1. // Foot & Politique
  2. // Emmanuel Macron

Macron, Emery, même combat ?

Emmanuel Macron en sera. Une nouvelle pièce de l'échiquier des présidentielles 2017 vient de prendre place, sans qu'on sache s'il sera un pion sacrifié à la va-vite ou une « reine » qui fera le « roi » . En attendant, à l'instar de son frère jumeau Unai Emery, lui aussi débarqué en outcast dans le pré-carré du foot national - avec son ego, ses dents blanches et quelques idées iconoclastes -, on ramassera les copies en mai.

Modififié
Il s'est enfin libéré. Terminé le faux suspense. Emmanuel Macron déposera bel et bien sa candidature à la présidence de la République française. « En marche » vers son destin, mi-Mao mi-libéral, le petit timonier du centre, et de tous bords, va pouvoir (dé)montrer de quoi il est capable en s'installant, ni à droite ni à gauche, mais au cœur du débat. Sauf que bien loin du confort de Bercy, et des déclas faussement anticonformistes dans L'Express ou Le Point, il faudra désormais savoir briller là ou cela compte, dans les meetings et les urnes. La vérité du terrain s'en cogne des bonnes notes à l'ENA, quand il causait autour d'un panaché de la vétusté des logiciels politiques du siècle précédent. Eh oui, balle au pied, tous les schémas tactiques ne valent que par le score qui fait sourire le propriétaire et le public. Le beau tacticien du FC Séville, débarqué avec son beau costume et ses convictions sur le jeu, se frotta lui aussi à la dure loi de la rigidité du réel, quand toutes les belles constructions intellectuelles finissent dans les pieds de Cavani, et plus rarement au fond des cages adverses. Il faudra donc un peu plus que des belles lectures, et des statistiques de l'OCDE, pour conduire les électeurs à glisser leur bulletin dans l'urne. Les voilà tous les deux au pied du mur, avec un plafond de verre, premier tour et quarts de finale, qui ne cédera pas simplement devant la beauté de leur karma. « Pour moi, l’ambition n’est pas une notion qui s’accorde au futur, mais au présent » , disait Unai Emery avant d'arriver au PSG. Depuis, il révise un peu plus son Bled, semble-t-il.

De la Ligue des champions au droit du travail


Ils ont pourtant tout compris. Aujourd'hui, le style vaut programme, car plus personne ne les lit vraiment. C'est en Seine-Saint-Denis, à Bobigny, ville récemment subtilisée par la droite aux communistes – tout un symbole - que l'homme qui veut renouveler la politique française, faire barrage au possible Trump hexagonal, redresser l'économie, rendre le patron heureux et les salariés à leur fiche de paie, a professé aujourd'hui son coming out. Un ministère, c'était bel et bien trop peu, trop étroit pour lui. Il ne voulait pas vivre à l'ombre d'un fantomatique François Hollande qui lui avait pourtant offert la lumière et le droit d'exister entre Manuel Valls et Najat Bellaud-Kacem. Il a eu droit à toutes les attentions médiatiques, les séductions de caméras et les baisers des micros. Il a appris à donner des interviews et a distribué les bons mots. Son attitude a séduit, parce qu'elle dérangeait sans effrayer. Il était la nouveauté dans une classe politique qui sentait le « déjà vu » et l'angoisse décliniste devant le cataclysme populiste. Il était le rookie au milieu d'un petit landerneau. Il portait bien la cravate sur chemise blanche et sortait des évidence sur notre temps d'une candeur de bon élève. « La France est bloquée par les corporatismes. Dans le fond, elle n'est plus à la hauteur de sa promesse. » À chacun son Zlatan qui empêche de voir plus loin. Celui de Macron s'appelle « droit du travail » . À chacun sa Ligue des champions. Celle d'Emmanuel porte le doux nom de « mondialisation » .

À Emery le cuirassé parisien, à Macron l'armada médiatique


Unai Emery avait, lui aussi, quitté la tranquillité de l'éternelle cinquième ou quatrième place de la Liga, lassé de gagner des Ligues Europa, et de regarder dialoguer Luis Enrique et Diego Simone. Il est parti tenter sa chance, fuyant la rivalité Atlético-Real-Barça comme Macron veut s'extirper de l'étau FN-PS-LR. Le pari est risqué. Et les médias aiment adorer ou détester - l'important reste de squatter les retweets - ceux qui s'aventurent la fleur au fusil sur la pente du seul contre tous. Tant pis pour Ben Arfa ou les milieux populaires, on ne peut pas plaire à tout le monde. Voila donc la feuille de route. À Emery le cuirassé parisien, à Macron l'armada médiatique. En face, la fracassante résilience d'un monde qui ne veut désespérément pas se plier aux calculs, aux palettes et aux sondages. La L1 a son OGC Nice, la politique son Mélenchon. Cours camarade, le vieux monde attend que tu te vautres.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Nan mais ça suffit le Emery-bashing !
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
La principale différence est que sur un malentendu, Emery peut gagner la C1..
Ce commentaire a été modifié.
Plutot sur 5 malentendus...
1 réponse à ce commentaire.
Elcocolonel Niveau : CFA
Note : 5
https://www.youtube.com/watch?v=9u4bD_DzaNw

Parlez pas politique les gars. Sérieux. ICI SITE DE FOOT. Créez society.com et laissez-nous vivre hors des débats ridicules de présidentielles.
Mais oui c'est tellement vrai... Ca m'enerve rien que de voir la tete de Macron, c'est bon on bouffe de la politique sur tous les sites, ici ca doit etre une bouffe d'oxygene...
1 réponse à ce commentaire.
Entièrement d'accord. Surtout si c'est pour sucer le chibre de ce gros fils de * de banquier qu'on voit déjà partout.
Si tu pouvais me faire la liste des jobs acceptables, qui permettent de ne pas se faire appeler un fils de pute, ça m'aiderais.
Moi aussi je veux être un mouton.
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
Cherche pas, si t'es banquier et que tu fais de l'oseille avec l'oseille des gens t'es un fils de pute. Tu veux la liste ? Tiens :

PROSTITUÉ
ACTRICE X
CYRIL HANOUNA
VENDEUR DE DROGUES DURES
STRIP TEASEUSE
ETCETERA ETCETERA

Tous les métiers sus-nommés sont infiniment plus honorable que banquier et y en a d'autres, même Eric Zemmour c'est plus honnorable que banquier.
Ce commentaire a été modifié.
Etcétéra etcétéra, c est un boulot pour les bègues ?
3 réponses à ce commentaire.
bandinidakar2 Niveau : DHR
Non mais venir sur sofoot pour se détendre et voir la gueule de c.. de Macron... pfff vous abusez en plus de l'associer a Emery... Macron le rebut de l'humanite, méprisant, condescendant... bravo sofoot, vous m'avez gâché ma journée
Bixente Lizarazu Niveau : Loisir
Sans vouloir t'offenser, ta vie doit être bien naze pour que ta journée soit gâché par un simple papier sur So Foot. Je dis ça, je dis rien ...
Dis rien ,dans ce cas .C'est mieux .
+1, cette expression est d'un débile
3 réponses à ce commentaire.
Macron... notre Hillary nationale qui attend sagement sa fessée déculottée.
C'est à peu près tout l'inverse... Hillary était la candidate ultra favorite face à un clown, Macron est un outsider. Hillary était l'incarnation du système et de la caste en place depuis des générations, Macron n'est pas un politique de carrière et n'est pas rattaché à un parti.

Bref on peut ne pas adhérer mais évitons de dire n'importe quoi. Ca n'a pas l'air d'être le cas ici et globalement je pense qu'il a aucune chance mais pour pas mal de gens il incarne une alternative intéressante au duel entre les opportunistes qu'on se tape depuis toujours et les extrêmes qui vont souvent trop loin.
Alors que lui, l'opportunisme très peu pour lui... biberonné par Hollande, à peine 2 ans ministre, il sent le vent médiatique dans le dos et y va donc en chiant sur son mentor.

Macron l'anti-système ? Rien de plus drôle. Issu de l'entre-soi Parisien, énarque, relations avec les hauts milieux financiers, il représente au contraire tout ce que les gens vomissent dans le système.

Pas rattaché à un parti ? il a quand même été ministre dans ce quinquennat. Il représente totalement les sociaux -libéraux. Cad une politique fondamentalement libérale, mais on amuse le peuple avec qq débats de société ou on se montre "progressiste". Au hasard, le mariage homo. Pendant qu'en face, on fait fondamentalement la même politique mais on amuse le peuple avec d'autres débats de société (Burka, repas de substitution). Au niveau de la ligne politique c'est assez proche de Clinton finalement. en tout cas c'est très loin d'un renouveau politique.
Déçus de la gauche, fuyez Macron.
2 réponses à ce commentaire.
"Macron fait réagir. Le PSG aussi. Tiens on va mélanger les deux notions, quitte à pondre un article totalement tiré par les cheveux, on s'en fout, les gens liront..."
Ca compte si on lit pas l'article et qu'on passe directement à la lecture des commentaires ? :s
1 réponse à ce commentaire.
Cafu cremes Niveau : CFA2
Check list pour se prendre une branlee en 2017:

-ne pas avoir de parti
-ne pas avoir de programme
-n'être ni de droite, ni de gauche, ni du centre.
-se définir comme le candidat anti système parce que quand même ça l'a rendu célèbre.
-poignarder dans le dos Hollande qui l'a révélé.
-se mettre ainsi toute la gauche à dos qui va encore plus le pillonner qu'ils n'ont flingué Royal en 2007.
-Avoir le charisme d'une huitre sur la plage d'Arcachon un jour de canicule.

Macron c'est Lucas Digne. Quand t'en as marre d'Evra et que tu vois jouer Digne, tu te dis que Evra (Hollande/Juppe/Melenchon) ça fera bien l'affaire.

Allez Emmanuel, achete du lubrifiant lors de ton tour de France des cfa, tu vas en avoir besoin.
Note : 1

Oops... Me suis trompé : ici, c'est BFM... désolé...
Je sais pas pourquoi mais Emery me fait étrangement penser à Michel. Meme communication sur les réseaux sociaux, expérience d'entraîneur à relativiser (Michel avait aussi failli permettre à l'olympiakos d'éliminer MU, la Séville je suis désolée mais ils avaient souvent l'un des meilleurs effectif du plateau de C3 et il perdait tout ses matchs contre les gros en Liga), l'impression d'être parfois perdu dans ses convictions bancales, des joueurs pas convaincus par son coaching, irrégularité incroyable des perfs (L'OM des clasico ou du match à Bilbao on dirait une autre équipe que ce qui a été proposé toute la saison, idem pour Paris qui a fait de tres bon matchs puis d'autres horribles) etc
Bien sûr faut relativer ca a l'échelle des effectifs c'est à dire que Paris sera champion tout comme Marseille c'est maintenu. Mais pour les objectifs au dessus j'y crois pas du tout. La greffe prends pas et faut pas jeter la pierre aux décideurs parisiens c'était un coup à tenter sur cette saison puisqu'aucun coach n'était dispo.
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
Il fait des bons joggings quand même...
La comparaison n'est pas bonne car Emery ayant déjà gagné des titres, l'équivalent pour Macro aurait été d'avoir été élu à plusieurs reprises.

Vous avez pas remarqué qu'en général quand quelqu'un dit qu'il n'est ni de gauche ni de droite, dans les faits il se trouve à droite.
Non mec, à So Foot on est des bobo hipsters. On fait de l'idéologie, pas de l'analyse.
1 réponse à ce commentaire.
Vous êtes sérieux vous ? Le niveau en chute libre sérieux. Enfin remarquez, quand on voit la qualité des "articles" qui paraissent dans Society.....
il y a 11 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 7 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 9 heures Brian Fernández arrive à Metz 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Top 5 : les Lavezzigates