En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // Reims/Lyon (2-4)

Lyon ne lâche pas prise

En déplacement sur la pelouse de Reims, les Lyonnais se devaient de gagner pour continuer à rêver d'un titre toujours accessible. Extraordinaires en première période, un peu éteints en seconde, les Gones ont fait le taf en s'imposant, 4-2. Un succès qui leur permet de reprendre (provisoirement) la première place du classement.

Modififié

Reims - Lyon
(2-4)

A. Peuget (13'), Charbonnier (92') pour Reims , C. Tolisso (3'), A. Lacazette (6'), C. Njie (20'), M. Tacalfred (90' CSC) pour Lyon.


On le savait, cela allait arriver, c'était juste une question de temps. Lacazette aura donc attendu ce dimanche soir pour inscrire un peu plus profondément son blase dans le marbre de l'histoire lyonnaise. Car en reprenant parfaitement de volée un centre de N'Jie, le n°10 est devenu le meilleur buteur de l'OL sur une saison. Avec 26 réalisations, Lacazette fait tomber le record d'André Guy (25) qui durait depuis… 46 ans. S'il réalisait déjà une saison exceptionnelle, Lacaz' vient donc de la rendre historique. Et historique, cette saison pourrait bien l'être encore plus, car en s'imposant à Reims, l'OL a récupéré le fauteuil de leader. De manière provisoire, certes, mais en envoyant un message fort : ils ne lâcheront rien, jusqu'au bout. Le PSG est prévenu, ce Lyon aux deux visages a encore les crocs.

Quatre buts en vingt minutes


Il y a des matchs comme ça, où il ne vaut mieux pas arriver en retard. Sans pitié pour ceux qui se commandaient une dernière bière sans alcool, Coco Tolisso reprend victorieusement de la tête un corner de Grenier après seulement deux minutes de jeu. Le match vient à peine de commencer et déjà l'OL se met à l'abri. D'autant que quatre minutes plus tard, à l'issue d'un formidable mouvement collectif, Lacazette double la mise d'une superbe volée sur un caviar de N'Jie. Si la défense rémoise est complètement à la rue dans ce début de rencontre, ce n'est pas le cas de son attaque qui relance un peu le suspense par l'intermédiaire d'Alexis Peuget à l'affût d'un ballon mal dégagé par la défense lyonnaise (13e). 2-1, tout est relancé.

Enfin, pour quelques minutes seulement. Le temps de voir Bedimo délivrer une véritable offrande à N'Jie pour le troisième but rhodanien (20e). Vingt minutes de jeu, trois buts, les habitués de la Ligue 1 n'en reviennent pas, les autres non plus, d'ailleurs. Surtout que les deux équipes ne s'arrêtent pas et Diego profite d'un mauvais renvoi de Lopes pour tenter le lob, mais ça file au-dessus. Pendant ce temps-là, Fekir continue de dribbler tout ce qui se présente devant lui, sans aucune gêne. M. Fautrel siffle la mi-temps là-dessus, et tant mieux, même les spectateurs avaient besoin de souffler.

Changement de physionomie


Sans doute sur un petit nuage après leur première mi-temps incroyable, les Lyonnais ont un peu de mal à en descendre et galèrent à se reconcentrer dans ce second acte. Les Rémois l'ont bien compris et en profitent pour prendre le contrôle des opérations. Devaux n'est d'ailleurs pas loin de réduire l'écart d'un coup d'épaule, mais le cuir vient cabosser la transversale d'un Lopes qui semblait battu (58e). Sept minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence, cette fois c'est bien de la tête que Devaux frappe la balle, mais le poteau gauche de Lopes vient également au secours du gardien lyonnais.

Décidément, cette deuxième mi-temps n'a rien à voir avec la première et l'OL continue de subir sans parvenir à rendre les coups. Complètement éteints, les Gones ne survivent qu'à coups de contres comme celui qui voit Agassa repousser successivement les tentatives de N'Jie et Ferri (78e). L'OL a beau refuser le jeu, se contentant de défendre, les Gones parviennent tout de même à inscrire un quatrième but en fin de partie, grâce à un malheureux CSC de Tacalfred (90e). Si Charbonnier offre un deuxième but aux siens à la 92e, l'affaire est bien pliée et l'OL remonte sur la première marche du podium. La Ligue 1 est encore loin d'avoir rendu son verdict final.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs