1. //
  2. // Groupe I
  3. // Lyon/Sparta Prague

Lyon sans briller

Au terme d'un match que l'histoire a déjà oublié, les Lyonnais débutent leur campagne européenne par une victoire laborieuse.

Modififié
3 59
Lyon-Sparta Prague : 2-1
Buts : Gomis et Lisandro pour Lyon, Krejčí pour le Sparta Prague


« Nous avons été des pionniers en Ligue des champions, nous allons essayer de nous inspirer de ce que nous avons réalisé dans cette compétition pour rééditer les mêmes performances en Ligue Europa » , dixit Rémi Garde. Il a manqué beaucoup de choses aux Lyonnais pour marquer le coup ce soir et valider le discours ambitieux de leur entraîneur. Dominateurs stériles, et bien aidés par leurs adversaires du jour, les joueurs de Rémi Garde ont livré une partie terne, pour ne pas dire triste une mi-temps durant. Avant que deux buts en trois minutes ne passent par là et ne leur permettent d'assurer l'essentiel.

Gomis bouffe la feuille

Lacazette centre, la reprise de Gomis passe de peu à côté. Lacazette remet ça, la reprise de Lisandro s'envole. Réveillère centre pour Gomis, sa reprise décolle. Trois actions, trois centres venus du côté droit, le latéral gauche Pamić paraît souffrir. Un début de match dynamique, puis l'ennui, l'errance, l'envie de quitter son canapé ou de basculer sur une chouette soirée. Gomis, lancé en profondeur par Grenier, rate complètement sa frappe. La faute à un rebond. Ou à un match terne dans lequel il n'est pas toujours pas entré. Kadeřábek s'apprête à centrer et shoote plutôt dans le poteau de corner. Il se fait mal, sur le coup, le con ! Grenier sert Gomis, encore, qui bute sur Vaclík, encore. Lisandro, fidèle à la ligne directrice du match, envoie une frappe qui se voulait ambitieuse dans le kop. La tête de Dabo, après un choc avec Kadeřábek, tombe lourdement sur la pelouse. Il est remplacé par Umtiti. La fin de mi-temps ne mérite pas qu'on s'y attarde.

Gomis malgré tout

Lacazette centre, la reprise de Gomis passe au-dessus. Tiens, Lisandro cadre une jolie frappe, Vaclík détourne en corner. Grenier enroule un coup franc qui s'envole. Ce match est un running gag. Les Lyonnais pourraient aisément avoir deux ou trois buts d'avance, mais non, ils vendangent. Gomis loupe son énième face-à-face. La faute à un rebond, encore. Les similitudes entre les deux mi-temps deviennent flippantes. Alors les joueurs décident enfin de changer le cours de cette soirée morose. Sur un corner de Grenier, enfin, Gomis ouvre le score, sans ses pieds, mais avec sa tête. Dans la foulée, Lisandro reprend une frappe contrée de Malbranque et double la mise. Alors la partie retrouve son histoire initiale. Lacazette à bout portant bute sur le gardien tchèque, et Grenier la reprend sur le poteau. Les Lyonnais se mettent du coup à gérer. Et à force de ne plus rien faire, les joueurs du Sparta se montrent un peu. Krejčí reprend un centre de Švejdík qui passe devant toute la défense et réduit le score. Krejčí enroule une frappe lointaine qui chatouille la transversale de Vercoutre. Lyon récupère la balle et gère. Le match se termine, il était temps.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

BrahimHemdani Niveau : District
Match ennuyeux... Il n'y a qu'un Olympique
Êtes-vous sur d'avoir vu le match? Car selon moi il était tres plaisant avec certe une domination plus que stérile de l'ol mais il y avait de nombreuses occasions et je pense que Lyon à imposé un rythme de ligue des champions aux tchèque et c'est pour cela qu'ils n'ont pas pu poser leur jeu et que Lyon a archive dominé.
pionniers de quoi en Ligue des Champions ?
des complots d'arbitres ? des terrains constatés par huissier ?
lisandr-ol Niveau : DHR
Le titre est bien trompeur, Lyon a largement dominé jusqu'à la 75eme, sans un Gomis qui a gaché beaucoup d'occasions le match aurait été plié à la mi-temps.
Euh je veux bien que ça soit des quiches en face, m'enfin merde l'ol a bien joué ce soir, des ptis soucis dans la finition, et du relâchement vers la fin certes, mais ça a vraiment bien joué, c'était du beau foot, agréable à voir. Faut pas pousser non plus.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
N'importe quoi ce résumé. L'auteur passe son temps à pleurer sur le match supposé insoutenable.

J'ai cru lire "terne" à peu près 15 fois.

Pourtant, on regarde le match, on s'aperçoit que Lyon a 10 occasions nettes.

Pourquoi ne pas mettre l'accent sur la qualité de certaines séquences ? La très bonne prestation de certains joueurs ? Grenier, Koné, Malbranque, Gonalons...

Bref. Article terne.
BrahimHemdani Niveau : District
Un match avec du rythme ? Ultra dominé par Lyon ? les gars ouvrez les yeux sérieux. Arretez avec votre club en bois. Il n'a existé que dans les années 2000. C'est fini !!!!!!!!!
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
je suis content de voir qu'on a TOUS la même réaction face à ce pauvre article !!
BrahimHemdani Niveau : District
Aucune séquence de qualité, face à une équipe médiocre...
"Au terme d'un match que l'histoire a déjà oublié"
Introduction d'une justesse indiscutable. C'est le club que l'histoire a déjà oublié.
Un club sans âme lors de ses années de gloire ne s'en découvrira pas lors de ses années de disette.
lisandr-ol Niveau : DHR
Pourquoi y a t'il autant de débiles rageux qui commentent les articles sur Lyon? Le manque de vrais clubs français en Ligue des Champions? Ah oui, Paris a battu Kiev pour son retour 8 ans après, champagne.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
INVASION DE FOOTIX MARSEILLAIS
BrahimHemdani Niveau : District
" Le match se termine, il était temps."

Rien à ajouter. Bravo Mr Mestres. L'OL a pollué la ligue 1 pendant 10 ans. Et ses supporters (qui ont découvert le foot le jour du premier titre) continueront à nous polluer encore quelques années. Mais ils se lasseront.

Patientons, nous amoureux du foot et des passions qu'il déclenche.
M'font rire les marseillaises, ils vont se faire dégager au 1er tour et ça se permet de chambrer...
Sinon gros gros match de Grenier, vraiment excellent ce soir. Il a 2 Amalfitano dans chaque chambre le garçon
Dans chaque chambres et dans chaque jambes*
Amoureux du foot??? Heureusement que tout les amoureux du foot ne sont pas comme toi!!
Louis XIV, c'est terriblement nostalgique comme pseudonyme. Je comprends mieux..
Reconnaissez que c'est quand même bien heureux que la France ne soit (enfin) plus représentée par vieux club dirigé par un minable notable de province et dont les gardiens subissent tous les jours le style innommable d'un campeur à moustache.
Quel résumé de merde. Si ça c'est du journalisme.. #Torchon #Footix
Bon match de l'OL, dommage ce relâchement après le but de Prague.
tu l'as regardé en crypté ou quoi?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 59