Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 18e journée
  3. // Lyon/Caen (3-0)

Lyon sans pitié

Terriblement séduisant, Lyon s'est imposé ce soir contre Caen au terme d'une rencontre à sens unique (3-0). Très inspiré, Rémy Vercoutre a longtemps retardé l'échéance, mais n'a rien pu faire pour empêcher la défaite des siens, brisés par un Alexandre Lacazette au sommet.

Modififié

Lyon - Caen
(3-0)

A. Lacazette (7'), A. Lacazette (57'), Y. Benzia (62') pour Lyon


Sevrés de victoires depuis six journées, les hommes de Patrice Garande espéraient sortir de la zone de relégation en accrochant un résultat sur la pelouse de Gerland. En guise de points, ils n'auront finalement recolté qu'une avalanche de coups de la part de Lyonnais offensifs et sans pitié, bien décidés à s'accrocher au podium plutôt select de la Ligue 1. Plus fort, plus rapide, plus précis, l'OL n'a pas tremblé à domicile pour s'imposer au terme d'une partie facilement maîtrisée, qui l'aura vu pilonner les buts adverses (3-0). Étincelant, le duo composé d'Alexandre Lacazette et de Nabil Fekir s'est mis en évidence à de multiples reprises, mettant au supplice une défense caennaise complètement dépassée. Véritable leader, l'international français en a profité pour inscrire ses 14e et 15e buts en championnat, égalant de fait son record de l'année dernière. Apathiques et maladroits, les Caennais ont, eux, confirmé leurs difficultés actuelles en enchaînant une troisième défaite d'affilée. Plus encore que le score fleuve, c'est l'impuissance affichée ce soir qui a de quoi inquiéter les Normands pour la suite des festivités.

Vercoutre repousse


Dominés dès l'entame de match, les Caennais n'ont pas mis longtemps à plier, bien aidés il faut dire encore une fois par un arbitrage défavorable. Nabil Fekir s'est infiltré dans la surface avant de venir buter sur la jambe de Jean-Jacques Pierre, qui a payé cher la simulation du jeune prodige. Tireur attitré, Alexandre Lacazette ne s'est pas fait prier pour ouvrir le score, d'une frappe imparable au ras du poteau (7e). Le début de la fin, déjà, pour des Caennais malmenés, qui ont souffert pour exister en première période. Seul le valeureux Koita a parfois amené le danger par ses accélérations répétées, profitant même d'un mauvais renvoi de la défense lyonnaise pour inquiéter Lopes (35e). Maladroit, Matthieu Duhamel a lui manqué par deux fois l'occasion d'égaliser, frappant par deux fois au-dessus (21e, 36e). Le reste du match n'aura été qu'un long supplice défensif, à peine adouci par un Rémy Vercoutre particulièrement inspiré. Plusieurs fois scandé par Gerland, l'ancien de la maison a limité la casse comme jamais, notamment sur une tête à bout portant de Gonalons (32e) ou une frappe bien placée de Jordan Ferri (53e). Sollicité sans relâche, il a aussi repoussé sur son poteau un coup franc parfait de Rachid Ghezzal (79e).

Lacazette se trémousse


Chanceux de mener si rapidement à la marque, les Lyonnais n'auront cependant jamais eu besoin de M. Varela pour étaler une domination sans partage. Particulièrement remuant, Nabil Fekir aurait pu trouver la faille à maintes reprises (3e, 12e et 32e), mais a finalement préféré rater son penalty en fin de match (76e). C'est donc son compère Lacazette qui a doublé la mise au retour des vestiaires, à la réception d'une déviation de Ferri sur corner (56e). Dans la foulée, Benzia, qui aurait lui aussi pu obtenir un penalty (32e) ou marquer de près sur une tête de Jallet (52e), a triplé la mise à l'heure de jeu, d'une frappe victorieuse dans la surface (62e). De quoi tranquillement gérer une fin de match à sens unique, marquée par l'entrée de nombreux remplaçants qui ont pu se défouler sans pression. Avec un peu plus de précision et de cruauté, le score aurait pu être bien plus salé. Qu'importe pour Lyon : grâce à ce succès éclatant, les hommes d'Hubert Fournier enchaînent une troisième victoire d'affilée qui les laisse dans le sillage de Marseille et du PSG, au sommet de la Ligue 1.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures La drôle de liste d'invités de la finale 17
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 56 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique