuve qui a usé jusqu’à la moelle les maigres velléités de révolte du Real Madrid. Reste que pour imposer sa physionomie, Diego Simeone s’appuie sur des joueurs disciplinés et un milieu renforcé, mais surtout sur un groupe conscient de l’héritage sportif de l’Atlético. Son dogme est adopté par tous les composants du vestiaire rojiblanco. À tel point qu’ils sont prêts à mourir avec les idées de leur gourou : « Même si parfois nous défendons tous dans notre surface, nous savons ce à quoi nous jouons » , dixit Diego Godín.

Cordialité face à arrogance


Le central uruguayen, justement, s’est montré des plus sereins en zone mixte. Et ce, même lorsqu’il est interrogé sur les propos plus qu’arrogants de Guti - « Aujourd’hui, aucun joueur de l’Atlético n’aurait le niveau pour jouer au Real Madrid » . Tel un gentleman, il se permet un tacle à la hauteur des genoux, et non de la carotide : « Petit, on m’a enseigné à être respectueux, humble et à ne pas être arrogant. Nous avons un profond respect pour les joueurs du Real Madrid et pour Guti, nous espérons juste qu’il en aille de même pour nous. » La suffisance de Guti, retraité habitué aux punchlines, se retrouve dans de nombreuses strates du Madridismo. Car bien que dépassée sur le terrain, la direction des Blancs se réfugie dans le passé et se congratule de sa place de numéro uno au classement Forbes. Une réalité loin du quotidien laborieux de Rojiblancos qui ne cessent de grappiller leur retard. Désormais à Madrid, le Real a trouvé un adversaire des plus dignes. Pis, l’Atlético est même devenu le seul et unique roi de la capitale, ce grâce à une identité rouge vif.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

le roi de la capitale restera le club aux 11 coupes hein,
pas le loser magnifique -_-

c'est quand même pas grand chose une "série" de 3 victoires.
sur les dizaines d'années sans débat.


Surtout que la gagne ne fait pas tout,
certes y arriver quand c'est qu'un vague espoir c'est la fête en soi.

Mais le Real se prend la tête avec "la manière" pour une bonne raison (qui n'est donc pas la gagne, bien qu'ils s'en soit remis à Mourinho erf) !!
c'est le privilège des riches, des grands ...
KillerCroc Niveau : CFA
Ce qui est certain, c'est qu'il y'a eu un avant, et qu'il y'aura un après Simeone. El Cholo (GRANDE CHOLO!!!) a transmis la gagne dans toutes les strates du club, et a su forger une identité de jeu en adéquation avec les valeurs du club. Alors evidemment ça fait pas le bonheur des amateurs de beau jeu ( bien que le recrutement de Grizi, Vietto, Carrasco démontre la volonté de jouer vite et technique devant, sur certaines séquences de jeu, l'Atleti n'a rien à envier au Barça) ma
KillerCroc Niveau : CFA
mais ça fonctionne, le groupe est uni et ultra discipliné. Bien qu'il leur arrive de perdre dans les grands matches, c'est jamais sans avoir opposé une sacré bataille tactique. Contre un Barça ou un Real c'est pas rien.
Il m'arrive encore de me pincer quand je vois d'ou on vient... les années d'inconstance chroniques et de raclées contre le voisin et le Barça, avec les joies éphémères (Europa League 2010, Forlan y el Kun!)...
Maintenant on peut être fier de dire que l'Atleti est un grand d'Europe.
Te quiero Atleti!
frenchies tu parles du passé, nous on parle d"aujourd'hui et du futur
3 victoires de suite au Bernabeu pour un derby , tu te permet de dire que c'est pas rien !!!! reflechis n'est-ce pas ??
Cette équipe est tout simplement monstrueuse. Je me rappelle de la "finale" de la liga 2014. Les colchoneros sont menés 1-0, pourtant ils gardent leur calme, continuent de jouer avec leur stratégie et leur discipline, et cela finit par payer, tellement cela respirait une confiance en leur stratégie, et que quoiqu'il arrive, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, l'essentiel était de tout donner sur le terrain pour ne rien regretter.
Cela a failli marcher en finale de ldc, mais la chance de Ramos est passée par là (heureusement). Je suis certain que si le Real avait ouvert le score sur ce match, l'Atletico aurait pu gagner ce match.
« À la recherche d’un adversaire digne pour un derby décent. »
Le karma, cette bitch, on dirait qu'elle attend la première avec une goutte d'arrogance pour frapper
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Pour moi l'Atletico de Simeone, c'est la plus belle équipe actuellement. Ce qu'elle a réussi à accomplir en Espagne et sur la scène européenne, en terme d'émotions, c'est magique.
Voir Griezmann qualifié de "galactico", j'adore car c'est un pied de nez aux supporters du Real et je déteste car au fond, pour moi, c'est une insulte.
Un grand homme qui a redonné ses lettres de noblesse à la ville de mon coeur! Il me rendra toujours aussi dingue à jouer à domicile contre une équipe de 3ème division avec 6 joueurs à vocation défensive mais il restera à jamais comme l'un des sauveurs de ce club.
Après avoir vécu pendant longtemps les moqueries, les nombreuses blagues contre le patéti, des madrilènes pro réal qui ne comprenaient pas comment on pouvait être né à l'étranger, vivre à Madrid et supporter "une équipe de seconde zone" quand il y a le Réal dans la même ville; je remercierai à jamais cet homme pour tous ce qu'il a fait pour ce club.
Quelle tristesse de ne plus vivre à Madrid et de ne plus pouvoir vivre cette ambiance unique d'un derby dans la même ville...
J'ignorais que la suprématie d'une ville se définissait sur une dizaine de matchs (ou alors on commence à parler de suprématie temporaire ce qui n'a aucun sens)!Désolé pour ceux qui vivent dans la culture de l'immédiat (blabla c'est le passé) mais c'est combien déja le nombre de victoires d'affilée du Real au Calderon? Et le bilan global des confrontations?
Aaaaah!
Frenchies, frenchies...
Oh wait!
Note : -1
Tocard va
Message posté par GalateaTêtenjoy
Pour moi l'Atletico de Simeone, c'est la plus belle équipe actuellement. Ce qu'elle a réussi à accomplir en Espagne et sur la scène européenne, en terme d'émotions, c'est magique.


Derrière le Barça, possible.


Vous manquez d'humour, monsieur!
Lepetitprince Niveau : DHR
Message posté par ofwgkta
J'ignorais que la suprématie d'une ville se définissait sur une dizaine de matchs (ou alors on commence à parler de suprématie temporaire ce qui n'a aucun sens)!Désolé pour ceux qui vivent dans la culture de l'immédiat (blabla c'est le passé) mais c'est combien déja le nombre de victoires d'affilée du Real au Calderon? Et le bilan global des confrontations?


Il ne faut pas le prendre comme ça.
La réalité est que le Real est, à nouveau, sorti de l'ultra top européen. L'Atletico n'est pas loin d'y rentrer. Aujourd'hui, la meilleure équipe madrilène est l'Atletico, point barre.
Ils ont jeu pour battre les gros, on met le bus et on contre, après si on analyse le but contre le Real, 0 pression des milieux de terrain 3 défenseurs contre 3 attaquants et un décalage qui laisse un boulevard à Filipe Luis...

Ce Real là ne gagnera jamais contre l'Atletico mais bon vu que l'année prochaine une grande lessive se prépare côté blanc je me fais pas trop de soucis, laissons les gagner 3 matchs.

Puis faut rappeler qu'il y'a pas si longtemps que ça, l'Atletico n'avait plus gagné contre le Real depuis une dizaine d'année domicile comme extérieur.

Keep Calm !
Je suis très peu la liga, donc je ne vais porter aucun jugement sur cet Atletico de Simeone, et la suite de mon post n'est aucunement un jugement sur eux.

Mais j'ai simplement une certitude: cette équipe jouerait absolument pareil, avec les mêmes joueurs et le même plan de jeu, mais en étant coachée par Mourinho, on ne parlerait que de parcage de bus et d'antifootball.

Là c'est grinta et intelligence. La joie des poids et des mesures.

remarque, je pense aussi que si Simeone était actuellement coach de Chelsea et que le Chelsea en question jouait comme son Atletico actuel, idem, on parlerait de la "tradition du bus" de Chelsea.
T'oublies le point le plus important: Mourinho a eu des moyens et des effectifs avec largement plus de potentiel technique alors que Simeone a dû faire avec des joueurs individuellement moins forts à 2 ou 3 exceptions près.

De plus la gestion des troupes depuis 5 ans c'est beaucoup moins bon, il se met systématiquement le vestiaire à dos en moins de deux saisons.

Après il y a toujours eu un biais car beaucoup de gens ne peuvent pas piffrer le Mou mais factuellement il a toujours eu largement les moyens de choisir ses armes contrairement au Cholo.
Hier à 16:33 Reading présente ses maillots en réalité virtuelle
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:59 Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 52 Hier à 14:36 Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 Hier à 13:52 Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 Hier à 11:08 Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 Hier à 09:53 Ronaldinho régale au beach soccer 16
dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3