1. //
  2. // 28e journée
  3. // Bordeaux/Lyon (1-2)

Lyon plombe Bordeaux

Après avoir été menés quasiment tout le match à Chaban-Delmas, les Lyonnais, plus réalistes sur la fin, ont fait sombrer un édifice bordelais jusque-là solide (2-1). Une victoire à l’arrachée et une bonne opération pour l’OL, un grand coup derrière la tête pour les Girondins.

Modififié
54 45
Bordeaux – Lyon : 1-2
Buts : Saivet (7e) pour Bordeaux – Bedimo (90+1e) et Tolisso (90+4e) pour Lyon.

Pendant quatre-vingt-onze minutes, les Girondins tenaient leur victoire face à leurs meilleurs ennemis lyonnais. Mais voilà, un match se joue parfois plus longtemps. Et ça, les garçons de Rémi Garde l’ont bien compris, puisqu’en moins de quatre minutes, ils parvenaient à retourner la situation en leur faveur. Deux coups d’éclat, venus d’Henri Bedimo et de Corentin Tolisso dans les arrêts de jeu, enterraient définitivement les espoirs marine et blanc, pourtant entretenus par un coup de tête d’Henri Saivet, en première période…

Phrases bateau et parodies

« Il faut gagner à tout prix » , avait indiqué, presque désabusé, Henri Saivet, en conférence de presse d’avant-match. « La victoire est quasi obligatoire » , faisait écho, de son côté, Alexandre Lacazette. Bref, de la grande philosophie made in foot, dans la grande tradition de la déclaration lambda du footeux – presque – décérébré. Mais pas idiote, dans le fond, la formulation, car même si cette affiche kitsch du soir n’impliquait que le 6e (Lyon/42 points) et le 8e (Bordeaux/40 points), il fallait reconnaître que le vaincu pouvait prendre cher. Dans la course à l’Europe, s’entend. Déjà que le week-end précédent, les Girondins avaient livré « une parodie de football » à Sochaux (défaite 2-0), selon Guillaume Hoarau… Quand les partenaires de Maxime Gonalons, eux, enchaînaient deux 0-0 consécutifs (Montpellier, après Lille). Des locaux pas assez efficaces dans les deux surfaces de réparation, et des visiteurs incapables de marquer plus d’un but (face à Odessa, en C3), toutes compétitions confondues, depuis quatre rencontres ! Il fallait donc inverser la tendance dans chaque camp. Mais pas de bol au départ, puisque Faubert, Maurice-Belay, Bréchet, Traoré, N'Guemo et Cheick Diabaté garnissaient l’infirmerie chez les premiers nommés, tandis que Grenier, Gourcuff et Gueida Fofana en faisaient de même chez les seconds. Mais Marc Planus était de retour, tout comme la défense à cinq, chez l’OL. Devant 17 000 spectateurs, seulement…

Les nains au pouvoir

Mais c’était parti pour le spectacle. Bon, fallait pas s’attarder à siphonner des verres de rouge au comptoir du coin, parce qu’après avoir montré d’entrée une réelle volonté de s’installer dans les trente derniers mètres rhodaniens, et eu le monopole du cuir, les Marine et Blanc, par l’intermédiaire de leur « nain » de service, Saivet, prenaient l’avantage. Centre d’un autre « nain » do Brasil, Mariano, côté droit, et tête piquée au second poteau = but (7e). Son troisième successif du front. Bref, des Lyonnais à la peine et des Aquitains bien plus offensifs. Déterminés, plus présents au duel et dans les impacts, ces derniers imposaient énergiquement leur puissance athlétique. Pressing maîtrisé, tonicité de gala, et Diego Rolan se prenait même pour Lucas Moura. En face, panne de 3G, donc. Seul Alexandre Lacazette montrait qu’il était possible de réaliser quelque chose sur les bords de Garonne, pourtant pas vraiment aidé par un Bafé Gomis en difficulté, face à Carlos Henrique. Lacazette, donc, tricard de l'équipe de France, mais seul à faire passer le frisson dans le dos d’un Cédric Carrasso vigilant (14e, 38e). Rémi Garde, probablement déçu de son système de jeu, changeait la donne en sortant un défenseur pour un attaquant supplémentaire…

Les buts après le néant

Un deuxième acte parti sur les mêmes bases, ça voulait dire du déchet dans les pieds lyonnais. Encore. Et de l’envie dans les crampons de leurs vis-à-vis. Encore. Les situations de but en moins. Même si Grégory Sertic tentait la chevauchée fantastique (51e), pour empêcher ses adversaires de jouer à la passe à dix dans leur moitié de terrain. Jimmy Briand, lui, profitait d’un télescopage entre Carrasso et Henrique pour frapper dans le but vide, mais Mariano revenait repousser sur sa ligne (61e). Et sinon ? Rien. Ah si, l'entrée de Jussiê après trois mois d’absence, et la sortie de Gomis, après soixante-dix minutes d’absence. Pas d’occases, que des corners, et le chrono qui s’égrainait lentement au profit de Planus and Co. Moins de rythme, moins de précision, une possession de balle à l’avantage des partenaires de Maxime Gonalons, mais toujours pas d’étincelle. Sauf du côté de Mariano et Orban, serial tacleurs. Et une fin de match sans passion. Ou pas, puisque Bedimo, dans un dernier rush, trompait au sol Carrasso (90+1e). Et trois minutes plus tard, suite à un centre de Gonalons, Tolisso, au point de penalty, catapultait au fond des filets une tête victorieuse (90+4e). Clap de fin. « Peut-être que devant, c’est meilleur que nous » , disait vendredi Francis Gillot. En concédant la défaite sur leur pelouse, ses joueurs ne l’ont pas totalement fait mentir, puisqu’ils restent derrière les Gones au classement. Quand ceux-ci se rapprochent tranquillement de l’Europe…

Bordeaux : Carrasso (cap) – Mariano, Henrique, Planus, Orban – Sané, Poko, Rolan (Jussiê, 64e), Sertic, Saivet, Hoarau (Poundjé, 84e).

Lyon : A. Lopes – M. Lopes, B. Kone (Briand, 37e), Biševac, Umtiti, Bedimo – Tolisso, Gonalons (cap), J. Ferri (Danic, 80e), – Lacazette, B. Gomis (Njie, 70e).

Par Laurent Brun, à Chaban-Delmas.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

so-lyonnais Niveau : CFA2
Match déguelasse à voir mais que ces victoires à l'arrache sont belles! J'ai envie de dire que c'et bien fait pour Bordeaux car ils ont refusé de jouer au foot pendant 75 min, Lyon a été nul du début à la fin mais a au moins essayé de jouer et a continuer à pousser pour aller chercher la victoire, peu d'équipe en ligue 1 jouent pour gagner les matchs et c'est le mal de notre football.
L'abscence de Fofana mais surtout de Gourcuff et Grenier ont clairement pénalisé l'OL sur ce match, aucune créativité, Garde a eu l'intelligence de reconnaître son erreur tactique assez rapidement. Gomis est horrible depuis plusieurs semaines, peu être qu'il est fatigué, mais aucune application technique, énormes déchets, c'est incroyable pour un joueur professionnels.
Sinon le but de Tolisso me rapelle deux matchs, un Monaco-Lyon de 2005 où Jérémy Clément avait permis à Lyon d'arracher le nul à la dernière seconde pour une de ses premières en pro, et un Liverpool-Lyon de 2009 où Gonalons avait égalisé pour une de ses premières en pro également, 3 milieux défensifs, j'espère que Tolisso atteindra au moins le niveau du second, voir plus.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Tiens le résumé sort plus tard que d'habitude ? Ca a du bien vous emmerder de réécrire intégralement votre article !
Et ouais SoFoot, désolé mais avec les lyonnais vous pouvez pas poster vos articles 3 minutes avant la fin du match ;)

Enorme cette fin de match, 3 points ultra importants.
Confirmation, la quenelle est bien une création lyonnaise.

( Tu sais que c'est pas le PSG qui joue le dimanche soir quand... le résumé du match sur SoFoot arrive deux heures après la fin de la rencontre)
La Ligue 1 dans toute sa caricature. Quel bordel.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Cette équipe ne manque pas de panache. Tolisso qui donne la victoire à son équipe à la dernière minute dans un match très important dans la course à l'Europe, il y a pire comme premier but.
- Énorme joie collective après le 2eme but
- Belle communion avec les supp au coup de sifflet final


Bref... fière d’avoir un 2eme coeur lyonnais ce soir
Mou-rinho Niveau : CFA
Une pelouse comme celle la ambitionne l'Europe ?
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Après Rennes, après Lille Bordeaux a fait encore pire dans le refus de jouer a domicile.
C'est hallucinant d'insulter a ce point le jeu de football, quand je pense lire encore des fois des supps Bordelais défendre leur coach de merde, je me dis qu'ils ne méritent rien d'autre que ce qui leur arrive.

De notre côté un mauvais choix tactique de début de match que RG a eu au moins le courage de ne pas attendre 70 minutes pour modifier.
Mais quel déchet alors certes encore une fois la pelouse bosselé n'a pas aidé mais cela ne justifie pas autant d'erreurs techniques hormis Lacazette ou presque.

Voilà on fait avec nos moyens, un nombre de matchs importants et de trop nombreux laissés mais au moins on ne lâche rien en terme d'état d'esprit.
Shabani Nonda Niveau : Loisir
Deux equipes ennuyantes! Fallait pas s'attendre à un match super emballant!
Je voudrais juste mettre en lumière Fofana dont on ne parle jamais et dont l'absence s'est fait sentir aujourd'hui (au moins autant que celle d Grenier!). C'est vraiment lui qui fait le liant entre la defense et l'attaque.
Personnellement je m'en ficherais si l'on ne gagnait rien à la fin de la saison, c'est pour ce genre de match que j'aime le foot, il peut ne rien se passer pendant 90 min, mais 3min suffisent pour se faire dessus. Merci pour le kiffe!
joker7523 Niveau : CFA
J'ai regardé le match en spectateur neutre étant donné être parisien, franchement qu'est ce que je vous plains supporters bordelais, une honte de jouer (enfin de pas jouer plutôt) à domicile en sachant que c'était l'un des derniers espoirs pour accrocher l'Europe. Lyon à pas été terrible mais au moins ont essayé d'aller de l'avant et donc pour moi la punition est mérité. D'un coté avoir triaud et gillot ça doit pas motivé. Eux devraient un peu plus se regarder dans le miroir aussi car si critique les joueurs est un droit il faut pas oublier de balayer devant sa porte également
C'est globalement mérité je trouve.
Lyon a plus dominé la seconde mi-temps que Bordeaux n'a dominé la première, donc en quelque sorte le résultat est logique ^^
Je n'ai pas put voir le match mais bon dieu que cette victoire fait du bien et Bordeaux aurait dut se rappeler du match aller avec un but dans les arrets de jeu de Jiiimyyyyyy ! Enfin bref content pour le petit Tolisso qui nous a dejà montré qu'il était pas dégeu ( après je sais pas si il a fait un bon match mais un but comme celui ci ça met forcément en confiance ) .

A noté que LB monte en grade il écrit des vrais articles maintenant ;) ça va je taquine !

Bonne soirée amis lyonnais .
Non, au temps pour moi, aucun rapport avec le PSG pour le temps qu'il a fallu pour que le résumé soit en ligne... juste qu'ils l'ont confié à Laurent Brun... A BORDEAUX... et qu'il pleurait sur son clavier... tellement désabusé qu'il a glissé une coquille... c'est J LO, Laurent, J-LO pas Gillot... tout se perd.

LB à Bordeaux.
Message posté par joker7523
J'ai regardé le match en spectateur neutre étant donné être parisien, franchement qu'est ce que je vous plains supporters bordelais, une honte de jouer (enfin de pas jouer plutôt) à domicile en sachant que c'était l'un des derniers espoirs pour accrocher l'Europe. Lyon à pas été terrible mais au moins ont essayé d'aller de l'avant et donc pour moi la punition est mérité. D'un coté avoir triaud et gillot ça doit pas motivé. Eux devraient un peu plus se regarder dans le miroir aussi car si critique les joueurs est un droit il faut pas oublier de balayer devant sa porte également

À noter aussi que Lyon n'a pas été terrible à l'extérieur (!) et sans 3 titulaires sur quatre au milieu (Grenier, Gourcuff (rien que ça) + Fofana), donc au final la presta lyonnaise est loin d'être dégueu quand on met les choses en perspective.
Perceval de Galles Niveau : Loisir
C'est simple, à la 90ème, j'étais abattu devant le 11 de départ de Garde, l'attitude de Koné ou encore la technique de Gomis... Pour la première fois de ma vie, j'ai failli arrêter de regarder avant la fin un match de l'OL.

Mais putain, que c'est bon! Gagner comme ça, à l'arrache sur la fin, ça me rappelle les coups de tête rageurs de Cris en fin de match pour renverser une partie. Je vais me coucher avec la banane après un match de l'OL, ça faisait longtemps.

PS: petite pensée au rédacteur de l'article, qui l'avait déjà préparé à la 80ème pour se mettre au pieu pépère à 23h :)
volontaire82 Niveau : Loisir
Lyon a certes été faible (bon privé de Gourcuff et Grenier) mais Bordeaux franchement, un soi disant prétendant à l'Europe qui se permet de refuser le foot à ce point ? passé la 15ème minute le reste fut absolument abominable... Et je suis supporter du tef je sais de quoi je parle honnêtement..
Je plainds les bordeaulais et dire qu'il y'a 4ans ils etaient en quart en LDC et bien joue lyon si je suis supporter lyonnais ce soir je suis le plus heureux du monde
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par sofoutre
Je n'ai pas put voir le match mais bon dieu que cette victoire fait du bien et Bordeaux aurait dut se rappeler du match aller avec un but dans les arrets de jeu de Jiiimyyyyyy ! Enfin bref content pour le petit Tolisso qui nous a dejà montré qu'il était pas dégeu ( après je sais pas si il a fait un bon match mais un but comme celui ci ça met forcément en confiance ) .

A noté que LB monte en grade il écrit des vrais articles maintenant ;) ça va je taquine !

Bonne soirée amis lyonnais .


Ton nom correspond parfaitement à ce qui a suivi après le but de Tolisso.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
54 45