1. //
  2. // 23e journée

Lyon ne veut pas du podium

Surpris par Caen à Gerland, les Lyonnais offrent à Lille et Marseille la possibilité de s’échapper dans la course à la troisième place. Toujours aussi solides, les Montpelliérains eux, n’ont pas tremblé à Ajaccio. Dans le même temps, Auxerre perd des points face à Lorient (1-0) et Valenciennes arrache la victoire face à Nancy.

Modififié
0 0
Lyon 1-2 Caen

Il paraît que Romain Hamouma est dans le viseur de l’Olympique de Marseille. Quoi qu’il en soit, le Caennais, contrairement à d’autres, est capable de faire vaciller la défense de l’Olympique Lyonnais à lui seul. Venus à Lyon pour arracher un petit point qui ferait du bien à une équipe qui lutte pour le maintien, les Caennais sont repartis les poches pleines. En tête dès le quart d’heure de jeu après un but de l’inévitable Hamouma suite à une belle contre-attaque normande, les joueurs de Franck Dumas n’auront tremblé que dans les dix dernières minutes de jeu. Sereins dans un match résolument défensif, les coéquipiers de Grégory Proment, devant au score à la pause, s’offrent le luxe de faire le break par Nabab à un quart d’heure de la fin. Et alors que le public lyonnais tire la gueule et commence à partir, Lisandro profite d’une faute caennaise sur Ederson pour transformer le pénalty de l’espoir à six minutes du terme de la rencontre. Conscients de la perte comptable qui serait la leur en cas de défaite, les joueurs de Rémi Garde poussent en fin de match, sans jamais pouvoir inquiéter Thébaux. Revenus au score au Vélodrome face à l’OM le week-end dernier, les Lyonnais s’éloignent un peu plus d’un podium qui ferait du bien au moral des supporteurs et aux finances du club.

Montpellier 3-0 AC Ajaccio

La réception d’un promu en forme avec en toile de fond la possibilité de mettre la pression sur le leader parisien. Dominateurs en première mi-temps, les dauphins du PSG auraient pu bénéficier d’un pénalty dans les arrêts de jeu de la première période quand Mostefa touche le ballon du bras dans la surface. Vexé par le résultat nul à la pause, les Montpelliérains mettent le paquet dès la reprise et un petit quart d’heure suffit aux coéquipiers d’Olivier Giroud pour faire parler la poudre. 53ème minute, Bédimo est fauché dans la surface, Belhanda transforme d’une belle panenka. Neuf minutes plus tard, Cabella fait le break, avant que l’inévitable Giroud ne plante son seizième but de la saison. L’affaire est dans le sac. Montpellier revient à égalité de point avec Paris, qui affronte Nice demain, au stade du Ray.

Valenciennes 1-0 Nancy

On aura beau dire ce qu’on veut, Mamadou Samassa marque des buts importants. Entré en jeu à la 84ème minute d’un match dominé par son équipe, l’attaquant valenciennois a permis aux siens de décrocher la victoire en toute fin de match. Auteur d’une belle frappe en lucarne suite à un joli coup de bol, l’ancien marseillais permet aux siens de s’échapper un peu plus de la zone rouge, grâce à une victoire sur un concurrent direct au maintien qui aura été beaucoup trop timide pour espérer mieux qu’un éventuel match nul au stade du Hainaut.

Auxerre 1-1 Lorient

Un match nul qui va faire mal à la tête et au contrat de Laurent Fournier. Devant au score depuis la dix-huitième minute et un but de la tête de Yannick Boly contre le cours du jeu, les Auxerrois n’ont pas réussi à s’imposer face à des Lorientais réduits à dix depuis la vingtième minute. Privés de leur gardien titulaire Fabien Audard pendant une grande partie du match suite à un arrêt de la main en dehors de sa surface sur un tir de Ben Sahar, les joueurs de Christian Gourcuff ont pu compter sur un Lecomte en état de grâce. Déjà convaincant face à Lyon en Coupe de la Ligue, le portier lorientais a permis aux siens de tenir jusqu’à la 92ème minute et un but d’Emeghara. Un scénario qui fait mal.

Résultats et classement

Par Maxence Brochant
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La victoire ou l’ennui
0 0