Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Nantes (2-0)

Lyon tranquille contre Nantes

Plus fort, l'Olympique lyonnais s'est offert une septième victoire consécutive en championnat en s'imposant sereinement contre un faible FC Nantes grâce à des buts de Memphis Depay et de Bertrand Traoré (2-0). Une victoire qui permet à l'OL de grimper provisoirement à la seconde place qualificative pour la Ligue des champions.

Modififié

Lyon 2-0 Nantes

Buts : Depay (39e) et Traoré (68e) pour Lyon

79. C'est un beau chiffre, 79. Un chiffre presque rond, presque majestueux, grand, pas loin de l'immense cent. Et ce samedi soir, l’Olympique lyonnais l'aime encore davantage. Car ils ont beau avoir remporté sept titres consécutifs de Ligue 1 entre 2002 et 2008, jamais les hommes de Jean-Michel Aulas n’auront connu une saison aussi prolifique sur le plan offensif. 79 buts inscrits cette saison en championnat donc, soit deux de plus que le précédent record qui datait de l’an dernier. Il reste désormais trois rencontres aux Lyonnais pour aller chercher le record national du RC Paris qui avait planté la bagatelle de 118 buts lors de la saison 1959-1960. Et si l'OL s'enthousiasme de ce genre de détail, c'est forcément parce que ces buts lui ont permis de gagner.

Memphis plus fort que Tătăruşanu


Visiblement heureux de la victoire à Dijon le 20 avril dernier (2-5), Bruno Génésio ne touche pas à son onze de départ. Ni à son nouveau 4-4-2 losange, malgré le retour dans le groupe de Mariano Díaz. Une tactique qui fonctionne, puisque les Lyonnais prennent d’entrée le contrôle du ballon et se montrent les premiers dangereux sur une praline de Bertrand Traoré que repousse Ciprian Tătăruşanu (6e).


Bien décidé à ne pas prendre de but, le portier roumain empêche même Memphis Depay d’inscrire un sublime retourné ronaldesque en le repoussant dans les pieds de Traoré, qui voit sa frappe à bout portant rebondir sur la barre transversale (11e). Acculés pendant dix minutes, les Nantais sortent légèrement la tête de l’eau, profitant des espaces sur les côtés pour alimenter Préjuce Nakoulma de centres, mais l’attaquant burkinabé n’est pas Emiliano Sala – suspendu pour la rencontre – et voit sa tête captée par Anthony Lopes (20e). Alors que la pause arrive à grands pas, l’OL repart de l’avant : Nabil Fekir trouve Memphis Depay, qui s’amuse de son futur coéquipier Léo Dubois avant d’envoyer une frappe sèche du gauche que Ciprian Tătăruşanu ne peut que laisser transpercer ses filets (1-0, 39e).

Tătăruşanu, seul au monde


Désireux de ne pas se faire peur, l’Olympique lyonnais attaque le second acte comme il a terminé le premier. À savoir dans le camp nantais. Problème, Ciprian Tătăruşanu est toujours aussi chaud bouillant dans ses bois et s’interpose sur une frappe de Nabil Fekir (54e). Et les rares fois où le portier roumain semble battu, son poteau lui vient en aide pour détourner la tête d’Houssem Aouar (50e). Quand son défenseur Koffi Djidji n'est pas là pour sauver sur sa ligne une volée de ce même Aouar (58e).


Dépassée défensivement, la défense nantaise va finir par craquer sur un slalom de Memphis Depay, qui manque légèrement sa conduite de balle avant de voir Bertrand Traoré en profiter pour faire parler sa patte gauche (2-0, 68e). Battu à deux reprises, Ciprian Tătăruşanu refuse d’aller chercher le ballon une troisième fois dans ses filets et claque une sublime double parade devant Traoré et Fekir (70e). Le léger réveil des Nantais en fin de rencontre ne changera rien. Avec cette victoire, l’Olympique lyonnais s’empare provisoirement de la seconde place du classement (tandis que les Canaris disent quasiment adieu à l’Europe). Et brandit son 79.



Lyon (4-4-2) : Lopes - Rafael, Marcelo, Morel, Mendy - Tousart, Aouar, Ndombele (Ferri, 79e), Fekir - Depay (Cornet, 87e), Traoré (Mariano, 75e). Entraîneur : Bruno Génésio.

Nantes (4-2-3-1) : Tătărușanu - Dubois, Pallois, Djidji, Lima - Moutoussamy, Touré - Thomasson (El Ghanassy, 69e), Rongier, Iloki (Bammou, 74e) - Nakoulma (Coulibaly, 69e). Entraîneur : Claudio Ranieri.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 10:19 Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 83
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    samedi 19 mai Joueurs et supporters de l'Atlético demandent à Griezmann de rester 20 samedi 19 mai Parme est de retour en Serie A ! 48
    À lire ensuite
    Leigh sans pression