Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée
  3. // Lyon/Nantes (1-0)

Lyon reprend son dû à l'arrache

Décidément, ce mois de février est compliqué pour Lyon. Face à Nantes, les Lyonnais n'ont pas brillé, mais ils grattent un succès précieux grâce à un but chanceux de Nabil Fekir. Les hommes d'Hubert Fournier reprennent la tête du championnat.

Modififié

Lyon - Nantes
(1-0)

A. Lacazette (62') pour Lyon


Les dimanches se suivent et ont failli se ressembler pour Lyon. Comme face à Monaco, comme face à Paris et surtout comme face à Lorient la semaine dernière, les Gones ont longtemps cru devoir se contenter d'un match nul et du maigre point qui va avec. Cet après-midi, l'OL a dû patienter jusqu'à la 70e minute et un but bien chanceux de Nabil Fekir pour se défaire de solides Nantais. Et surtout pour retrouver son rang de leader. Sûrement pas la plus belle victoire lyonnaise, mais un succès précieux qui permet à Alexandre Lacazette, de retour de blessure, et les autres de sortir du passage à vide. Maxime Gonalons a manqué un penalty en fin de match, mais peu importe, Lyon s'en sort. À l'arrache.

Nantes fait déjouer le leader


Il y a un mois, les deux équipes s'affrontaient déjà, mais en 16e de finale de Coupe de France. Un triplé de Vincent Bessat avait permis aux Nantais d'éliminer les Lyonnais et de mettre un peu de baume au cœur jaune et vert en ce difficile début d'année 2015. Des semaines plus tard, la donne n'a pas changé. Le gaucher au crâne rasé Bessat est toujours là, mais surtout, le FC Nantes ne va pas mieux (onzième et aucune victoire en championnat depuis fin décembre). Et cela se ressent sur le pré. Logiquement dominés durant toute la première période, regroupés dans leur moitié de terrain, les Canaris font le dos rond. Et ils le font plutôt bien. Mis à part un raté de Nabil Fekir et une frappe de Yoann Gourcuff contré in extremis par Olivier Veigneau en tout début de match, les hommes de Michel Der Zakarian ne concèdent rien. Ils font déjouer les Lyonnais, obligés de redoubler les passes latérales. Mieux même, à force de bien défendre, Nantes s'enhardit et s'installe. À la demi-heure de jeu, Serge Gakpé s'infiltre dans la surface, résiste à Koné, mais manque d'un rien le cadre. Dans la foulée, Issa Cissokho est à la conclusion d'un super mouvement collectif, mais sa volée termine sa course dans le petit filet. Avant la pause, le coup franc de Nabil Fekir sur la barre transversale d'un Rémy Riou impuissant rappelle que Lyon peut s'en sortir sur un exploit individuel.

La chance du Fekir


Car dans le jeu, c'est plus compliqué. Sur la lancée de ces dernières sorties, Lyon est beaucoup moins flamboyant, voire beaucoup plus ennuyant. Après la pause, les hommes d'Hubert Fournier remettent le pied sur le ballon, et Alexandre Lacazette a les jambes qui le démangent, à l'image d'une frappe lointaine qui passe à un gros mètre du but. Mais là encore, les Gones se heurtent à un mur de Nantais, prêts à tout pour empêcher leurs adversaires de passer. Pour preuve, le nombre de fautes flagrantes aux abords de la surface et de biscottes jaunes reçues par Serge Gakpé et sa bande. Finalement, il faut toute la détermination de Nabil Fekir et une sacrée dose de réussite pour que Lyon arrache l'ouverture du score. Sur un beau jeu à trois, Gourcuff trouve Lacazette qui dévie pour Fekir. Le Lyonnais se fait reprendre par Hansen, mais profite de la sortie de Riou et du tacle de Veigneau. Le ballon rebondit sur tout le monde pour terminer sa course au ralenti dans les filets nantais (1-0, 67e). Au final, on ne sait pas vraiment qui a marqué. Ce que l'on sait en revanche, c'est que ce pion va faire le plus grand bien aux Lyonnais. Après trois matchs nuls consécutifs, les Gones renouent donc avec la victoire et gardent leur première place. À l'arrache donc.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 22:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
il y a 7 heures Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 43
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 10 heures Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 33 il y a 11 heures La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises