Lyon, petit bordel entre amis

Battus pour la huitième fois de la saison samedi face à Guingamp, l’Olympique lyonnais et son entraîneur, Bruno Génésio, traversent leur première crise commune, entre des résultats pourris et un équilibre tactique discutable. Reste que le problème est aujourd’hui plus profond : et si Aulas avait tout simplement flingué son projet dès cet été ?

Modififié
1k 24
Rarement son visage aura été autant marqué. Les traits sont tirés, le regard perdu en haut d’un corps qui titube sous les secousses. Il ne crie pas, ne hurle pas. En réalité, et c’est ce qui est le plus frappant, il ne bouge pas et encaisse sans un bruit. Derrière sa ligne, debout sous les sifflets du Parc OL, Bruno Génésio se repasse probablement le film de dix mois d’un mandat qui ne devait pas se dessiner ainsi. Hier encore, le coach lyonnais, biberonné à l’institution OL, était l’homme qui avait relevé son club de toujours, alors neuvième de Ligue 1, au moment d’écarteler la dinde en décembre dernier après une septième défaite en championnat à Mezzavia. Hubert Fournier avait été dégagé, lui installé et son discours était clair. Voilà ce qu’il expliquait récemment : « Quand j’ai pris le poste, je sortais de plusieurs mois où j’avais été adjoint. J’étais aussi responsable de ce qui arrivait au club, donc j’ai fait un bilan de ce qui n’allait pas. (...) Les bons résultats nous ont endormis et certaines valeurs ont été bafouées. Être exigeant sur le terrain et en dehors, respectueux les uns envers les autres en tenant compte des règles de vie commune : l’OL a toujours eu une culture de la compétition, de la gagne, mais aussi des valeurs inculquées aux jeunes, de la formation jusqu’en pro. » Génésio a alors dopé son effectif, l’a fait jouer comme rarement et a bouclé ses premiers mois d'entraîneur en chef à la deuxième place du championnat devant Monaco après avoir notamment claqué le PSG au Parc OL (2-1). Tout était parfait. Sauf que la qualité du jeu a souvent gommé ses failles. Celle d’un groupe mentalement friable, sans leader et qui explose rapidement. Et le discours a changé : « C’est de très, très loin le moment le plus difficile depuis le début de ma mission. Mais ça l’est aussi pour l’ensemble des membres du club. On est tous très touchés. On est dans une tempête et il ne faut pas fuir ses responsabilités. » Samedi 22 octobre 2016, Lyon vient de se faire baffer à la maison par un doublé de Marcus Coco.

La défense et les schémas


Les chiffres ne mentent pas : quatorze matchs officiels disputés cette saison, huit défaites pour cinq victoires, soit le pire bilan de l’histoire du club. Que s’est-il passé ? Comment un OL aussi séduisant lors de la deuxième partie de saison dernière a-t-il pu imploser en vol dans de telles proportions ? Il y a déjà eu une première alerte qui n’a été reçue que comme « une leçon tactique » par le coach lyonnais. Oui, le Trophée des champions est peut-être une compétition en boise mais son édition 2016 a eu le mérite de raconter beaucoup de choses. Rarement le onze aligné ce soir-là par Bruno Génésio n’aura été aussi dépassé, dans l’animation et sur le plan défensif. La feuille de match présentait pourtant une équipe type dans son système de jeu préférentiel : le 4-3-3. Mais, finalement, Lyon a été giflé 4-1 sans se battre. Là a été révélé le bordel à ciel ouvert de cet effectif : sa défense. C'est simple, cette saison, l’OL a encaissé autant de buts que Dijon et Monaco (quatorze buts), mais a surtout laissé apparaître des problématiques autour du niveau de ses joueurs et du recrutement. Face à Guingamp samedi, Lyon a lâché la rencontre derrière, miné par le jeune Mouctar Diakhaby, fautif sur les deux premiers buts, qui avait notamment poussé Yanga-Mbiwa et Morel hors du groupe. Il faut se le dire, si depuis plusieurs semaines Bruno Génésio fait tout et n’importe quoi avec son système tactique (3-5-2, 3-5-1-1, 4-3-3), c’est avant tout car il n’a que très peu de confiance envers une ligne défensive qui s’est écroulée progressivement depuis la défaite à Dijon (4-2) fin août. La réussite d’Alexandre Lacazette et la qualité naturelle du milieu lyonnais ne peuvent masquer en permanence les gribouillages.

Un groupe sans leader


Car cet OL a de la qualité, c’est certain, et la rencontre face à la Juventus en C1 la semaine dernière l’a prouvé. Le problème est aussi dans ce constat. Longtemps, une défaite n’a été reçue que comme un accident autour du groupe lyonnais, jeune et finalement trop insouciant. Reste que cet effectif est fragile, ce que Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, a souligné entre les lignes samedi après la rencontre : « Il y a une infinie tristesse, parce que c’est incompréhensible après une première période de qualité. On a fait une erreur défensive et, après, on a perdu pied. (...) On a explosé ensuite par un manque de maîtrise de la situation. » Le choix de revenir à quatre derrière avait été pris sur demande des joueurs à Génésio. Sauf qu’encore une fois, une erreur fait dérailler la machine comme contre Bordeaux (1-3), comme à Nice (2-0), comme trop souvent. Cet effectif manque de leaders, c’est désormais une certitude depuis que les expérimentés (Morel, Nkoulou, Yanga-Mbiwa) ont été incapables de relever cette tâche et que les joueurs de la maison (Gonalons, Tolisso, Lacazette, Fekir, Lopes) sont pour le moment trop jeunes dans leur approche de la difficulté. Certaines images sont pourtant positives : le câlin de Lacazette à Génésio après l’ouverture du score samedi, le message de l’attaquant à son coach à la pause – « Après la Juve, il a beaucoup été critiqué alors que si je marque mon penalty, on n’en parle plus et il est traité comme un héros. » –, mais aussi le capitaine Gonalons qui va discuter avec les supporters après la défaite ou le sentimental Anthony Lopes qui prend chaque défaite comme une patate. Mais dans la difficulté, personne n’a été jusqu’ici capable de remobiliser tout le monde.

« Ce n’est pas dans les dissensions que l’on va trouver les solutions »


La question logique est donc maintenant la suivante : Bruno Génésio est-il encore l’homme de la situation ? La réponse est oui, mais. Pourquoi ? Parce que le boss de l’OL connaît d’abord le club comme personne, qu’il a bordé les cadres de l’effectif depuis gosses et que Jean-Michel Aulas lui fait publiquement confiance. Génésio semble avoir fait son mea-culpa après ses essais tactiques et souhaite réinstaller dans la durée le 4-3-3 qui avait fait son succès de l’an passé. Il a les joueurs pour maîtriser le jeu, il lui faut maintenant savoir résister. Et il ne faut pas oublier à la première tempête tout ce qui a été réalisé avant. Ce qui frappe plus encore, c’est le manque de clarté du projet OL. Cet été, Aulas a décidé de ramener Gérard Houllier aux côtés de Bernard Lacombe. Mais pour quoi faire ? Personne ne sait vraiment. L’ancien coach de l’OL file des conseils, aiguille sur certains sujets, mais semble surtout avoir cristallisé les tensions, tant Lacombe et Houllier se détestent et s'allument publiquement. Par ce choix, Aulas a tiré une balle dans le pied de son projet, alors que le président lyonnais a davantage la tête aux soucis internes de la LFP depuis quelques semaines. Il est temps de se remettre la tête à l’endroit. Histoire que le formidable outil connecté ne déraille pas complètement.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il est gentil le Bruno mais il s'est pas animé son 3-5-2, pourtant le systeme qu'il correspond le mieux a cet effectif...

Retour au 433 donc mais le manque de résultat fait que les joueurs doutes, un but encaissé et c'est panique à bord.. Ca plus des choix bizarre, Diakaby à la place de Mammana ou Morel ?! Desesperant...

Ca plus la venue Houiller qui devait venir pour parrainer Genesio, mais qui se transforme en gueguere interne avec Lacombe... Si le ménage n'est pas fait rapidement on va droit dans le mur, et pour couvrir les pertes financières, il faudra vendre des joueurs... et quel bon coach pourrait on attirer dans ce climat délétère..

Bref c'est tout gris sur Lyon...
NoumaNoumaYé Niveau : DHR
Tiens, tu as décuvé depuis tes interventions surréalistes d'hier soir sur le résumé de PSG-OM?
mixmaster Niveau : DHR
Galtier ferait un bon entraîneur pour vous !
2 réponses à ce commentaire.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:08  //  Amoureux de Lyon
Si je peux me permettre : on vend Umtiti. La voilà la différence.
On pouvait pas faire autrement, je sais bien, mais qui tenait la défense ? Sam.
Depuis qu'il est perdu, on reparle de cette fameuse défense. D'aussi loin que je me souvienne, ça a toujours été un problème à Lyon. Je me souviens qu'on parlait à l'époque de Dejan Lovren, que Dabo n'était pas convaincant à gauche etc.
Sam a réglé ce problème presque à lui tout seul la saison dernière.

On pouvait pas le retenir, bien sûr, que faire face au Barça ? Mais il faut trouver un nouvel Umtiti pour faire repartir le club au top.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Bien sûr qu'on pouvait faire autrement.
Ne pas le vendre pour une peau de banane par exemple, histoire de pouvoir le remplacer par un joueur décent. Comme tu le dis les problèmes défensifs viennent de très très loin dans cet effectif donc c'est pas non plus une énorme surprise. On a vu MYM trop beau aussi.

Sinon article bien écrit mais "pires résultats de l'histoire du club" ? Vraiment ?
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  14:29  //  Amoureux de Lyon
Je ne suis pas sur: jai cru comprendre qu'il y avait offre du Barca pour Umtiti, il etait libre de se barrer. Meme si l'offre etait ridicule par rapport au niveau du joueur.

C'est ca le plus inquietant: on n'a jamais ete parfait en recrutement et on traine de belles casseroles...mais maintenant on ne sait plus vendre...
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Ouai il me semble avoir vu ailleurs que c'était le pire départ en L1 de l'OL à ce stade de la compétition.

Comme quoi Lyon est habitué au haut de tableau.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Ouaip enfin on a aussi fait des 15èmes places et des relégations dans le temps. Ai la flemme de vérifier mais c'est étrange, et assez incroyable si c'est vrai !
Nan je pense aussi que le journaliste est jeune et que de (sa) mémoire, c'est pire départ qu'il est vu!! Mais clair qu'il n'a pas vu la D2 à 2 groupes lui! Ni le but refusé de Jacky Collin contre Alès le jour de la(re)montée! Et les 3-4premières années où les supporteurs se demandaient quand on allait redescendre....
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  05:01  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
Il a été vendu pour environ 30 m€ je crois, c'est pas mal.
Et puis dans tous les cas, si c'était le FCB, Sam voulait partir chez eux, donc Aulas se devait de demander une somme raisonnable, sinon Umtiti aurait de toute façon joué comme une quiche pour se venger.
Les problème de défense sont vieux en effet, depuis que Cris n'était plus le policier. Aussi loin que je me souvienne, ça a plus ou moins commencé pendant l'ère Puel.
Bref faut me corriger ça vite parce que ça devient dur quand même de supporter l'OL.
Entre les déclas d'Aulas qui sont à la limite de ce qui reste acceptable et tous les rageux qui n'attendent qu'une chose, qu'on se casse la gueule, j'ai limite envie d'aller foutre le feu au Parc OL et qu'on reprenne tout à 0.
Le depart d'Umtiti c'est surtout que le joueur avait demande a partir au Barca dans le futur et qu'Aulas lui a promis de ne pas le retenir si le Barca s'alignait.
Aulas a juste rendu service a l'un de ses meilleurs joueurs des dernieres annees, comme cela arrive dans d'autres clubs avec d'autres joueurs, ou comme quand il a libere Juninho de sa derniere annee de contrat ou laisse partir Lisandro Lopez au Qatar.
Les problèmes en défense à Lyon remontent jusqu'au départ de Cris selon moi, Umtiti arrivait tant bien que mal à tenir la baraque mais on sentait pas de réelle sérénité...
Je pense pas que ce soit une questions de defenseurs... On a quand meme fait jouer 5 mecs différents et qui ne sont pas réputés être des tanches ou du moins qui ont déjà prouvé qu'ils savent jouer au haut niveau et pourtant on prend systématiquement l'eau... Le problème vient d'ailleurs, d'un équilibre qu'on arrive pas à trouver. Et pour une équipe de pro c'est vraiment pas normal...
Arthurpitude Niveau : District
Umtiti n'a rien changé malheureusement.
On prend 43 buts rien qu'en championnat sur la saison 2015-2016 (33 en 2014-2015 et 38 en 2013-2014).
On voit bien que la défense est le principal (seul?) problème depuis le doublé de 2008
10 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Toute façon, le plus important c'est qu'Aulas et l'OL possèdent un "formidable outil"
Je le demande sans véhémence: Genésio démission.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Pourquoi faire ? Ca va donner une once de talent à MYM, NKoulou ou Morel ?
Tant pis, il faudra tout recommencer à zéro l'année prochaine avec espérons un coach d'envergure et Houiller à la retraite.
Ceux là ne m'en parle même pas. Je veux bien qu'on se loupe sur certains recrutements. Mais sérieux, comment a-t-on pu imaginer qu'un duo de défenseurs qui a pué la lose pendant des saisons à l'OM deviennent des monuments chantre du succès à l'OL. La particularité de nos défenseurs c'est que pratiquement tous sont arrivés chez nous au moment où ils étaient soit dans un cycle infernal de défaites, soit individuellement en situation délicate. Franchement une équipe comme l'OL ne peut pas bâtir son effectif avec des joueurs à la relance. C'est trop grave.
pourquoi pas, mais en quoi le limogeage de Genesio améliorera le talent de ces joueurs ? Pour virer un entraineur, il faut être certain d'avoir meilleur en remplacement et pour l'instant, il n'y a pas
3 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Oulaaa moi je me méfierais toujours de Aulas, il serait capable d'avoir fait exprès de foutre la merde dans son club pour le monter encore plus haut!
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  05:02  //  Amoureux de Lyon
Pour le vendre à ses fameux investisseurs chinois ou se trisser prochainement. J'y ai pensé, c'est possible.
1 réponse à ce commentaire.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Sinon il me semble que chaque club a droit à un joker non ?
Parce que Sakho ou Zouma seraient bien plus utiles en prêt aux côtés de Mammana qu'en cuisine à couper les oranges.
Ouais ça coûte du salaire mais là ya réellement péril en la demeure...
Mateta est déjà arrivé en joker il me semble. Et le joker oblige le club à recruter un joueur en france ou libre, ce qui n'est pas le cas pour ces deux joueurs
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Ah putain oui Mateta. Bien bien.
Note : 1
Un joker jouant en France, forcément.
Il me semble que le joker ne peut arriver que des championnats pros français.
4 réponses à ce commentaire.
Le mal est plus ancien.
Le Fitzcarraldo du Rhone est obnubilé par son stade - il ne peut actuellement plus rien payer d'autre et les dettes restent écrasantes.
Alors tout est low-cost : entraineur, cellule de recrutement, joueurs, DS. Le seul plan de Fitzcarraldo est : tenir jusqu'au remboursement (avec les petits gars du cru).
Dans son business plan établi il y a 10 ans, il avait occulté que d'autres adversaires financiers pouvaient survenir. Il se voyait roi du banania à vie - sans concurrence domestique. Raté. Et il ne veut pas reconnaitre son erreur stratégique.
Sous la pression, il est en train de perdre la raison.
Le symptôme illustratif le plus grave fut le recrutement incompréhensible de Valbuena.

Tué par J. Briand - mon héros de G. Guichard.
Cruel.
 //  15:09  //  Aficionado de la Thaïlande
Note : 1
recrutement incompréhensible qui te montre que l OL a quand meme de la caillaisse pour le sportif, pour l instant. Deux ou trois années sans C1, par contre...y a eu de la poisse avec la blessure de Fékir, y a aussi eu qq choix curieux. Le stade par contre ca devrait rester, c'est du pérenne. Plus le sportif qui est à revoir chez vous. Et Aulas avec le temps, ferait bien de déléguer un peu. Pas forcément à Houiller d ailleurs.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Si il pouvait juste faire le ménage avant d'envisager de déléguer...
Parce que, actuellement, il n'y a aucune personne compétente dans l’organigramme.
 //  18:02  //  Aficionado de la Thaïlande
et ca risque d etre un sacré problème si vous n etes pas en C1 pendant 3 saisons de suite. Je ne crois pas à un cycle merdique OM style avec des salaires pensées sur la C1+ pareil pour le stade, Aulas est un bien meilleur gestionnaire que Diouf, Dreyfus ou (gag) Labrune, mais ca ferait une sacrée cure d’amaigrissement chez vous. Aulas a fini par comprendre qu il ne tirera pas une tune du projet Qatari, et l ASM montre qu elle peut garder ses cadres si y a C1 au bout. Vu que la France n aura plus de gros a affronter pour le troisième ticket C1, ca en libère un mais Monaco est bien en place, le PSG a les cheatcodes donc à un Nice près, c est le drame. Oui votre organigramme, j le connais pas par coeur mais j ai pas tout pigé à Florien Maurice ou Houiller. Qui devrait etre à la retraite.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Paraît que dans le business plan de Aulas, pour le financement de son stade, il était question de relégation en L2.
M'enfin, peu importe.

Personnellement, je ne comprends aucun des choix de Aulas depuis belle lurette. Les coachs, je sais. Il met des lavettes pour ne pas se faire emmerder.
Pour le recrutement, je pense qu'il s'en fout complètement de recruter des joueurs moyens. Il compte sur le centre de formation mais la plupart des joueurs n'ont même pas connu les affres de la L2 avant d'être lancés dans le grand bain. Mamana et Darder ne feront pas de vieux os et c'est prévu depuis leurs arrivées: ils ne sont pas la pour construire mais pour être revendu.
Pour Houllier, franchement... À moins qu'ils souhaite se rapprocher de Red Bull, aucune idée.
4 réponses à ce commentaire.
La Jonquaille Niveau : DHR
Gonalons "trop jeune" ?!?

Je remercie l'OL de me passer un peu de baume au coeur suite au grandiose match de merde au Parc hier.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Et en tant que lyonnais on ne peut même plus se tourner vers l'OM pour se consoler. Ca fait très mal
1 réponse à ce commentaire.
 //  15:04  //  Aficionado de la Thaïlande
Passi à Lyon ! Libre, de l 'expérience dans les galères, pas grande gueule, avaleur de couleuvres voire meme de vipères, connait une bonne partie de l effectif, pas cher, qui dit mieux?
L'article du -1, tu parles, tu prends le -1 des familles, lyonnais ou pas

Sinon, si je peux me permettre, on en "discutait" (un echange) mais je pense qu'Aulas paye sa comm' dans le sens ou tout le monde s'attend à voir l'OL defoncer le championnat et la CL (bien performer j'entends) et le pire c'est que dans ce tout le monde, les joueurs en font partie or ils ne devraient pas.

Garder Genesion etant je pense une erreur.

Mais globalement la defense n'est pas le plus gros probleme, le gros point negatif de ce debut de saison à mon sens est Lopes qui sous performe et coute des points directs de nombreuses fois. C'est un petit mirage.

L'animation offensive est toujours la mais l'equipe prends trop de buts.
 //  15:11  //  Aficionado de la Thaïlande
Note : 3
et le mental (les deux sont liés, mental et solidité). Le coup comando avec Génésio avait marché une fois, une seconde par contre c est très peu probable. Y aura pas de seconde remontée fantastique, possibilité de ne pas jouer la C1 l année prochaine me semble bien réelle avec un Monaco qui assure et un Nice parti pour planer (et se faire tej de la C3)
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Encore un puceau qui vient d'accéder au statut 'National' et qui étrenne ses nouveaux superpowers, ça arrive de temps en temps. Ai remonté tout le monde.
Je te suis.
On pourrait presque croire que des -1 sont distribués aléatoirements, c'en est flippant.
Note : 3
Les -1 sont légions en ce moment, quel que soit le sujet.

Sinon il me semble que Lopes a sorti une grosse saison l'an dernier? Au contraire de Morel, NKoulou ou Yanga MBiwa qui n'ont je crois jamais été des valeurs sûres.
L'OL ne peut pas avoir ces 3 mecs en défense centrale en 2016, c'est juste pas possible.
Pour les autres je ne peux que te donner raison mais Nkoulou est une valeur sure a part sur les 2 dernières saisons ce qui je te le concède à notre époque de l'instant instantanné est équivalent à "jamais"!
Concernant la pseudo crise lyonnaise qui plomberait leur (début de) saison, j'ai envie d'y croire mais depuis le coup qu'ils nous ont fait la saison dernière, j'espère juste que cette fois Monaco aura pris assez d'avance et tiendra la distance pour être prêt quand les lyonnais auront décidé d'entamer leur remontée fantastique pour ne pas rater de coupe d'europe parce que sinon ca nique le businees plan du père Aulas pour rembourser son "formidable outil"!
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
M'étonnerait que ça se passe comme la saison dernière. A un moment donné la fraîcheur mentale n'y est plus. Ca sent plutôt la fameuses "saison de transition" qu'on nous vend depuis une décennie, mais la vraie cette fois, celle qui finit aux alentours de la 8ème place.
8ème c'est sévère tout de même mais c'est sur qu'on aura du mal à aller chercher mieux qu'un top 5... En tout cas j'ai du mal à nous voir revenir ne serait ce qu'un peu sur les 2 de devants...
A moins qu'on retrouve un duo fekir lacazette de feu qui explose toutes les défenses du championnat et une certaine rigueur défensive... Mais bon même moi j'y crois plus et ca sonne faux...
7 réponses à ce commentaire.
Note : 1
"Bruno Génésio est-il encore l’homme de la situation ? La réponse est oui, mais. Pourquoi ? Parce que le boss de l’OL connaît d’abord le club comme personne, qu’il a bordé les cadres de l’effectif depuis gosses et que Jean-Michel Aulas lui fait publiquement confiance. "

Si c'est de l'ironie, elle est mal faite, je ne la sens pas et ai l'impression que l'auteur est sérieux.
On peut donc être le bon coach si on connait le club, les joueurs et que Aulas vous soutient. Moi qui pensais connement qu'un bon coach se reconnaissait à ses résultats sur et en dehors du terrain...
La remontée de l'an dernier n'avait été possible que grâce à l'ecroulement de Monaco et la saison ratée des autres gros.

Genesio fait ce qu'il peut avec honnêteté et sens du devoir mais à ce niveau de compétition et dans un championnat correct ça ne peut pas suffire.

Aulas est donc responsable, les employes ne sont pas responsables des erreurs de gestion de leurs chefs.
Sinon, pourquoi ne pas essayer de revenir au 4-4-2 losange de Garde? Fekir et Lacazette etaient a leur place, Ghezzal derriere eux le serait aussi.
LOPES - JALLET (RAFAEL) MAMMANA GONALONS (NKOULOU) RYBUS - TOLISSO TOUSART GRENIER - GHEZZAL LACAZETTE FEKIR
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  05:06  //  Amoureux de Lyon
C'est un commentaire pour l'Equipe ça non ?
1 réponse à ce commentaire.
Bh, c'était compliqué de toute façon: autant l'équipe de newbies qui a coursé le PSG sous Fournier il y a deux ans était séduisante, autant il fallait la renforcer pour la LDC

le problème, c'est qu'un partie à cause du stade à payer et en partie à cause d'une cellule de recrutement déficiente, les renforts se sont moins faits sur la qualité que sur le statut ou la réputation (Valbuena pré-retraité en russie, "l'international" Yanga-Mbiwa), voire sur des coups de tête inexplicables (Morel), qui se sont intégrés difficilement voire pas du tout, avec, en plus, un coach docile, investi mais limité.

Ajoutés la blessure de Fekir (et de Fofana, qu'on oublie), celles fréquentes de Lacazette, le départ d'Umtiti, Lopes en baisse, des boulets comme Grenier, la pression contre-productive de la C1 "obligatoire" et quelques décisions aberrantes qui foutent le bordel ( Houllier "le sens de l'histoire" ) ça ne pouvait que coincer.

Mais c'est un dilemme insoluble, vu que l'année prochaine, il y aura sans doute de gros départs dans cette génération prometteuse, et il faudra repartir de plus bas, tout en continuant à se voir plus beau qu'en réalité.
Dennis_Bergkamp Niveau : District
Cette équipe au mental friable fait peine à voir. Cette saison va être encore plus difficile à vivre que la dernière (je vois mal une remontada s'effectuer, car la concurrence à l'air plus rude).

Et ça pourrait s'empirer : c'est probablement la dernière saison de Lacazette ici. Tolisso également. Peut être même Fékir. Et si on joue pas la C1, comment faire venir des joueurs et un entraineur de niveau européen ?
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  05:08  //  Amoureux de Lyon
C'est plus ou moins le même scénario tous les ans.
Tu vas voir qu'après la trêve ils vont repartir.
Le seul truc c'est qu'ils vont peut-être pas accrocher un top 3 cette saison mais sinon j'ai l'impression qu'il y a quand même un petit calcul niveau préparation à ce niveau parce que tous les ans quasiment aussi loin que je me souvienne, c'est un truc OL style.
1 réponse à ce commentaire.
Le plus rageant pour Lyon c'est qu'il ne manque quand même pas grand chose.

Les joueurs du centre de formation sont bons, les recrues sont pas si mauvaise que ça, le nouveau stade est très beau...

En fait ça manque juste de leader et c'est la que l'article à raison, il manque des mecs qui ont des guts et de la bouteille pour t'encadrer ces jeunes qui pensent être des cracks et pour remobiliser ces recrues de talents mais au plus mal en arrivant.

l'anomalie Umtiti partie, oui un mec aussi bon et mature à son age c'est une anomalie, et bien il y a un manque flagrant. mais encore une fois, quand les résultats et la confiance reviendront, l'équipe pourra rivaliser avec n'importe quelle équipe.
L’article est intéressant mais il finit par pointer du doigt le principal responsable seulement dans le dernier paragraphe.

Aulas, et j’ai énormément de respect pour lui et ce qu’il nous apporte, est un businessman brillant et il connait très bien les instances du football mais niveau terrain, c’est un footix. Si, à la limite, c’était simplement un footix, ce ne serait pas trop grave, mais c’est un footix mégalomane. Il a besoin de tout contrôler, même le sportif auquel il ne comprend pas grand-chose, car il veut recevoir les lauriers. C’est lui qui recrute tout seul Morel, Valbuena et N’Koulou juste pour faire chier Labrune. C’est lui qui met un entraineur inexpérimenté bonhomme, sympathique et discret pour pas qu’on ne lui fasse d’ombre. C’est encore lui qui prend un directeur sportif à mi-temps, et qui en plus a une certaine tendance à se défausser quand ça ne marche pas.

Il a fait beaucoup de bonnes choses et, là où c’est blessant et très décevant pour les supporters, il a enclenché une dynamique positive avec son stade mais il l’a stoppe net par des décisions sportives complément à l’envers.

De plus, il y a beaucoup trop de pouvoir donner aux jeunes gones dans ce club (la faute à qui ?). On voit encore aujourd’hui le tweet de Marles, préparateur physique de renommé, qui a été descendu et écarté de fait par Gonalons après un mois de prise de fonction (succédant au bon lyonnais Duverne). Ils soutiennent le coach mais qui sont-ils pour qu’on accorde une importance à leur opinion ? Ils n’ont pas d’expérience du haut niveau, des sélections, des grands championnat ou des grands clubs, et n’ont pas connu de grand coach. Certains découvriront d’ailleurs probablement le haut niveau, le football et son exigence lorsqu’ils signeront à l’étranger et pourront venir faire une comparaison fracassante dans une interview à l’Equipe.

La solution, ça semble de couper le pouvoir des joueurs. Pour cela, il faut se débarrasser de ceux qui leur en donne trop. Donc virer tout le staff technique et médical, quit à perdre des gens compétents comme Bats. Donc nommer un staff compétent et extérieur au club. Et il faudrait surtout qu’Aulas délègue explicitement et intégralement les pouvoirs sportifs à un directeur sportif et qu’il cesse d’intervenir dans le sportif. Franchement, c’est une solution évidente mais j’aimerais être positivement surpris parce que la mégalomanie de celui qui sorti le club du caniveau et l’a porter tout en haut du foot français pourrait bien faire dégringoler ce club dans une spirale très négative et de long terme.

Cela fait plusieurs années que l’on traverse une crise de résultats assez tôt dans la saison et on finit toujours par retomber sur nos pattes. J’ai bien peur que cette saison fasse exception si on ne réagit pas rapidement et révolutionnairement.

PS : On a plus de 200 millions d’euro de budget quand même. Merde! On donne le volant d’une Ferrari (pour reprendre une vielle expression) a un mec qui colle un « A » sur le parebrise arrière.
Ben ça alors, je lis le titre de l'article et j'me dis, "bon y a pas que moi qui pense qu'on a hypothéqué cette saison en vendant Umtiti"... Et puis non en fait on nous explique que c'est un mec qui sert à rien qui aurait tout déstabilisé... mouais.

Si les 6 joueurs de derrière : rybus, mammana, morel, n'koulou, yanga m'biwa, rafael sont des pipes depuis le début de saison c'est quand même pas sa faute...
Ah oui et puis à un moment, je crois que faut pas prendre Aulas pour un pigeon hein... Il n'a pas recruté n'koulou, valbuena et morel pour faire chier Labrune... D'ailleurs ils ont vite retrouvé une place à Labrune hein, et vu le poids d'aulas, je ne crois pas 2 secondes à leur "inimitié". Non il a simplement pris morel et n'koulou car c'étaient des joueurs libres de droit, expérimentés, habitués à la ligue 1 et avec une expérience européenne. Pour Valbuena, bien sûr qu'aujourd'hui c'est un échec, néanmoins, c'était un joli coup et cela aurait pu fonctionner.

Après oui je crois qu'on peut pointer Aulas du doigt sur son envie d'attirer l'attention, et donc de recruter du ronflant. Mais il ne faut pas oublier non plus que nos transferts "roublards" ne sont juste plus du tout ce qu'ils étaient. Les chers déçoivent, les pas chers ne surprennent guère...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Top 10 : promu et champion
1k 24