1. //
  2. // 17ème journée

Lyon refait surface

Grâce à un deuxième succès consécutif, l'OL s'empare de la troisième place. Dans le même temps, Monaco s'incline à domicile.

Modififié
0 1
Lyon - Toulouse: 2-0

Et si l'OL était le Rocky de la Ligue 1 ? Poussé dans ses retranchements, décrié, KO avant l'heure, Lyon semble s'être relevé en championnat depuis environ un mois. Notamment grâce à deux hommes : Gomis et Lisandro. C'est ce dernier qui assène le premier coup cet après-midi contre Toulouse, après un gros travail de Bastos sur son côté. Le TFC ne s'en remettra pas et subira tout au long de la rencontre. Peu avant la mi-temps, Gomis enverra le TFC dans les cordes. L'OL manquera à plusieurs reprises le troisième pion mais aura certainement rassuré définitivement ses supporters. Pour la première fois, l'OL grimpe sur le podium. Dominé pendant 90 minutes, Toulouse s'en sort avec de simple bleus.


Buts : Lisandro (5e), Gomis (35e)


Monaco - Saint-Etienne: 0-2

Les problèmes d'efficacité de l'ASM devraient donner des idées au Père Noël, tant Aubameyang, Niculae, Park et Haruna semblent être devenus des chèvres devant. C'est donc logiquement que les Verts se sont imposés cet après-midi en convertissant leurs occasions. Derrière, Monaco n'a pas non plus rassuré, laissant Ruffier à la merci des attaquants stéphanois. A la recherche d'une victoire depuis fin septembre, Saint-Etienne se relance en principauté. Malgré son énième défaite, Monaco reste au-dessus de la ligne de flottaison. Merci Lens et Caen...


Buts : Battles (20e), Sako (78e)



Auxerre - Marseille: 1-1

L'OM a connu l'enfer de l'Abbé-Deschamps ce soir. Après avoir ouvert le score rapidement par Rémy, les Olympiens ont, dans l'ordre, perdu Cissé sur blessure, puis Brandao, concédé une expulsion, un pénalty pour une faute commise en dehors de la surface, un but puis ont vu l'arbitre, M.Fautrel refuser un pénalty sur une action assez litigieuse de Chafni sur Lucho. L'OM s'empare tout de même de la troisième place mais ne fait pas une bonne opération au regard des résultats du PSG et de Lille.


Buts: Birsa (sp, 40e) / Rémy (9e)


Arles-Avignon - Lille: 0-1

Le duel des extrêmes n'a pas été aussi déséquilibré que ce que l'on attendait. Arles-Avignon s'est même plutôt bien défendu, en jouant à 10 pendant quarante minutes. Mais la pugnacité et la combativité, des fois ça sert à rien. Tulio De Melo se chargera de punir les Provençaux à la toute dernière seconde du match d'une tête en lucarne. Sans être brillants, les Lillois empochent les trois points et restent leaders.


But: De Melo (90e)

Valenciennes - Paris: 1-2

Après un échauffement de 45 minutes, soit la première mi-temps, le PSG a finalement ouvert le score dès le retour des vestiaires par Nene, parfaitement servi par Hoarau. Valenciennes manquera l'égalisation à plusieurs reprises avant de concrétiser à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. L'année dernière, le PSG aurait coulé. Mais dans la foulée, les hommes de Kombouaré ont réagi et par l'intermédiaire de Nene enchaînent leur deuxième victoire de rang. Dommage, quelques minutes plus tard, l'autre équipe nordiste fera trembler les filets.


Buts: Aboubakar (82e/ Nenê (47e, 84e)


Lorient - Lens: 3-0

Si les Lensois étaient mal barrés avant la rencontre, ils le sont encore plus après. Malgré un match de qualité et une première mi-temps au terme de laquelle ils auraient dû mener, les hommes de Jean-Guy Wallemme ont reçu une fessée. Tout a commencé sur un contre lorientais à la suite d'une action lensoise de nouveau vendangée. Amalfitano trompe Runje avant de voir son coéquipier Kitambala appuyer sur repeat. Alors qu'ils viennent de manquer l'égalisation, les Lensois encaissent un deuxième but sur contre. Dans la foulée, les Lorientais en ajouteront un troisième et manqueront de peu le quatrième. Kévin Monnet-Paquet ne doit pas regretter d'avoir changé de camp.


Buts:Amalfitano (50e), Kitambala (56e), Mvuemba (74e)


Nancy - Sochaux: 1-0

C'est finalement sur sa pelouse hier maudite de Marcel-Picot que Nancy aura fait tomber l'une des équipes en pleine bourre : le FC Sochaux. La formation doubiste a fait preuve de trop de maladresse pour pouvoir inquiéter Grégorini. L'AS Nancy n'est désormais plus qu'à deux points de sa victime du jour.


But: André Luiz (72e)


Caen - Nice : 0-0

C'est pas encore ce soir que Caen sortira de la crise, mais les Normands ont stoppé l'hémorragie de défaites et de buts encaissés. Avec un peu plus d'envie, ils auraient même pu s'imposer, mais la peur de perdre à D'Ornano était sans doute trop grande. Les Caennais n'auront pas échappé aux sifflets du public et restent à la dix-huitième place. Les Niçois perdent Ospina, touché aux adducteurs, et ratent l'opportunité de remonter au classement.


Brest - Montpellier: 0-0

C'est ce qu'on appelle un match nul logique. Brest et Montpellier voulaient la baballe mais les deux gardiens ont sorti un gros match. Ni les Bretons, ni les Héraultais ne réintègrent le podium.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'OM a aussi le cul de pas se faire siffler 3 pénos pr 2 mains ds la surface et une agression de Mandanda pied en avant.
Bref arbitrage tout pourri
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1