En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25e journée
  3. // Lorient/Lyon (1-1)

Lyon ne fait pas mieux

Aucun des trois premiers du championnat n'aura donc eu la bonne idée de s'imposer ce week-end. Comme Marseille et Paris, Lyon gratte un match nul et un seul point. Face à Lorient, les Lyonnais, qui restent leaders, ont montré un triste visage avant d'égaliser en fin de rencontre.

Modififié

Lorient - Lyon
(1-1)

J. Ayew (50') pour Lorient , C. Njie (78') pour Lyon.


L'occasion était trop belle. Lyon pouvait mettre un bon coup sur les têtes fébriles des Parisiens et Marseillais et s'offrir une petite, mais confortable marge d'avance. Oui mais non. Lyon aime le suspense et veut le faire durer. Alors Lyon a déjoué au Moustoir et repart de Bretagne avec un seul point. À moins que Lorient ne se soit sublimé pour la réception du leader. Quoi qu'il en soit, les Merlus ont régalé leur monde et offert une prestation bien plus sexy que leur seizième place au classement. Le collectif bien huilé des joueurs de Sylvain Ripoll a éteint les ouailles d'Hubert Fournier avant de craquer physiquement en fin de match. Longtemps amorphes et sans ressources, les Lyonnais en ont donc profité pour arracher le match nul et conserver leurs deux points d'avance sur Paris et Marseille. C'est toujours ça.

La galère du leader


À eux trois, ils ont 61 bougies et comptent 37 petites titularisations en Ligue 1. Sur le synthé du Moustoir, la triplette Nabil Fekir, Maxwell Cornet et Clinton N'Jie a pour mission de porter l'attaque lyonnaise. Mais c'est Anthony Lopes et la défense des Gones qui vont surtout s'illustrer. Sur la lancée de sa performance de MVP face à Paris dimanche dernier, le gardien portugais sort comme une bombe dans les pieds de Benjamin Jeannot avant d'être sauvé par Samuel Umititi, qui renvoie sur sa ligne une seconde frappe du Lorientais. Bloqués par le très bon pressing collectif des Merlus, les Lyonnais s'aventurent difficilement au-delà de la ligne médiane. En fait, Lyon est en galère face au 17e du championnat, et Christophe Jallet ne passe pas la meilleure soirée de sa vie. C'est sur son côté que Le Goff, Guerreiro et Jeannot passent, puis repassent et régalent en combinant à une touche de balle. C'est beau, mais peu efficace. Car si Benjamin Lecomte s'ennuie ferme dans sa cage (seulement trois frappes lyonnaises en première période), Anthony Lopes n'est pas débordé de travail non plus. La tête de Jeannot, après un superbe travail de Mesloub, est trop croisée pour inquiéter le portier lyonnais. À la pause, le leader ne s'en sort pas si mal.

Le coup tactique de Sylvain Ripoll


« On fait de la merde ! C'est un miracle de ne pas avoir pris de but. » Barbu et en colère au micro de Canal, Christophe Jallet a peu goûté la première mi-temps de son équipe. À l'inverse du coach merlu, Sylvain Ripoll qui en veut davantage. Kassim Abdallah blessé, il lance Jordan Ayew et passe à deux attaquants. Bingo. Le fraîchement vice-champion d'Afrique est à la réception d'une galette de Jeannot. Seul, il ajuste Lopes de la tête et récompense le bon match de son équipe (1-0, 50e). La réaction lyonnaise est immédiate – Umtiti fait connaissance avec les parades réflexes de Lecomte, et Fekir flirte avec le poteau –, mais de courte durée. Ce soir, Lyon ne semble pas avoir les ressources. Et Nabil Fekir les jambes. Le gaucher est trop isolé et doit se coltiner trois maillots orange sur le dos à chaque touche de balle. C'est un autre gaucher, Henri Bedimo, qui sauve son camp. Le latéral camerounais déboule sur son côté et trouve son compatriote Clinton N'jie, très discret jusque-là. Le jeune Lyonnais ouvre son pied et égalise dans un silence de cathédrale (1-1, 76e). Physiquement, Lorient n'y est plus. Les Merlus s'en remettent à Benjamin Lecomte et sa parade salvatrice sur une frappe lointaine de Christophe Jallet. Le portier breton chope un dernier coup franc de Yoann Gourcuff. Pas de scénario catastrophe, mais sûrement quelques regrets pour Lorient.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 88 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 mercredi 21 février 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 mercredi 21 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
À lire ensuite
Guingamp sans trembler