Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée
  3. // Olympique lyonnais/Évian TG (2-0)

Lyon s'accroche à sa première place

Comme à Reims, l'Olympique lyonnais a plié le match en première période avant de freiner violemment l'allure (2-0). S'ils ont été valeureux, les Savoyards n'ont jamais su se montrer vraiment dangereux.

Modififié

Lyon - ETG
(2-0)

C. Grenier (20'), A. Lacazette (38') pour Lyon


476 jours après son dernier but en Ligue 1, Clément Grenier a une nouvelle fois fait trembler les filets. Muet depuis le 11 janvier 2014, le milieu de terrain est passé par bien des galères avant de pouvoir revenir à son meilleur niveau. Blessé, infecté, encore blessé, démoralisé, le natif d'Annonay n'a jamais douté de sa force. Un mental qui lui a permis d'enchaîner les bonnes performances dès son retour sur les pelouses : une passe décisive contre Bastia et une à Reims. Cette après-midi, il a envoyé un message fort à son entraîneur et ses coéquipiers. Juste dans ses transmissions, solides sur ses appuis et hargneux, Clément Grenier a été récompensé. Un beau coup franc, inscrit devant son public, et qui permet à son OL de récupérer, ne serait-ce que pour quelques heures, le fauteuil de leader de la Ligue 1.

Clément Grenier est de retour


Cette après-midi à Gerland, pas de place pour les comptes d'apothicaire. Si Lyon veut espérer décrocher le titre en fin de saison, il faut s'imposer. Seize places plus bas, si l'ETG veut se maintenir dans l'élite, il faut aussi s'imposer, ou accrocher un nul. Et dès le coup d'envoi, on sent que c'est plutôt cette solution qu'a choisie Pascal Dupraz. Malgré une grosse douleur à l'épaule, Christophe Jallet assure le spectacle en début de rencontre. Grenier, une nouvelle fois préféré à Ferri, retrouve avec plaisir sa place de tireur de coups de pied arrêtés. Nabil Fekir, lui, gâche beaucoup de bons ballons en première mi-temps. En face, Adrien Thomasson joue en confiance et allume la première mèche avec une frappe bien enroulée, mais un peu trop tendre pour inquiéter Lopes (11e). Dans la foulée, Njie bute sur Leroy (12e) et manque d'ouvrir le score.

Petit à petit, les Savoyards sortent de leur moitié de terrain et récupèrent le contrôle du ballon. Mais après une énième faute de Tejeda, Clément Grenier se charge d'inscrire le premier coup franc de la saison lyonnaise (21e). La belle histoire. Blessé il y a encore un mois, Grenier est en pleine bourre. C'est le métronome du onze aligné par Fournier, comme en atteste ce caviar délivré à Lacazette, qui manque le cadre (26e). À plusieurs reprises, Gilles Sunu parvient à se frayer un passage dans le dos d'un Umtiti boitillant et très limite dans ses interventions. N'Sikulu, lui, se défait assez facilement de Christophe Jallet. Mais tous les Clarck ne sont pas des Supermen. Juste avant la pause, Lyon fait le break. Nounkeu prend la tête de Tolisso pour le ballon, et Benoît Bastien est bien obligé de siffler penalty. Lacazette fusille Leroy pour son 27e but et clôt le premier acte.

Le Fekir à moitié plein


Au retour des vestiaires, le match repart sur les mêmes bases : les joueurs de l'ETG sont valeureux, alors que les Lyonnais font preuve d'une certaine suffisance. Du coup, Alioune Fall, entré à la mi-temps, en profite pour obliger Lopes à se détendre (51e). Dans la foulée, Njie offre aux siens un troisième but. Validé dans un premier temps par monsieur Bastien, ce dernier finit par l'annuler pour un hors-jeu passif de Njie. Écroulé par terre, et donc hors-jeu, au moment de la passe de Fekir, le Camerounais se relève et court après le ballon. Mais c'est bien Nabil Fekir qui retouche le cuir avant de le transmettre. L'arbitre n'est cependant pas à pointer du doigt, tant les deux joueurs sont proches sur cette action. Blessé après ce fait de match, Njie cède sa place à Jordan Ferri.

À l'heure de jeu, on se dirige tout doucement vers une fin de match bien « cra-cra » , remplie d'erreurs techniques et d'incompréhensions. Heureusement pour le spectacle, Gilles Sunu, qui ne l'est sans doute pas sous son pull, réveille Gerland d'une belle tête qui passe un poil au-dessus de la barre (62e). Comme à Reims la semaine dernière, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette sont transparents en deuxième période et manquent à plusieurs reprises de se faire reprendre. Mais à l'image de Clarck N'Sikulu, les hommes de Dupraz sont quasiment inoffensifs cette après-midi à Gerland. Assez mauvais, Fekir expédie tout de même un amour de coup franc pied gauche sur l'équerre à un quart d'heure du terme. Il le veut, son but, l'international français, et fait preuve d'un égoïsme assez dingue. N'est-ce pas, Yattara ? Qu'importe, Lyon tient sa victoire et remet la pression au PSG.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24