1. //
  2. //
  3. // Lyon-Monaco (6-1)

Lyon terrasse Monaco et file en Ligue des champions

Après une formidable première mi-temps durant laquelle ils ont trouvé le chemin du but à quatre reprises, les Lyonnais s’imposent très facilement contre Monaco (6-1). Les hommes de Bruno Génésio sont donc assurés (à 99%) de terminer le championnat à la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des champions.

Modififié
7k 103

Lyon 6-1 Monaco

Buts : Ghezzal (3e), Lacazette (8e, 35e, 80e), Yanga-Mbiwa (34e, 59e) pour Lyon // Carvalho (41e) pour Monaco

Il serre les poings, large sourire aux lèvres. À côté de lui, Gérard Collomb, le maire de la ville de Lyon, est fou de joie. On joue la 35e minute de jeu de ce Lyon-Monaco, qu’il avait lui-même qualifié de « finale pour le championnat de France » le week-end dernier, et son Lyon mène 4-0. Jean-Michel Aulas y pense depuis longtemps à ce samedi 7 mai, depuis très longtemps même. Au soir de la 25e journée après une victoire 0-3 à Angers en février dernier, il affirmait avoir déjà coché cette date au marqueur sur son calendrier, alors que Lyon pointait à dix longueurs des Monégasques au classement. Ce samedi, dans le stade qu’il a lui-même imaginé et aidé à faire sortir de terre, le président lyonnais peut être heureux. L’Olympique lyonnais vient de manger son adversaire direct dans la course à l’Europe. Jean-Michel Aulas, Lyon et les six joueurs titulaires formés au club n’ont pas seulement gagné un match. Ils ont gagné le droit de disputer la Ligue des champions au Parc Olympique lyonnais la saison prochaine.

4 buts en 35 minutes


C’est devant 57 000 spectateurs survoltés que Lyonnais et Monégasques font leur entrée sur la pelouse du Parc Olympique lyonnais. Les Gones arborent leur nouveau maillot dont le design rappelle la tenue du milieu des années 2000 époque Renault Trucks et exploits sur la grande scène européenne. Cela tombe bien, c’est d’Europe et de Ligue des champions dont il s’agit ce samedi à Décines pour la « finale » pour la deuxième place du championnat. Et les Lyonnais l’ont parfaitement compris, une finale ne se joue pas, elle se gagne. Dès la troisième minute de jeu, Rachid Ghezzal, bien servi par Alexandre Lacazette, profite d’une maladresse défensive d’Andrea Raggi pour aller défier Subašić. Le gaucher, natif de Décines, ne tremble pas et glisse le cuir – du droit – entre les jambes du portier croate. Monaco et Jardim sont sonnés. Et le pire reste à venir pour les joueurs du Rocher. Cinq minutes plus tard, Darder combine avec Ghezzal côté droit. L’Espagnol centre en retrait pour Lacazette, étrangement seul dans la surface monégasque, qui reprend sans contrôle du droit. Subašić, impuissant, ne bouge pas. 2-0. Le navire monégasque coule, tandis que le Parc OL chavire de bonheur. Les Monégasques tentent de réagir en contre, mais Umtiti et Yanga-Mbiwa veillent au grain. Jordan Ferri et Sergi Darder règnent sans partage sur le milieu de terrain, étouffant leurs adversaires. Et les hommes de Jardim se montrent bien trop fébriles défensivement. Lacazette puis Jallet, oubliés par Carvalho et Raggi, manquent la balle de 3-0 au quart d’heure de jeu.

Les Monégasques, complètement déboussolés dans cette première demi-heure de jeu, vont même boire le calice jusqu’à la lie en étant réduits à dix après les deux cartons jaunes récoltés en deux minutes par leur attaquant Lacina Traoré. Les Lyonnais en profitent et continuent de pousser. Cornet veut lui aussi participer au festival offensif, mais son but est refusé pour une position de hors-jeu. Monaco ne met plus le pied sur le ballon et laisse Yanga-Mbiwa inscrire le troisième but de la rencontre sur corner à la 34e. Une minute plus tard, Ferri, dans tous les bons coups ce soir, bute sur Subašić. En embuscade, Lacazette s’appuie sur Jallet qui le sert entre Raggi et Carvalho, balle piquée, 4-0. Et seulement 35 minutes jouées, de quoi se pincer pour y croire. Sûrement trop d’émotions pour Anthony Lopes qui se trouve sur deux sorties consécutives avant la mi-temps. Carvalho en profite et vient réduire la marque avant la pause.

Mapou s’offre un doublé, Lacazette un triplé


La deuxième mi-temps commence plus timidement. Les Lyonnais se contentent de faire tourner. Ghezzal régale le public par ses gestes techniques. Il trouve Lacazette sur corner, mais Lemar prive l’international français du triplé en dégageant le ballon sur sa ligne. Et la défense monégasque est de nouveau mise sous pression sur le corner suivant. Jallet trouve le poteau, mais Mapou suit bien et propulse le ballon au fond des filets pour s’offrir un doublé. Un joli moyen de finir la saison devant son public pour celui qui était sifflé par Gerland lors de ses six premiers mois entre Rhône et Saône. Dirar tente de sauver ce qui peut encore l’être côté monégasque, mais se heurte au poteau de Lopes. Ghezzal et Ferri s’essayent de loin, faisant passer un frisson dans les travées du Parc OL. Les supporters des Gones lancent même une ola au moment où Nabil Fekir fait son entrée sur la pelouse. Le spectacle se trouve d’ailleurs plus en tribunes que sur la pelouse dans le dernier quart d’heure du match, même si le trident offensif Lacazette-Fekir-Ghezzal, bien servi par Grenier et Darder, continue de faire souffrir la défense de l’ASM. Lacazette, parfaitement lancé par l’Espagnol, parachève le succès lyonnais en inscrivant son troisième but de la soirée avec l’aide du poteau, son 21e de la saison. Un bel appel du pied à Didier Deschamps à cinq jours de l’annonce de sa liste pour l’Euro. Le public du Parc OL finit la rencontre en scandant le nom de l’attaquant international, en espérant le voir rester à Lyon la saison prochaine. Cette qualification en Ligue des champions pèsera sans doute lourd dans la balance.

Résultats et classement de la Ligue 1

Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Mangeclous Niveau : CFA2
Bruno, Jean-Michel, je vous aime. Sans plus aucune réserve ce soir.
Putain c'était magnifique la mise à mort du projet baudruche monégasque par une jeune et super fraiche équipe lyonnaise.

L'intelligence de darder , la polyvalence de lacazette , le génie de guezzal bouhaa magnifique.

Le petit moment christique avec la rédemption du béhémoth mapou wow.


Si lyon garde lacazzette , dégage valbuena et grenier tout en recrutant intelligemment ça peut donner de grandes choses l'an prochain.


Coté monaco , la buadruche s'est dégonflée .La tristesse absolue.


Mon état d'esprit en regardant le match:


https://www.youtube.com/watch?v=g3C7DECI0jU
Grosse pensée ce soir à Cheric Zghemmfour, qui depuis juillet nous a seriné que Lyon finirait au-delà de la 5ème place (en rajoutant chaque fois un peu plus dans le "vous verrez, je vous l'avais bien dit" au fur et à mesure des défaites), et qui pas plus tard que cet après-midi annonçait un 0-0...

Après la malédiction SoFoot, sa communauté a donc une malédiction Cheric Zghemmfour.

J'ai hâte de connaître tes pronostics pour l'Euro mec !
Frenchies Niveau : CFA
Note : 2
Lacazette, 11 buts en 9 matchs (en 2 mois)

Giroud, 5 buts en 2016 (24 matchs, 13 titu) dont 2 contre une équipe de seconde div




qui va aller à l'euro ?

Deschamps, je t'aime
Bon après plus sérieusement, on revient de loin et on le doit majoritairement à la faiblesse incroyable de la L1 cette année, dont Monaco est l'exemple le plus flagrant.

On a vite vu comment la saison dernière, emballante, s'est révélée très difficile pendant 6 mois. Il va falloir nettement mieux gérer le recrutement, autant au niveau des départs que des arrivées, et savoir augmenter l'intensité sur 90 mn pour pouvoir espérer du mieux en C1... Mais au moins, on y sera, et Dieu (Aulas ?) sait que c'était pas gagné en janvier !
Ravière Pastauré Niveau : National
Note : 2
LACAZETTE A L'EURO
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Lacazette/Gameiro à la place de Giroud/Gignac.

Ce serait beau
Ronahldoignon Niveau : CFA
Note : 2
Darder c'est juste dingue la progression du mec sur ces derniers mois !

J'espère qu'on va l'installer durablement comme titulaire.

Ensuite si Lacaz', Fékir et Ghezzal reste on se met bien.

Faudra juste pas refaire les conneries du début de saison.
Note : 1
Je ne suis pas du genre à cirer les pompes du vieux JMA, mais je suis tout de même impressionné à posteriori de l'attitude sereine affichée en Janvier lorsqu'on l'OL était au bord du précipice.
Promouvoir Genesio puis prédire une "finale pour la deuxième" place avec dix points de retard sur Monaco demandait vraiment une vision à long terme et une ambition certaine.
Alors que l'on se moque souvent de la mentalité "petits bras" des sportifs français, il faut saluer ce président qui voit haut même dans les moments les plus difficiles, car cette deuxième place vient grandement de sa capacité à garder le cap et l'ambition dans une position qui faisait encore rire tout le pays.
Difficile d'imaginer que cette posture du début d'année n'ait pas influencé ses joueurs.... c'est là qu'on voit que la culture de la gagne, au niveau française, est unique à Lyon.

Je vais peut-être me récolter quelques -1 des nombreux ennemis d'Aulas, je vais sûrement donner du grain à moudre à ceux qui disent que les supporters lyonnais font de ce mec une sorte de dieu vivant, de manière assez risible.
Mais je n'en ai cure car il m'a impressionné cette fois-ci.
On va pas se mentir les mecs, je suis mal, en position foetale dans mon lit, bouteille de Black en guise de biberon! Le doublé de Yanga m'a achevé! Je me souviendrai ptet demain que c'est que du foot!
Les derniers matchs ne presageaient rien d'extraordinaire mais en se plantant dans les grandes largeurs comme on vient de le faire, on ne merite pas mieux que la 3eme place et d'etre encore eliminé au tour preliminaire de C1...si Ben Arfa ne decide pas de nous la prendre parce que vu comment les joueurs semblent avoir abandonné, tout devient possible! J'ignore comment Jardim a pu se planter autant au pire moment mais bon c'est tellement rare que perso j'espere qu'il va quand meme rester, on ne trouvera pas mieux de toutes facons! Felicitations aux lyonnais!

P.s: Lacina je sais que tu ne me lis pas mais vas bien te faire enculer avec du papier de verre!
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Il y a que moi qui ait trouvé la réalisation de BeIn malsaine à montrer la tête de Valbuena à chaque but de Lyon ?
Ravière Pastauré Niveau : National
Message posté par Frenchies
Lacazette, 11 buts en 9 matchs (en 2 mois)

Giroud, 5 buts en 2016 (24 matchs, 13 titu) dont 2 contre une équipe de seconde div




qui va aller à l'euro ?

Deschamps, je t'aime


Non mais laisse tomber...

On a un mec qui marche sur l'eau en Europe et en Liga, un autre qui est parmi les meilleurs buteurs de L1 depuis 3 ans... Pour au final se retrouver avec Giroud et Gignac.
Stephane_Guivar'ch Niveau : DHR
Si Lyon continue sur cette lancée (et je dis bien "si"), le PSG aurait plutôt intérêt à pas trop se relâcher l'an prochain pour le titre en L1 ? Bon sur ce match ok Monaco défend comme une équipe de DHR, mais depuis 2 ou 3 mois y'a des séquences de jeu sympatoches.

A voir en fonction du mercato, et des compétences réelles de Génésio, mais si une équipe pouvait au moins faire illusion et maintenir un semblant de suspens l'an prochain... Ce serait cool.
Toulalan2000 Niveau : District
On revient de tellement loin, ouais. Je crois qu'on était même pas dans les 10 premiers en décembre janvier, j'avais commencé à douter... Heureusement qu'il y avait pas beaucoup de concurrence cette année. Quel dommage qu'on ait raté cette première partie de saison quand même ! On aurait pu embêter le PSG en haut du classement pendant un bon moment. Peut être l'année prochaine, qui sait ?

HS : Avis aux amateurs de Premier League, vous trouvez pas que le maillot de Lyon ressemble ÉNORMÉMENT à celui de Crystal Palace exter ? Ça existe pas les copyrights sur les design de maillot ? (ma question est peut être conne)

Pour vous faire votre avis : http://www.footpack.fr/wp-content/uploa … 5-2016.jpg
Un peu déçu pour les monégasques, cela sentait déjà le craquage avec la dernière rencontre ou ils ont été inquiétants.

C'est dommage qu'ils n'aient pas tenu mentalement jusqu'au bout, ils pouvaient mieux négocier cette dernière ligne droite.
Il faut essayer d'oublier très vite cette contre-performance pour finir la saison de belle manière, ils n'ont pas démérité.

Félicitations aux lyonnais qui ont bien préparé leur "finale", au vu du score ils n'ont rien laissé au hasard, il sont allés chercher leur victoire.

Et aux toulousains également
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par le horla
Putain c'était magnifique la mise à mort du projet baudruche monégasque par une jeune et super fraiche équipe lyonnaise.

L'intelligence de darder , la polyvalence de lacazette , le génie de guezzal bouhaa magnifique.

Le petit moment christique avec la rédemption du béhémoth mapou wow.


Si lyon garde lacazzette , dégage valbuena et grenier tout en recrutant intelligemment ça peut donner de grandes choses l'an prochain.


Coté monaco , la buadruche s'est dégonflée .La tristesse absolue.


Mon état d'esprit en regardant le match:


https://www.youtube.com/watch?v=g3C7DECI0jU


Grenier comme remplaçant si il accepte ça on peut encore le garder.
Valbuena par contre a quoi il va servir? Il vaut mieux pour toutes les parties une séparation à l'amiable...

Darder ce saint homme <3<3<3
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 1
Dupraz en EDF ... !!!
Note : 1
Pour parler du terrain, je salue aussi la performance monstrueuse de Mapou, ponctuée par un doublé hilarant. Il a été détesté durant six mois et parfois critiqué outre mesure. Et pourtant, il a su rester fort dans sa tête pour fournir une deuxième partie de saison de haut niveau (par rapport à Ligue 1). On a retrouvé le Mapou du titre montpelliérain.

Je veux tirer mon chapeau à Darder qui reste discret et qui a subi selon moi une injustice toute cette saison en étant le premier fusible à sauter dès que ça se passait moins bien ou même quand ça se passait très bien.
Sa performance de ce soir montre qu'il peut être celui qui donne du charme à notre milieu de terrain. Un charme original en Ligue 1, fait de passes extraordinaires et de buste redressé.

Ensuite, je n'oublie pas le début de saison horrible de Lacazette. Entre blessures et mauvaise volonté affichée, il était devenu difficile pour moi de le supporter. Je n'oublie pas et cette réserve restera dans mon coeur pendant toute sa carrière, peut-être.
Mais, en dehors de ça, quel joueur ! C'est une vraie leçon pour ceux qui partent vite de la Ligue 1. En restant à Lyon plusieurs saisons, Lacazette a réussi à développer son jeu, à le rendre mâture, à lui développer des allures de leader. Il n'a pas de point faible, aussi bien techniquement, tactiquement et physiquement. Il peut partir de Lyon tranquille, même si tous les supporters ne refuseront pas de le revoir au POL.

Et, surtout, bravo à Genesio. J'ai douté, comme tout le monde. Mais voilà un vent de rafraîchissement sur la Ligue 1 avec un jeu où l'attaque n'est pas négociable, même en infériorité numérique (cf le match face à Nice). J'ai été impressionné par le pressing qu'il a su mettre en place et par une culture tactique aiguisée qui fait presque tâche en Ligue 1.
Il faudra confirmer, on dit souvent que c'est le plus dur, mais il a montré de belles promesses qui donnent le sourire et apaisent le coeur.

Il va sans dire que j'ai passé une bonne soirée.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7k 103