Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Evian/Lyon (1-3)

Lyon sécurise sa 4ème place

Au terme d'une partie jouée à deux à l'heure, Lyon l'emporte 3-1 et conforte sa place juste derrière le trio de tête.

Modififié
Evian TG - Olympique Lyonnais : 1-3
Buts: Sagbo (15e) pour l'ETG. Koné (23e), Briand (68e) et Lacazette (90+2e) pour l'OL.

"Je suis déçu pour Rémi Garde qui met tous les atouts pour aller au bout. Les joueurs n'ont pas été sympa avec lui. Ils ont manqué de volonté. Je suis déçu du manque de réalisme et de l'état d'esprit collectif. Nous avons donné l'image d'une équipe qui ne donne pas tout. C'est un gâchis pour l'OL et ses supporters, c'est une question d'orgueil." C'est peu dire que Jean-Michel Aulas n'a pas goûté la contre-performance lyonnaise contre Brest à Gerland dimanche. Après avoir secoué ses joueurs puis nuancé ses propos, JMA attendait une réaction. Pour la forme. Si Lyon n'a plus rien à gagner cette saison, un classement autre que la quatrième place serait malvenu. Il pourra être en partie rassuré. Dans un match sans saveur, ni intérêt, ses joueurs ont assuré l'essentiel.

La première occase est pour Sagbo, lancé par M'Madi, qui bute d'entrée sur Lloris. Gonalons lui répond sur une frappe lointaine qui passe à côté. Le début de match manque de rythme et est relativement équilibré. L'une après l'autre, les équipes combinent sans pour autant créer de décalages. Sur l'un des tout premiers, le threesome savoyard ouvre le score. Wass, propulsé sur son aile, déborde Gonalons, centre et offre un petit délice pour Sagbo qui conclut du plat du pied. Les Lyonnais ne proposent pas grand chose en réponse, pour être honnête. Hésitant dans le jeu, ils répondent donc sur coup de pied arrêté. Koné égalise d'une tête rageuse sur un corner de Gourcuff dix minutes plus tard. Et le match reprend son rythme bien pépère. Ça se sent, les deux équipes n'ont plus rien à gagner, et du coup jouent par à-coups, sans se stresser ni se presser. A la demi-heure, Briand, bien servi par Cissokho, bute sur Andersen. Gourcuff et Gomis, qui, eux, attendent bien un petit quelque chose de cet été approchant, essayent de se faire remarquer. Evian répond sur une montée de Rabiu qui oublie Sagbo, et bute sur Lloris. Lyon tient désormais la balle sans se montrer dangereux. Briand, seul au point de penalty, a envie de briller un peu et tente un retourné. Dans le vide. Garde, plus rationnel, aurait préféré une tête. Rabiu part seul au but, Lloris sort, Rabiu centre, et Cris sauve la maison lyonnaise. Le soir des premières chaleurs, la première mi-temps s'achève. Une première mi-temps jouée sur un rythme de sénateur.

Briand enroule une frappe au-dessus de la barre et le deuxième acte démarre. Wass l'imite et c'est toujours aussi mou. Et hésitant. Lloris sort n'importe comment et M'Madi place une tête astucieuse. A côté. Gourcuff rate complètement un coup-franc, se fait huer et les joueurs continuent leur petite oppo en marchant. Wass, assurément le meilleur joueur du match, enroule un coup-franc et fait briller Lloris qui relance vite. Evian n'est pas replacé, Gomis déborde, centre et Briand double la mise. Källström envoie un centre-tir étonnant sur la barre, et Evian tarde à réagir. A dix minutes du terme, Rabiu bute sur le poteau. Lloris était battu. Lisandro manque le but du 3-1 servi sur un plateau dans les arrêts de jeu. Dans la foulée, Cambon fauche Lacazette dans la surface avant que ce dernier ne se fasse justice lui-même sur pénalty. Lyon l'emporte et confirme que sa saison a été longue. Vivement les vacances !

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 1 heure Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
il y a 5 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 57 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9