Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Chambly-Lyon (0-2)

Lyon s'offre un bon verre de Chambly

Au terme d'un match tantôt sérieux, tantôt effrayant, l'Olympique lyonnais s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France (0-2). Pour les amateurs de Chambly, la belle aventure s'arrête ici.

Modififié

FC Chambly 0-2 Olympique lyonnais

Buts : Cornet (20e), Valbuena (22e)

Deux petites minutes. C'est tout ce qu'il aura fallu à l'Olympique lyonnais pour remporter ce seizième de finale face aux amateurs de Chambly. Appliqués, comme ils l'étaient déjà lors du tour précédent face à Limoges, les hommes de Bruno Génésio ont patiemment attendu que se fissure le bloc adverse avant de placer deux offensives similaires qui ont toutes deux fait mouche. La seconde, initiée par Lacazette et conclue par Valbuena, a fait écho à la première, initiée par Darder et conclue par monsieur Coupe de France à Lyon, Maxwell Cornet. Déjà double buteur face à Limoges, le jeune attaquant lyonnais a donc récidivé en seizièmes de finale. Même si l'OL n'a pris que deux minutes pour le faire, l'OL a rempli son contrat et sera au rendez-vous des huitièmes de finale. La Coupe de France est plus que jamais un objectif pour Bruno Génésio et ses hommes.

Cornet, puis Valbuena


Surprenants tombeurs de Reims au tour précédent (4-1), les coéquipiers de Wilfried Louisy Daniel se frottent ce soir à l'Olympique lyonnais pour le tout premier seizième de finale de Coupe de France de l'histoire du jeune club de Chambly. De leur côté, les Gones débarquent à Beauvais avec l'envie d'oublier le derby perdu ce dimanche à Saint-Étienne et de prouver que la Coupe de France est un objectif principal. Sur la pelouse en partie gelée du stade Pierre-Brison, les amateurs de Chambly entament le match avec une très grosse envie. Très rapidement, les Gones parviennent toutefois à poser le pied sur la balle et à faire tourner en attendant le moment opportun pour placer quelques attaques assez maladroites. Il faut dire que défensivement, les joueurs de Chambly sont bien en place et appliquent un marquage individuel assez strict. En souffrance sur son côté gauche, Mathieu Valbuena perd tous ses ballons.


Il faut attendre la vingtième minute de jeu pour voir le match se décanter. Sur sa première occasion franche, l'Olympique lyonnais ouvre la marque de la plus belle des manières. Lancé dans l'axe, Sergi Darder élimine son vis-à-vis d'un beau crochet et centre fort pour Maxwell Cornet qui n'a plus qu'à la pousser au fond (20e). Sur l'engagement, les joueurs de Chambly perdent le ballon et permettent aux Gones de repartir immédiatement de l'avant. Dans la surface, Alexandre Lacazette réussit son dribble, déborde et centre pour Mathieu Valbuena qui ajuste rapidement Pontdemé (22e). Vexés, les amateurs tentent eux aussi leur chance et poussent Anthony Lopes à la parade (24e). En tribunes, les insultes fusent envers les professionnels, preuve que l'esprit Coupe de France se juge surtout sur le terrain. Sur une sortie d'Anthony Lopes après une passe en retrait exécrable de Gonalons, Guillaume Heinry écrase maladroitement le genou du gardien lyonnais et récolte un carton jaune logique.

Chambly pousse, en vain


Au retour des vestiaires, Aldo Kalulu remplace Maxwell Cornet. Et le jeune Gone s'illustre dès sa première touche de balle avec une belle percée dans la surface adverse (46e). Louisy Daniel lui répond en cadrant une frappe dans un angle improbable (49e). Pourtant pas vraiment coupable d'une quelconque simulation, Mathieu Valbuena est copieusement sifflé à chaque touche de balle. Sans doute un coup de la ligue des bonnes mœurs. Bien plus entreprenants dans ce début de seconde période, les joueurs de Chambly se créent quelques belles occasions dont une débouchant sur une belle frappe de Rodrigo (51e). Les Lyonnais sont quant à eux plus déconcentrés, s'en remettant à quelques frappes lointaines pas vraiment inspirées. La première franche occasion lyonnaise est vendangée par Valbuena, pourtant seul devant le but (58e). À l'heure de jeu, les débats sont équilibrés.


Corentin Tolisso, sans doute marqué par son énorme erreur à Saint-Étienne, est complètement à côté de la plaque, coupant beaucoup de transmissions lyonnaises. De nouveau débordés, les Lyonnais laissent beaucoup trop d'opportunités à leurs adversaires, et pourraient bien finir par le regretter. Doucouré et Sangaré réalisent tous deux un excellent match : vigilants en défense, ils n'en sont pas moins disponibles sur les phases offensives. À un quart d'heure de la fin du match, Bakary Koné est coupable d'une faute dans la surface, mais l'arbitre ne bronche pas. Les amateurs ne se découragent pas et maintiennent leur pression dans le camp de Lyonnais qui ne semblent pas vouloir se fatiguer. Sur une dernière action chaude, Lacazette, lancé dans l'axe, manque le cadre de peu (89e). Le score n'évoluera plus. L'épopée de Chambly en Coupe de France s'arrête ici, à Beauvais.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24