En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 17e journée

Lyon renversant, pas d'électrochoc pour Montpellier

Mené à la mi-temps et transfiguré en seconde période, l'Olympique lyonnais a renversé la vapeur pour s'imposer à Bastia (1-3). Sans Jean Fernandez (viré cette semaine) et en attendant Rolland Courbis, Montpellier est allé chercher le nul au Stadium (1-1) contre des Toulousains qui ont manqué un pénalty.

Modififié
Lyon transfiguré

Bastia - Lyon : 1-3
Buts : Raspentino (34e) pour Bastia ; Lacazette (54e), Benzia (56e) et Gomis (85e) pour Lyon.

Ça faisait un mois que Bastia n'avait plus perdu, ça faisait aussi un mois que Lyon n'avait plus gagné. Oubliez tout ça, puisque les Corses se sont inclinés cet après-midi à Furiani (1-3), la faute notamment à deux minutes d'égarement peu avant l'heure de jeu. Auteurs d'une jolie entame à Furiani, les Bastiais ouvrent logiquement le score à Furiani. Même s'ils se projettent souvent trop vite vers l'avant, les joueurs de Frédéric Hantz font preuve d'enthousiasme quand les Lyonnais multiplient les imprécisions et les maladresses. Après un centre de son latéral gauche Palmieri, Florian Raspentino profite des largesses défensives de la charnière centrale de l'OL pour ouvrir le score (34e). Oublié au deuxième poteau, l'ancien Marseillais reprend du plat du pied à bout portant et ne laisse aucune chance à Vercoutre. Oui mais voilà, tout bascule en début de seconde période. D'une puissante frappe croisée du gauche, Lacazette égalise (54e). C'est ensuite Benzia qui reprend de la tête au second poteau un centre de Clément Grenier, auteur d'un joli numéro (1-2). Après s'être écroulé, le SCB tente de réagir, mais le sursaut est trop timide. Remplaçant (tout comme Gourcuff), Bafé Gomis anéantit les espoirs locaux à cinq minutes du terme. Servi par Bédimo, il enchaîne contrôle et frappe sous la barre de Landreau (1-3). Bien plus entreprenants après la pause, les hommes de Rémi Garde remontent à la 10e place du classement, à la hauteur de leurs adversaires du jour.

Docteur Abel et Mister Aguilar

Toulouse - Montpellier : 1-1
Buts : Aguilar (71e) pour Toulouse ; Camara (19e) pour Montpellier.

En attendant la prise de fonction de Rolland Courbis, Pascal Baills assurait l'intérim sur le banc de Montpellier, mais il faudra repasser pour le fameux électrochoc. Cet électrochoc, Abel Aguilar en aurait bien eu besoin justement. Amorphe, le milieu colombien du TFC perd d'abord la balle à 20 mètres de ses buts plein axe (19e). Cabella transmet à Camara qui glisse le ballon entre les jambes d'Ahamada (0-1). À part un face-à-face manqué par Ben Basat, les Montpelliérains passent une fin de première mi-temps plutôt tranquille. Sur un remake du premier but, Cabella chipe le ballon dans les pieds de Spajić en pleine surface avant de servir Camara en retrait, mais Ahamada s'interpose. Les Toulousains croient le match relancé quand M. Bastien accorde un pénalty et expulse Congré en début de seconde période. Sauf que Jourdren repousse la tentative de Ben Basat. Les joueurs d'Alain Casanova se retrouvent vite à 10 contre 10 après le gag Zebina. Croyant à une faute, le défenseur toulousain capte le ballon avec les mains. Jaune. Puis rouge 30 secondes plus tard pour contestation. Sur un coup franc mal dégagé, Aguilar trouvera le moyen de se racheter (71e). Il égalise en trompant Jourdren d'une reprise écrasée (1-1). Dans une fin de rencontre tendue, Cabella manque d'offrir les trois points à Montpellier en contre avant que Ben Yedder ne loupe lui aussi le coche. Premier non relégable, Montpellier devra encore attendre pour connaître sa troisième victoire cette saison, tandis que Toulouse reste 14e.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9