En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Supporters

M-G Buffet revient sur la proposition de loi en faveur des supporters

Modififié
En juin dernier, une vingtaine de parlementaires de tous groupes ont déposé une proposition de loi destinée à ce que les « supporters soient mieux associés aux destinées de leur clubs » . Députée (PCF) de la Seine-Saint-Denis, Marie-George Buffet en est à l'origine.

« Pour l'instant, le gouvernement ne réagit pas, regrette l'ex-ministre des Sports (de 1997 à 2002), dans un entretien à France Football. Le secrétaire d'État aux Sports, Thierry Braillard, a dit qu'il était intéressé, mais cela ne bouge pas. Cela ne bouge pas non plus du côté de la Fédération, puisque le Conseil national des supporters de football(CNSF) a été reçu par Noël Le Graët, mais cela s'est terminé au bout d'un quart d'heure. Je vais donc écrire une lettre au président de la Fédération que je connais très bien, car je voudrais comprendre quel est le blocage. »

« Renouer le contact »


Marie-George Buffet s'insurge aussi contre l'accroissement des interdictions de stade et de déplacements : « Je vais demander à rencontrer les membres du cabinet de Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur. Je veux comprendre pourquoi il y a une telle augmentation, sur la base de quels renseignements et de quels fichiers ? Je ne suis pas contre les interdictions de stade pour des actes de violence, de racisme, d'homophobie, mais c'est au juge d'en décider. (...) Je voudrais juste essayer de renouer le contact entre les deux associations de supporters, la Fédération et le ministère de l'Intérieur. »

La députée aimerait faire entendre la voix des groupes ultras : « Ces associations ont adopté des chartes et elles disent : "Voilà qui nous sommes et voilà comment on veut agir." Il faut leur prendre la main et leur dire : "Eh bien, vous allez vous parler au nom des supporters." Cela permettra d'élaguer toute personne violente ou raciste. J'ai rencontré les responsables de l'ANS (Association nationale des supporters), ce sont des gens sérieux. Je n'ai pas eu l'impression d'avoir en face de moi des gens qui cherchaient à manœuvrer. »


Un soutien politique, mais sera-t-il suffisant ? FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 34
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165