Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Caen-Lyon (1-2)

Lyon résiste à la furia caennaise

Dans une partie qui allait à mille à l'heure, l'Olympique lyonnais a su prendre le meilleur sur des Caennais très emballants (1-2). Cornet et Mariano ont mis à l'abri une équipe qui a senti le souffle de Santini et ses coéquipiers sur sa nuque jusqu'à la fin du temps additionnel.

Modififié

Stade Malherbe Caen 1-2 Olympique lyonnais

Buts : Santini (90e) pour Caen // Cornet (10e), Mariano (51e) pour l’OL

Michel-D'Ornano et sa pelouse grasse avaient tout l'air d'un bourbier pour Lyon. Mais les Gones, efficaces et solides derrière, ont sorti les chaînes pour écarter des Caennais qui justifient, malgré la défaite, leur statut d'outsider difficile à manœuvrer. Car ce match a ressemblé, notamment en première période, à une course-poursuite que les visiteurs ont su remporter grâce à leur bon départ et à la malchance de leurs adversaires. Lyon repasse devant Monaco à la différence de buts et s'assure de finir le week-end sur le podium. Les supporters caennais peuvent, eux, s'attendre à continuer de frissonner, tant leur équipe était plaisante à voir évoluer.

Auto-tamponneuses


« Cela fait peut-être partie des accidents. On verra dimanche à Caen si c’en était un » , annonçait Bruno Génésio après le coup d’arrêt subi en semaine face au LOSC (1-2). Accident il y a eu, quand Mariano et Depay, assoiffés de buts, se tapent les pare-chocs pour reprendre les centres de Marçal puis de Fekir, mais le carambolage a fini par profiter à Maxwel Cornet (0-1, 10e). Constat à l’amiable : le but de Cornet permet aux Lyonnais de prendre les devants alors que les Normands avaient entamé cette partie avec énormément d’allant. En effet, les Caennais ne sont pas du genre à traîner dans les rues. Guilbert enchaîne les déboulés sur son aile, Rodelin accélère le jeu, Santini assure les déviations de la tête, Aït Bennasser envoie un petit pont magistral sur Marçal et une demi-volée dans le petit filet.


Caen ne veut pas rester empêtré dans les bouchons lyonnais, alors que Fekir est proche de remettre les gaz avec une reprise qui frôle le cadre (20e) puis un face-à-face perdu face à Vercoutre. Le match est complètement débridé, et les deux collectifs passent d’un côté à l’autre sans regarder dans le rétro. Anthony Lopes ne doit son salut qu’à son poteau sur un centre d’Adama M’Bengue qui lobe le portier portugais, alors que la tête d’un Alexander Djiku abandonné échoue à quelques centimètres de la cage sur le corner consécutif (26e). Malgré la pression, Lyon n’est pas du style à rouler avec le frein à main et à se contenter de gérer : Marcelo, resté aux avant-postes et trouvé par Mariano, manque à son tour sa cible (33e), l’ancien du Real la jouant trop perso quelques minutes plus tard (37e).

Mariano Kart Double Dash


L’envie et la percussion des hôtes en première mi-temps, menés par un fabuleux Aït Bennasser, auraient pu pousser les Lyonnais à la glissade. Mais sentant que le coup du lapin pouvait arriver à tout moment, les Rhodaniens ont préféré remettre tout de suite une deuxième couche. Si Tete se montre trop altruiste, Mariano Diaz ne se pose aucune question pour envoyer une demi-volée directement sur la gauche de Vercoutre (0-2, 51e). Un golazo auquel Ronnie Rodelin a failli répondre sur une frappe sèche des 20 mètres que Lopes détourne in extremis sur le poteau (67e). Les hommes de Patrice Garande n'abdiquent pas et auraient pu recoller sur une énième incursion de M’Bengue, dont le centre fuyant ne peut être repris par Santini (80e). Fekir a la balle du 0-3, mais sur la contre-attaque, le Croate s'amuse de Diakhaby pour enflammer les quatre minutes de temps additionnel (1-2, 90e). Nkololo et Aït Bennasser tentent de forcer le destin, mais Lyon n'est sauvé que par le buzzer. Que c'était chaud !


Caen (4-3-3) : Vercoutre – Guilbert, Da Silva, Djiku, M’Bengue – Aït Bennasser, Sankoh (Repas, 57e), Féret (c) – Kouakou (Nkololo, 63e), Santini, Rodelin. Entraîneur : Patrice Garande.

Lyon (4-2-3-1) : Lopes – Tete, Marcelo, Diakhaby, Marçal (Rafael, 71e) – Tousart, Aouar – Cornet (Maolida, 74e), Fekir (c), Depay – Mariano (Ferri, 80e). Entraîneur : Bruno Génésio.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 4
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32 Hier à 09:06 Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 11