1. //
  2. // 2e journée
  3. // Lyon/Troyes (4-1)

Lyon plie Troyes en quatre

Une chaleur étouffante, un Cris tout rouge, des ratés mais un doublé de Gomis, un vélo de Bastos. Puis le coup de froid sur Lyon, avec une nouvelle blessure pour Gourcuff. Ça y est, la saison de l’OL est lancée.

Modififié
0 16
Lyon - Troyes : 4-1

Buts : Gomis (2x), Bastos et Lisandro pour Lyon. Bahebeck pour Troyes

37,2 l’après-midi. Il fait chaud sur la pelouse de Gerland et les buts de Lloris, toujours là pour les garder. Devant lui, Dabo plutôt que les genoux de Reveillère à droite, Koné et Cris en défense centrale (Bisevac, donc, est conservé au frais sur le banc) et Cissokho, toujours pas parti à Valence, à gauche. Au centre, la doublette Fofana-Gonalons, bien partie pour faire la saison, à droite Jimmy Briand, en pointe Bafé Gomis et Licha perché plutôt vers la gauche. Yoann Gourcuff, lui, est au centre du dispositif et de toutes les attentions. Son début de match est d’ailleurs encourageant. Disponible, serviable, il claque dès la troisième minute un bel enchainement poitrine-volée, capté par un autre Yoann, Thuram celui-ci, le cousin de Lilian et gardien de l’ESTAC.

Trois minutes plus tard, nouveau signe de Gourcuff, vers son banc cette fois, et beaucoup moins encourageant. Le meneur, en voulant récupérer son propre ballon perdu, s’est fait mal au genou droit dans un choc avec Benjamin Nivet. Après un léger moment de flottement, la décision tombe et le meneur va quitter l’aire de jeu. Douzième minute de jeu, Gourcuff est couché sur le dos, le visage caché dans ses mains, peiné par la douleur au genou, et sans doute plus encore par celle de devoir laisser sa place et une nouvelle fois passer sa chance. Car ce match devait confirmer les bonnes dispositions de Gourcuff, ses efforts pour revenir au top, sa forme et son jeu retrouvés. Hélas, le sort en a encore une fois voulu autrement pour lui, et ce premier match de la saison à Gerland a surtout confirmé sa fragilité.

Il va falloir faire avec, ou plutôt sans

En attendant de connaître son indisponibilité - les kinés craignent une torsion -, une chose est certaine : les bâtons adorent se glisser dans ses roues et le destin lui mettre des coups. Comme vient en témoigner cette nouvelle blessure le jour même où L’Equipe faisait sa une sur son bel été. Il fait toujours aussi beau sur Lyon, mais le soleil est maintenant de plomb et l’ambiance un peu pareil. Le match continue sans Yoyo, mais avec Clément Grenier (qui du coup va peut-être pouvoir oublier cette histoire d’échange à Nice avec Jérémy Pied pour Monzon…) en position de meneur de jeu. Le système en 4-2-3-1 est conservé ; Lyon continue de dominer son adversaire. Les hommes de Jean-Marc Furlan sont acculés dans leur camp et, autour de Fofana et Gonalons, ceux de Garde s’appliquent à bien faire circuler le ballon sur la largeur. La possession est pour eux, à près de 70%. Mais Gomis, même à deux mètres de la ligne de but, sait toujours se montrer maladroit, ratant une belle occasion de but suite à une forte tête de Gonalons.

Les Lyonnais vont devoir penser à concrétiser, mais leur emprise sur la rencontre est totale. Leur base arrière tient l’adversaire comme le jeu, et quand c’est nécessaire, comme devant Bahebeck (la principale menace troyenne), Dabo et Fofana viennent faire le retour en plus. Mais même quand tout a l’air de bien se passer, l’OL sait se mettre en danger tout seul. Comme lors de cette mise en place offensive où Gomis balance un peu sa remise vers l’arrière. Là, Cris patauge son contrôle et offre une occasion toute faite à Obbadi, qui file rater son face à face avec Lloris. Entorse de Gourcuff, possession de balle, occasion ratées, maladresses dans le dernier geste, perte de balle, duels gagnés par Lloris et frayeurs évitables : en une mi-temps, c’est toute la saison passée de l’an dernier qui vient d’être résumée. Et l’image de la nouvelle ne semble pas vraiment inédite. Tout rouge, Cris est agenouillé sur la pelouse. Le Policier n’en peut plus. La chaleur semble le faire atrocement souffrir. Le rythme d’un match de Ligue 1 également.

La Bastos de Michel

La seconde mi-temps à peine entamée, Cris est trop court sur un centre de N’Sakala, mais pas Bahebeck qui vient fusiller Lloris. En plus d’être blessé, le Lyon est maintenant mené. C’est le moment que choisit son fauve, Lisandro, pour aller chercher un pénalty qu’il aurait déjà pu provoquer en première mi-temps. Licha se charge lui-même de gâcher son péno, repoussé par Thuram. Mais sur le corner de Grenier, Gomis trouve le cadre et égalise de la tête. Le match s’équilibre au milieu du terrain où un certain Tiago fait beaucoup de bien non à l’OL, mais à son ESTAC d’adversaire. Briand laisse sa place à Bastos. Premier centre du Brésilien, premier corner obtenu. Repoussé par la défense adverse. Second corner, tête de Cris contré sur sa ligne par un défenseur troyen, le ballon revient vers Bastos qui claque un retourné, un vrai, avec le dos parallèle au sol au moment de la frappe. Superbe. 2-1. Deux buts encaissés sur corner par Troyes, et deux buts de joueurs dont l’OL cherche à se séparer. Reste à savoir si leurs buts vont faire changer d’avis le Président Aulas, ou au contraire le pousser encore plus à vendre des joueurs qui viennent de confirmer leur valeur…

Nouvelle pause rafraîchissement à la mi-temps de la mi-temps. Derrière, énorme savate de Faussurier sur Cris, rouge quelque peu sévère de monsieur Millot. Le plan de jeu de Furlan vient de voler en éclats. D’autant que juste avant l’expulsion, il venait d’effectuer un changement (Bettiol pour Nivet). Malgré la chaleur, les coups du sort, les maladresses de Gomis et le souffle court de Cris (sorti à la 83è pour Bisevac), Lyon a su se rendre le match facile ; Licha puis Gomis y allant même de leur petit rafraichissement en fin de match. 4-1, c'est plié. Toutefois, de cette victoire résultent plus de questions - quel schéma de jeu sans Gourcuff ? Quel homme fort ? Quel avenir pour Grenier, auteur d’une très bonne partie ? Voire pour Bastos et Cris ? - que de réponses pour l’OL. Mais une certitude pour finir : les vieux n’aiment définitivement pas la chaleur. Même s'ils sont brésiliens.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est quoi tous ces cartons rouges en mousse qui pleuvent sur les pelouses de Ligue1 ??? les arbitres sont payés au nombre?

Personnellement, Troyes a manqué de chance. Ils se sont fait dominés ds le jeu, mais aurait pu (du!) marquer en 1ère mi-tps !
Le tournant du match? le pénalty arreté? Tournant à l'envers alors^^

Magnifique but de Bastos.
D'ailleurs Cris aurait pu se racheter de sa prestation médiocre en marquant sur l'occasion !
Au passage, la blessure de Gourcuff, en forme, fait le bonheur de Grenier qui aura été excellent sur les passes et les coups de pied arrêté.

Les 2 derniers buts, à 11 vs 10, c'est bcp de chance (contre favorable..), mais le gros pointu de Gomis fait plaisir (ca me fait penser à Thomis, contre les Japonaises en demi finale des JO, où j'ai hurlé : le pointu bordel ! )
Il tire sans réfléchir alors que juste avant, au lieu de tirer, il "centre" alors qu'il y a personne.

Sûr que si la chaleur et la facilité aux arbitres à dégainer le carton rouge, on va avoir des buts en Ligue 1 !!
Le but de Bastos est splendide! But de la saison!

Sinon c'est bien tous nos joueurs a vocation offensive on marque' depuis le debut de saison (Licha, Gomis, Briand, Bastos, Gourcuff) ils sont en forme.

Franchement ca serait cool de garder Bastos s'il continue comme ca. Son entree a fait bcp de bien a l'attaque.

Si avec Lovren-Bisevac on arrive a stabiliser la defense on pourrait faire une grosse saison!
Mou-rinho Niveau : CFA
Chocostick Briand a pas marqué mais a fait une passe dé' qui est déjà pas mal §
Et si on changeait rien jusqu'à la fin du mercato ? Parce que ma foi, Cissokho a pas été horrible, Grenier a été très bon, Bastos a fait une bonne entrée...
Bonne 2ème mi-temps car la 1ère a été plus délicate avec Bahebeck ou Obadi qui arrivaient souvent à passer dans le dos de Koné et Cris. Passes ratées, contrôles approximatifs mais heureusement, le but Troyen à réveillé les Lyonnais. L'OL, après le bijou magistral de Michel, a déroulé mais merci Bastos.

Lloris, Cris, Réveillère, Cissokho, Grenier, Pied, Bastos, Gomis, huit hommes et à la fin, il n'en restera qu'un (ou six, peut-être bien cinq, dur...).
@Mou-rinho
Briand a marqué au trophée des champions il me semble.
Par contre, Lacazette n'a pas encore marqué.

Pas d'accord pour dire que Troyes n'a pas eut de chance (à part sur le but de Lisandro). Ils auraient pu rentrer au vestiaire avec 2-0 dans la vue que ça n'aurait pas été scandaleux.

Sinon, j'espère que Grenier ne partira pas. On peut très bien échanger Monzon contre Pied et leur donner un petit million.
eh beh les arbitres de l1 n'ont manifestement pas décidé d’arrêter de nous faire rire cette saison.

On a eu la mise en bouche enjimi lors du psg barça et là en même pas 2 journée de championnat on en est déjà à près de 10 cartons rouges...et je sens que la moisson n'en est qu'à ses prémices
lisandr-ol Niveau : DHR
Je suis lyonnais mais le rouge est immérité, certes Cris peut bien se faire mal mais l'intention est de jouer la balle, le jaune aurait suffi. Sinon Cris est clairement fini, une telle lenteur, je sais pas si vous avez remarqué que sur chaque sprint ou intervention il mettait 30 secondes à se replacer, il était cuit! Je trouve dommage de mettre Licha à gauche, surtout que Gomis est naze dans le jeu et est capable de rater un but tout fait à 1m des cages mais te met un doublé derrière, toujours aussi bizarre ce joueur, il est mauvais mais il marque. Grenier a, je pense, montré à Aulas que le garder est une obligation et Bastos a peut être fait un merveilleux cadeau d'adieu, mais si il reste avec nous et qu'il joue comme ça tout le temps je signe, mais j'en doute.
Bon la bonne nouvelle c'est que gourcuff c'est encore pété un genoux... Ca regle son cas rdv en 2014 il sera peut etre dans la liste des 28..

Il parait qu'il est avec karine ferri ca m'etonnerais pas c'est son genre les mecs fragiles.
ToxikCheese Niveau : Loisir
J'ai vu le match et pour le coup, si la victoire de l'OL est logique, l'ampleur du score est sévère.

L'expulsion parait logique à vitesse réelle, sur le ralentit on se rend compte qu'une faute, ou tout au plus un jaune aurait été plus approprié. Mais Cris a bien crier pour exprimer sa douleur.

Le Peno sur Licha est logique, il aurait éfectivement pu intervenir en 1ere période, notamment sur l'action où Licha se relève et se refait crocheter dans la surface.

J'ai particulierement observé les matchs de Cris et Cissokho. Cris bon, sur le but il est trop court, mais c'est toute la défense qui est dépassée (belle action Troyenne). Par contre sur la relance sans controle dans l'axe, c'est vraiment navrant. Vivement BIsevac Lovren. Cissokho, franchement il a fait le taff (contre Troyes), mais son replacement ... c'est juste honteux ! Combien de fois je me suis dis "putain* mais si le troyen joue plus vite, ya un de ces boulevard dans notre couloir gauche !" Au final le but encaissé viens de la droite donc...

Gourcuff à fait du Gourcuff... Bon. Il mettra 2 mois pour revenir a la compétition, plantera un doublé en CDF contre les verts, avant de s'éteindre doucement...

Licha m'a décu tout le match, pas en réussite et brouillon, pourtant la mentalité de ce mec fait que tu te dis "Nan mais faut pas le sortir, son orgueil va lui faire marquer un but". Il a vraiment un truc en plus au niveau de l'envie !

Briand, pas vu.

Fofana Gonalons j'ai trouvé l'association rassurante. BOn sa n'était que TRoyes, à voir contre une formation d'un autre calibre.

Gomis, j'adore sa conservation de balle, mais quand il l'utilise à 2m de la ligne médiane, c'est chiant. Son 2eme but en revanche, c'est tout dans le boul', et vazy que je te fais zouker mon défenseur d'un coup de cul* avant de finir en force à 3m du but.

Lloris, avait sorti le pot de glu sur ces prises de balle, net, rien à dire. Sur le but il aurait ptet pu l'avoir en sortant plus vite.

Grenier, bordel ! Des corners dangereux à Lyon, sa faisait longtemps ! Bien joué gamin ! Peut être encore jeune, il ne se sentait plus pisser au bout d'un moment, tentant des choses improbables alors qu'il y avait plus simple et plus efficace à réaliser. Bon je mets sa sur le pécher de jeunesse, sinon très bon match.

Koné, rien a dire, a la rue défensivement sur le but troyen. le reste du temps, il a bien tenu son rang.

Dabo, volontaire mais brouillon (comme tout le coté droit en fait). Forme un redoutable duo de croqueur avec son compère Briand ! Je le préfère à gauche.

Bastos, j'ose espérer que se n'était pas se soir son match d'adieu... autant se mec m'insupporte quand il joue les traines savates sur un terrain, autant ya pas 3 joueurs dans le championnat aussi "impact player" que lui. Dans un scenario rêvé : il se bouge le cul* toute la saison pour jouer la CDM chez lui en 2014. Dans la réalité, on va juste réussir à convaincre Al Alin à débourser 10M pour l'avoir.

Bisevac, à tâter la pelouse de gerland pour prendre ses marques et il a déjà de la prestance sur le banc lyonnais quand il répond aux interviews (sans le leggings on aurait vu ces corones !)

Dans l'ensemble, j'ai trouvé le match pas si dégueu compte tenu des conditions météorologique (ste fournaise !) Bon début de saison lyonnais
Mou-rinho Niveau : CFA
tubarao Au temps pour moi j'avais oublié qu'il avait marqué en Trophée des Champions d'ailleurs en parlant de Briand je trouve qu'il aurait été plus utile de laissé sa place au profit de Lacazette parce que c'est un attaquant qui défend beaucoup (c'est bien...) mais du coup il est moins présent en attaque qui aurait été plus utile car Lyon avait la possession du ballon et vu la chaleur il ne se pressait pas tellement pour se replacer.
Lyon ferait une grosse erreur en vendant Bastos.
Gourcuff, FATALITAS

A se demander si les Dieux du foot n'ont pas mis un contrat sur sa tête
gars tout zoo Niveau : District
je ne reviens pas sur ce qui a été déjà (bien) dit par d'autres, nan moi ce qui m'a choqué pendant ce match, c'est entendre le commentateur dire :
"thuram n'a rien pu faire"
"thuram s'est littéralement troué"
"la balle passe entre les jambes de thuram"

décidément tout fout le camp...
Euh le retourné de bastos est magnifique mais nous dire que le corps est parallèle au sol ...Oui le corps est à peu près parallèle à 50 cm au-dessus du sol. C'est à peine si Bastos lève sa jambe d'appui de 10 cm ...
Tout ça pour dire que je préfère les retournés de Laslandes ou Cissé. Enfin bon, je dois être chauvin ...
Pauvre Cris... Quand est-ce qu'on prendra enfin conscience qu'il faut protéger nos vieux?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 16