Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Lige Europa
  2. // 4e journée
  3. // GR I
  4. // Bilbao/Lyon (2-3)

Lyon sort le vice-champion

Comme il y a deux semaines à Gerland , l’OL est sorti vainqueur de son duel avec l’Athletic Bilbao (3-2). La victoire de la qualif’ pour les Lyonnais, qui ont ouvert la porte de sortie à des Basques dominateurs mais beaucoup trop fragiles.

Modififié
Athletic Bilbao 2-3 Lyon
Buts : Herrera (47è) et Aduriz (54è, sp) pour Bilbao ; Gomis (22è), Gourcuff (45è) et Lacazette (62è) pour l’OL


« On a encore la qualification entre nos mains. En gagnant nos trois matchs, on sera au tour suivant. » Ander Herrera et ses petits copains étaient particulièrement confiants pour des gars qui n’avaient pris qu’un point ici même à San Mamés, contre Kiryat Shmona - en trois matchs de C3. Sans parler de leur 14ème place en Liga. Comme à l’aller à Gerland, l’Athtletic a dominé l’OL mais a perdu (3-2). Sa première défaite à San Mamés en compétition européenne depuis presque trois ans et la venue du Werder Brême. Le vice-champion ne verra donc pas les 16èmes de finale de la compétition. Pourtant, les Basques ont tout tenté, sont revenus au score après avoir été menés 2-0 à la mi-temps, mais se sont encore montrés beaucoup trop fragiles pour rivaliser avec la bande à Garde. Les Lyonnais n’avaient besoin que d’un nul pour assurer la qualif, ils ont fait mieux, profitant des largesses défensives basques.


Basques dominateurs vs Lyonnais efficaces


Comme toujours depuis le début de la compétition, Rémi Garde fait quelques modifications au coup d’envoi, Licha Lopez et Malbranque prenant place sur le banc. Bielsa, lui, sait qu’il n’a pas le choix. « On a absolument besoin de gagner » , assurait-il en avant-match. Du coup, les Basques se jettent à l’abordage. Muniain est trouvé une première fois sur le côté gauche, mais il sort une passe toute pourrie. Sur le corner qui suit, Herrera envoie une volée à quelques centimètres du poteau. Les Lyonnais sont prévenus, leur soirée dans le Pays Basque ne sera pas une partie de plaisir. Mais les Rhodaniens ont aussi leurs armes et ont ciblé le point faible des locaux. Les coups de pied arrêtés. Le troisième est le bon pour l’OL, Gomis ne se gênant pas pour mettre un bon coup de tresses et ouvrir la marque (22è). Avec l’excellent Ander Herrera à l’animation et beaucoup de mouvements autour de lui, les Basques tentent de mettre en place leur jeu au sol. Dynamique, mais inefficace. La faute à trop d’imprécisions techniques. L’Athletic campe dans le camp lyonnais, se crée des situations, mais Vercoutre repousse tout. Et quand l’ancien numéro 2 n’est pas là, c’est Réveillère qui sauve sur sa ligne. Ou De Marcos, qui, seul face au but, envoie sa frappe dans les tribunes. Les Basques attaquent bien mais défendent mal. Voire très mal. Quelques minutes après avoir touché le poteau de la tête, Gomis bute sur Iraizoz, mais Gourcuff est là pour conclure (45è). Ça siffle à San Mamés.

Bilbao revient, mais non

C’est dans ce genre de performance que l’on mesure l’importance de Javi Martinez et Llorente dans cette équipe. Dans l’efficacité, offensive et défensive, sur coups de pied arrêté. Et dans l’équilibre de l’équipe. Mais le match est beaucoup trop ouvert pour en rester là. D’autant que Bielsa a sorti un défenseur, Aurtenetxe, pour un ailier, Ibai Gomez. Tactique payante, dans un premier temps. Les Basques reviennent galvanisés et réduisent tout de suite le score par Herrera suite à un gros cafouillage (47è), qui a permis à Amorebieta et son horrible coupe de cheveux de foutre un bon coup de latte à Vercoutre. Ça va trop vite pour l’OL et Gonalons, qui fauche ce diable d’Herrera dans la surface. Aduriz transforme et San Mamés devient fou (54è). Pas pour longtemps. Car dans ce système de jeu, chaque offensive lyonnaise est un supplice. D’autant que l’adresse des Gones est remarquable. Fofana, très bon au milieu, arrache un ballon à un Amorebieta vraiment pas dans le coup et sert en retrait Lacazette, qui ne se pose pas de questions. Boum, l’OL repasse devant (62è). Cette fois, l’Athletic semble K.O. L’intensité est retombée, le pressing n’est plus qu’à moitié effectué, les têtes n’y sont plus. Et Llorente continue à être sifflé et insulté. Va falloir passer à autre chose. Côté lyonnais, Licha, Malbranque et… Ferri sont entrés. Pour assurer la fin de match. Lyon est plus proche du quatrième but que de l’égalisation, mais se contente sans souci du 3-2. L’objectif atteint, il peut penser tranquillement à Sochaux.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Wenger espère un Mondial 2022 plus équilibré 32 il y a 2 heures Tournois rétro vintage indoor 2019 3
Hier à 18:08 La « main » bientôt réformée ? 86 Hier à 17:56 Évra présente sa dinde à sa manière avant Thanksgiving 76

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:13 Gasset tire son chapeau à Génésio 21 Hier à 14:40 Golden Boy 2018 : pas de Mbappé dans les cinq finalistes 100 Hier à 13:12 Plus d’un fan sur deux a déjà été témoin d’un comportement raciste au stade 82
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:41 Les Dorados de Sinaola de Maradona intéressés par Bolt ? 27