1. //
  2. //
  3. // Lyon-Troyes (4-1)

Lyon s'amuse dans son nouveau stade

Pour son premier match dans son nouveau stade, l'OL a fait le spectacle. Complètement dominateurs, les Lyonnais se sont fait peur pendant cinq minutes, avant de reprendre le contrôle grâce à des buts sublimes.

Modififié
2k 49

Olympique lyonnais 4-1 ES Troyes Aube Champagne

Buts : Lacazette (18e), Ghezzal (72e), Ferri (81e) et Beauvue (90e) pour l'OL // Camus (67e) pour l'ESTAC

On joue la 72e minute. Depuis quelques instants, tout va mal pour l'OL. Après l'ouverture du score de Lacazette, Camus vient d'égaliser. Et le buteur lyonnais a dû céder sa place à cause d'une blessure. C'est à ce moment critique que Rachid Ghezzal, le meilleur Lyonnais sur le terrain, décide de sortir de sa boîte. Il hérite du ballon dos au but, crochète et frappe du gauche en pivot. Le tir surpuissant vient se loger dans la lucarne de Bernardoni. À 23 ans, l'éternel espoir lyonnais justifie enfin son statut. Trop souvent aligné au centre, où il n'a pas les épaules pour s'imposer, le changement tactique de Bruno Génésio combiné aux blessures de ses coéquipiers lui permettent depuis quelques matchs de s'exprimer sur l'aile droite. Et ça marche plutôt bien, puisque, même si Jordan Ferri enfoncera le clou, c'est Rachid Ghezzal qui vient de donner la première victoire de l'OL dans son nouveau stade. Et si la nouvelle enceinte et le nouveau coach accouchaient d'un nouveau Ghezzal ?

Lyon démarre fort


Tout démarre comme sur des roulettes pour l'Olympique lyonnais, après les petits discours de Jean-Michel Aulas et du sénateur-maire Gérard Collomb, entre deux shows pyrotechniques. D'entrée, les Lyonnais étouffent les Troyens. Ça faisait longtemps que les enchaînements n'avaient pas été aussi fluides en Ligue 1. L'OL se poste très haut et récupère le ballon très vite. À tel point que l'ESTAC a du mal à passer le milieu de terrain balle au pied. La maîtrise est totale. Ghezzal, très en jambes, alerte une première fois le gardien troyen. Bernardoni est obligé d'intercepter et de capter un centre en retrait dangereux de l'ailier lyonnais. Enfin, ailier, c'est vite dit. Ghezzal et Grenier, les deux hommes de côté de l'OL, squattent l'axe du terrain et jouissent d'énormément de libertés. Permettant à Morel et Jallet de se positionner très haut sur le terrain, et obligeant Camus et Cabot à se comporter comme des latéraux.

Peu après le quart d'heure de jeu, c'est de cette position axiale que Grenier peut lancer Alexandre Lacazette. L'attaquant met son adversaire sur le cul d'un subtil crochet, avant de se tordre les hanches pour croiser un maximum sa frappe. Petit filet. Bernardoni ne bouge même pas. Le Stade des Lumières tient là le premier buteur de son histoire. À ce moment-là du match, l'OL est très tranquille avec ses 75% de possession de balle. Umtiti se permet même de rester aux avant-postes après un coup franc pour placer un retourné acrobatique. Le ballon passe à ras du poteau. C'est le dernier frisson de la première période. Troyes profite de la baisse de régime de son adversaire pour pointer légèrement le bout de son nez sur coup de pied arrêté. Mais très, très légèrement.

Concours de frapasse


Au retour des vestiaires, Lyon semble avoir fait le plein d'énergie, après avoir baissé en intensité en fin de premier acte. Les Lyonnais repartent donc sur les mêmes bases et tentent d'assommer les Troyens. Malheureusement, c'est Sergi Darder qui se retrouve deux fois à la conclusion des actions lyonnaises. Et l'Espagnol est loin d'être assez incisif. À la 54e minute, Lacazette se retrouve dans la même position qu'en première période. Mais cette fois-ci, la frappe est trop croisée. Les Troyens, toujours aussi timides, se montrent encore une fois dangereux seulement sur coup de pied arrêté. Lopes est enfin mis à contribution.

Et puis, à la 67e minute, tout s'accélère. Fabien Camus sort une frappe extraordinaire des 30 mètres. Le ballon vient se loger en pleine lucarne. Au même moment, Lacazette sort sur blessure et laisse sa place à Claudio Beauvue. Ça sent mauvais pour Lyon, qui commence à effectuer de grossières erreurs de relance. Sauf que Rachid Ghezzal rassure tout le Stade des Lumières en un enchaînement pour aller chercher le but du 2-1. Suffisant pour remettre les Lyonnais sur de bons rails. Après un corner tiré en retrait, Jordan Ferri vient également placer son énorme frappe. Dans le temps additionnel, même Beauvue marque son but. Comme trop souvent, Troyes a complètement craqué.


Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Mention spéciale à Beauvue qui fait le cake sur son but et arrive à se faire siffler par le stade alors que l'OL mène 4 1. Sa candidature pour le prix Nobel est retenue
Salade de kartofeln pour l'inauguration!

Quel match, quel beau stade et quels joueurs soyeux vous avez les lyonnais! Entre Grenier,Gezzal, Lacazette, Kalulu, Darder, Ferri, Tolisso et Umtiti, votre équipe est vraiment très plaisante à voir jouer. Il ne manque que Fékir et vous aurez une attaque de feu.
Il ne vous manque plus qu'un deuxième défenseur central, parce que là, Mapou, ça commence à se voir.
Mention pour les troyens qui sont limités, pas vernis et qui jouent et jouent encore.

Mais vraiment, j'ai pas été déçu de regarder ce match, et votre stade semble somptueux avec une superbe ambiance.
Toujours pas convaincu par grenier en ailier. D'ailleurs sa passe décisive intervient alors qu'il est dans l'axe.
Ce serait pas mieux de le mettre en 8 a la place de tolisso qui commence à m'agacer avec ses sempiternelles frappes de loin. Quitte à voir quelqu'un frapper de loin je préfère que ce soit ferri ou grenier.
Ghezzal commence à prendre ses marques sur le côté droit, joli but.
Globalement je suis satisfait, c'est bon pour la confiance.

Seul bémol, la réaction de défiance de beauvue, s'il est pas transféré il peut s'attendre à une bronca générale.
Et puis un petit mot pour mapou, toujours pas très rassurant.
Que dire de Mapou... Des fois tu crois qu'il fait un bon match, et puis finalement le naturel revient au galop à base de relances complètement foirées et d'interventions super limites...
Le retour au 4-3-3 fait du bien mais Grenier sur le côté c'est pas une solution d'avenir, faudrait le réintégrer au milieu à 3 (avec Gonalons et Darder) et mettre Valbu (ou Kalulu, ou Fekir bien entendu quand il reviendra) sur le côté. Y a moyen de choper la 2-3e place avec ça.
Donc c'est un certain William qui chante pour l'inauguration du stade. Qu'est ce qu'il s'est passé? Lyon n'a pas pu avoir Sophie Tapie? Ils veulent son numéro?
Dans le live de sofoot

"Vous ne pouvez plus poster de messages car vous êtes trop mal noté."

irritant.
Troyes continue sur sa lancée de 2015, propre.
Jvai pas bouder mon plaisir mais j'aurai préféré 100 fois voir Kalulu à la place de Lacaz plutot que Beauvue...
steven.mugiwara Niveau : DHR
A part ca, c'était prévu ces buts ? Parce qu'entre le show pyrotechnique, le concert de Will.I.am et les buts du match, pas de quoi être déçu !
Sans compter Beauvue, extraodinaire :
''- Y'a marqué quoi là ?
- Beauvue, Beauvue, on t'enc... ''
 //  19:19  //  Supporter de Lyon
Message posté par popeye
Dans le live de sofoot

"Vous ne pouvez plus poster de messages car vous êtes trop mal noté."

irritant.


on est deux
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par popeye
Dans le live de sofoot

"Vous ne pouvez plus poster de messages car vous êtes trop mal noté."

irritant.


N général quand je me déconnecte, quitte la page, reviens puis me reconnecte ça remarche. Et c'est pratique en plus
Ouais voilà, fini les commentaires pour moi, ça tournait en rond en plus.
Message posté par Dharma
Que dire de Mapou... Des fois tu crois qu'il fait un bon match, et puis finalement le naturel revient au galop à base de relances complètement foirées et d'interventions super limites...
Le retour au 4-3-3 fait du bien mais Grenier sur le côté c'est pas une solution d'avenir, faudrait le réintégrer au milieu à 3 (avec Gonalons et Darder) et mettre Valbu (ou Kalulu, ou Fekir bien entendu quand il reviendra) sur le côté. Y a moyen de choper la 2-3e place avec ça.


Je me fais plus d'illusions pour mapou, je fais juste confiance à samuel et antho. Les mecs s'y sont habitués à force. Il faut qu'il garde dans leur tête qu'à chaque touche de balle de mapou y'a danger potentiel.
David Louise Niveau : DHR
Message posté par popeye
Dans le live de sofoot

"Vous ne pouvez plus poster de messages car vous êtes trop mal noté."

irritant.


J'ai eu la même j'ai actualisé et ca a fonctionné.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Ghezzal c'est pas le même. Hyper bluffant techniquement le mec et juste dans ses passes, rien que sur ce match il m'a convaincu de foutre Mathieu au placard.
Et j'ai vu que la deuxième mi-temps. Et je suis conscient que c'est Troyes.
 //  19:29  //  Aficionado de la Thaïlande
Message posté par popeye
Dans le live de sofoot

"Vous ne pouvez plus poster de messages car vous êtes trop mal noté."

irritant.


Ca me l a fait aussi mais si tu te déconnecte et relog ton pseudo-mot de passe normalement ca remarche.
Message posté par pierre ménès 2.0
Ghezzal c'est pas le même. Hyper bluffant techniquement le mec et juste dans ses passes, rien que sur ce match il m'a convaincu de foutre Mathieu au placard.
Et j'ai vu que la deuxième mi-temps. Et je suis conscient que c'est Troyes.


Ça fait des mois que je dis qu'il apporte plus que valbuena sur ses rares apparitions, on me dit d'aller me faire foutre et que je suis pas objectif. Enfin les supporters des autres équipes tout du moins , c'est-à-dire ceux qui ont vu 3 ou 4 matchs de lyon cette année.
Avec 4 fois moins de temps de jeu il a déjà été 3 fois plus décisifs que valbuena, pareil pour grenier qui revient de 3 mois de blessure et qui joue à un poste qui n'est pas le sien. Encore deux passes décisives pour lui aujourd'hui, ça change d'avoir quelqu'un qui prend des risques dans ses passes.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Effectivement t'es pas objectif tu fais que parler de Valbuena tu fatigues tout le monde.
Festival de frappes lumineuses.. plaisant ! On sent les lyonnais un peu court physiquement, quoi de plus normal début janvier. Mais on a surtout vu un collectif retrouvé, méconnaissable rapport à la 1ère partie de saison. Ca a bien plus à voir avec un état d'esprit irréprochable qu'à l'absence ou la présence de tel ou tel.
En espérant que ça dure pour relancer l'intérêt de la course à la LDC.
A confirmer. Ces lyonnais se voient régulièrement trop beaux après quelques bons matchs, à voir si le melon ne regonfle pas trop vite.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 49