Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Lyon tout là-haut, Nicollin aussi

En écrasant le promu Strasbourg grâce à des doublé de Nabil Fekir et Mariano Diaz (4-0), Lyon s'est installé en tête de la L1. Montpellier a battu Caen et l'a fait pour une seule personne : Louis Nicollin, véritable héros de la soirée.

Modififié

Lyon 4-0 Strasbourg

Buts : Mariano (23e, 61e), Fékir (59e sp, 90+1) pour Lyon


Si le tournoi de bière-pong d’avant match aurait sûrement été remporté par les Strasbourgeois s’ils avaient été invités, sur le terrain, il n’y a pas eu photo. Après un début de match franchement moyen, marqué par un énorme loupé de Memphis Depay, les Lyonnais ont ouvert le score par Mariano Diaz, la recrue polémique de l’été. Et l’ancien joueur de la réserve du Real a définitivement répondu aux critiques en claquant un doublé à l’heure de jeu, après le penalty transformé trois minutes plus tôt par capitaine Fekir. Mis sur orbite par son duo d’attaque, l’OL a enfoncé le clou par son nouveau patron Fekir en fin de match, suite à un joli geste technique de Maxwel Cornet. Ouais, rien ne pouvait arriver aux Lyonnais ce soir. De son côté, Strasbourg manque complètement son retour en L1 après neuf ans d’absence et est déjà lanterne rouge.


Saint-Étienne 1-0 Nice

But : Bamba (4e) pour Saint Etienne


La bonne affaire du soir. Dans un Geoffroy-Guichard tristement vide à cause d’un huis clos partiel des deux kops, l’AS Saint-Étienne a surpris son monde en offrant un jeu léché assorti d’un pressing haut. Face à des Niçois amorphes, à peine dangereux sur coups de pied arrêtés, les Verts ont vite trouvé la faille par Jonathan Bamba (4e). À la suite d'une percée de Hamouma, Tanane sert parfaitement le joueur prêté à Angers l'an dernier. Séduisants, les Stéphanois ont aussi profité de l’absence de Seri pour préserver le score. Les Stéphanois peuvent remercier Oscar Garcia, qui semble déjà avoir posé sa patte sur sa nouvelle équipe... même si cette dernière est retombée dans ses travers par la suite et s'est bien fait secouer par des Niçois qui ont semble-t-il déjà la tête à Naples.


Metz 1-3 Guingamp

Buts : Roux (15e) pour Metz // Briand (39e sp), Blas (70e) et Diallo (81e) pour Guingamp

Du beau monde à Metz pour cette première journée de Ligue 1 face à Guingamp, avec Florent Malouda en tribunes et la recrue guingampaise Pedro Rebocho sur le terrain, arrière gauche de métier, et accessoirement rappeur portugais. Mais le MC a manqué de flow dans son couloir gauche pris d’assaut par les hommes de DJ Hinschberger, malins jusqu’à l’ouverture du score de Nolan Roux sur un centre enroulé de Cohade. Une action signée "vétérans de l'AS Saint-Etienne". Mais à Guingamp, on va de l’avant. C’est Jimmy Briand qui a relancé l’EAG sur penalty juste avant la mi-temps, après une faute indiscutable de Bisevac sur Ikoko. Cette égalisation a assommé les Grenats, avant que Blas ne donne l’avantage aux Bretons sur un contre (70e). Gourmand, Blas a délivré dix minutes plus tard un caviar pour Diallo seul dans la surface, dont la reprise du bout du pied est aussi moche qu’efficace. Metz défend toujours aussi bien.


Montpellier 1-0 Caen

But : Camara (58e) pour Montpellier


Ce soir, tout Montpellier rendait une dernière fois hommage à Louis Nicollin à la Mosson. Après une vidéo, des tifos et une minute de silence poignante, le foot reprenait ses droits, pour le plus grand plaisir de Loulou. De là où il est, il a assisté aux larmes de son fils et de Der Zakarian en début de match, et c’est à peu près tout. Sinon, Nicollin s’est sûrement bien foutu de la gueule de la nouvelle coupe de cheveux d'un Bérigaud en mode Beckham. Un modèle également copié sur le terrain par l’ancien joueur d’Évian, au moment de déposer un centre parfait sur la tête de l’éternel Souleymane Camara au deuxième poteau (55e). Dans la foulée, Julien Féret s'est vu refuser un but, avant que le match ne redevienne très fermé. La faute notamment de Michel Der Zakarian, qui a l’air autant ambitieux dans le jeu que lors de ses passages à Reims et Nantes. Pas grave, le foot était secondaire ce soir à la Mosson, qui s’est levée une dernière fois pour son président à la 74e minute, âge ultime de Loulou et date de fondation du club.


Troyes 1 - 1 Rennes

Buts : Grandsir (46e) pour Troyes // Tell (68e) pour Rennes

Malgré le 0-0 trompeur à la pause, cette rencontre a sûrement été la meilleure de la soirée. Entre des Rennais fringants et des Troyens lents à démarrer mais toujours aussi séduisants, on aurait bien eu envie d’être au stade de l’Aube. Si la première mi-temps a été riche et emballée, le spectacle est resté aussi agréable que peu prolifique. Un manque de réalisme brisé par le comte de champagne, Grandsir, dès le retour des vestiaires, à la suite d'un gros travail de Niane sur le côté gauche. Ce va-et-vient a été plutôt plaisant et a vu les Rennais recoller au score après l’heure de jeu. Sur un débordement éclair et un centre rasant de Mubélé, Jordan Tell, fraîchement entré en jeu, a égalisé. Tell est la réponse.

Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:42 Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 59
Hier à 15:49 Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:05 Pas de sanction pour Rabiot 77 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue Hier à 12:48 Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 25 Hier à 12:29 Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 9
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:04 L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21 mardi 22 mai La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 mardi 22 mai Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 15