En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Lige Europa
  2. // 3e journée
  3. // Groupe I
  4. // Lyon/Bilbao (2-1)

Lyon s'offre Bilbao

Un peu plus réalistes, et un peu contre le cours du jeu, les Lyonnais s'imposent ce soir 2-1 au mental contre Bilbao et se mettent bien dans cette Europa League.

Modififié
Lyon-Bilbao : 2-1
Buts : Lisandro (54e), Briand (86e) pour Lyon. Gómez (78e) pour Bilbao.

En s'offrant une victoire de prestige contre l'Athletic Bilbao, l'autre gros de la poule, avec une équipe légèrement remaniée, Rémi Garde a réussi son coup. Mieux, avec le finaliste de la dernière édition désormais rejeté à huit points, les Lyonnais ont validé ce soir leur bon début de saison et confirmé leurs ambitions dans cette Europa League. De quoi avoir le sourire.

Vercoutre sérieux

Vercoutre sort dans les pieds d'Aduriz, bien servi par Herrera avant de s'imposer dans les airs toujours devant la pointe basque. Bilbao, dans l'obligation de gagner après une défaite à Prague et un nul oubliable à San Mamés contre le Kiryat Shmona, tient mieux la balle en ce début de match et joue plus haut. Iraizoz sort à son tour devant Koné pour un duel musclé en altitude, mais les Lyonnais manquent de rythme et perdent vite la balle. Steed Malbranque, le joueur de ce début d'année, celui qu'on n'attendait pas aussi, tente sa chance de loin pour décoincer ce faux rythme. Sa frappe passe de peu à côté. Dans tous les bons coups, il sert en revanche maladroitement en retrait Aduriz décalé côté droit, qui s'avance vers Vercoutre et bute sur lui à bout portant. Fofana en confiance enchaîne, lui, un contrôle de la poitrine-frappe de premier ordre, mais Amorebieta la dévie en corner. Le match s'anime un peu, mais la mi-temps approchant, il se cherche encore un scénario, une histoire à raconter. Malbranque, encore et toujours, s'approche de la surface de l'Athletic. Sa frappe cadrée rebondit juste devant Iraizoz, mais le gardien basque ne se laisse pas avoir.

Licha sourit, Briand conclue

Dès l'entame de la seconde période, De Marcos rate son contrôle dans la surface lyonnaise. Tant mieux pour Lyon, il ne peut que centrer sur Vercoutre. Briand sert Réveillère en profondeur, il ajuste son centre, et Lisandro, lancé, dépose une merveille de tête croisée pour ouvrir le score. Le centre de Muniain retombe sur la barre transversale, la frappe d'Aduriz passe de peu à côté, le lob de Susaeta chatouille les montants de Vercoutre, et Bielsa pousse une gueulante. Oui, Bielsa n'est pas très content. Et on le comprend. Bilbao vendange ce soir plus que de raison et pourrait se retrouver avec un tout petit point après trois journées. Susaeta oublie Llorente et de cadrer sa frappe. Lyon tient toujours le coup. Quelques tentatives de Gomis et Monzón redonnent même meilleure allure à la partition des Gones. C'est le moment choisi par Llorente pour se montrer. Facile avec Koné sur le dos, il décale Gómez qui envoie une super frappe enroulée et égalise. Mais les Lyonnais repartent fort, sans se décourager. Dans le money time, Gomis seul face à Iraizoz frappe fort sur lui. Quelques minutes plus tard, Iraizoz repousse une frappe de Fofana, elle revient dans les pieds de Briand qui double la mise en ambiance Gerland en fin de rencontre. Victorieux, les Lyonnais prennent au sérieux cette Europa League et elle le leur rend bien. Enthousiasmant.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 17
il y a 5 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 14 il y a 6 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8