1. //
  2. // 8es
  3. // PSG-Barça (4-0)

Ma référence à moi

Ça faisait trop longtemps qu'à Paris, l'appellation « match référence » était accolée à des victoires qui ne méritaient pas un tel label. Après le triomphe barcelonais, Paris tient enfin son vrai match phare. Et au-delà d'être le match le plus abouti de cette saison, le 4-0 de mardi soir est sans doute le plus gros coup d'éclat du PSG depuis l'arrivée des Qataris.

Modififié
Quand ils sont trop prononcés, les mots ne veulent plus rien dire. Rabâchés, répétés, martelés, ils finissent usés, et n'ont plus aucune puissance lorsqu'ils arrivent jusqu'à nos tympans ou qu'ils défilent sous nos yeux. Au Paris Saint-Germain, depuis l'arrivée en grande pompe du projet QSI, l'un des termes qui a le plus tourné en boucle est celui de « match référence » . Chaque entraîneur, chaque saison, chaque campagne européenne a cherché le sien. Car en passant sous pavillon qatari, Paris a clairement posé ses ambitions sur la table, peut-être un peu trop vite, peut-être un peu trop fort. Gagner la Ligue des champions, et en cinq ans si ce n'est pas trop demander. Rien de plus, rien de moins. Et en plus d'afficher sans complexe un appétit de glouton et des yeux sans doute plus gros que le ventre, le PSG nouveau révélait sa formule magique : un projet dont les piliers, les pierres angulaires, seraient des joueurs bigger than life capables de l'incarner, et des coups d'éclat spectaculaires et retentissants qui allaient déchirer les cieux du football européen. Ce genre de moment où Paris montrerait qu'il n'était pas qu'un club fanfaron et trop pressé. Des cailloux balancés sur le chemin de la conquête du titre suprême, pour faire trembler les futurs adversaires et donner envie aux plus gros poissons du foot mondial de venir poser leurs valises à Paname. Sauf que jusqu'à présent, à chaque fois que le PSG a affirmé tenir son « match référence » , il ressemblait plutôt à un club en quête de reconnaissance qui présentait n'importe quelle victoire un peu prestigieuse comme un chef-d’œuvre en se voyant plus gros que le bœuf. Avec le 14 février 2017, la plaisanterie est terminée.

Imaginer l'inimaginable


Paris tient enfin son bijou, son trésor absolu. Comme si jusqu'à maintenant, Nasser avait bâti les murs de la chapelle Sixtine, mais qu'il avait dû attendre le 4-0 contre le Barça pour regarder ses joueurs en peindre le plafond. Il est vrai que cette saison, Paris a dû jouer les gagne-petit. Et dire qu'en novembre dernier, après le 4-0 infligé à Rennes, certains avaient osé parler de « match référence » . Même après une simple victoire 2-0 contre Bordeaux début octobre, Matuidi lâchait en zone mixte qu'il y voyait un « match référence » . Sur la scène européenne, ces dernière saisons, le PSG s'est bien offert quelques moments de bravoure, comme la victoire 3-2 contre le Barça en octobre 2014, et Laurent Blanc avait à l'époque lui-même prononcé le terme magique. Ou lors de la victoire démentielle 3-1 contre Chelsea au Parc, ou après la qualification de feu toujours contre Chelsea en 2015. Mais comment s'y retrouver, au milieu des « C'est notre match référence » balancés en pagaille ? Même après le 2-2 contre Arsenal il y a trois mois, ces deux mots étaient apparus. Le pire, c'est qu'à chaque fois, ces victoires n'avaient débouché sur rien. Paris s'est fait sortir au retour par les Blues en 2014 malgré le 3-1 de l'aller. Et l'année où il avait battu le Barça 3-2 en poules, le PSG avait pris une taule contre ces mêmes Barcelonais en quarts de finale quelques mois plus tard. Mais un 4-0 envoyé au Barça version 2016-2017 en phase éliminatoire de Ligue des champions, voilà qui pose un club. Un scénario a priori inimaginable, et pourtant. Aidés par des Barcelonais pas rentrés dans leur match, les Parisiens ? À peine, et c'est minimiser l'impact de la défense parisienne qui a tout verrouillé. Et on ne parle pas ici d'un exploit seulement sportif, mais bien d'un match qui, même s'il n'a pas été le plus compliqué à gagner, va marquer les esprits par sa puissance et son caractère surréaliste. Dream bigger, promettait Nasser. Paris s'est enfin offert une belle tranche de réalité.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Japhetauvillage Niveau : DHR
C'était Saint Valentin non-négociable chez moi hier soir : crémant de Loire, fruits de mer et regards amoureux. J'ai même eu la politesse de ne pas me renseigner sur le score avant d'aller au lit.
Heureusement que les mecs n'ont pas sortis le match de leur vie, hein !? Ça aurait été con...

PUTAIINNNN DE MIEVRERIE DE MEEERDE !!!!
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Je partage ta peine. Mais sans les fruits de mer.

Vois le bon cote des choses: tu peux lui ressasser jusqua la fin de tes jours. Finies les St Valentin devant un mauvais love actually, finies les soirees romantiques et les diners trop cuits aux chandelles

Place au FOOT, VAINDIEU
Le problème n'est pas tant de passer ta soirée de la St Val devant Love Actually (je suis Colin, le Dieu du sexe) mais qu'on ne soit pas près d'avoir un nouveau match de Ligue des Champions programmé ce soir là, et avec le résultat que l'on sait.
Il peut donc lui ressasser ça toute sa vie, ça n'y changera rien. Il n'y était pas. You're the Blitz!
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
TheGoatKeeper,

c'est quoi le problème avec les fruits de mer ? T'es un grand malade mec, ne t'attaques pas aux divins fruits de la Mer !

Tu savais qu'une crevette parcourait dans sa vie autant de kilomètres que le peuple élu durant tout son Exode ? J'ai vu un banc de crevette une fois, dans un super documentaire sur les crevettes, des milliers de milliers de crevettes avançant à ras du sable dans les grands fonds marins, agitant leurs petites pattes vers quelle bondieu de Terre Sainte ?

Chaque fois que t'as une crevette dans ton assiette, tu devrais la considérer comme un possible Moïse, un berger de sa propre espèce de troupeau. Pour quelqu'un qui s'appelle TheGoatKeeper, je te trouve bien dur avec la concurrence.

Et on s'en fout que ce soient des crustacés !

http://horizon.documentation.ird.fr/exl … 045420.pdf
Ce commentaire a été modifié.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Ça aurait pu être pire, imagine Piqué qui rentre à la maison et voit Shakira qui l’accueille comme ça :

Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Trop beau pour être vrai!
Tu as eu droit à un combo turlute levrette en échange de ton sacrifice, ou bien madame a baillé t'a fait comprendre que ce serait porte close pour ton zboub ?

mais oui, la Saint valentin, quelle merde pour débilos
7 réponses à ce commentaire.
WALDI500
intéressant <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5b8fq4_jazda-na-rowerze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Hâte de voir la suite. Même si on a de trèèèèès grandes chances de se qualifier pour les quarts, j'aimerais qu'on fasse un match sérieux à Barcelone: genre au pire pas de défaite avec plus d'un but d'écart pour montrer qu'il ne s'agissait pas d'un coup d'un soir. Ensuite, il ne s'agit pour l'instant que d'un 8e donc si c'est pour arriver en quart et sortir un non match (City?) je serais hyper dessus.
Si on aspire vraiment à un être un grand, on doit renouveler ce genre de performances.
Le match d'hier a montré que le PSG était une Equipe (une putain d'équipe) et en jouant comme elle joue, elle peut en emmerder beaucoup. J'ai trouvé que tout était cohérent hier. Personne n'a cherché à tirer la couverture pour lui seul et c'est ça qui fait que j'ai confiance pour la suite. Hâte de voir la suite. En espérant qu'on franchisse vraiment un palier (les demies et plus si affinité)
Finalement ma copine a bien fait de me plaquer la semaine dernière ça m'a permis d'échapper à la Saint-Valentin et d'assister à un excellent match. Je pensais que le PSG avait plus de chances de se faire humilier par le Barca à domicile que de sortir une prestation de ce niveau, je viens faire amende honorale : Di Maria se rappelle enfin qu'il a su jouer au foot autrefois (c'était un peu lassant de voir jouer son fantôme), la défense s'est montré à la hauteur même Trapp qui n'a pas fait une seule bourde, et Draxler a eu un apport phénoménal depuis son arrivée au PSG, pourvu que ça dure. Merci pour ce beau match et j'espère que Monaco fera aussi bien contre City même à l'extérieur.
Marty_Nick Niveau : DHR
J'ai énormément de respect pour Laurent Blanc et je pense qu'on ne se rend pas compte que les mecs a quasiment tout raflé sur le plan national en 3 et que même si c'est la liguain, cela reste une performance !
Mais par contre, chapeau à Emery qui malgré les vents contraires (Presse, certains supporters...), les blessures (Thiago Silva juste avant le choc) et les méformes de certains joueurs par moment a su garder sa ligne directrice:
- dès cet été, il rabache que ce n'est pas le système (433 ou 4231) qui importe mais plutôt les mouvements, le placement.
- il fait jouer les jeunes, n'hésitent pas à les foutre au placard pour les piquer au vif (JKA, Kimpembe qui après sa convocation en EDF qui a pas vu le terrain pendant 1 mois)
- Il fait jouer la concurrence avec Di Maria/Draxler/Lucas et Meunier/Aurier
- Il a donné sa confiance à Cavani.
Bref, l'homme a ses convictions et il gagne ou se foire dessus mais ne les renie pas quelque soit l'adversaire.
Dans les mêmes conditions, Blanc et Gasset aurait fait jouer Aurier en DC, et pondu un plan de jeu reniant leur valeur du "jeu à la barcelonaise"
Enfin le Psg progresse après la double confrontation de 2013 face au Barça et avec Ancelotti aux commandes qui semblait amorcer une montée en puissance du club. Merci Emery et toute son équipe.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
On peut en effet parler d'un match référence oui. Ou l'on a d'ailleurs pu voir la pâte Emery.

Ce qui m'a le plus marqué est l'intensité mise par les joueurs du PSG (en particulier dans la récupération du ballon).

Même s’il y a plein de faits "marquants", j'ai souvenir de cette récupération sur l'engagement du Barça pour la seconde période. Je me suis dit "après une telle première période j'ai un peu peur que les mecs soient cramés". Et bien non ! Sur l'engagement du Barça, les blaugranas perdent la balle au bout de 3 passes et quelques secondes grâce à un énorme pressing du PSG d'entrée de jeu.

Tactiquement, le PSG a été dans la perfection hier soir !
alaric0108 Niveau : CFA
Le PSG a fait passer le Barça pour une équipe de poussin sur l'engagement physique. Rien qu'avoir Messi qui est obligé de descendre super bas pour toucher le ballon mais pour quand le perdre au final. D'ailleurs ça a provoqué un but.
MerguezCasaArgel
C'est quasiment un match référence, je n'aime pas le PSG, mais une telle performance, on ne peut pas l'ignorer ainsi que l'apport d'Emery pour remobiliser un groupe qui a pas mal galéré en début de saison, en perte de vitesse et d'identité après de départ de Zlatan qui a échoué dans sa quête européenne.
2 réponses à ce commentaire.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Merci Elji ! J'attendais impatiemment celle de Markus, je pense qu'on va devoir oublier.

Très déçu par cet article superficiel qui préfère énumérer des prétextes plutôt que tenter d'analyser le pourquoi du comment de ce match référence. En gros, tous les articles SF sur ce match bottent en touche sur la question tactique. Hallucinante démission.
1 réponse à ce commentaire.
Ce qui a été encore plus impressionnant, c'est cette volonté de continuer de jouer même après que Paris ait mené 2-0 à la pause. Je craignais de les voir garer le bus et jouer la "sécurité", que neni, mais ils ont continué à pousser jusqu'à mettre ces 4 buts. Et même après ils étaient pas rassasiés.

C'est ça qui est remarquable, cette volonté de mettre encore plus d'intensité, plus d'envie, de continuer d'aller de l'avant, je crois que ça a surpris le Barça qui ne s'attendait pas à voir un PSG à ce niveau d'exigence (cf, les déclas de Busquets après la rencontre).
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Tu mets le doigt sur ce qui fait du match d'hier un match inédit dans le paysage européen du foot français.

Ce n'est pas tant d'arriver à renverser par séquences un adversaire de poids qui rend ce match remarquable, c'est que ces séquences se sont répétées, inlassablement, comme un putain de rouleau-compresseur. On a toujours en France cette science du calcul, du retrait judicieux. Comme un bon boxeur qui marque des points avec ses directs puis se contente d'attendre la fin du round sans s'exposer.

Hier soir, le PSG a boxé comme un cogneur. Leur objectif n'était pas de remporter le match mais de mettre l'adversaire KO. Cerise sur le gâteau, ils n'ont cessé de cogner et pourtant ne se sont pas exposés plus que ça aux coups adverses.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Je me marre en pensant à tous ces soi-disant experts qui nous sortaient "le PSG aura une fenêtre de 20 min pour imposer son jeu".

C'est pas une fenêtre qu'ils ont eu, c'est une putain de baie vitrée. C'était un vitrail de cathédrale.
2 réponses à ce commentaire.
MaxChampagne Niveau : Loisir
Soirée de folie mais même avec 4 buts d'avance je ne me pavane pas.
Le match aller est sans doute l'un des top 3 mais le match retour peut devenir le pire de l'histoire de ce club.
InspectorNorse Niveau : Ligue 2
Vous sentez ça??
Ça c'est l'ombre de Zlatan qui s'en va, envolé la pesante statue du commandeur, joueur ô combien exceptionnel mais tellement inhibant. Un monstre s'en est allé pour faire place à une véritable équipe. Je suis sûr qu'un tel résultat aurait été impossible avec le Z.
Et je me souviens également que quand le Z part d'un club, ce dernier remporte la Champions dans la foulée...
El Muñeco Flaco Niveau : CFA2
Je me suis dis la meme chose!
Inter, Barca.. Paris?
1 réponse à ce commentaire.
didier gomis Niveau : CFA
Note : 2
Quand même le 2-2 à Stamford Bridge était une vraie référence en termes d'abnégation et de détermination, par contre il est vrai que techniquement le match avait été gâché par la main de Thiago Silva (tiens tiens), qui s'était pris pour une volleyeuse.

Hier, la partition a été quasi parfaite (qqs erreurs dans les centres ou sur l'action du presque 1-1).

Je tenais à dire que tactiquement, Unay nous a pondu un superbe milieu à trois, chacun permutant entre un poste de 6-7-8 voire 10 par moment pour Matuidi. Cette façon d'intervertir les postes du milieu a donné un sacré tournis au Barça.

Putain que c'était joussif !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Oh didier non, tu vas te mettre toi aussi à cracher sur TS ?

Ça me semble tellement dingue de contester un joueur sur UN match qu'il n'a même pas joué. Et les pseudos explications sur son "mental", c'est vraiment de la psycho de comptoir. Le mec a refusé de tirer un péno, il a exposé ses larmes au monde entier donc c'est une fiotte ?
Et durant les matchs, concrètement ? Ses interventions, ses placements, ses relances, vous les trouvez lâches ? Elles manquent de panache ? D'autorité ?

C'est du Gossip Foot là.
1 réponse à ce commentaire.
Ronald Ignoble Niveau : CFA
Gros match qui me rappelle le Lyon des années 2000 qui mettait sans s'affoler de jolis 3-0 au Real Madrid et que toutes les équipes craignaient.
Je souhaite maintenant à Paris la même régularité dans la victoire. Avec des jeunes chauds comme Draxler, Rabiot, Marquinhos, Kimpembe, plus quelques tauliers, c'est à leur portée.
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
Ignoble comparaison.
J'étais en train de pratiquer l'onanisme, j'ai arrêté pour vomir.
1 réponse à ce commentaire.
petitbodiel Niveau : CFA2
L'humiliation du 3-5-2 de Blanc est effacé, merci Unai pour avoir laver cet affront aussi vite. L'Europe craint à nouveau Paris :)
Tactiquement, hier, ça a été du grand art, entre le placement en phase défensive où les deux centraux catalans n'avaient aucune solution simple, le pressing tout terrain et les permutations du milieu en phase offensive (Rabiot ou Verratti en 6, recherche des intervalles et placement entre les lignes). Que Verratti est bon pour donner le tempo et diriger le jeu d'une position basse, un vrai régal qui n'est pas assez souligné à mon sens. Busquets a été constamment harcelé (bien aidé par le fantôme d'Iniesta et Ramon Gomez) et n'a pu délivré que rarement de ses passes magiques qui détruisent toute une organisation.
Quand on sait que seuls le Milan et le Bayern ont réussi l'exploit de mettre un 4-0 au Barça en phase éliminatoires de Champions, ça pose l'exploit qu'ont réalisé les Parisiens. Putain, j'arrivais pas à y croire devant ma télé. Je pensais que Barcelone allait reprendre la main sur le match, mais non, à chaque fois, on sentait que Paris allait en mettre un autre. En fait, je n'ai pas souvenir d'un match de Paris en Europe contre un grand club où on a autant dominer notre sujet. Même contre Madrid, on n'avait pas été autant supérieur.
Il faut valider au retour maintenant. Mais Paris est grand, Paris est très grand !!
Je me suis toujours pas remis de hier soir...
Avant le match sur un des articles du site, je me demandais si le psg était capable de mettre un pressing et une intensité de dingue comme le fait par exemple l'atletico. J'ai eu ma réponse.

Mon esprit de supporter parisien qui a vu tellement de déception dans les années 2000 fait que je me méfie toujours pour le match retour.
Mais d'ici là je vais encore planer.
Bordel quel match.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Surtout que le match d'hier était sur Bein Sport, et qu'après le match, Luis Fernandez était en plateau. Et qu'en terre espagnole, avec le Luis, on s'était fait reprendre en une mi-temps par La Corogne.

Ne m'étant toujours pas remis de cette défaite impensable, je ne me pavane pas non plus tant qu'on n'est pas qualifié !
T'as pas le droit de parler de ce match Jack !!

Haha, j'avoue qu'à 3-0 hier soir, on l'a aussi mentionné au bar où j'étais.
Cela ne cicatrisera donc jamais !?
2 réponses à ce commentaire.
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
A tout les pseudos supporters marseillais qui se rejouissaient de la victoire du PSG hier , je vous fais caca dans la bouche . J'ai pas pu poster avant a cause de la lenteur du site , mais vous me faites pitié. Allez , envoyez les -1
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Pas sûr que t'arrives à chier mec, tu m'as l'air sacrément constipé. Je pense que t'es ballonné du ballon. Tu parles comme une bête de trait. Une putain de poule de batterie.

Ta réaction est archaïque, entropique et mortifère.

Sans compter que tu te révoltes pour une rivalité de pacotille, instrumentalisée. Je tolérerais que tu parles comme ça s'il s'agissait d'une rivalité ancestrale, nourrie de longue date sur un fumier de haines réciproques, puisque c'est ce que tu convoques. Mais ce n'est même pas le cas.

Tu te révulses pour du beurre. Remarque, peut-être que ça t'aidera à chier ?
1 réponse à ce commentaire.
La meilleure performance collective depuis très longtemps à Paris. Très bon moment.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
test
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
test
il y a 3 heures Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 12
il y a 6 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 7 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 il y a 8 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 12 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14
À lire ensuite
Les notes du PSG