1. // Lige Europa
  2. // 4e journée
  3. //
  4. // Bilbao/Lyon (2-3)

Lyon sort le vice-champion

Comme il y a deux semaines à Gerland , l’OL est sorti vainqueur de son duel avec l’Athletic Bilbao (3-2). La victoire de la qualif’ pour les Lyonnais, qui ont ouvert la porte de sortie à des Basques dominateurs mais beaucoup trop fragiles.

Modififié
0 27
Athletic Bilbao 2-3 Lyon
Buts : Herrera (47è) et Aduriz (54è, sp) pour Bilbao ; Gomis (22è), Gourcuff (45è) et Lacazette (62è) pour l’OL


« On a encore la qualification entre nos mains. En gagnant nos trois matchs, on sera au tour suivant. » Ander Herrera et ses petits copains étaient particulièrement confiants pour des gars qui n’avaient pris qu’un point ici même à San Mamés, contre Kiryat Shmona - en trois matchs de C3. Sans parler de leur 14ème place en Liga. Comme à l’aller à Gerland, l’Athtletic a dominé l’OL mais a perdu (3-2). Sa première défaite à San Mamés en compétition européenne depuis presque trois ans et la venue du Werder Brême. Le vice-champion ne verra donc pas les 16èmes de finale de la compétition. Pourtant, les Basques ont tout tenté, sont revenus au score après avoir été menés 2-0 à la mi-temps, mais se sont encore montrés beaucoup trop fragiles pour rivaliser avec la bande à Garde. Les Lyonnais n’avaient besoin que d’un nul pour assurer la qualif, ils ont fait mieux, profitant des largesses défensives basques.


Basques dominateurs vs Lyonnais efficaces


Comme toujours depuis le début de la compétition, Rémi Garde fait quelques modifications au coup d’envoi, Licha Lopez et Malbranque prenant place sur le banc. Bielsa, lui, sait qu’il n’a pas le choix. « On a absolument besoin de gagner » , assurait-il en avant-match. Du coup, les Basques se jettent à l’abordage. Muniain est trouvé une première fois sur le côté gauche, mais il sort une passe toute pourrie. Sur le corner qui suit, Herrera envoie une volée à quelques centimètres du poteau. Les Lyonnais sont prévenus, leur soirée dans le Pays Basque ne sera pas une partie de plaisir. Mais les Rhodaniens ont aussi leurs armes et ont ciblé le point faible des locaux. Les coups de pied arrêtés. Le troisième est le bon pour l’OL, Gomis ne se gênant pas pour mettre un bon coup de tresses et ouvrir la marque (22è). Avec l’excellent Ander Herrera à l’animation et beaucoup de mouvements autour de lui, les Basques tentent de mettre en place leur jeu au sol. Dynamique, mais inefficace. La faute à trop d’imprécisions techniques. L’Athletic campe dans le camp lyonnais, se crée des situations, mais Vercoutre repousse tout. Et quand l’ancien numéro 2 n’est pas là, c’est Réveillère qui sauve sur sa ligne. Ou De Marcos, qui, seul face au but, envoie sa frappe dans les tribunes. Les Basques attaquent bien mais défendent mal. Voire très mal. Quelques minutes après avoir touché le poteau de la tête, Gomis bute sur Iraizoz, mais Gourcuff est là pour conclure (45è). Ça siffle à San Mamés.

Bilbao revient, mais non

C’est dans ce genre de performance que l’on mesure l’importance de Javi Martinez et Llorente dans cette équipe. Dans l’efficacité, offensive et défensive, sur coups de pied arrêté. Et dans l’équilibre de l’équipe. Mais le match est beaucoup trop ouvert pour en rester là. D’autant que Bielsa a sorti un défenseur, Aurtenetxe, pour un ailier, Ibai Gomez. Tactique payante, dans un premier temps. Les Basques reviennent galvanisés et réduisent tout de suite le score par Herrera suite à un gros cafouillage (47è), qui a permis à Amorebieta et son horrible coupe de cheveux de foutre un bon coup de latte à Vercoutre. Ça va trop vite pour l’OL et Gonalons, qui fauche ce diable d’Herrera dans la surface. Aduriz transforme et San Mamés devient fou (54è). Pas pour longtemps. Car dans ce système de jeu, chaque offensive lyonnaise est un supplice. D’autant que l’adresse des Gones est remarquable. Fofana, très bon au milieu, arrache un ballon à un Amorebieta vraiment pas dans le coup et sert en retrait Lacazette, qui ne se pose pas de questions. Boum, l’OL repasse devant (62è). Cette fois, l’Athletic semble K.O. L’intensité est retombée, le pressing n’est plus qu’à moitié effectué, les têtes n’y sont plus. Et Llorente continue à être sifflé et insulté. Va falloir passer à autre chose. Côté lyonnais, Licha, Malbranque et… Ferri sont entrés. Pour assurer la fin de match. Lyon est plus proche du quatrième but que de l’égalisation, mais se contente sans souci du 3-2. L’objectif atteint, il peut penser tranquillement à Sochaux.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'OL sauve encore le football Français. Une habitude ...
BUENA VISTA SOCIAL FUTBOL CLUB Niveau : District
je suis atterré par la médiocrité des commentateurs sur W9.voila, c'est dit.
Que ces lyonnais aillent très loin en europa ligue.
Pour l indice UEFA de la france pour le palmares de l ol. Aulas mériterait de rapporter cette coupe a la France.
A l ol pour leur persévérance.
woody vann halen Niveau : District
Fofana monstrueux sur ce match.Comme dab du spectacle ac Lyon
Par contre on devrait bannir définitivement le penalty de gros lache. C'est juste dégueulasse* ces ralentissements de course avant de frapper.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Une 1 ère mi temps de vieux briscards, cassant le rythme, perdant du temps et deux "contres" a l'Italienne.

On à plus souffert en seconde période certes un arbitrage assez hallucinant sur le 1 er but mais quand même pendant 20 mn Bilbao nous a mis a mal.

Et puis l'OL a su remettre le pied sur le ballon, Bilbao a complètement arrêté son pressing et comme ils jouent sans gardien ça n'aide pas.

So Foot bien joue l'article sur Vercoutre ce jour, ça aurait été bon aussi avec Fofana et Gourcuff qui fait plaisir a voir.
Entiérement d'accord avec toi d'autant plus que le temps d'arret et/ou ralentissement est,il me semble, contraire aux lois du jeu...Quelqu'un aurait le portable de Guy Roux pour avoir confirmation ??
Ouais, il me semblait que c'était interdit d'arrêter sa course d'élan...
Malheureusement, on voit ça de plus en plus et c'est très laid.
@ Bobby Sands

Je n'ai pas son numéro de portable mais j'ai son numéro de Tatoo si tu veux (vu qu'il est de la vieille école)
gros level des lyonnais pour le coup, meme si bilbao est pas aussi chaud cette année, c'est un joli coup d'etre allé les chercher chez eux.
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
J'ai rarement vu un match avec des commentateurs aussi chauvins. Véridique. Même sous l'ère Rolland/Larqué, ce n'était pas aussi abusé.
le chauvinisme de Denis et sa mauvaise foi m'ont rendu dingues, et je suis lyonnais
C'est vrai qu'après le parcours honteux lillois en CL, ça fait plaisir de voir un club qui joue. Même si je ne suis pas fan de l'OL, je dois reconnaitre qu'ils ont toujours le jeu en Coupe d'Europe.
D'ailleurs, Bordeaux aussi joue bien le jeu depuis le départ, et dans une moindre mesure l'OM, même s'ils ont du mal, on ne peut pas leur reprocher de lever le pied, ça change et ça fait plaisir
Llorente persona non grata à San Mames, Bielsa qui ne trouve pas les solutions aux errances défensives et qui se fait hué sur son coaching, Muniain qui disparait petit à petit, ça sent le roussi à Bilbao.
Non mais Muniain à compris comment se faire transférer de Bilbao sans passer pour un paria comme Martinez ou Llorente, devenir mauvais pour que le club n'en veuille plus.

Sinon sérieux, on a presque l'impression qu'on a inversé les coupes cette saison, les trois clubs en europa league jouent à fond, et deux sur trois en CL hum... tentent de jouer.
vinceletah Niveau : CFA
Donc confirmation encore une fois que SoFoot deteste Gourcuff! Quand il se rate l'article ne parle presque que de lui et de SES carences! Et quand il fait une prestation XXL ou il peut finir avec 4 passes decisives si les attaquants ont un peu plus de sang froid, de reussite, sa prestation n'est meme pas vaguement evoque par le moindre petit adjectif!
Celle là, elle fait du bien ... triste de voir bilbao dernier de la classe alors qu'ils sont bien meilleurs que shmona et prague et que sur l'ensemble des 2 matchs c'est séévère de les voir avec 0 point au compteur.
D'ailleurs je rebondis sur le post de nikkofromlyon ... on a fait ça à l'italienne (façon 90's) sur les 2 matchs et franchement c'est jouissif.
Sinon pour les joueurs :

Vercoutre : C'est officiel, Flying Rémy porte un costume Hugo lloris
Réveillère : Muniain c'est la petite perle basque, réveillère le cherche encore
Lovren : Taile XL
Bisevac : Taille XXL
Umtiti : Il a été beaucoup sollicité et il s'en est bien sorti malgré quelques approximations
Gonalons : Grosse activité mais une tendance aux fautes stupides (notemment celle du péno)
Fofana : Steed malbranuqe à le don d'ibicuité ... ce soir il s'appelait Gueïda Fofana. L'homme du match avec rémy
Gourcuff : Très précis sur CPA, précieux dans le jeu et buteur ... Gros match de YOYO
Monzon : Si j'avais su j'aurais pas venu ... CATASTROPHIQUE
Lacazette : Retour en forme pour Laca ... au revoir Jimmy
Gomis : 1 stat incroyable 21éme min 2 tirs et 1 but ... le sosie officiel de whoopy godberg/terence trent d'arby (rayez la mention inutile) a été un vrai poison pour la défense centrale basque
*******
Malbranque : a fait du steed
Ferri : Bonne rentrée du gamin
Lopez : Précieux dans la conservation du ballon, mais pas encore notre Licha

Balbir/Ferreri : La touche Mute s'impose
Note : 1
on parle beaucoup de steed comme notre meilleure recrue...mais que dire de bisevac? je l'ai pas vu rater un match moi pour l'instant

un taulier taiseux qui se permet des petites percées qui font du bien - je dis oui monsieur

par contre j'ai bien peur que monzon soit une grosse banane
nicococo67 Niveau : CFA2
C'est vraiment sympa les matchs de Lyon cette année, que ce soit en championnat ou en L.E. ils font plaisir à voir, pour moi ils sont favoris pour les deux titres; un bon petit doublé quoi!

Et quel but le Lacazette encore, ce mec met des buts de dingue, par contre Gomis c'est pas ça du tout, quelle lenteur e† quelle mollesse dans les frappes, on dirait moi et mon pied gauche, c'est horrible.

Gourcuff s'est acheté un caractère on dirait, en plus d'être bon, il provoque, il a du se déniaisé cet été non? Très agréable à voir jouer.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Gomis bien qu'étant un "faux lent" on lui demande pas de jouer tout en vitesse, mais de servir de point d'appui pour faire remonter le bloc et de s'imposer physiquement face a la défense centrale adverse, rôle qu'il tient généralement très bien et puis ses stats sont incriticables. Hier il a constamment perturbé la relance Basque et est impliqué sur les 2 premiers buts (marquant le 1er).

Quand on veut jouer un jeu plus vif comme face a Bastia il devient moins nécessaire même si jamais complètement inutile.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 27