1. //
  2. // 8es
  3. // Lyon-Tours

Lyon, un Tours et un tremplin ?

Le stade de Gerland fermera définitivement ses portes à l'Olympique lyonnais à l'issue de son huitième de finale de la Coupe de la Ligue face à Tours. Un match discret, pas même retransmis, qui permettra à Lyon de clore sa première partie de saison. Et de penser à la seconde...

Modififié
960 13
Ce mercredi soir, Gerland accueillera l'Olympique lyonnais pour la dernière fois de son histoire. Si le match contre Angers a permis à la grande majorité des Lyonnais de faire leurs adieux - tristes - à l'enceinte du club, ce huitième de finale de la Coupe de la Ligue permettra aux derniers irréductibles de supporter Lyon, son équipe et son institution, comme ils le faisaient dans le temps. Les Bad Gones seront d'ailleurs présents en tribune Jean-Bouin, là où leur histoire a commencé. Et qu'importe si le collectif lyonnais est actuellement à la dérive, tous chanteront une dernière fois. Après tout, même l'orchestre du Titanic avait continué de jouer alors même que le paquebot sombrait. Et puis, c'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens, non ? Après la gifle logiquement reçue à Paris ce dimanche (5-1), et avec la série de matchs infâmes en cours, les joueurs d'Hubert Fournier auront à cœur de se racheter aux yeux des supporters. Il ne s'agit pas de passer un tour en coupe, mais bien de poser les bases d'un possible renouveau. L'occasion parfaite de laisser le pire derrière soi et de penser à la reconstruction, étape par étape.

Par la petite porte ou par la chatière ?


Au grand dam des supporters lyonnais et tourangeaux, le match ne sera pas diffusé à la télévision. Pas sur une chaîne du groupe France Télévision, tout du moins, le groupe ayant préféré à cette affiche le match entre le Paris Saint-Germain et Saint-Étienne. Maigre consolation, la chaîne spécialisée OL TV a réussi à négocier les droits pour une diffusion exclusive... le soir du match à minuit. Une situation regrettable, d'abord parce que ce lieu mythique du football français disparaîtra seul dans son coin, mais également parce que ce match, si peu alléchant soit-il pour les annonceurs, promet tout de même quelques interactions sympathiques entre les supporters présents, et notamment le retour du Gone Bryan Bergougnoux. « Je me sens autant supporter qu’ancien joueur de l’OL. Quand je faisais partie de l’effectif, j’étais comme les spectateurs, je vibrais pour ce club, et c’est peut-être pour cette raison qu’ils m’ont toujours apprécié. J’essayais de leur rendre comme je pouvais, aussi souvent que je pouvais » , a-t-il d'ailleurs confié au journal France Football ce mardi en parlant des spectateurs de Gerland.


Quoi qu'il arrive, les Lyonnais quitteront donc leur stade par la petite porte. Reste à savoir les dimensions de cette issue. Pour les joueurs comme pour Hubert Fournier, ce match ressemble bel et bien à un baroud d'honneur. Et le technicien lyonnais le sait, son avenir semble déjà scellé. « Celui qui joue sa tête, c'est surtout moi. Les joueurs n'ont qu'à se préparer au mieux pour bien terminer l'année 2015 » , confiait-il en conférence de presse, ce mardi. Ne lui reste plus qu'à faire gagner Lyon ce mercredi soir, puis ce week-end à Ajaccio, pour quitter son poste sur une bonne note. Et pour relancer une machine grippée. Le poncif est de mise : Lyon doit gagner ce soir. D'abord pour la confiance, c'est évident, mais aussi, pourquoi pas, pour espérer faire quelque chose dans cette compétition. L'hypothèse peut faire sourire, mais une coupe nationale ne serait-elle pas à même de sauver une saison qui, si elle suit sa progression actuelle, pourrait être plus que décevante ? Autant de raisons qui font de ce match un match important, malgré tout.

Les bases d'un renouveau


Comme tout le monde s'accorde à le dire, ce Lyon n'était pas taillé pour rivaliser avec le Paris Saint-Germain. Pourtant, pour reprendre sa marche en avant, l'OL va vite devoir oublier cette correction et repartir sur les bases de la victoire à Valence. À commencer par un système de jeu enfin revisité. Avec ce 4-3-3, Lyon peut se porter plus rapidement à l'avant, jouer de manière plus verticale et surtout défendre plus en bloc. « Ce 4-3-3 nous amène un peu de fraîcheur et offre de nouvelles possibilités » , concédait d'ailleurs Jordan Ferri en conférence de presse d'avant-match. Des qualités indispensables pour faire bouger un bloc tourangeau qui viendra sans aucun doute jouer la carte du contre à fond à Gerland. Maintenant que le système de jeu a été revu, c'est à Hubert Fournier de revoir son coaching et ses consignes depuis le banc de touche. Car c'est bien dans ce domaine que pêche le technicien lyonnais, incapable de gérer un avantage à la marque et parfois illogique dans ces décisions (attendre très bas le PSG sans aucun pressing, par exemple).

Ce match pourrait aussi servir à donner un peu de temps de jeu à de jeunes joueurs qui en sont dépourvus depuis le début de la saison. Lucas Tousart ou Romain Del Castillo pourraient avoir une carte à jouer pour ce dernier match. Une rencontre qui devrait aussi peut-être permettre aux blessés de faire une apparition. Si Aldo Kalulu ne fera sans doute pas son retour dans le groupe avant la reprise, en janvier, le jeune Gaëtan Perrin s'est entraîné ce début de semaine avec ses aînés. Une victoire ne permettra sans doute pas à Hubert Fournier de sauver sa tête, mais c'est au-delà du problème conjoncturel de l'entraîneur qu'il faut envisager cette rencontre. D'un point de vue conjoncturel, elle peut être, à son échelle, un tremplin vers une année 2016 plus flamboyante. Qui dit nouveau stade dit peut-être, aussi, nouvelle identité de jeu, qui sait ?


Par Gabriel Cnudde
Modifié

Dans cet article

Je suis pas fan de cette idée selon laquelle il faut changer de système de jeu pour avoir de meilleurs résultats.

Au final c'est les joueurs qui composent l'équipe qui font qu'un système marche ou pas. Le 4-4-2 comme le 4-3-3 peut parfaitement permettre de la verticalité dans le jeu et une rapidité à se porter vers l'avant, la preuve sous garde et sa 4G et même l'année dernière aussi ça fusait.

Aujourd'hui des joueurs comme tolisso et gonalons ne sont pas en forme, valbuena n'est pas adapté au système.

Les blessures n'aident pas non plus.
Le point positif c'est que aulas a compris qu'il fallait des changements dans le fonctionnement du club, une refonte de la cellule de recrutement est étudiée notamment, des joueurs sont supervisés, il prépare l'année prochaine tout en essayant de trouver une solution pour cette saison.
Ça sent tellement le but de Bergougnoux...
Pour moi, il y a des faits evidents concernants cette saison et je ne suis pas sup' lyonnais :

-L achat de Valbuena, de Mapou, de Beauvue. L un dans une histoire de sex tape, l autre qui est maladroit, le dernier qui etait en feu l an passé et surement en suregime. Darder je lui laisse le benefice du doute, sachant que le gars ne parle pas la langue et vient d arriver.
-La vente de Njie.
-Le coach qui hesite entre 2 schemas et qui insiste avec un gars comme ghezzal
-La meforme des joueurs, surement du en grande partie au revalorisation salariale.

Je suis triste pour Lopes, que je trouve très bon, et qui permet depuis des mois à lyon de ne pas sombrer plus
SavingPrivateSuarez Niveau : DHR
Message posté par bestclic
Je suis pas fan de cette idée selon laquelle il faut changer de système de jeu pour avoir de meilleurs résultats.

Au final c'est les joueurs qui composent l'équipe qui font qu'un système marche ou pas. Le 4-4-2 comme le 4-3-3 peut parfaitement permettre de la verticalité dans le jeu et une rapidité à se porter vers l'avant, la preuve sous garde et sa 4G et même l'année dernière aussi ça fusait.

Aujourd'hui des joueurs comme tolisso et gonalons ne sont pas en forme, valbuena n'est pas adapté au système.

Les blessures n'aident pas non plus.
Le point positif c'est que aulas a compris qu'il fallait des changements dans le fonctionnement du club, une refonte de la cellule de recrutement est étudiée notamment, des joueurs sont supervisés, il prépare l'année prochaine tout en essayant de trouver une solution pour cette saison.


ben pour une fois que tu parles pas de valbuena je suis totalement d'accord avec toi. en d'autres temps tu aurais eu un +1
@ Bestclic

Aulas prépare la saison prochaine, mais il doit surtout préparer deux scénarios différents.

Car le scénario "Lyon pas en LDC" serait financièrement catastrophique pour Lyon. Surtout si dans le même temps les pépites désormais TRES bien payés perdent de la valeur, comme Aulas le disait (Fékir pour blessure et incertitude quand à sa capacité à revenir, Lacazette pour forme moyenne, Tolisso pour disparition de la circulation).

Il y a une possibilité pour que Lyon ne finisse pas en LDC PLUS ne soit pas capable de tirer 30 millions de l'une de ses pépites. La conjugaison des deux démarreraient une période très dure pour l'OL.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Exactement, bestclic dès que tu lâches Valbuena tu es très pertinent!
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Phil...
@ Bestclic

Aulas prépare la saison prochaine, mais il doit surtout préparer deux scénarios différents.

Car le scénario "Lyon pas en LDC" serait financièrement catastrophique pour Lyon. Surtout si dans le même temps les pépites désormais TRES bien payés perdent de la valeur, comme Aulas le disait (Fékir pour blessure et incertitude quand à sa capacité à revenir, Lacazette pour forme moyenne, Tolisso pour disparition de la circulation).

Il y a une possibilité pour que Lyon ne finisse pas en LDC PLUS ne soit pas capable de tirer 30 millions de l'une de ses pépites. La conjugaison des deux démarreraient une période très dure pour l'OL.


Pas forcément. On devrait être sauvé par l'inflation totalement absurde des prix en Premier League. Si on part sur le principe d'un NJie à 17M, même après sa saison merdique un Tolisso peut se négocier 20-25M et Lacazette largement à 40-50M, parce que le talent il l'a et que ça continue à se voir même lorsqu'il est au fond du trou.
Attend la vente de NJie, elle est irrefusable. Le mec a fait une demi saison a l'OL et Totenham balance 10millions...

Le probleme c'est qu'il pas été (ou mal) remplacé.

C'est comme pour Martial et Balouli, on refuse pas des gros cheques sur des joueurs qui ont pas comfirmé au plus haut niveau sur une longue durée. Aprés si ta pas besoin de la tune la c'est une autre histoire (mais bon tu doit avoir genre 15 club en europe dans ce cas la)
mon post est pour smax*

Fonction edit svp!!
@ Baldé,

Note que tout mon commentaire est blindé de "SI".
Aucune idée de ce qui se passera l'an prochain.
Je pointe un "possible" scénario, qui, s'il se réalisait, serait catastrophique.

Maintenant, tu sais, le plus probable selon moi reste que Lacazette fasse une meilleure seconde partie de saison, finisse à 15,16 buts, et parte bel et bien pour 35 millions.

Note, que, même avec ça, sans LDC, vous seriez quand même toujours pas au mieux.

C'est atroce combien les Coupes d'Europe sont indispensable à la stabilité économique des clubs...
Les Bad Gones a Jean Bouin - excellent symbole pour fermer Gerland.
Quand j'étais môme (époque Chiesa-Di Nallo-Lacombe-Domenech), le coeur du stade battait a Jean Bouin.

J’espère que Bergougnoux marquera ce soir.
Et je sais que les BG ne lui en voudront pas, il sera probablement le seul lyonnais prêt a mourir en dernier buteur héroïque a Gerland.
Autant il y a quelques mois, je m'inquiétais pas de la situation, étant persuadé que Lyon reprendra une marche en avant avec des résultats probants et finirait deuxième du championnat vu les difficultés rencontrées par Marseille et Monaco et dans une moindre mesure St Etienne (qui étaient et sont toujours à mes yeux nos concurrents les plus à mêmes de nous chiper cette place).
Autant maintenant je commence à m'inquiéter et j'ai peur que l'on arrive pas à accrocher cette deuxième place qui sera, à mes yeux, un des facteurs de la réussite du projet "grand stade" engagé depuis quelques années.

Si l'on rate cette deuxième place, ce sera compliqué pour la saison prochaine financièrement entre le remboursement du stade et les salaires des joueurs.

Si l'on accroche la deuxième place, ce serait génial. On oublie cette saison qui nous aura servi de leçon et aura donné de l'experience à nos jeunes. Avec un peu de chance, Aulas retient aussi la leçon et nous change la cellule de recrutement et le staff medical pour des belles années à venir.

Oui je sais je suis un peu optimiste :)
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Phil...
@ Baldé,

Note que tout mon commentaire est blindé de "SI".
Aucune idée de ce qui se passera l'an prochain.
Je pointe un "possible" scénario, qui, s'il se réalisait, serait catastrophique.

Maintenant, tu sais, le plus probable selon moi reste que Lacazette fasse une meilleure seconde partie de saison, finisse à 15,16 buts, et parte bel et bien pour 35 millions.

Note, que, même avec ça, sans LDC, vous seriez quand même toujours pas au mieux.

C'est atroce combien les Coupes d'Europe sont indispensable à la stabilité économique des clubs...


Honnêtement financièrement je ne m'inquiète pas trop. Déjà le stade est pratiquement fini, et surtout je pense que les droits de Premier League (voire de Championship), conjugués à la réussite improbable de joueur comme Payet, Martial, Ngolo Kanté, A. Ayew, Mahrez ou Sissoko augure d'un nouveau modèle économique ds lequel les clubs français avec un centre de formation reconnu pourront se débarrasser de leurs "pépites" d'une saison tous les ans, moyennant 20M par tête. C'est moche, c'est instable au possible, mais tu m'accorderas que ces deux adjectifs s'accordent bien au football professionnel moderne.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
960 13