1. //
  2. // 34e journée
  3. // Reims/Lyon (2-4)

Lyon ne lâche pas prise

En déplacement sur la pelouse de Reims, les Lyonnais se devaient de gagner pour continuer à rêver d'un titre toujours accessible. Extraordinaires en première période, un peu éteints en seconde, les Gones ont fait le taf en s'imposant, 4-2. Un succès qui leur permet de reprendre (provisoirement) la première place du classement.

Modififié
7 48

Reims - Lyon
(2-4)

A. Peuget (13'), Charbonnier (92') pour Reims , C. Tolisso (3'), A. Lacazette (6'), C. Njie (20'), M. Tacalfred (90' CSC) pour Lyon.


On le savait, cela allait arriver, c'était juste une question de temps. Lacazette aura donc attendu ce dimanche soir pour inscrire un peu plus profondément son blase dans le marbre de l'histoire lyonnaise. Car en reprenant parfaitement de volée un centre de N'Jie, le n°10 est devenu le meilleur buteur de l'OL sur une saison. Avec 26 réalisations, Lacazette fait tomber le record d'André Guy (25) qui durait depuis… 46 ans. S'il réalisait déjà une saison exceptionnelle, Lacaz' vient donc de la rendre historique. Et historique, cette saison pourrait bien l'être encore plus, car en s'imposant à Reims, l'OL a récupéré le fauteuil de leader. De manière provisoire, certes, mais en envoyant un message fort : ils ne lâcheront rien, jusqu'au bout. Le PSG est prévenu, ce Lyon aux deux visages a encore les crocs.

Quatre buts en vingt minutes


Il y a des matchs comme ça, où il ne vaut mieux pas arriver en retard. Sans pitié pour ceux qui se commandaient une dernière bière sans alcool, Coco Tolisso reprend victorieusement de la tête un corner de Grenier après seulement deux minutes de jeu. Le match vient à peine de commencer et déjà l'OL se met à l'abri. D'autant que quatre minutes plus tard, à l'issue d'un formidable mouvement collectif, Lacazette double la mise d'une superbe volée sur un caviar de N'Jie. Si la défense rémoise est complètement à la rue dans ce début de rencontre, ce n'est pas le cas de son attaque qui relance un peu le suspense par l'intermédiaire d'Alexis Peuget à l'affût d'un ballon mal dégagé par la défense lyonnaise (13e). 2-1, tout est relancé.

Enfin, pour quelques minutes seulement. Le temps de voir Bedimo délivrer une véritable offrande à N'Jie pour le troisième but rhodanien (20e). Vingt minutes de jeu, trois buts, les habitués de la Ligue 1 n'en reviennent pas, les autres non plus, d'ailleurs. Surtout que les deux équipes ne s'arrêtent pas et Diego profite d'un mauvais renvoi de Lopes pour tenter le lob, mais ça file au-dessus. Pendant ce temps-là, Fekir continue de dribbler tout ce qui se présente devant lui, sans aucune gêne. M. Fautrel siffle la mi-temps là-dessus, et tant mieux, même les spectateurs avaient besoin de souffler.

Changement de physionomie


Sans doute sur un petit nuage après leur première mi-temps incroyable, les Lyonnais ont un peu de mal à en descendre et galèrent à se reconcentrer dans ce second acte. Les Rémois l'ont bien compris et en profitent pour prendre le contrôle des opérations. Devaux n'est d'ailleurs pas loin de réduire l'écart d'un coup d'épaule, mais le cuir vient cabosser la transversale d'un Lopes qui semblait battu (58e). Sept minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence, cette fois c'est bien de la tête que Devaux frappe la balle, mais le poteau gauche de Lopes vient également au secours du gardien lyonnais.

Décidément, cette deuxième mi-temps n'a rien à voir avec la première et l'OL continue de subir sans parvenir à rendre les coups. Complètement éteints, les Gones ne survivent qu'à coups de contres comme celui qui voit Agassa repousser successivement les tentatives de N'Jie et Ferri (78e). L'OL a beau refuser le jeu, se contentant de défendre, les Gones parviennent tout de même à inscrire un quatrième but en fin de partie, grâce à un malheureux CSC de Tacalfred (90e). Si Charbonnier offre un deuxième but aux siens à la 92e, l'affaire est bien pliée et l'OL remonte sur la première marche du podium. La Ligue 1 est encore loin d'avoir rendu son verdict final.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA
Il faut l'avouer, les lyonnais font une saison de patron, et m'ont bien surpris.
En tant que Marseillais, bien sur, je souhaite qu'ils soient champions.
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Vous auriez pu attendre qu'Aymeric finisse de commenter avant de poster votre compte rendu.
Pour l'OL il faudra être plus concentrés en défense en C1 à la prochaine saison .
Reims des chances de maintient quand même
Note : 1
Match qui pose quand même des inquiétudes, surtout pour l'an prochain.

Cette équipe Lyonnaise a beaucoup de mal à gérer les match qu'elle domine. A moins que l'adversaire ait rendu les armes, les gones ne savent pas faire tourner la baballe. C'est sans doute dû à la jeunesse du groupe, mais ça risque de peser l'an prochain avec la LDC en plus à jouer.
Message posté par bartisol
Pour l'OL il faudra être plus concentrés en défense en C1 à la prochaine saison .
Reims des chances de maintient quand même


Reims c'est trois déplacements sur ses 4 derniers match
Lamine Turgut Niveau : CFA
L'axe PLM (Paris, Lyon, Monaco) cher à Thiriez prend une forme de plus en plus définitive.
madjerinho Niveau : CFA2
Pas du tout d'accord avec le compte rendu de la 2ème mi-temps. Ok, Reims a été dangereux et Lyon plus approximatif, moins dominateur mais on a continué d'avoir des occasions, et dire qu'on n'a fait que subir c'est bien exagéré.
Fournier nous a fait une Mourinho
Quand lyon joue pas ils sont plus en danger, ils n'arrivent pas à subir, franchment il y a avait quelque chose à faire, aller leur caler encore plus de buts à la faim le spectateur et les joueurs restent sur leur faim, la preuve c'est l'interview de jallet decus meme si ils en ont cales quatre.
Message posté par Lamine Turgut
L'axe PLM (Paris, Lyon, Monaco) cher à Thiriez prend une forme de plus en plus définitive.


Avec 3 styles différents pour la C1 c'est pas mal non plus
Message posté par Lamine Turgut
L'axe PLM (Paris, Lyon, Monaco) cher à Thiriez prend une forme de plus en plus définitive.


Thiriez chie* à la gueule de l'OM du coup ?
Se faire bouffer par Reims est quand même honteux.
Deuxième mi-temps désolante, mais on peut s'estimer heureux de ne s'en tirer qu'avec un but pris au terme de la première.
Grenier c'était nawak en défense, le type est crevé, il se plaint de s'être fait sortir. Mais va loin. Va à Leverkusen, être le deuxième tireur de coup franc derrière le turc.
Seul rayon de soleil: les gestes décisifs absolument magnifiques de mon chouchou Clinton qui est en train de fermer les bouches de tous les footix qui suivent l'Olympique Lyonnais, et dieu sait s'il y en a.
TheRedRooney Niveau : DHR
Lyon gagne certes mais ils sont énervés. Les mecs sont payés pour jouer au foot, gagnent, sont en lutte pour le titre mais font tous une gueule d'enterrement. Faut arrêter au bout d'un moment
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Un de nos matchs les plus degueulasse des derniers temps.
En totale reussite en première période où on avait déjà laissé BNP trop d'espaces à Reims.
Plus du tout de jeu ou presque en seconde période.

Pas du tout convaincu du choix de Grenier qui a grandement contribué au déséquilibre de l'équipe vu que défensivement il ne couvrait pas un Jallet toujours offensif et que le reste du temps il ne tenait absolument son poste en étant bien trop axial. D'ailleurs la rentrée de Ferri a contribué à redonner de la rigueur à l'équipe.

C'est bien mais clairement un match qui montre nos axes de progrés (et nos qualités aussi).
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Message posté par TheRedRooney
Lyon gagne certes mais ils sont énervés. Les mecs sont payés pour jouer au foot, gagnent, sont en lutte pour le titre mais font tous une gueule d'enterrement. Faut arrêter au bout d'un moment


Oui c'est sur, cette année, il y a vraiment une ambiance de merde, le groupe n'est du tout soudé à Lyon!
c'est pas parce que ta vu 2 pauvre images de fékir et grenier(grenier oui a tj eu un gros melon et est tj autant surcoté par les médias), alors a ce compte la , quand lacazette et N'jié dansent ou le bisous du pti frère N'jié au grand frere bédimo.

Et puis rien que bédimo et jallet sa doit être les 2 joueurs de Ligue 1 qui ont tj un énorme sourire.
Note : 2
Message posté par popeye
Se faire bouffer par Reims est quand même honteux.
Deuxième mi-temps désolante, mais on peut s'estimer heureux de ne s'en tirer qu'avec un but pris au terme de la première.
Grenier c'était nawak en défense, le type est crevé, il se plaint de s'être fait sortir. Mais va loin. Va à Leverkusen, être le deuxième tireur de coup franc derrière le turc.
Seul rayon de soleil: les gestes décisifs absolument magnifiques de mon chouchou Clinton qui est en train de fermer les bouches de tous les footix qui suivent l'Olympique Lyonnais, et dieu sait s'il y en a.


N'Jie était chaud les 20 premières minutes. Après le carrosse est redevenu citrouille hein...
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Jallet a raison, ils sont jeunes, en CL ça sera léger, des erreurs vraiment pénalisantes, des cartons d'énervement, il faut qu'ils grandissent au calme sans écouter ceux qui les voient trop beau...
Sinon ça finira comme faisait Nantes avec des éliminations à 9 contre 11, et des passages au travers qui ne font que laisser des regrets.

Mais c'est bien quand même, et il faut continuer à faire douter le PSG.
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Je trouve mes compatriotes lyonnais bien dur.(popeye j'ai l'habitude même avec un 5 à 0 tu verrais des problèmes).

Moi j'ai vu 2 buts collectif magnifique, du fékir moyen mais qui quand même casse des reins et régale, N'jié tj aussi dingue.On est premier, on va surement finir 2ème avec un super groupe, un groupe TRES JEUNE.Toujours bon de se rappeler d'ou l'on vient, et a quelle place les sup et observateurs ns voyaient en début de saison(en gros 5ème ou 6ème)
Après c'est vrai que Fournier a un peu déconné , cetet équipe est incapbale de défendre ou de "géré" un match, c'est contre nature.
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Message posté par DarkPass'


N'Jie était chaud les 20 premières minutes. Après le carrosse est redevenu citrouille hein...


Tu devrais aller voir les stats de la citrouille et puis te taire.
(1ere saison en pro, et remplacant la moitié du temps)
NikkoFromLyon Niveau : CFA
@Toxic

Gonfalons a la mi temps et Jallet en fin de match ont eux meme dit qu'ils n'étaient pas contents de certains aspects du match.
La victoire fait plaisir est totalement méritée mais est aussi accompagnée de trop d'imperfections qui effectivement auraient coûté cher face à un adversaire meilleur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 48