1. //
  2. // Barrages aller
  3. // OL/Astra Giurgiu (1-2)

Lyon se tire une balle dans le pied

Sale soirée pour les Lyonnais. Alors qu'ils avaient le match en main, les hommes d'Hubert Fournier l'ont lâché dans le dernier quart d'heure face aux modestes Roumains d'Astra (2-1). Le retour s'annonce compliqué.

Modififié
10 99

Lyon - Astra Giurgiu
(1-2)

M. Gonalons (25') pour Lyon , K. Fatai (71'), C. Budescu (81') pour Astra Giurgiu.


La seconde mi-temps est sur le point de débuter au stade Gerland quand Amorim fait son entrée en jeu pour le FC Astra. On ne le sait pas encore, mais c'est très probablement le tournant du match. Un match dominé plutôt tranquillement jusque-là par Lyon. Menés au score, les Roumains changent de système tactique et renversent la tendance en vingt minutes. Le temps pour Fatai d'égaliser avant de pousser Lindsay Rose à la faute et l'expulsion. Le coup de grâce est donné par Clément Grenier, qui fauche l'entrant Amorim dans la surface. Pénalty. Feinte de frappe et but. Le FC Astra tient son exploit.

Malbranque dans son salon


54 000 âmes, une frontière avec la Bulgarie, les pieds baignés par le Danube et un président milliardaire et un peu sulfureux qui a fait fortune dans l'engrais. Voilà ce que l'on peut dire sur la cité roumaine de Giurgiu et son club, l'AFC Astra. Pour le reste, les Lyonnais ont 180 minutes pour faire plus ample connaissance avec leurs adversaires. Mais seules quelques-unes suffisent pour comprendre la tactique de ce modeste club du Sud de la Roumanie, deuxième de son championnat la saison dernière : défendre bas et envoyer Kahinde Fatai au casse-pipe. La suite, c'est à l'attaquant nigérian, livré à lui-même en pointe, de l'inventer. Accélérations, feintes et crochets longs, le buteur promène sa crête dans la défense des Gones et donne quelques sueurs froides à la charnière lyonnaise. Surtout lorsqu'il se retrouve seul à la réception d'un centre aux six mètres avant de totalement foirer sa volée. Les hommes d'Hubert Fournier, eux, font tout le contraire. On pose la gonfle au sol et on la fait tourner. Le plus rapidement possible. Comme sur ce mouvement à trois d'école à la demi-heure de jeu entre Yattara, Jallet et Malbranque (trois des Lyonnais les plus en vue en première période avec Lacazette et Tolisso). Le premier talonne pour le second qui entre dans la surface et centre en retrait pour le troisième. Le Steed reprend l'offrande d'une belle frappe du gauche à la base du poteau (25e). Facile.

Fatai superstar


Changement de joueur, de tactique et de dominateur après la pause. Passés en 3-5-2 avec l'entrée d'Amorim, les joueurs de l'Astra se métamorphosent. Oubliées les relances longues vers le seul Fatai, désormais on combine vite bien. Budescu, par deux fois, puis le milieu français Vincent Laban manquent chacun leur tour le cadre quand Morais se heurte, lui, à Anthony Lopes. Soumis au pressing roumain, les Lyonnais souffrent. Les espaces sont de plus en plus grands et les joueurs de l'Astra s'y glissent comme dans du beurre. Et en forçant, ça finit toujours par rentrer. Parti dans le dos de Tolisso, Enache sert Kahinde Fatai sur un plateau. Cette fois-ci, le Nigérian ne se fait pas prier et exécute Anthony Lopes (71e). La suite est connue. Rose est expulsé pour un pied haut sur Fatai. Grenier, tout juste entré en jeu, crochète Amorim dans la surface. Budescu marque. Clément Grenier, lui, serre les dents. Il souffre. En plus du match, Lyon vient sûrement de perdre à nouveau son meneur de jeu.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ah c'est sur que le football français est en pleine progression M.Thiriez , franchement j'ai honte en 2015 les russes nous passent devant , nous avons le destin que nous méritons
La défense : Koné pas...
L'indice UEFA : Koné pas...
Bon bah va falloir compter sur paris et... Guingamp pour faire des points a l'indice uefa
On s'est fait bouffer tactiquement. Les latéraux placés beaucoup trop haut. On a pris des contres éclair grâces aux magnifiques et multiples pertes de balles de Ferri, Gonalons et Koné.

Un nouveau match cauchemard: défaite, blessé, suspendu. Un combo lyonnais.
J'ai mal à mon indice UEFA !
lomenphan Niveau : DHR
Scholes : quand ton meilleur joueur c'est un pré-retraité, t'as un sérieux problème...
Note : 1
Plus fort que la Triple Karmeliet : la triple quenelle dans le cul des clubs français. Lille, Sainté et Lyon : merci !
la montre Niveau : DHR
Heureusement que pour fredo le foot français va bien...
Message posté par lomenphan
Scholes : quand ton meilleur joueur c'est un pré-retraité, t'as un sérieux problème...


tu t'es trompé d'article je crois :)
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Match absolument catastrophique on l'on avait eu la réussite de marquer sur notre seul action potable pour le reste le score aurait dû être bcp plus sévère au regard de la seconde période.

Un déchet technique ahurissant, personne pour tenir le ballon et des qu'en début de seconde période Astra est passé en 3-5-2 personne n'a su réagir ni sur le terrain ni sur le banc ou Fournier a vu son équipe couler sans faire autre chose que d'inutiles changements piste pour poste.
Quand tu n'as pas d'arrière gauche au vu des blessés c'est ton boulot de préparer ton équipe à jouer autrement, mais connaître un autre schéma visiblement c'est impssible.
Résultat ce pauvre jeunot de Tolisso balancé à un poste qu'il ne maîtrise pas et que les Roumains se sont fait plaisir à martyriser en jouant dans son dos.

Sinon Rose je ne connaissais pas trop mais un recrutement venant de Valenciennes me laissait circonspect je le suis encore plus ce soir après sa prestation très faible défensivement conclu par un rouge sacrément stupide.

On a des joueurs de L2 ou de fin de tableau de L1 donc on a les résultats qui vont avec.

Enfin Grenier ou il se fait soigner ou on arrête cette mascarade de faire jouer 15 minutes pour rien.
la montre Niveau : DHR
Ah et pourquoi grenier rentre il est pas encore remis, a quoi ça sert !?
Je me répète mais ça doit être parce que y'a un fond de vérité au delà de l'impression à chaud systématique, Koné doit être le pire défenseur que j'ai jamais vu, de la relance au placement, il a de la chance d'être grand.
Bon déjà allez Lyon.

Putain, la honte! Même si cette équipe d'Astra est très bonne, no bullshit, ça attaque, ça presse.
Quelle incompétence du banc lyonnais qui fait rentrer Grenier! C'est quoi le truc avec lui, il a fait une préparation physique, il avait 15 minutes de jeu, alors que Lyon se faisait tourner, dans les jambes? Le staff ne s'attendait pas à ce qu'il rechute?
Sa faute dans la surface? C'est la deuxième fois que tu fais le con en coupe de france, l'élimination contre Tottenham, elle était pour toi et tu veux aller dans un grand club? Réveille-toi garçon et prends le temps de te soigner surtout. Maigris un peu aussi, parce que j'ai l'impression que tu n'es pas entièrement fit.
La défense est un sketch, et ce depuis plusieurs saisons. C'est un problème vraiment inhérent au club parce que bon, même Lovren qui est un bon défenseur, coulait à Lyon.
Ferri a été d'une nullité absolue. Pas normal qu'il reste sur le terrain.
C'est dommage, c'était bien parti avec cette talonnade délicieuse de Yattara, et le beau tir de Malbranque.
Tolisso très bon en première-temps, défend pas en deuxième, dommage quand même d'avoir un latéral un capable de centrer à gauche.
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 3
Bon, je crois qu'à partir de maintenant, je vais m'esclaffer de la médiocrité du football Français, parce que si je devais pleurer, je m'arrêterai plus
Une astra qui bat un ferry, on aura tout vu!!
Et j'ai du mal à comprendre le coaching de Fournier, j'ai toujours eu des doutes j'étais un grand fan de Garde mais je lui laisse du temps, pourquoi sortir Malbranque qui était le seul à tenir le ballon alors que Ferri n'a pas mit un pied devant l'autre toute la seconde période?
Amiral Général Aladeen Niveau : Loisir
Tout roule pour l'Astra.
Fatai bazooka.

C'est le karma ça, les Stéphanois et les Lyonnais sont dans un bateau...
volontaire82 Niveau : Loisir
Je ne suis pas du genre à tirer des leçons aussi vite, mais quand même ça fait déjà deux fois en une semaine fois que Fournier se fait bouffer tactiquement pendant toute une mi temps avec un effectif objectivement supérieur... avec la liste des blessés qui s'allonge, à la mode lyonnaise, ca va vite devenir flippant quand même de se planter comme ça...
Karine Benzemolle Niveau : Loisir
Amis lyonnais, pourquoi Rémi Garde est-il parti ? L'OL voulait en faire son Guardiola, qu'il aide les jeunes à mûrir et pfffuit, 3 petits tours et puis s'en va ? Pourquoi ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 99