Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Lyon/Lorient (0-0)

Lyon n'avait pas les jambes

Alors que la France du foot a la tête tournée vers Marseille, Lyon a débuté sa saison par un nul face à des Lorientais sérieux (0-0). Le trident offensif lyonnais, bien que prometteur, peine toujours à trouver le chemin des filets.

Modififié

Lyon - Lorient
(0-0)



La semaine semblait parfaite. Alexandre Lacazette avait enfin prolongé, Jean-Michel Aulas vendait ses futures nouvelles recrues dans la presse et Marseille s'enflammait tout seul en interne. Mais ce dimanche soir, tout n'a pas fonctionné comme prévu pour la clore en beauté, cette semaine. En ouverture de son championnat et en clôture de la première journée de Ligue 1, Lyon n'est en effet pas parvenu à s'imposer face à de solides Lorientais (0-0). C'est toujours mieux que l'OM, mais Hubert Fournier a encore beaucoup de boulot pour que son équipe retrouve le niveau affiché la saison dernière.

Le festival Lecomte


Lyon le sait. Lorient est une équipe de début de saison, habituée des départs canons et des fêtes estivales chez les cadors du championnat. Avant la rencontre, l'entraîneur lorientais, Sylvain Ripoll, affirme même vouloir « mettre des coups de couteau » à un groupe lyonnais en manque de confiance, après une préparation délicate. Denis Bouanga, sur son aile droite, allume une première mèche sur un ballon perdu devant la surface par Ferri (2'). Une alerte sans conséquence pour la machine lyonnaise qui commence doucement à se mettre en place. Bien rentrés dans le match, les Lorientais laissent leur hôte s'installer et les pousser à la survie. Benjamin Lecomte sort alors une double parade monstrueuse devant Alexandre Lacazette et son alter ego Fekir (15').

Cette première occasion symbolise l'évolution voulue par Hubert Fournier à l'intersaison : que l'insouciante jeunesse lyonnaise exploite maintenant son expérience engrangée l'an passé pour gagner en efficacité. Dans un rôle de meneur, Nabil Fekir décroche, casse les lignes défensives lorientaises et travaille sa relation avec ses deux pointes. Lyon impose alors son rythme et, par Bedimo de loin (16') et Lacazette (31') sur coup franc, tente de valider sa bonne première période. Un échec répété à une barre d'être puni sur un exploit individuel de Raphaël Guerreiro juste avant la mi-temps (37'). On touche du bois.

Lyon, un inquiétant mutisme


La stat est parlante. Lyon n'a marqué que deux buts sur ses soixante-dix derniers tirs. Un vide. Pourtant, dès le retour des vestiaires, les Lyonnais repartent de l'avant et Hubert Fournier lance rapidement Arnold Mvuemba à la place de Malbranque pour dynamiser ses phases offensives. L'approche varie, la finition non. Nabil Fekir ne parvient pas à cadrer ses pétards du gauche (57', 63') et Benjamin Lecomte, le gardien lorientais, se montre de nouveau impérial devant Mvuemba (67'). La suite ne sera qu'un long refrain, d'une triste soirée de reprise.

Très surveillé, le duo Beauvue-Lacazette s'est montré trop timide et a affiché une relation plus que perfectible, les deux joueurs n'échangeant que deux ballons ensemble. Le meilleur buteur du dernier exercice est même sorti sur blessure, touché au dos, rentrant directement aux vestiaires. Bien organisé, Lorient repart, lui, avec un bon point de Gerland au terme d'une copie sérieuse. L'occasion pour les Merlus de prendre un nouveau bon départ. Pratiquement comme chaque saison.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique Hier à 18:07 Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 72 Hier à 12:10 Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104