1. //
  2. // 33e journée
  3. // Lyon/PSG (1-0)

Lyon mange Paris

En s'imposant par la plus petite des marges face à un PSG sans idée, Lyon se remet parfaitement de son élimination en Europa League et s'offre un bol de confiance en vue de la finale de la Coupe de la Ligue à venir. Un match que devra aborder Paris avec une toute autre volonté.

Modififié
0 131

Lyon - PSG
(1-0)
J. Ferri (31') pour Lyon


Il y a des défaites au goût de victoire et qui vous lancent vers les sommets. Et puis il y a celles qui font mal, et vous plongent dans le doute. Au sortir de ce match, facile de dire à quelle catégorie appartiennent les éliminations respectives en Europa League et en Champions League de Lyon et Paris. Jeudi face à la Juve, les hommes de Rémi Garde ont réalisé qu'ils pouvaient rivaliser avec une équipe quasi-championne dans son pays, alors que Chelsea a rappellé aux Parisiens qu'ils avaient encore beaucoup de choses à apprendre. Tranquilles et sereins, les Lyonnais ont joué crânement leur chance chez eux, et ont pris l'avantage grâce à une bonne inspiration de Ferri. En face, Paris n'a pas su trouver les clefs pour tromper un très bon Lopes. Cela fait donc deux matchs sans marquer pour le club de la capitale. Deux matchs sans Zlatan. Cavani, qui a souligné son envie de retrouver l'axe, ferait bien de faire suivre ses paroles par des actes. Mais l'Uruguayen n'est pas le seul à devoir être pointé du doigt : tous ses coéquipiers n'ont pas su tout simplement être à leur niveau.

L'instinct de Ferri

Comme à son habitude, Paris monopolise le ballon. Et il ne faut pas longtemps pour que cela débouche sur une action. Dès la deuxième minute, Van der Wiel, trouvé dans le dos de Dabo par Matuidi, adresse un centre remarquable que Cavani reprend de la tête au premier poteau. Il faut une grosse parade de Lopes pour garder Lyon dans le match. La réaction des Gones ne se fait pas attendre, avec Gomis qui oblige Sirigu à l'horizontale d'une grosse frappe. C'est ensuite au tour de M. Turpin de sauver les locaux : Cavani, parfaitement servi dans le dos de la défense, de nouveau par Matuidi, se présente face à Lopes. L'Uruguayen crochète le portier et s'effondre, pendant que Digne, qui a suivi, marque dans le but vide. L'arbitre siffle alors hors-jeu. À raison. Lopes n'a pas touché le buteur, et le latéral était bien devant. De l'autre côté du terrain, la Panthère fait tout toute seule, mais se heurte à plusieurs reprises à un solide Italien, qu'il s'appelle Salvatore ou Thiago. En l'absence d'Ibrahimović, c'est Pastore qui prend le jeu à son compte. El Flaco prend des ballons un peu partout, sauf sur l'aile droite, où il est censé être aligné. Une zone occupée étrangément par Cavani, qui se rend compte que ses parents avaient peut-être raison de vouloir le garder à la maison en banlieue plutôt que de prendre un 12 mètres carrés intra-muros, et qui revient manger tous les soirs. Dommage, parce que Ferri lui n'a pas quitter le bercail. Il intercepte une relance de Lavezzi plein axe et déclenche une frappe somptueuse de l'intérieur du pied, sur laquelle Sirigu ne peut rien. Paris tente bien de revenir, mais doit rentrer mené aux vestiaires.

Mais où est Cavani ?

La pause ne bouleverse pas la physionomie de la rencontre. À Paris le ballon, à Lyon les occasions. Comme cette frappe de Fekir, déviée et qui passe juste à gauche du cadre, ou cette demi-volée de Ferri, que Sirigu claque en corner. Incapables de prendre le meilleur sur un bloc lyonnais compact et bien organisé, les Parisiens sont en difficulté et laissent bien souvent Alex et Thiago Silva se débrouiller en sous-nombre sur les contres. Conscients des difficultés de son équipe, Blanc tente un coup en faisant entrer Rabiot à la place d'Alex, Motta reculant d'un cran. Un changement qui ne bouleverse pas les choses. Paris manque de liant, son trio au milieu ne règnant pas vraiment sur grand-chose. Et surtout d'un buteur. Cavani est complètement transparent, perdant les rares ballons qu'il touche et ratant l'égalisation de quelques centimètres sur un coup franc superbement botté par Lucas. Lyon peut aussi compter sur un grand Lopes, décisif quand il le faut dans son style toujours aussi peu académique, comme sur cette frappe de Pastore dans les dernières minutes. Le PSG lâche ses dernières forces dans la bataille, mais doit se rendre à l'évidence. Cette semaine était celle de la défaite. Il faudra faire mieux la semaine prochaine pour espérer ravir aux Lyonnais la Coupe de la Ligue.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ToxikCheese Niveau : Loisir
L'OL est une formidable raison d'être heureux !
chris redfield Niveau : Loisir
Jordanne a pris le ferry et paris a bu la tasse.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Je déteste la défaite mais sur ce coup je dis bravo Lyon.
Une équipe impliquée à la lutte sur tous les ballons a battu une autre désabusée qui jouait sans envie.

Coté parisien il y a rien à dire sur ce match si ce n’est une démotivation palpable somme toute assez logique mais qui j’espère aura pris fin dimanche prochain. Ca sert à rien leur tomber dessus pour ça, l’état d’esprit décline après une élimination en LDC et le fait que le championnat est déjà presque joué. Prions juste pour que ça ne dure pas.

Coté Lyon, j’applaudis sportivement, j’avais beaucoup de respect pour eux vis-à-vis de leur parcours européen, j’en ai encore plus ce soir après ce match incroyable d’intensité qu’ils ont livré.

Le seul point positif ce soir c’est que vous pouvez maintenant prendre la 4ème place à St-Etienne qui ne joue pas l’Europe à fond
Note : -6
Go Radamel !
hamma clubiste Niveau : Loisir
Je vais poster un message d'un Parisien après la defaite de Lyon contre la Juve jeudi dernier.. qui résume tout.

Message posté par NikkoFromLyon
Je pense que le PSG survolerait la Série A comme la L1 et plierait la Juve sans trop de soucis.

Va falloir qu'on revienne sur ces théories qui voudraient que le PSG explose la Juve - qui a battu deux fois Lyon en 7 jours - ou s'amuse en Serie A, dont on peut d'ailleurs légitimement s'interroger sur le niveau, etc. Parce que là j'y comprends plus rien.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Bon bah voilà, la preuve que la piteuse élimination face à Chelsea fait de la saison de Paris un echec. Les joueurs du PSG sont déjà en vacances, on l’a vu ce soir. Je l'avais annoncé qu'ils allaient perdre toute motivation, surtout que leur légume de coach ne les bouge pas.


En même temps, c’est dur pour Silva, qualifié de meilleur défenseur du monde et qui n’a jamais atteint les demis finales de la LDC, de devoir se consoler avec des trophées en bois gagnés sans gloire. On l’a vu ce soir, aucune envie, il gueule non stop sur le légume qui lui sert de coach, joue en marchant. Première fois que je vois ça, un joueur ridiculiser son propre coach devant tout le monde, et le type il réagit pas. Un légume.

La presse française a eu ce qu’elle voulait, Verratti sur le banc, Cabaye sur le terrain, et l’intouchable Matuidi qui lui qu’importe ses piteuses prestations est toujours titulaire. Mais bon, vaut mieux un Matuidi qui balance les ballons devant ou qui tombe dès qu’il en reçoit un plutôt qu’un Verratti qui prend des risques, c’est sur. On a vu ce que ça a donné en tout cas sur le terrain.

Pareil pour Lucas qui est toujours le premier des joueurs offensifs à trinquer après un mauvais résultat du PSG. Enfin bon, Blanc est un coach de Ligue 1, c’est pas étonnant, on a vu ses limites en Coupe d’Europe. Il ne prend jamais de risques. Si c’est Lucas ou Verratti qui perd le ballon qu’a perdu Lavezzi, il aurait pas joué jusqu’en 2018.


Il fait ENFIN jouer Pastore en position axiale, très bien, sauf qu’il a tellement pas de couilles* qu’il laisse 3 milieux axiaux plutôt que de jouer en 4-2-3-1 et de mettre Lucas et Lavezzi sur les cotés. Quel coach en bois, ça devrait être interdit de laisser un tel effectif dans les mains d’un légume pareil. Du coup Pastore fait un très bon match, sauf qu’il y a aucune solution offensive puisque tous les joueurs se marchent dessus dans l’axe. Au lieu d’enlever un des 3 milieux et de jouer avec 2 joueurs de coté… Il a fallu attendre 56 minutes pour qu’il comprenne que son Matuidi chéri ne servait à rien. Et il préfère faire entrer Rabiot et Menez plutôt que Verratti, à se plier de rire

Et pourtant en face, c’était un Lyon sans Lacazette, sans Umtiti, sans Gourcuff, sans Grenier…

Malgré un effectif insolent, Blanc avec Paris c’est 2 nuls contre Monaco, 1 nul contre Lille, 1 nul à Sainté, une défaite à Lyon, une élimination piteuse contre Chelsea… mais par contre pour ecraser Nantes il est fort.

Mais je suis sur que toute l’équipe du PSG rêve nuit et jour de la Grande Coupe de la Ligue, je pense même qu’ils ont levé le pied en LdC pour se concentrer sur ce grand objectif

De toute façon, c'est la faute de Verratti si Paris a perdu ce soir ! Et à cause de Lucas qui croque les occases

Monaco et Lyon seront bien les deux clubs les plus satisfaits de leur saison à la fin. La tête et le comportement des joueurs parisiens prouvent bien ce que je disais sur l’echec de Chelsea.

Monaco CHAMPION
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Bon défaite prévisible mais heureusement sans conséquence.
Peut-être que comme ça ils voudront prendre leur revanche la semaine prochaine.
Paris domine et ne fais pas un si mauvais match que ça, même si on sent un manque d’impliquation flagrant. La victoire est très flatteuse pour les Lyonnais, si Paris n’était pas si maladroit devant, on peut en mettre 3, ya pas de scandale. Un nul aurait été logique.
Bref, Cavani qui râle dans la presse, mais quand il a sa chance c’est une catastrophe.
Lavezzi a fait du Lavezzi.
Et Ménez justifie son statut de remplaçant, bon courage à lui pour retrouver un club digne de se nom.
Dommage que Lyon ai raté son début de saison, j’aurai bien aimé les voir à la place de Lille en ligue des champions l’année prochaine.
Pas grave, on fêtera le titre à Sochaux, c’est pas très glam mais bon.
hamma clubiste Niveau : Loisir
Enfin c'est pas un Parisien :D
un Lyonnais mais ça change rien :D
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Le match de Cavani est une honte, un scandale, une insulte au club.

On avait l'impression qu'il faisait exprès de ne pas marquer. Pire que ça, aucune combativité, ne sautait jamais pour prendre un ballon de la tête, ratait des gestes techniques de poussin. Et nous a bien sur gratifié de sa croquerie habituelle et désormais bi-hebdomadaire.

Louper un match, ça arrive. Mais l'état d'esprit que le Cav a affiché ce soir, c'est pas normal et j'espère que le staff va le sanctionner. Une chance qu'Ibra soit blessé, sinon j'aurais bien vu LB l'envoyer en tribune dans une semaine au SDF.

Putain, le mec vient chialer dans la presse 1 jour avant le match de l'année, les événements font qu'il se retrouve enfin à son poste tant désiré et il nous chie les 3 matchs qui suivent sa sortie médiatique. C'est qui son conseiller en comm? Ben Arfa, Nasri?
Pour ma part 2ème défaîtes pour Blanc cette semaine, qui n'a pas du comprendre qu'on joue en 442 avec Zlatan en meneur avancé et verrati en meneur reculé. Quand t'enlèves les 2 y'a plus grand chose. Certes Cavani n'est pas au top mais bordel que c'est laborieux.
Ah oui et Verrati a un Cabaye dans chaque orteil.
Lyon a battu Paris et après une magnifique celebration a la suite du match ils défilerons sur les champs elysées a 14h et seront au 20h de TF1.
Une belle semaine de merde*, ça faisait longtemps. Putain*, cette tête d'Edi en tout début de match..

Bravo aux lyonnais. Rendez vous dans une semaine.

Et PITIE les gars, ne NOURRISSEZ PAS Radamel. Ignorez le, il ne mérite que ça. Parce qu'en lui répondant, vous lui en faites rajouter une couche. Merci d'avance.

J'vais me coucher en écoutant Radiohead.
Oui, je veux bien une corde en plus, s'il vous plait.
hamma clubiste Niveau : Loisir
Message posté par TheFifthBeatle
Va falloir qu'on revienne sur ces théories qui voudraient que le PSG explose la Juve - qui a battu deux fois Lyon en 7 jours - ou s'amuse en Serie A, dont on peut d'ailleurs légitimement s'interroger sur le niveau, etc. Parce que là j'y comprends plus rien.



Je viens de poster cette théorie :D
cantor0305 Niveau : CFA
le record d'une seul défaite sur une saison reste à nantes 95 finalement.
Putain c'est bon ça ! Surtout que j'aurais pas misé un centime sur nos jeunes ce soir !

Doit on en conclure que OL B >PSG B ? (a)
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Message posté par kobja
Lyon a battu Paris et après une magnifique celebration a la suite du match ils défilerons sur les champs elysées a 14h et seront au 20h de TF1.


Roger-le-routier Niveau : CFA2
Un PSG sans envie, qui avait visiblement encore la tête à son match loupé de mercredi dernier. Des compétiteurs qui n'en étaient pas ce soir, à part peut être Pastore et Digne, un Cavani qui a tout donné lors de son interview dans l'équipe et qui nous a renvoyé son jumeau d'Uruguay... Bref, une soirée à oublier.

Bravo à Lyon d'avoir su faire le match qu'il fallait pour en profiter, félicitation pour ce superbe but et rendez vous la semaine prochaine pour la revanche...
Note : 7
merci l'OL, le record toujours à Nantes, nananère.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 131