Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe I
  3. // Lyon/Sparta Prague

Lyon sans briller

Au terme d'un match que l'histoire a déjà oublié, les Lyonnais débutent leur campagne européenne par une victoire laborieuse.

Modififié
Lyon-Sparta Prague : 2-1
Buts : Gomis et Lisandro pour Lyon, Krejčí pour le Sparta Prague


« Nous avons été des pionniers en Ligue des champions, nous allons essayer de nous inspirer de ce que nous avons réalisé dans cette compétition pour rééditer les mêmes performances en Ligue Europa » , dixit Rémi Garde. Il a manqué beaucoup de choses aux Lyonnais pour marquer le coup ce soir et valider le discours ambitieux de leur entraîneur. Dominateurs stériles, et bien aidés par leurs adversaires du jour, les joueurs de Rémi Garde ont livré une partie terne, pour ne pas dire triste une mi-temps durant. Avant que deux buts en trois minutes ne passent par là et ne leur permettent d'assurer l'essentiel.

Gomis bouffe la feuille

Lacazette centre, la reprise de Gomis passe de peu à côté. Lacazette remet ça, la reprise de Lisandro s'envole. Réveillère centre pour Gomis, sa reprise décolle. Trois actions, trois centres venus du côté droit, le latéral gauche Pamić paraît souffrir. Un début de match dynamique, puis l'ennui, l'errance, l'envie de quitter son canapé ou de basculer sur une chouette soirée. Gomis, lancé en profondeur par Grenier, rate complètement sa frappe. La faute à un rebond. Ou à un match terne dans lequel il n'est pas toujours pas entré. Kadeřábek s'apprête à centrer et shoote plutôt dans le poteau de corner. Il se fait mal, sur le coup, le con ! Grenier sert Gomis, encore, qui bute sur Vaclík, encore. Lisandro, fidèle à la ligne directrice du match, envoie une frappe qui se voulait ambitieuse dans le kop. La tête de Dabo, après un choc avec Kadeřábek, tombe lourdement sur la pelouse. Il est remplacé par Umtiti. La fin de mi-temps ne mérite pas qu'on s'y attarde.

Gomis malgré tout

Lacazette centre, la reprise de Gomis passe au-dessus. Tiens, Lisandro cadre une jolie frappe, Vaclík détourne en corner. Grenier enroule un coup franc qui s'envole. Ce match est un running gag. Les Lyonnais pourraient aisément avoir deux ou trois buts d'avance, mais non, ils vendangent. Gomis loupe son énième face-à-face. La faute à un rebond, encore. Les similitudes entre les deux mi-temps deviennent flippantes. Alors les joueurs décident enfin de changer le cours de cette soirée morose. Sur un corner de Grenier, enfin, Gomis ouvre le score, sans ses pieds, mais avec sa tête. Dans la foulée, Lisandro reprend une frappe contrée de Malbranque et double la mise. Alors la partie retrouve son histoire initiale. Lacazette à bout portant bute sur le gardien tchèque, et Grenier la reprend sur le poteau. Les Lyonnais se mettent du coup à gérer. Et à force de ne plus rien faire, les joueurs du Sparta se montrent un peu. Krejčí reprend un centre de Švejdík qui passe devant toute la défense et réduit le score. Krejčí enroule une frappe lointaine qui chatouille la transversale de Vercoutre. Lyon récupère la balle et gère. Le match se termine, il était temps.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi