1. //
  2. // 32e journée
  3. // Lyon/Bastia (2-0)

Lyon repasse devant

C'est une victoire qui comptera. En difficulté durant toute la rencontre, Lyon s'impose (2-0) aux forceps face à Bastia. Les Gones récupèrent leur première place, et Clément Grenier par la même occasion.

Modififié
7 20

Lyon - Bastia
(2-0)

M. Yattara (76'), A. Lacazette (85') pour Lyon


À l'heure où tout le monde a les yeux rivés sur le Parc des Princes et la tête en Ligue des champions, Lyon profite tant bien que mal de ce quasi-anonymat pour chiper la première place aux Parisiens. Poussif de chez poussif, c'est l'expression. Peu inspirés et en difficulté pendant une bonne partie de la rencontre, les Lyonnais arrachent une victoire précieuse face à Bastia. Trois points qui leur permettent de reprendre provisoirement la tête du classement. Mais aussi trois points qui rapprochent les hommes d'Hubert Fournier de la Ligue des champions, l'AS Monaco étant désormais à six longueurs. Longtemps, Lyon s'est cassé les dents sur le bloc ultra resserré des Corses. Avant d'ouvrir finalement le score grâce à Mohamed Yattara, servi par Clément Grenier, de retour à la compétition.

La sieste lyonnaise


Depuis dix jours, les Lyonnais hibernent. C'est devant la télé, les pieds en éventail sur la table basse, que les Gones ont observé Marseille perdre des points, sa troisième place et du même coup ses rêves d'Hexagoal. Sans jouer, les joueurs d'Hubert Fournier ont consolidé leur deuxième place. Avant de viser la première. Jordan Ferry, lui, vise le petit filet d'Alphonse Areola qui détourne du bout des doigts la frappe du milieu lyonnais. Le premier assaut est donné. Le ton du match aussi. Enfin presque. Car après un départ canon et dix grosses minutes, Lyon s'endort sur la défense à cinq de son adversaire. Face au double rideau bien compact des Corses, les Lyonnais ne trouvent pas d'espace, donc pas de solution. Coincé entre Modesto, Peybernes et Marange, Alexandre Lacazette ne voit pas le jour. Et lorsque le décalage est enfin trouvé après un exploit individuel, le meilleur buteur du championnat loupe complètement sa frappe. Finalement, Lyon termine sa première période comme il l'avait commencée : avec du rythme et une parade d'Areola, sur un coup franc de Fekir cette fois-ci.

La patte de Clément Grenier


On les avait quittés dépités sur le pré du stade de France samedi, on les retrouve bien plus solides sur celui de Gerland. Les Bastiais sont montés en puissance au cours du premier acte. D'abord appliquée à défendre bas, la bande à Gaël Danic, qui fête son retour d'une belle prestation, s'est ensuite laissée aller à quelques incursions dans la surface lyonnaise, sans jamais frapper au but. Après la pause, les Corses reprennent sagement leurs positions en défense, se contentant de repousser les offensives lyonnaises qui se font de plus en plus pressantes. Tout comme l'ambiance qui monte d'un cran dans les travées de Gerland lorsque Clément Grenier entre en jeu. Ses premières minutes en championnat depuis... fin août. Sa première frappe est facilement captée par Areola, le Corse le plus sollicité de la rencontre. Mais c'est un autre entrant qui va décoincer tout le monde. Parfaitement servi par Grenier au point de penalty, Mohamed Yattara débloque la rencontre d'un plat du pied gauche (1-0, 77e). Dans la foulée, Clinton N'jie s'échappe à toute vitesse sur son côté et trouve Lacazette dans l'axe. L'attaquant français ouvre parfaitement son pied et fait le break. Son 25e but de la saison. C'était laborieux, c'est désormais plié. Lyon s'en sort bien, car ce soir, Lyon n'avait rien d'un champion.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mode troll on

Un fond de jeu magnifique cette équipe. Lyon fera un beau champion...nan j'rigole !

Allez l'Ogym !

Mode troll off
Kit Fisteur Niveau : Loisir
49ème but pour Lacazette... purée le temps passe vite.
J'ai dû voir 1/3 du match avec une connexion pourrie, mais j'ai vu les deux buts. ça va vraiment me rendre superstitieux.
Njie, son action au stade devait être folle. Allez faire la passe qu'il fait au bout d'une course de 80 mètres et après avoir joué un match entier.
Heureux pour Yattara qui est énorme sur les frappes en première intention, j'ai remarqué depuis Angers. Il met un premier but importantissime en L1 avec Lyon, ça va lui faire du bien.
Coaching impecc.
Grenier m'énerve mais quelle élégance.
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
28 degrés un beau soleil sur Lyon , un match en fin d'aprem, des potes, du shit, des clopes, tout est réuni pr ce régaler devant un bon petit match et puis ...
Tu reviens à la realité, Bastia ne veux pas jouer au foot avec un 5 4 1 (boudebouz sur le banc pk tu comprends ya déja Danic dc 2 joueurs technique en m temps on peux pas).

Fékir et malbranque on été mauvais, N'jié est fou, d'ailleurs il en est a combien de passe décisives?

Quel rentré de Grenier!Je suis pas fan mais la il a fait une rentré de patron .
Note : 8
Message posté par Cervantès
Mode troll on

Un fond de jeu magnifique cette équipe. Lyon fera un beau champion...nan j'rigole !

Allez l'Ogym !

Mode troll off


Putain les gars un troll ça ne S'ANNONCE PAS BORDEL.
Hey caramba Niveau : DHR
Gerland à vibrer ce soir,

c'est fabuleux ce qu'il se passe, amis parisiens on ne vous lâchera pas jusqu'au dernier instant du championnat.

Ce fus poussif mais entrée déterminante de grenier, en espérant qu'il réitère cette prestation face aux cousins!

Et lacazette que dire, 25 buts ..il rentre un peu plus dans l'histoire de l'ol et à déjà sa place dans nos mémoires.
"poussif", "poussif"... J'ai surtout vu un schéma de jeu dégueulasse de Bastia qui a parké le bus pendant tout le match à 11 devant la ligne
Ouai c'est la faute de Bastia
C'était assez moyen comme match, Bastia tentait vraiment rien (j'étais au stade donc je peux en témoigner).

L'OL est facilement bloqué, il y a eu très peu d'occasions. Lacazette et Fekir ont pas été très bons, par contre j'ai été assez impressionné par Tolisso, que je ne connaissais pas (je suis pas trop la ligue 1, ni l'OL d'ailleurs). Très bon milieu de terrain.
Note : 2
Honnêtement, le match a surtout basculé au moment ou Grenier remplace Steed...

Il est bien sympa Malbranque et il peut bien dépanner, mais il arrive vraiment au bout.
pfff, commencer l'article par "en difficulté durant toute la rencontre"...
Mr Porlon, un peu de nuance ferait pas de mal.
El Puerro Niveau : CFA2
Décidément, rien ne rendra ces bastiais sympathiques. Pouvaient pas serrer les fesses un peu plus longtemps bordel...
Thomas Porlon, c'est précisément avec ce genre de petites victoires pas forcément méritées qu'on devient champion. On peut pas pulvériser tout le monde 4-0 avec du jeu aussi léché qu'une chatte d'actrice porno. Aujourd'hui on a peut-être vu la fameuse "réussite du (futur) champion". Au final ça fait 3 points et la 1ère place, il y a pas de petits profits.
Note : 1
Njie qu'est ce qu'il m'emmerde ce joueur. Pendant 80 minutes il joue comme un CFA qui se prend pour Robben et en fin de match il te claque un sprint de malade et une assist parfaitement dosée de l'exter. C'est typiquement le Njie de cette saison, des matchs tous plus dégueulasses les uns que les autres mais des buts et des passes dé à la pelle. Une énigme ce gars...

Sinon ça fait plaisir de revoir Grenier, il a toujours un aussi gros melon je suis rassuré.
Ed Deline Niveau : CFA2
Message posté par vlad
pfff, commencer l'article par "en difficulté durant toute la rencontre"...
Mr Porlon, un peu de nuance ferait pas de mal.



ça, le "poussif", et le combo ultime : Jordan "FerrY" a fini par m'achever...
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par Hey caramba
Gerland à vibrer ce soir,

c'est fabuleux ce qu'il se passe, amis parisiens on ne vous lâchera pas jusqu'au dernier instant du championnat.

Ce fus poussif mais entrée déterminante de grenier, en espérant qu'il réitère cette prestation face aux cousins!

Et lacazette que dire, 25 buts ..il rentre un peu plus dans l'histoire de l'ol et à déjà sa place dans nos mémoires.


dans ta mémoire plus que l'orthographe :D
ToxikCheese Niveau : Loisir
Njie est décidément bon qu'à courir vite et rien d'autre...

sa passe D est un coup de bol, assurément !

Ce mec est un poulet sans tête.

http://www.axolot.info/wp-content/uploa … 0/mike.jpg

Sinon, cette victoire fait vraiment plaisir !

J'ai cru a un moment qu'on allait revivre un match à la OL-Nice, avec des bastiais bien regroupé derrière. Au passage, ceux qui reproche aux Corses leur système de jeu, je répondrai qu'il faut faire avec, Bastia vient pas à lyon pour 3 points, mais pour éviter une défaite. Donc on gare l'autobus, et c'est à l'OL de se demerder, normal.

ça reste un sport, quoi qu'on en dise.
Jordan Ferri, pas Ferry.

Je sais qu'on est anonyme à Lyon, mais quand même.
Monsieur Thomas Porlon bravo ! Après plus de 3 années d'épiage intensif des commentaires sofoot à la recherche des perles proposées par des légendes comme IanCurtis ou encore radamelfalcao (que je ne met pas dans le meme sac, ils ne boxent pas dans la même catégorie, rien que voir leurs noms a coté me file les chocottes), de réaction épidermiques à certains commentaire manquant cruellement de subtilité, commentaires qui à chaque fois me faisaient hésiter à m'inscrire pour renvoyer leurs auteurs dans leurs 22, eh bien oui grâce à vous Mr Porlon, ceci est chose faite ! Maintenant je m'en vais vous indiquer en quoi je ne suis pas d'accord avec un passage de votre article, il s'agit d'une simple phrase mais elle révèle une écriture totalement schyzophrénique.
Lorque je lis "en difficulté durant toute la rencontre" à propos de l'OL, je suis interpellé façon comico de mante la jolie avec triple fouille rectale et tout le récital qui va avec. Y a-t-il besoin que j'explique en quoi c'est faux, archi-faux d'écrire ceci?? Certes Bastia n'as pas été franchement inquiété pendant les 70 premieres minutes, mais ils n'ont pas non plus fait faire de l'huile à la défense de l'OL (et pourtant y avait Koné hein). Une équipe qui tourne à 70 de possession de balle (oui je sais ca ne fait pas tout) jusqu'à l'ouverture du score et qui finit le match à 65, vous appelez ça une équipe en difficulté? Donnez moi s'il vous plait le nombre de tirs (meme pas cadrés hein) de Bastia hier et après on en reparle. Je mettrai cette erreur sur le compte du litron de rhum et les quelques grammes d'herbe que vous vous êtes envoyé avec les collègues après le match =)
Parce que l'article est lui plus précis et plus affiné, on y comprend mieux que certes, Lyon n'as pas joué un grand football loin de la, mais c'était peut etre du aussi au fait qu'une seule équipe jouait au football sur le terrain hier.
Après quand je vois écris que Lyon n'avait rien d'un champion j'ai envie de dire: si, ca c'est une victoire de champion, sans forcément bien jouer, assez laborieux, mais victorieux, ce sont ça parfois les champions (cf l'OM de Deschamps qui restera dans le palmares du club contrairement a celui de Bielsa).
Respectueusement, Yannos.
PS: Tres belle ambiance pour l'entrée de Grenier hier ça fait plaisir de le revoir sous ce maillot !
Plusieurs énormités dans cet article. Je ne reprendrai pas point par point, mais Yannos l'a très bien résumé. Comment partir sur le postulat "En difficulté toute la rencontre" sur un match où l'équipe en face gare le bus. Je pense pas me tromper en disant que le premier tir cadré bastiais est celui de Sio vers la 70ème. Avant ça, c'est le désert des Agriates (point géographie). Quand je lis "En difficulté toute la rencontre", je déduis que Lyon s'est fait dominer tout le match, ce qui précisément le contraire.
Conclusion "Lyon n'avait rien d'un champion?". Justement, quand on arrive en avril, ce sont ces victoires qui font la diff. Chaque saison, tout le monde ressort la même musique (à raison) quand le leader gagne ses matchs sans briller. Une fin de championnat (dernière journée exclue), c'est de la sueur, des frappes contrées, de la tension, mais surement pas une exhibition de football total.
Voilà pour moi Thomas. Sur le contenu du texte, c'est correct. Juste que quand tu commences et finis ton papier par deux constats faux, on retient que ça. On est de gros flemmards tu sais...
Ah et au fait, c'est "Ferri". Pas "Ferry". Plouf plouf.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 20