En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Lyon tient son nouveau (petit) Vélo'v

C'est désormais officiel : Mathieu Valbuena a rejoint l'Olympique lyonnais après sa pige d'un an en Russie. S'il va devoir essuyer les critiques des Marseillais, les Lyonnais, eux, ont tout intérêt à lui réserver un accueil des plus chaleureux.

Modififié
C'est l'un des grands feuilletons du mercato estival qui a pris fin ce mardi après-midi à 17 heures, à Lyon. Après plusieurs semaines de tractations, de rapprochements, d'éloignements, de discussions et de « on-dit » , Mathieu Valbuena s'est finalement engagé avec l'Olympique lyonnais. Et nul doute que son choix déclenchera, dans les jours, les semaines et les mois à venir, des réactions de haine et de rancœur de la part de ceux qui l'ont adoré pendant huit ans à Marseille. Peut-on dire de ces réactions qu'elles sont normales ? Oui. Et non. Oui, parce que signer dans un club rival, même lorsqu'on n'est lié par aucune promesse, reste un acte de trahison. Non, parce que le milieu de terrain ne fait que ce qu'il pense bon de faire dans l'optique de l'Euro 2016. En signant à Lyon, Mathieu Valbuena rétablit la course d'une carrière qui avait pris une tournure plus qu'improbable, en août 2014. Et vient apporter à Lyon beaucoup de ses immenses qualités. Et quelques défauts que le monde du football lui connaît.

Insertion facile dans le peloton


À l'image de Pascal Olmeta en 1993, qui n'avait pas bénéficié de l'hospitalité lyonnaise lors de son arrivée à Gerland, Mathieu Valbuena risque de devoir se donner pour être accepté par les supporters sceptiques quant à son arrivée. Et sur le terrain, il aura toutes les clefs en mains pour prouver au club qu'il était l'homme de la situation. Avec lui, Hubert Fournier tient enfin un vrai n°10. Un homme agile, habile balle aux pieds et rapide. Nul doute que Mathieu Valbuena s'intègrera parfaitement à la pointe du désormais fameux losange lyonnais. Et, puisqu'une bonne nouvelle n'arrive que très rarement seule, ce positionnement permettra à Nabil Fekir de retrouver le poste dans lequel il se sent le plus à l'aise, en attaquant de soutien, derrière Alexandre Lacazette. Si ce transfert est avant tout perçu comme une nécessité – puisqu'Hubert Fournier devait palier la longue blessure de Clément Grenier – ce n'est en aucun cas un dépannage. Mathieu Valbuena est un joueur de talent et d'expérience, et ce n'est sûrement pas pour rien qu'il est l'un des cadors de l'équipe de France sous l'ère Deschamps.

Avec cette arrivée, Lyon espère donc booster encore un peu plus son animation offensive et s'armer pour un calendrier qui s'annonce bien plus chargé que celui de la saison précédente. Le trio Lacazette – Fekir – Valbuena a tout pour faire saliver, bien que certains émettent des réserves sur le fait que les trois joueurs puissent évoluer ensemble. Il est vrai qu'à un an de l'Euro, chacun pourrait décider de jouer pour la convocation au détriment du collectif. Mais il est également tout à fait possible qu'une émulation naisse de cette association et permette aux trois joueurs de se mettre à leur avantage sans éclipser ses partenaires. Cette arrivée va donc logiquement pousser Claudio Beauvue sur le banc. Logiquement, car encore une fois, le but de ce recrutement est de gagner en profondeur de banc, un facteur qui faisait cruellement défaut à l'Olympique lyonnais ces dernières saisons. Est-ce vraiment un mal d'avoir un attaquant de bon niveau en tant que doublure d'un autre attaquant de haut niveau ? Pas vraiment. D'autant plus que la logique voudrait aussi que ces deux attaquants soient mis en concurrence. Un élément certes nouveau pour Hubert Fournier, mais qui ne peut que pousser les joueurs à donner le meilleur d'eux-mêmes.

Le croyant est heureux, le sceptique est sage


Bien évidemment, crier victoire pour un coup de crayon sur un contrat serait dangereux et les sceptiques ont de bonnes raisons de l'être. Tout d'abord parce que Mathieu Valbuena est « vieux » . Et les 31 bougies qu'il devra souffler en septembre prochain ne ravissent pas vraiment les incrédules qui savent bien qu'à cet âge là, les footballeurs sont plus souvent sur la pente descendante que sur un nuage. Ceci explique d'ailleurs pourquoi la piste Belhanda posait moins de soucis, le milieu de terrain n'ayant que 25 ans. L'autre critique émise par certains supporters, c'est que Valbuena n'est en fait pas un vrai meneur de jeu, mais qu'il est en réalité un joueur très comparable à Fekir. Et deux corps de même nom se repoussent souvent... Là encore, la piste Belhanda jouissait d'un avantage certain, le joueur de Kiev étant plus considéré comme un vrai 10. Ce qui dérange, enfin, mais ce qui tient plus de la rumeur, c'est l'ego un peu trop développé de Mathieu Valbuena qui risquerait de prendre un peu trop de place dans un vestiaire bien soudé.


Ces remarques, fondées pour la plupart, n'ont pourtant pas eu l'air de déranger le milieu de terrain lors de son exil en Russie. La saison dernière, Petit Vélo a distribué la bagatelle de onze passes décisives. Essoufflé ? Que nenni ! Mathieu Valbuena, qui a joué quatre matchs cette saison avec le Dynamo Moscou semble marcher sur l'eau. Il a déjà inscrit deux buts et délivré deux passes décisives. Autant dire que le milieu de terrain arrive à Lyon en forme. Une arrivée qui pose des questions, bien entendu, mais qui va aussi permettre d'apporter des réponses à certaines autres. Et la question qui vient de trouver sa réponse à Lyon est la suivante : qui va enfin réussir à tirer des coups de pied arrêtés normalement ? En bref, l'arrivée de Mathieu Valbuena divise (un peu). Les sceptiques doutent, les passionnés misent tout. Les premiers ont tout à gagner, les seconds tout à perdre. Mais la beauté du jeu réside dans le risque. Et dans la grâce de Mathieu Valbuena.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17