Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Lyon/Toulouse (3-0)

Lyon se paye le TFC

À l'issue d'une rencontre rythmée, les Lyonnais ont battu des Toulousains (3-0) qui auront de quoi nourrir des regrets tant ils auront poussé en deuxième période. Monsieur Rainville ne devrait pas partir en vacances dans la ville rose avant quelque temps.

Modififié

Lyon - Toulouse FC
(3-0)

S. Darder (18'), M. Valbuena (69'), M. Cornet (93') pour Lyon


On joue la 18e minute d'un match emmené à Gerland lorsque les supporters de l'Olympique lyonnais sont les passagers d'un petit voyage dans le temps. Jordan Ferri sert Claudio Beauvue qui décale en une touche Mathieu Valbuena dans son couloir droit. Rapidement, Petit Vélo lève la tête et délivre un bon centre à Sergi Darder qui, après un contrôle long, fusille Ahamada à bout portant. De la vitesse, un jeu léché, un peu de réussite : Lyon a retrouvé sur cette action les ingrédients de la recette concoctée lors de la saison dernière. Et c'est peu dire qu'on avait hâte de regoûter à ce met délicieux dans la capitale des Gaules. Certes, une action ne peut suffire à prédire un retour en grâce de tout un collectif, mais ce petit plongeon dans le passé ne peut que donner de l'allant à un club qui n'est jamais vraiment rassasié.

Darder au top, le TFC en difficulté


Dans un Gerland encore une fois paré d'une bâche du plus bel effet – les Bad Gones rendant hommage à leur stade bien aimé lors de chaque réception –, Lyonnais et Toulousains se retrouvent avec un but commun : se rassurer. Dès le coup d'envoi, les Rhodaniens s'installent dans le camp adverse. Les Toulousains quant à eux ne parviennent pas à se dégager proprement et perdent beaucoup de ballons trop rapidement. Il faut toutefois un excellent retour de Samuel Umtiti pour empêcher Braithwaite de s'en aller défier Lopes (8e). Fidèle à ses habitudes, Ahamada se fait peur sur une frappe de Beauvue (11e) qu'il relâche en pleine surface. Dans la foulée, Jérémy Morel adresse un centre parfait au même Beauvue qui se permet de placer sa tête au-dessus du cadre (15e). Motivés, les Gones ne lâchent rien et finissent par ouvrir le score. Après un superbe enchaînement, Valbuena adresse un bon ballon à Darder qui contrôle de la poitrine et mystifie Ahamada (18e).

Asphyxiés, les hommes de Dominique Arribagé ne parviennent pas à poser le pied sur le cuir et sont obligés de défendre et défendre encore. À la demi-heure de jeu, Braithwaite, Ben Yedder et Trejo doivent trouver le temps long. Cependant, bien que les incursions des Violets dans le camp adverse soient rares, la défense lyonnaise fait une nouvelle fois preuve de quelques fautes d'inattention. Titularisé ce soir en défense centrale, Gonalons semble cependant retrouver son niveau d'antan. On fire ce soir, Sergi Darder s'illustre une nouvelle fois en démontant le poteau d'Ahamada en reprenant de volée un centre de Lacazette (32e). Blessé aux ischio-jambiers, Doumbia est contraint de laisser sa place à Somalia peu avant le retour aux vestiaires. Sympa, M. Rainville siffle la mi-temps avant que monsieur le faux rythme ne se sente trop chez lui à Gerland.

Des hauts et débat


Après un quart d'heure de repos, les Violets regagnent la pelouse et se réunissent tous pour une petite remise en question. L'initiative se montre payante, puisque ce sont bien eux qui allument la première mèche de cette mi-temps sur corner (47e). Darder, quatrième Espagnol à marquer en Ligue 1 sur la dernière décennie, leur répond rapidement (49e), mais le pied d'Ahamada l'empêche d'inscrire un doublé. Vexé de se faire voler la vedette par le gardien du TFC, Anthony Lopes sort lui aussi une parade superbe devant Somalia (54e). Dans la foulée, Braithwaite marque sur un corner relâché par le portier lyonnais, mais l'arbitre de touche lève son drapeau, signalant un hors-jeu qui fera débat ce week-end. Après visionnage du ralenti, la décision semble injustifiée. Un cadeau du ciel pour un Lyon qui ne sait toujours pas plier ses matchs...

Toujours aussi peu inspirés, les Lyonnais s'en remettent à Samuel Umtiti, sauveur sur sa ligne, pour ne pas sombrer (65e). Impérial, le défenseur arrive tant bien que mal à sauver les siens alors même que Braithwaite devient de plus en plus intenable. Contre le cours du jeu, les Gones doublent la mise par le biais de Valbuena, bien servi par Claudio Beauvue (69e). Un véritable coup de massue pour des Toulousains qui auraient mérité à plusieurs reprises de revenir au score. Les Lyonnais en profitent et, après un nouveau joli mouvement à droite, Darder manque le cadre qui lui était pourtant grand ouvert (75e). Qu'importe, l'Espagnol cède sa place à Steed Malbranque sous les ovations de Gerland. Un autre entrant, Maxwell Cornet, se paye même le luxe d'enfoncer le clou. Parti seul au but, le jeune attaquant trompe Ahamada et clôt les débats.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 9 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
il y a 18 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 67 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3