En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Mac Tyer : « Diaby venait toujours nous voir jouer au city-stade »

Ancien membre de Tandem, Mac Tyer multiplie les productions en solo depuis quelques années. Sa dernière ? Je suis une légende, un cinquième album dont la promotion lui a fait manquer la démonstration de Barcelone face au Bayern. Rencontré le lendemain du match aller, le rappeur d'Aubervilliers ne s'en est visiblement toujours pas remis.

Modififié
Tu as donc raté Barcelone-Bayern ?
Ouais, je suis tellement dégoûté. Ils m'ont fait rater Messi ! Il y a quelques jours, je parlais encore avec des potes de sa rivalité avec Ronaldo. C'est une discussion interminable, mais pour moi il n'y a pas photo : Messi est très bon, mais Ronaldo a prouvé des choses merveilleuses dans plusieurs clubs. Dans le monde professionnel, c'est une donnée très importante. D'ailleurs, on voit bien que Messi n'affiche pas le même niveau en équipe d'Argentine. Tout simplement parce qu'il a toujours tout eu au Barça. Avec Xavi et Iniesta pour l'alimenter à la perfection. Voilà ce qui me gène dans sa réussite. Ça manque de relief, alors que Ronaldo m'impressionne sur tous les plans. Que l'on prenne le facteur humain, le facteur détermination ou le facteur travail, il est au top !

Tu ne dois pas être très fan du Barça ?
Je n'ai rien contre eux, mais je ne suis pas vraiment fan du football proposé. Pour résumer, je ne supporterai pas cette équipe quoi qu'il arrive ! Le foot, pour moi, c'est Paris !

Être rappeur et supporter parisien, ça fait un peu cliché, non ?
Je suis né à Aubervilliers, j'ai toujours vécu à Paris, quoi de plus logique au fond ? Si t'étais un rappeur bordelais et que tu supportais le PSG, là ça pourrait faire cliché. Mais pour moi, c'est logique. Même à l'époque du grand OM, j'ai toujours supporté Paris, là où beaucoup de supporters parisiens portaient le maillot de Marseille.

Tu as connu Diaby à Aubervilliers ?
Ouais, je le connais très bien. C'était un petit de mon quartier, il habitait dans le bâtiment en face du mien. Quand il était petit, il venait toujours nous voir jouer au city-stade. Il y avait son grand frère avec nous. À l'époque, ils se baladaient toujours avec un ballon. Deux vrais génies ! Je pense que l'un a tout simplement été plus persévérant et plus carré que l'autre.

Tu continues de le voir aujourd'hui ?
Ouais, il est passé il y a un ou deux mois à mon studio d'Aubervilliers. C'est quelqu'un de bon. Il s'entraîne beaucoup et se bat énormément pour revenir actuellement.

Tu parlais de city-stade, tu y passais beaucoup de temps plus jeune ?
Le foot, c'est toute ma jeunesse. Je n'ai pas longtemps joué en club, mais lorsqu'ils ont installé le premier city-stade dans la cité, on y était tous les jours. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, on était obligés d'y aller, par peur qu'il finisse par être détruit. Je continue d'ailleurs de jouer au foot. Dernièrement, j'ai même inscrit un but de fou lors de l'Operation Classico. Je jouais contre le magazine R.A.P. R&B avec la Team Trace Urban.

Le PSG version qatarie, tu en penses quoi ?
Déjà, je tiens à préciser que je suis fan de Paris depuis très longtemps. Weah, Anelka, Valdo, Raí, tous font partie de mon panthéon. Aujourd'hui, il y a de grands joueurs, mais j'aimerais encore plus de stars parisiennes dans l'équipe. C'est important de miser sur la formation dans le cycle actuel. Pour l'instant, il n'y a que Rabiot ou Bahebeck, c'est un peu juste. Mais c'est un début. J'espère que d'autres joueurs s'imposeront petit à petit. Selon moi, c'est ce qui permettra à l'équipe de gagner la Ligue des champions. Comme le Barça.

Justement, qu'est-ce qui manque à l'équipe pour la gagner actuellement ?
Pour moi, c'est un banc. Si tu veux être une grande équipe, il te faut des remplaçants qui soient aussi bons que les titulaires. Dès que Verratti et Motta ne sont pas là, on voit bien qu'il y a un trou. Je pense qu'il ne manque que ça. On a une belle équipe, des joueurs talentueux, une ambiance très fédératrice et un stade où il fait bon se rendre. Sur ce plan, c'est même devenu très cosmopolite ces dernières années. On est loin du temps où se rendre au stade allait forcément de pair avec des embrouilles avant ou après le match.

Il y a deux ans, tu as réalisé une interview sur le forum de Football Manager. C'est un jeu auquel tu joues ?

Même pas. Je suis un fan de PES, même si je joue beaucoup plus à FIFA ces dernières années. Ce que je regrette, en revanche, c'est ce côté arcade qui semble prendre le dessus. J'ai l'impression que même un mec qui ne s'y connaît pas en foot peut s'en sortir. C'est un peu dommage.

Tu as de bons souvenirs liés au foot ?
Étant d'origine camerounaise, la Coupe du monde 90 est forcément mythique. J'avais onze ans, mais j'étais choqué. On gagne le match d'ouverture contre la grande équipe d'Argentine et on va jusqu'en quarts de finale. Je n'ai retrouvé cette sensation qu'en 2006 avec Zidane. La sélection camerounaise pêche un peu ces dernières années à retrouver de sa superbe, mais ça va revenir. Le temps que la nouvelle génération prenne ses marques et, dans 3 ou 4 ans, on pourra de nouveau compter sur le Cameroun.

Ton dernier album s'appelle Je suis une légende. Ton joueur ultime, c'est qui ?
Ronaldo, à coup sûr. J'ai vachement bien aimé Ronaldinho également, mais il n'a pas eu le sérieux et le pragmatisme nécessaires pour faire partie des meilleurs joueurs de tous les temps. Contrairement à Ronaldo qui a toujours répondu présent quand il le fallait. En plus, le mec a cartonné dans tous les clubs où il est passé. Que demander de plus ?

Mac Tyer sur Facebook

Vidéo


Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Dupraz quitte le TFC 57 il y a 2 heures Robinho en route vers Sivasspor 14
il y a 5 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 15
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7