En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages aller
  3. // OL/Astra Giurgiu (1-2)

Lyon se tire une balle dans le pied

Sale soirée pour les Lyonnais. Alors qu'ils avaient le match en main, les hommes d'Hubert Fournier l'ont lâché dans le dernier quart d'heure face aux modestes Roumains d'Astra (2-1). Le retour s'annonce compliqué.

Modififié

Lyon - Astra Giurgiu
(1-2)

M. Gonalons (25') pour Lyon , K. Fatai (71'), C. Budescu (81') pour Astra Giurgiu.


La seconde mi-temps est sur le point de débuter au stade Gerland quand Amorim fait son entrée en jeu pour le FC Astra. On ne le sait pas encore, mais c'est très probablement le tournant du match. Un match dominé plutôt tranquillement jusque-là par Lyon. Menés au score, les Roumains changent de système tactique et renversent la tendance en vingt minutes. Le temps pour Fatai d'égaliser avant de pousser Lindsay Rose à la faute et l'expulsion. Le coup de grâce est donné par Clément Grenier, qui fauche l'entrant Amorim dans la surface. Pénalty. Feinte de frappe et but. Le FC Astra tient son exploit.

Malbranque dans son salon


54 000 âmes, une frontière avec la Bulgarie, les pieds baignés par le Danube et un président milliardaire et un peu sulfureux qui a fait fortune dans l'engrais. Voilà ce que l'on peut dire sur la cité roumaine de Giurgiu et son club, l'AFC Astra. Pour le reste, les Lyonnais ont 180 minutes pour faire plus ample connaissance avec leurs adversaires. Mais seules quelques-unes suffisent pour comprendre la tactique de ce modeste club du Sud de la Roumanie, deuxième de son championnat la saison dernière : défendre bas et envoyer Kahinde Fatai au casse-pipe. La suite, c'est à l'attaquant nigérian, livré à lui-même en pointe, de l'inventer. Accélérations, feintes et crochets longs, le buteur promène sa crête dans la défense des Gones et donne quelques sueurs froides à la charnière lyonnaise. Surtout lorsqu'il se retrouve seul à la réception d'un centre aux six mètres avant de totalement foirer sa volée. Les hommes d'Hubert Fournier, eux, font tout le contraire. On pose la gonfle au sol et on la fait tourner. Le plus rapidement possible. Comme sur ce mouvement à trois d'école à la demi-heure de jeu entre Yattara, Jallet et Malbranque (trois des Lyonnais les plus en vue en première période avec Lacazette et Tolisso). Le premier talonne pour le second qui entre dans la surface et centre en retrait pour le troisième. Le Steed reprend l'offrande d'une belle frappe du gauche à la base du poteau (25e). Facile.

Fatai superstar


Changement de joueur, de tactique et de dominateur après la pause. Passés en 3-5-2 avec l'entrée d'Amorim, les joueurs de l'Astra se métamorphosent. Oubliées les relances longues vers le seul Fatai, désormais on combine vite bien. Budescu, par deux fois, puis le milieu français Vincent Laban manquent chacun leur tour le cadre quand Morais se heurte, lui, à Anthony Lopes. Soumis au pressing roumain, les Lyonnais souffrent. Les espaces sont de plus en plus grands et les joueurs de l'Astra s'y glissent comme dans du beurre. Et en forçant, ça finit toujours par rentrer. Parti dans le dos de Tolisso, Enache sert Kahinde Fatai sur un plateau. Cette fois-ci, le Nigérian ne se fait pas prier et exécute Anthony Lopes (71e). La suite est connue. Rose est expulsé pour un pied haut sur Fatai. Grenier, tout juste entré en jeu, crochète Amorim dans la surface. Budescu marque. Clément Grenier, lui, serre les dents. Il souffre. En plus du match, Lyon vient sûrement de perdre à nouveau son meneur de jeu.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 89 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 mercredi 21 février 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 mercredi 21 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1